La France pourrait interdire des équipementiers en télécommunications chinois et coréens
L'exécutif français argue la cyberdéfense

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’exécutif aurait révélé à plusieurs opérateurs de télécommunications qu’un projet de loi ou un décret visant à interdire les équipementiers chinois et coréens serait en préparation. Les constructeurs chinois ZTE et HUAWEI seraient particulièrement visés.

Les autorités invoquent la cyberdéfense. L'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) se refuse à donner son aval à tout projet d’intégration d’équipementiers chinois dans le cœur du réseau.

Le gouvernement semble faire écho au sénateur Jean-Marie Bockel qui pointait déjà du doigt ZTE et HUAWEI dans son « rapport d’information sur les enjeux de la cyberdéfense ». Pour lui, il fallait craindre qu’un pays producteur place des dispositifs de surveillance ou d’interception dans ces maillons forts.

Si cette loi voit le jour, la France suivra ainsi les États-Unis qui ont pour leur part imposé que tout projet prévoyant l’achat de technologies chinoises dans des agences fédérales soit soumis au préalable à un accord des autorités, verrouillant ainsi l’accès au cœur de leur réseau.

En clair, cela reviendrait à prohiber de fait l’utilisation de certains équipements tels que les stations de base dans le mobile. Des opérateurs utilisant de tels appareils pourraient être fortement pénalisés, à l’instar de Bouygues Telecom ou de SFR.

Source : Les Echos

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 15:37
C'est bien mais il faut aller plus loin en interdisant aussi les routeurs Cisco, les système d'exploitation non libre comme Windows etc...
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 16:00
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
C'est bien mais il faut aller plus loin en interdisant aussi les routeurs Cisco, les système d'exploitation non libre comme Windows etc...

Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant
Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 16:06
Les Etats-Unis ont interdit l'accès des routeurs Huawei et ZTE sur leur marché domestique...
La Chine vient de répondre depuis une semaine en lançant de vastes campagnes de dénigrement des produits Apple, Microsoft et même Volkswagen par le biais de leurs chaines de télévision étatiques CCTV mettant en scène des stars chinoises...
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 16:09
Citation Envoyé par Bluedeep  Voir le message
Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant

Entièrement d'accord avec toi. (une fois n'est pas coutume). C'est ahurissant !
Avatar de gbdivers gbdivers - Inactif http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 16:19
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
C'est bien mais il faut aller plus loin en interdisant aussi les routeurs Cisco, les système d'exploitation non libre comme Windows etc...

Hum, malgré les points négatifs déjà reçus et des réponses de Bluedeep et Jon, je me demande si la remarque n'a pas un peu de pertinence.

Je suppose que l'idée derrière cette loi est que si l'on ne peut avoir confiance en un fournisseur de matériels potentiellement vulnérables à l'espionnage (en particulier industriel), on doit les écarter.
Or, pour quelle raison aurait-on plus confiance en des partenaires économiques américains que chinois ou coréens ? On parle souvent des risques d'atteinte à la propriété privé ou industriel de Google, mais finalement, tous les intermédiaires du réseau internet (allant du système d'exploitation, de la box internet, du serveur du FAI, des fournisseurs du réseaux, etc) ont accès à ces données (plus ou moins facilement je suppose).

En fonction du niveau de risque des données, une entreprise ne devrait-elle pas se poser la question de la confiance à accorder aux autres intermédiaires (cisco et windows compris...) ? A priori, si un routeur n'est pas sur parce qu'il est chinoise, on s'en moque un peu, le réseau n'est de toute façon pas sur, on cryptera les données. Si c'est le système qui est espionné, un cryptage ne servira à rien

Dit autrement, pourquoi viser que les entreprises chinoises et coréennes et pourquoi se limiter aux équipements ?
Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 17:05
Citation Envoyé par Bluedeep  Voir le message
Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant

Betise en quoi ?

Tu m'explique en quoi des routeur Cisco serait plus fiable que des routeur Huawei/ZTE ?
Avatar de unknow0 unknow0 - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 17:14
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
Betise en quoi ?

Tu m'explique en quoi des routeur Cisco serait plus fiable que des routeur Huawei/ZTE ?

le patrioct act nous protège de tout les vilains espions voyons
Avatar de rt15 rt15 - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 17:19
Dans l'absolu, ça devrait être une histoire de confiance, de respectabilité, de pays plus ou moins alliés, de pays plus ou moins totalitaires...

Les entreprises américaines nous espionnent.
Les entreprises chinoises nous espionnent.

Mais les uns ne se permettent peut être pas les mêmes procédés que les autres. On peut théoriquement s'attendre à ce que les entreprises US soient moins agressives.

Mais dans le fond faut peut être pas trop chercher la réponse dans la politique mais plutôt dans les gros sous...
Cette décision arrangerait beaucoup certains industrielles vendant les mêmes équipements... De là à dire qu'ils ont tout intérêt à faire pression sur l'ANSSI, il n'y a qu'un pas.
Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 17:33
Citation Envoyé par rt15  Voir le message
Dans l'absolu, ça devrait être une histoire de confiance, de respectabilité, de pays plus ou moins alliés, de pays plus ou moins totalitaires...

Les entreprises américaines nous espionnent.
Les entreprises chinoises nous espionnent.

Mais les uns ne se permettent peut être pas les mêmes procédés que les autres. On peut théoriquement s'attendre à ce que les entreprises US soient moins agressives.

Mais dans le fond faut peut être pas trop chercher la réponse dans la politique mais plutôt dans les gros sous...
Cette décision arrangerait beaucoup certains industrielles vendant les mêmes équipements... De là à dire qu'ils ont tout intérêt à faire pression sur l'ANSSI, il n'y a qu'un pas.

Oui mais ca c'est les versions bisounours des sommet du G8, et des conférences de presse à la noix.

Les USA n'ont pas d'allié, enfin si leur seul allié véritable c'est Israël. La France n'a jamais été l'allié des USA et ne le sera jamais. Les USA ne sont pas un pays à avoir des alliés. La France aura plus de chance d'être une allié de la corée du nord qu'être un jour un allié des USA.

Quant à l'argument éthique il ne prend pas non plus, les Etats-Unis font partie de ces pays n'ayant vraiment aucune éthique (quand tu voit des truc genre Guantánamo ou encore la TSA des aéroport qui font des porno avec les citoyens qui embarque en avion)
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur http://www.developpez.com
le 02/04/2013 à 17:36
Citation Envoyé par Bluedeep  Voir le message
Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant

Bétise en quoi ???

On veut interdire Huawei et ZTE, car leur produits pourraient contenir des backdoors à disposition des autorités chinoises ?

Certes, ce risque jugé plausible répond parfaitement à notre paranoïa de pays occidentaux civilisés .

Mais pourquoi ne pas se poser la question alors d'interdire aussi les produits Cisco, Juniper, etc ???
Le risque qu'il contiennent eux-mêmes des backdoors à disposition du FBI, NSA, autorités états-uniennes n'existe-t-il pas ? Est-ce parce que les susceptibles utilisateurs de ces backdoors sont, comme nous, les pays occidentaux civilisés ?

On aime bien se faire peur avec l’ennemie supposé, et surtout désigné comme tel que l'on a en face de nous, mais ignore le peut-être traite que l'on a à coté de nous.

Non, pour moi, il est tout à fait légitime de se poser cette question, d'autant plus que l'on sait très bien que les usa espionnent tout le monde et ne s'en cache pas.
Offres d'emploi IT
Développeur C# (h/f)
CTS - Pays de la Loire - Nantes (44000)
H/F Ingénieur expérimenté .net
DATUS SUD-OUEST SA - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Gestionnaire projet front-office h/f
SFIL - Ile de France - Issy-les-Moulineaux (92130)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil