Un malware efface les disques durs en les forçant à rebooter
En Corée du Sud : une nouvelle attaque secrète ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les cabinets de sécurité Symantec, Avast et McAfee viennent de découvrir une nouvelle vague de programmes malveillants utilisés pour des cyberattaques vers des banques et d'autres organismes sud-coréens.

Les malwares sont identifiés par les noms Trojan.Jokra et Ws.Reputation.1. Après installation, ceux-ci créent un objet de mappage de fichiers pour se référencer en utilisant le nom : JO840112-CRAS8468-11150923-PCI8273V. Ensuite, ils arrêtent les deux processus liés aux fournisseurs locaux d’antivirus, notamment pasvc.exe et clisvc.exe.

Un listing de tous les lecteurs est effectué par ceux-ci avant le début d’une opération visant à écraser le Master Boot Record et toutes les données stockées en y écrivant la chaîne ‘PRINCIPES’ ou ‘HASTATI.’. Ce qui aurait pour effet d’effacer le contenu du disque dur en entier.

Les malwares obligent enfin l’ordinateur à redémarrer en exécutant ‘shutdown -r -t 0’, ce qui rend l’ordinateur inutilisable puisque la zone d’amorçage et le contenu du (des) disque(s) sont maintenant manquants.

« L'attaque a aussi écrasé des parties aléatoires du système de fichiers avec les mêmes chaînes de caractères, ce qui rend plusieurs fichiers irrécupérables », expliquent Jorge Arias et Guilherme Venere, deux analystes de logiciels malveillants de McAfee. « Donc, même si le MBR est restauré, les fichiers sur le disque seront aussi corrompus. »

Le malware tente également de fermer deux autres produits antivirus sud-coréens déployés par les entreprises AhnLab et Hauri. Une autre composante, un script shell bash, tente d'effacer les partitions systèmes Unix, y compris Linux et HP-UX.

Avast a écrit sur son blog que les attaques contre les banques sud-coréennes provenaient du site web du Korean Software Property Right Council. Pour lui, le site a été piraté et intègre un iframe qui délivre une attaque hébergée sur un autre site.

Selon Avast, le code d'attaque exploite une vulnérabilité d’IE datant de juillet 2012, bien qu’elle ait été corrigée par Microsoft.

La purge du disque n’est pas une nouveauté puisqu’en août 2012, le malware W32.Disttrack avait lui aussi causé des dommages similaires.

Ces attaques ne sont pas revendiquées, mais une montée en puissance de tensions politiques dans la péninsule coréenne est observée.

Source : blog Symantec , blog McAfee , blog Avast

Et vous ?

D’après votre analyse, quelles pourraient en être les motivations ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Indeed Indeed
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 22/03/2013 12:41
Les motivations pourront être créer un besoin chez ces organismes envers un nouveau produit , qui sait
la logique du capitalisme , vous créer des besoins afin de vendre
Avatar de alex_vino alex_vino
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 22/03/2013 13:22
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Ces attaques ne sont pas revendiquées, mais une montée en puissance de tensions politiques dans la péninsule coréenne est observée.

Pourquoi viser la Corée? (et indirectement de surcroit)
D'ailleurs pourquoi pas une organisation non-gouvernementale?
Il n'y a pas que en Corée qu'une Guerre peux arriver en ce moment et comme vous le dites ces attaques ne sont pas revendiquées.

Cet article lance une ouverture sans queue ni tete.

D’après votre analyse, quelles pourraient en être les motivations ?

Et comment donc pourrait-on le savoir justement?
Avatar de AppMaestro AppMaestro
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 23/03/2013 16:03
Je suis pas un pro de la sécurité informatique mais je suis surpris que l'on puisse désactiver un A/V en tuant son processus (de mémoire Sophos ne le permet pas).

Quant à la motivation derrière c'est signé la Corée Du Nord : c'est les seuls qui utilisent des virus destructeurs. Tous les autres essayent de récupérer des infos.
Avatar de alex_vino alex_vino
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 23/03/2013 20:57
Citation Envoyé par AppMaestro  Voir le message
Quant à la motivation derrière c'est signé la Corée Du Nord : c'est les seuls qui utilisent des virus destructeurs. Tous les autres essayent de récupérer des infos.

Sait-tu ce que la Russie a fait il y a 2 semaines? Il faut croire qu'on n'a pas tous la meme carte du Monde et les memes actualités
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 09/07/2013 17:36
McAfee dévoile l'Opération Troy,
une vaste campagne d'espionnage militaire menée contre la Corée du Sud depuis 2009

Mise à jour du 09/07/2013

Un rapport publié par McAfee explique que les cyberattaques dont ont été victimes certains organismes sud coréens en mars dernier (voir dossier complet de la rédaction) sont en réalité l'aboutissement d'une opération secrète à long terme baptisée Opération Troy.

Depuis 2009 déjà, les attaquants se sont essayés à s'approprier des documents avec des mots-clés comme « armée américaine », « arme » ou « défense » grâce à un « réseau d'espionnage militaire sophistiqué » utilisant des malwares pour localiser et voler les documents explique McAfee.

« Nous avons déterminé qu'un seul groupe a été à l'origine d'une série d'attaques ayant pris pour cible la Corée du Sud depuis octobre 2009. Dans ce cas, l'adversaire a conçu un réseau crypté sophistiqué pour recueillir des renseignements sur les réseaux militaires. » explique l'entreprise.

Selon McAfee, le réseau avait été conçu pour camoufler les communications entre les systèmes infectés par les Trojan et les serveurs de contrôle via l'API Microsoft Cryptography utilisant un chiffrement RSA de 128 bits. « Toute donnée extraite d'un réseau militaire serait ensuite transmise à ce réseau crypté une fois que le malware aurait identifié une information. Ce qui rend ce cas particulièrement intéressant est l'utilisation d'outils de reconnaissance automatique pour identifier des informations militaires spécifiques dans les systèmes internes avant la récupération d'un fichier. »

En plus des fichiers qu'ils volent, les malwares utilisés par les hackers avaient aussi la possibilité de détruire les systèmes « de la même manière que les attaques du 20 mars 2013 ont paralysé des milliers de système en Corée du Sud » selon le rapport. Ce qui pourrait avoir des conséquences sans précédent pour les réseaux militaires sud coréens.

McAfee a découvert que le code du malware initial utilisé pour mener ces attaques a été compilé pour cibler spécifiquement la Corée du Sud et a connu de nombreuses améliorations depuis sa création.

Source : rapport McAfee (au format PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de Moellen Moellen
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 09/07/2013 18:35
"Qu'en pensez-vous ?"
Que Microsoft reste le leader en matière d'outil d'infiltration pour la NSA et consorts
Avatar de jmnicolas jmnicolas
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 09/07/2013 22:46
Soyons sérieux 2 minutes : la NSA est bien plus discrète que ça quand elle espionne ses alliés.

Le coupable tout trouvé est la Corée du Nord.

Ou alors c'est une manœuvre des US pour empêcher un rapprochement des 2 Corées en rejetant le blâme sur le nord.

Toutefois quand on voit le comportement du nord, la solution la plus simple semble la plus probable.
Avatar de leminipouce leminipouce
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 10/07/2013 11:05
Je suis bien d'accord avec "jmnicolas". C'est d'un grossier à toute épreuve. Et l'article en ne relatant que 3 mots-clés incluant "armée américaine" dans le climat actuel d'espionnage de PRISM et compagnie attise une certaine américanophobie voire une haine de l'américain qui se justifie difficilement dans ce cas je trouve.

Je veux bien qu'on blâme les américains pour PRISM, mais de là à leur faire porter le chapeau pour tout et n'importe quoi...
  1. la France a elle aussi son réseau d'espionnage, très similaire à PRISM,
  2. tout un tas d'autres pays utilise les mêmes mécanismes,
  3. la Corée du Sud est un partenaire et un allié (entre autre militaire) américain de longue date,
  4. les US n'ont aucun intérêt à se mettre à mal avec la Corée du Sud,
  5. jouer à faire porter le chapeau au Nord est très risqué. De nombreux bâtiments américains se trouvent en mer de Corée du Sud et sur le territoire du Sud...
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 12/07/2013 12:08
Il faut savoir que les US revoient leur stratégie et commencent à songer sérieusement à l'Asie et tentent d'implanter des bases militaires un peu partout autour de la Chine.
Lire "Manière de voir : Où va l'Amérique" (Cap sur le Pacifique - Michael T. Klare).
Offres d'emploi IT
Chef de projet technique .net h/f
CDI
EXPERIS IT - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 03/07/2014
Lead developpeur web php
CDD CDI
New Contents & Co - Ile de France - Asnières-sur-Seine (92600)
Parue le 24/07/2014
Architecte java h/f
CDI
BULL FR - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Parue le 16/07/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula