Fin de Google Reader : quelles alternatives ?
Google écoutera-t-il les protestations ? Et après, à qui le tour de fermer ?

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
C’est devenu une habitude. À chaque printemps, Google fait un grand nettoyage. Qu’il justifie toujours avec les mêmes arguments. Des services ne seraient pas assez utilisés. D’autres seraient dépassés techniquement. D’autres encore ne seraient plus dans l’air du temps.

Mais si l’on lit entre les lignes, la vérité est ailleurs. Google se recentre sur ce qu’il peut monétiser.

Après le portail iGoogle - fermé malgré de nombreux adeptes, après l’API des Google Maps - passée payante en créant un vent de panique, après la fin des « Gadgets » dans les Google Apps - dont Table (représentation automatisée de données sur une carte) particulièrement mis en avant seulement quelques semaines auparavant, et avant l’arrivée de chaînes à péage sur YouTube, c’est donc au tour de Reader de faire les frais de la nouvelle stratégie du géant de l’Internet.


D'autres outils qui vont disparaître

Certes, les très nombreux utilisateurs - quoi qu'en dise Google - pourront exporter leur flux avec un outil (Google Takeaway). Mais pour en faire quoi ?

De nombreuses solutions existent (voir notre sondage).

Mais elles ne sont pas toutes en mode SaaS (ce qui permet une synchronisation entre appareils), elles ne sont pas toutes multiplateformes, ou issues d’acteurs aussi pérennes que Google (quoi que la preuve en est que ce n’est pas non plus un critère absolu de survie pour un service).

Certaines solutions de lecture de flux RSS s’appuient même sur l’API de Reader.

Et c’est bien là le vrai fond du débat.


En mettant fin d'un seul coup à l'API qui permettait à d'autres éditeurs et sites web de s'appuyer dessus pour fonctionner et vivre, Google met ces entreprises dans une situation très difficile.

Et il envoie au passage un message clair : « si cela ne me rapporte pas d'argent, je ferme le service. Peu importe qu'il soit bon. Peu importe qu'il soit utilisé. Peu importe ce qu'il y a comme écosystème autour ».

Certains ont déjà annoncé qu’ils survivraient à cette décision. Comme Feedly, qui travaillerait même sur une API alternative baptisée - pour l’instant - Normandie. Mais les autres ?

À qui le tour ?

Cette fin brutale pose aussi la question du prochain outil qui sera envoyé par le fond. Ou rendu payant. L’export des agendas pour les encapsuler sur un site ? L’API Google Maps payante pour tout le monde ? Priority Inbox dans Gmail ?

Aujourd’hui, la toile réagit violemment à cette manière de faire. Des pétitions fleurissent et des « mèmes » ont surgi en moins de 24h. Comme celui-ci reprenant la fameuse scène de « La Chute » :

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=A25VgNZDQ08"]La Chute de Google Reader[/ame]

Beaucoup de développeurs commencent en tout cas à avoir des sueurs froides et se demandent (encore un peu plus) depuis ce matin s'il ne faudrait pas prévoir des alternatives à chaque technologie de Google.

Ou tout bonnement refaire des solutions from scratch. 100 % maison. À l’ancienne, quoi.

Source : Comment puis-je télécharger mes données Google Reader ?, Feedly

Et vous ?

En tant qu’utilisateur, quelle alternative proposez-vous pour remplacer Google Reader ?
Vous utilisiez l’API de Reader, qu’allez-vous faire ?

Quel est d’après vous le prochain service – pas assez rentable – que Google va fermer ou rendre payant ?
Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de yann.falevoz yann.falevoz
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 14/03/2013 16:49
Je pense mettre Selfoss ou Tiny Tiny RSS sur mon serveur perso...
Avatar de Julien Bodin Julien Bodin
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 14/03/2013 16:51
Pour ma part j'ai switché sur Netvibes. Il remplit mes faibles besoins en la matière.

Je préfèrais Google Reader qui est plus simple à utiliser mais bon, j'ai fini par m'y faire
Avatar de DrSnake DrSnake
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 14/03/2013 16:53
J'ai switché sur Feeldy aujourd'hui, notamment parce que les feeds lus/non lus sont synchronisés entre la version web et la version Android.

Mais à plus long terme, je pense passer à une solution selfhost (sur dedibox, comme pour mes liens et mon cloud). En remplacement de GReader, j'ai déjà repéré les services suivants :
  • leed
  • tiny tiny rss
  • rsslounge
  • selfoss

Le problème reste l'application Android synchronisée ... mais si les services proposent des api ou une interface web responsive, cela ne devrait pas trop poser problème.
Avatar de n2engineer5 n2engineer5
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 14/03/2013 19:01
quelle deception!
Google me fait de plus en plus douter de son avenir. Anyway on n'a pas besoin de vos apis. On sait coder nous même et les Qatariens payront pour les bonnes idées. Comme a Paris
Avatar de danielhagnoul danielhagnoul
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 14/03/2013 21:40
Feedreader 3.14
Avatar de tomlev tomlev
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 14/03/2013 22:11
Citation Envoyé par danielhagnoul  Voir le message

Oui mais si tu as l'habitude de lire tes flux depuis différents devices (ce que je fais : PC pro, PC perso, tablette, smartphone), un lecteur RSS "local" ne convient pas, parce que les éléments déjà lus restent non-lus sur les autres devices. Il faut un mécanisme de synchronisation...

J'ai testé Feedly, ça a l'air assez sympa. En plus ils travaillent actuellement à copier l'API de Google Reader, si bien que les clients Google Reader existants pourront utiliser Feedly à la place, avec très peu de modifications (si j'ai bien tout compris)
Avatar de beekeep beekeep
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 15/03/2013 12:07
c'est vraiment pas étonnant, les utilisateurs migrent vers les nouvelles applis comme Feedly qui utilisent l'API gratuite de G.Reader.
Maintenant Feedly code son API et bascule sur le cloud Google (payant bien sûr).

Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Ou tout bonnement refaire des solutions from scratch. 100 % maison. À l’ancienne, quoi.

c'est ça, comme on dit on est jamais mieux servit que par soi-même ^^
Avatar de dseed dseed
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 15/03/2013 15:02
Il existe également poulpit.com qui va bientôt sortir.
Avatar de danielhagnoul danielhagnoul
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 15/03/2013 21:24
Citation Envoyé par tomlev  Voir le message
Oui mais si tu as l'habitude de lire tes flux depuis différents devices (ce que je fais : PC pro, PC perso, tablette, smartphone), un lecteur RSS "local" ne convient pas, parce que les éléments déjà lus restent non-lus sur les autres devices. Il faut un mécanisme de synchronisation...

J'ai testé Feedly, ça a l'air assez sympa. En plus ils travaillent actuellement à copier l'API de Google Reader, si bien que les clients Google Reader existants pourront utiliser Feedly à la place, avec très peu de modifications (si j'ai bien tout compris)

Je l'utilise sur un seul ordinateur, mais il existe une version online.
Avatar de camus3 camus3
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 16/03/2013 0:36
Voila , j'espère que les amateurs de Saas et autre "clouderies" vont enfin comprendre la leçon. Et dire qu'il y a des idiots près à acheter des chromebook à plus de 1200 $ ... ils seront les dindons de la farce tot ou tard.
Offres d'emploi IT
Référent technique java/jee h/f
CDI
BULL FR - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)
Parue le 16/07/2014
Directeur de projet expérimenté h/f
CDI
BULL FR - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 26/06/2014
Développeur PERL
CDI
Easy Partner - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 24/06/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula