Comment sortir gagnant d'un entretien d'embauche ?
Les dix erreurs à éviter, selon Experteer

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Experteer, le partenaire des carrières d’excellence en France et en Europe, propose de découvrir dix erreurs à éviter à tout prix lors d’un entretien d’embauche. Dix points variés, qui touchent aussi bien à la préparation qu’à l’expression orale et corporelle.

S’appuyant sur son expérience, Experteer nous livre dix conseils qui ne pourront que vous aider dans les étapes de votre recrutement. A vous de nous dire ce que vous en pensez en tant que candidat, ou recruteur :

1 - Se présenter à l’entretien avec un faible niveau de préparation

Il est primordial, avant un entretien, de collecter les informations de base sur le futur employeur mais aussi d’être capable de définir le poste et le cœur de métier ainsi que les différentes compétences attendues pour le poste en question. L’idéal étant de réfléchir à l’avance aux questions qui pourraient être posées et aux réponses à y apporter.

2 - Se permettre de critiquer ouvertement son ancien employeur

Il est naturel qu’un nouvel employeur ne souhaite en aucun cas être le témoin des expériences malheureuses du candidat. Aussi, il est important de veiller à ne pas critiquer son ancien employeur durant l’entretien d’embauche. Cela donne une impression négative du candidat. Il est plutôt conseillé de souligner les expériences positives de son ancienne expérience professionnelle tout en mettant en avant ses limites.

3 - Arriver en retard

La ponctualité peut sembler secondaire et pourtant elle est primordiale. Elle constitue en effet la première impression que le candidat donnera à l’employeur. Il est recommandé de venir à l’avance pour se familiariser avec l’environnement de l’entreprise et pour se concentrer dans le calme.

4 - Avoir trop ou peu de retenue

Lors d’un entretien, il importe d’être enthousiaste et ouvert tout en restant clair et précis. Il est judicieux d’adopter un comportement entrant dans la logique du poste proposé et en adéquation avec la culture de l’entreprise. En effet, une personne trop imbue d’elle-même pourra difficilement être pressentie pour gérer une équipe tout comme une personne trop timide pour une fonction de leadership.

5 - Manifester peu d’intérêt pour le poste ou l’entreprise

Il est conseillé de ne pas être trop détaché pendant l’entretien et de faire preuve d’initiatives. Les entreprises recherchent avant tout de vraies personnalités qui s’identifient à leur travail et à la culture de l’entreprise. En posant des questions, vous montrez à votre futur employeur que vous vous sentez déjà impliqué par les responsabilités qui vous seront confiées.

6 - Ne pas être honnête

Mentir lors d’un entretien peut être fatal si l’information s’avère fausse une fois que vous êtes employé. En effet, mettre en avant des qualités ou des compétences que vous ne possédez pas vous décrédibilisera si vos lacunes sont remarquées. Ensuite, si vous n’êtes pas honnête sur votre niveau de motivation vous risquez très vite de vous retrouver à exercer une fonction qui ne vous convient ou ne vous satisfait pas.

7 - Argumenter de manière désordonnée

Réfléchissez avant de répondre aux questions. Prenez quelques secondes pour vous demander quel est le sens de la question et quelle est la réponse attendue. Parlez de manière articulée, claire et précise et surtout répondez à la question. En effet, des réponses approximatives, non structurées ou hasardeuses ne jouent jamais en faveur du candidat qui risque d’être perçu par son interlocuteur comme quelqu’un de désorganisé.

8 - Adopter un langage corporel inapproprié

Selon Paul Watzlawick «On ne peut pas ne pas communiquer». En d’autres termes, la communication dite non-verbale est primordiale au même titre que la communication verbale. Le langage du corps est crucial lors d’un entretien d’embauche. Ainsi, une poignée de main franche inspire plutôt de la détermination alors qu’un contact visuel fuyant inspire le manque de confiance en soi.

9 - Manquer de spontanéité

La spontanéité est synonyme de vivacité d’esprit et laisse à l’interlocuteur une impression durable. C’est pourquoi il est conseillé de prévoir une marge de manœuvre pour des réponses spontanées lors de la préparation de l’entretien d’embauche. Cependant spontanéité ne veut pas dire précipitation. Une bonne communication passe aussi par une écoute attentive de l’autre.

10 - Porter le mauvais parfum

Cela peut sembler étonnant mais d’après une étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Mannheim, les parfums joueraient un rôle sur la perception d’un candidat par un employeur lors d’un entretien d’embauche. Il ressort de l’étude qu’à un même niveau de réponse, les sujets qui portaient un parfum floral avaient significativement moins de chances d’obtenir l’emploi que ceux qui portaient un parfum plus amer.

Pour mémoire, sur Experteer, plus de 17 500 offres de haut niveau dans le secteur de l’information et des nouvelles technologies sont disponibles. Avec un credo : "dynamiser votre carrière et augmenter vos prétentions salariales".

Inscrivez-vous gratuitement sur Experteer pour consulter les offres IT et vous faire contacter par les chasseurs de têtes.

Et vous ?

Que pensez-vous de ces conseils ?
En avez-vous un autre à donner ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Kikuts Kikuts
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 13/03/2013 15:04
Le point sur le parfum m'a tué xD

Donc en gros, c'est presque préférable de sentir la transpi qu'un parfum floral !

Le prochain entretien, je taxe la vieille eau de cologne de mon père, succès garanti ^^
Avatar de Starbug Starbug
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 13/03/2013 15:22
Ils ont oublié ça :

11 - Ne pas être trop diplômé
12 - Ne pas être trop agé
13 - Ne pas être trop jeune
14 - Ne pas avoir d'enfant
15 - Ne pas habiter trop loin
16 - Avoir de l'expérience


Avatar de CHbox CHbox
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 13/03/2013 15:26
3 - Arriver en retard
J'aurais également précisé de ne pas se présenter trop tôt, arriver en avance pour se préparer c'est très bien, mais il faut éviter de se pointer à l’accueil plus de 15min avant l'entretien (15min étant déjà beaucoup), profitez de ce temps pour respirer et marcher un peu dans la rue, ça déstress des transports et on arrive plus détendu, et vous éviterez de stresser/presser le recruteur.

1 - Se présenter à l’entretien avec un faible niveau de préparation
J'avoue avoir amèrement regretté de ne pas suivre ce point lors d'un de mes 1ers entretiens, le poste aurait été sympa mais je ne me suis pas du tout préparé sur la techno qui allait de toute évidence être testée, le recruteur me l'a d'ailleurs fait remarqué et là on se sent horriblement con.

6 - Ne pas être honnête
Clairement c'est la pire chose à faire dans une SSII surtout, car déjà les commerciaux vont vous vendre pour ce que vous n'êtes pas, si en plus vous bidonnez à la base vous vous retrouverez vendu comme expert d'une techno dont vous ne connaissez que le nom (ça arrive déjà sans bidonner avec certains commerciaux alors autant éviter de tendre le bâton pour vous faire battre).

8 - Adopter un langage corporel inapproprié
La poignée de main on a dit franche, pas de faire un concours de force hein

Edit : ah oui une petite technique qu'on m'avait donné aussi, si vous avez un peu tendance à transpirer et qu'en plus vous prenez la voiture (perso la voiture ça me fait transpirer du dos, sur une longue distance c'est bof....), mettez un truc décontracte et changez vous avant d'arriver (plus facile en voiture du coup), vous serez tout frais pour l'entretien, un petit coup d'eau en plus pour éviter la bouche sèche (et la mauvaise haleine) et c'est parfait.
Avatar de herve4 herve4
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 13/03/2013 16:05
Pour moi, il faut d'abord et avant tout essayer (autant faire ce que peut) de se mettre à la place de l'employeur au moment d'un entretien d'embauche...

Ensuite, il est sur que le profil va s' orienter du style : recherche jeune 20 ans, Bac + 5 avec 15 ans d'experience ... bref, de la surenchere pour être sur de filtrer un maximum de proposition.

Pour l' aspect : "Ne pas être honnête", je dirais que malheureusement, c'est surtout dommage pour l'employeur qui s'en rend compte une fois que l'embauche est faite...
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 13/03/2013 16:25
10 - Porter le mauvais parfum

Comme ça, si vous êtes un bon à rien, le recruteur aura au moins embauché quelqu'un qui sent bon...
Quand on se penche sur les études traitant des comportements humains, on se demande comment font les entreprises pour fonctionner correctement.
Qu'est-ce que l'odeur vient FOUTRE dans les critères de recrutement ??
Que le comportement d'une personne soit important pour qu'il puisse travailler avec d'autres, je veux bien, mais l'odeur... Franchement.
A moins de se rouler dans la merde tous les matins, je vois mal l'odeur empêcher qqn de travailler avec d'autres personnes.

Cdlmt
Avatar de infofree infofree
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 13/03/2013 16:28
Bof c'est du vu et revu...
Avatar de ManusDei ManusDei
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 13/03/2013 16:34
Citation Envoyé par hn2k5  Voir le message
Qu'est-ce que l'odeur vient FOUTRE dans les critères de recrutement ??
Que le comportement d'une personne soit important pour qu'il puisse travailler avec d'autres, je veux bien, mais l'odeur... Franchement.

Même si tu ne la remarque pas (et moi non plus), l'odeur va avoir un effet instinctif sur la perception de la personne en face de soi.
Il est très probable que les résultats de cette étude ait beaucoup surpris les RH qui en sont "coupables", qui ne se seront probablement même pas rendus compte qu'ils choisissaient "au pif" .

Le point 1 me fait rigoler, on sait vraiment souvent à quoi va ressembler le poste avant d'arriver en entretien d'embauche ?
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 13/03/2013 16:38
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Même si tu ne la remarque pas (et moi non plus), l'odeur va avoir un effet instinctif sur la perception de la personne en face de soi.
Il est très probable que les résultats de cette étude ait beaucoup surpris les RH qui en sont "coupables".

Oui, ça doit être quelque chose d'inconscient et de non maîtrisé.
Mais pour refuser un candidat, il faut tout de même des arguments pour étayer sa décision.
Cela dit, j'imagine que les recours sont ridicules pour un candidat en cas de refus abusif.

cdlmt
Avatar de olivier2013 olivier2013
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 13/03/2013 16:42
Ah oui hier j'ai dit que je voulais évoluer:

réponse: "ça va pas aller."

Avatar de Cortomatt Cortomatt
http://www.developpez.com
Membre actif
le 13/03/2013 17:01
A moins de se rouler dans la merde tous les matins, je vois mal l'odeur empêcher qqn de travailler avec d'autres personnes.

Cela m'est déjà arrivé de travailler avec quelqu'un qui sentait vraiment mauvais. Je peux garantir que ce n'est pas facile !
Bon ok, ses habits tenaient debout.
Et il mettait un pull quand tout le monde était en t-shirt.
Offres d'emploi IT
Administrateur microsoft bi (h/f)
CDI
GB & SMITH - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Parue le 11/09/2014
Consultant/développeur android
CDI
Impactup - Ile de France - Saint Cloud (92210)
Parue le 09/09/2014
Lead developer php5/symfony2
Freelance
Intuition IT - Ile de France - Bezons (95870)
Parue le 19/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula