Delphi a-t-il un avenir ?
"Il a encore de beaux jours", répond le créateur du Centre de Services français spécialisé dans la plateforme

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Delphi a-t-il encore un avenir ?

La question peut paraître provocante. Mais si l'on se fie à un classement – imparfait certes – comme TIOBE, celui-ci montre un très fort recul de la popularité de la technologie. Delphi serait même sur le point de sortir du Top 15 des langages les plus populaires.

Dans le même temps, un acteur comme DelphiStaff (société FLX) - l'unique société de services en France exclusivement spécialisée sur la technologie Delphi - propose lui des services et un support de plus en plus poussés et personnalisés pour accompagner les entreprises vers de nouveaux défis IT. Au premier rang desquels la mobilité.

Entre le pessimisme de TIOBE et l’investissement humain et financier important de DelphiStaff, les perceptions autour de Delphi semblent donc radicalement opposées. Pour ne pas dire contradictoires.

Pour y voir un peu plus clair, nous avons demandé l'avis des « optimistes » de DelphiStaff pour savoir comment – d’après eux – Delphi va évoluer, s’il va survivre (face à .NET par exemple) et en quoi un « Centre de Services » comme celui que la société a ouvert peut participer à la pérennité de la plateforme.

Voici en intégralité notre entretien avec Félix Guillemot, PDG de DelphiStaff et co-créateur de FLX.

N'hésitez pas à réagir et à nous dire si vous aussi vous croyez en de futurs « beaux jours » pour Delphi. Ou pas du tout.



Developpez.com : Dans le dernier index TIOBE, Delphi est en très fort recul. Comment voyez-vous Delphi actuellement dans le développement pro ? Delphi va-t-il bien ?

DelphiStaff : Delphi reste un marché de niche mais un marché stable.

Les dernières versions de Delphi, notamment la XE2, ont fait croitre les ventes de manière très significative. Nos clients sont des grands comptes et des grosses PME. Beaucoup d’entre eux ont migré vers XE2.


« Embarcadero avait besoin d’un partenaire sérieux pour tout ce qui est service. Cela a fait du bien à Delphi et aux clients »


Pour ce qui est de DelphiStaff, nous avons doublé notre masse salariale en 2 ans en passant de 10 à 20 salariés et nous faisons travailler 30 personnes en tout en comptant les indépendants ; je pense que c’est un bon indicateur. L’éditeur avait besoin d’un partenaire sérieux pour tout ce qui est service. Cela a fait du bien à Delphi et aux clients qui trouvent un interlocuteur à la hauteur de leurs attentes en passant à côté des grosses SSII généralistes et de leurs habituels commerciaux

Developpez.com : Comment voyez-vous l’avenir ?

DelphiStaff : Je pense que Delphi a encore de beaux jours et qu’il restera une technologie d’excellence sur une belle niche. Il y a ceux qui partiront, attirés par .NET et il y aura aussi du new business grâce aux efforts fournis par Embarcadero, notamment avec FireMonkey et la mobilité.

« Delphi a encore de beaux jours,
il restera une technologie d’excellence sur une belle niche »


Developpez.com : La mobilité justement est un domaine en pleine croissance dans le monde de l’entreprise. Quels sont les atouts de Delphi face à cette nouvelle problématique ?

DelphiStaff : Même si c’est un peu tard, beaucoup de clients attendent XE4 avec le compilateur pour Android.

Il y a encore un barrage avec XE3 mais XE4 va ouvrir les vannes. Le framework Crossplatform FireMonkey est une très belle réussite et Embarcadero réussit là à reproduire l’esprit de Delphi dans les belles années entre 1995 et 2000 : un vrai RAD où construire des applications de manière productive reste simple tout en permettant la souplesse d’aller aussi loin que l’on veut.


« XE4 va ouvrir les vannes »


Pour avoir testé XE2 et la bêta de Quitessence (XE 3.5), je peux vous dire que beaucoup vont être séduits. Grâce à des éditeurs stables de longue date comme TMS, il est très simple de se procurer des composants additionnels pour fabriquer des composants dernier cri.

Developpez.com : Pourquoi et à partir de quel constat avez-vous décidé de créer DelphiStaff ? À qui vous adressez-vous ?

DelphiStaff : Le marché de la prestation informatique est une jungle dans laquelle des commerciaux exploitent un business model poussé à l’extrême. Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend des développeurs avec une carte de visite d’« ingénieur commercial ». J’étais indépendant avant et y ai été confronté.

J’ai pensé que l’on pouvait faire leur métier mieux qu’eux en étant spécialisé sur la technologie sur laquelle je suis expert, c’est-à-dire Delphi. L’idée était de proposer aux clients un service de qualité fourni par des spécialistes qui comprennent leur métier et leur environnement technique.


« Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend aujourd’hui des développeurs […] l’idée était de proposer un service par des gens qui comprennent le métier »


De l’autre côté, il y a tous ces développeurs qui méritent que l’on leur tienne un discours clair en leur proposant des missions qui leur correspondent et leur permettent de s’épanouir.

Ça marche. DelphiStaff est LE « Pure Player » de Delphi en France et a pour clients les plus grands comptes sans jamais faire aucune sous-traitance.


Developpez.com : Dernière question que nous souhaitions vous poser. Vous êtes depuis peu à même de prendre en charge des projets « en mode délocalisé ». En clair, qu'est-ce que cela signifie ?

DelphiStaff : Cela signifie que nous avons maintenant la capacité à prendre en charge des projets au forfait ou des TMA dans nos locaux à Paris pour le compte de nos clients. Il s’agit ici d’une adaptation au marché.

« Et ça marche.
Nous avons les plus grands comptes sans jamais faire de sous-traitance »


Beaucoup de comptes optent pour la délocalisation de leur technique et nous sommes à leur écoute. Nous avons donc créé ce centre de services proposant des offres cadrées. Nous ne voulions pas tomber dans un système « régie déguisée » comme le pratiquent certains de nos concurrents et c’est la raison pour laquelle nous avons investi sur une équipe encadrante appliquant des processus projet rigoureux pour respecter la charte qualité de notre société.

Détails et informations complémentaires sur le « Centre de Services » de DelphiStaff




Source : entretien Developpez.com, 12/03/2013


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/03/2013 17:25
nous avons demandé l'avis des "optimistes" de DelphiStaff

Avez-vous demandé les avis des pessimistes pour avoir quelconque matière à avoir un esprit critique sur les informations que vous nous fournissez ?
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/03/2013 17:34
Bonjour,

Il est clairement dit que cet article est un point de vue.

J'ai par ailleurs tenu à présenter tout aussi clairement que possible celui qui s'exprimait.

Il s'agit d'une interview, pas d'une analyse de Developpez. A aucun moment nous n'avons revendiqué une objectivité dans ces propos.
Ce qui, à nos yeux, ne retire en rien leur intérêt. Félix Guillemot étant un observateur privilégié de Delphi.

Enfin, et puisque c'est l'ADN même de Developpez, nous avons introduit ce texte comme un point de départ pour un débat constructif. Et nous invitons nos lecteurs à y participer.

Si vous êtes du côté des "pessimistes" ou de n'importe quel autre : exprimez-vous, vous êtes sincèrement le bienvenu. Les critiques que vous formulez seront d'elles mêmes résolues.

Bien cordialement,

Gordon
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/03/2013 17:38
Je ne suis pas utilisateur de Delphi (je rentre donc dans la catégorie "curieux") et je n'avais pas compris cet article dans le sens d'une simple interview en raison justement de ce point de départ un peu troublant (un peu trop riche par rapport à l'interview elle même).
Merci de cet éclaircissement.
Avatar de stephgil29 stephgil29
http://www.developpez.com
Membre actif
le 12/03/2013 18:02
Je ne connais pas plus que ça le Delphi (quoi que j'ai un peu développé sur Lazarus) mais celle la je l'aime
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
DelphiStaff : Le commercial qui hier vendait des lecteurs MP3 dans une grande surface vend des développeurs avec une carte de visite d’ « ingénieur commercial ».

Avatar de Vespiras Vespiras
http://www.developpez.com
Membre actif
le 12/03/2013 18:31
Bonjour à tous :p,

J'aimerais apporter ma faible contribution au sujet, j'ai juste appris la syntaxe de base de Delphi pour un examen pendant mes études.
Mais ce que j'ai retenu du Delphi, c'est que c'était un langage extrêmement rapide à l’exécution (plus que le C), et qu'il était encore beaucoup utilisé pour les transactions bancaires, (developpement d'applications sécurisées bancaires) et pour le développement sur bus CAN dans l'automobile (tableaux de bord, commandes au volant, etc ,etc).

Il est vraiment adapté pour ces deux domaines apparemment

Cdt,
Vespiras
Avatar de sjrd sjrd
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 12/03/2013 21:19
Ah ! L'avenir de Delphi, grande question s'il en est. Tellement grande que ça fait 10 ans qu'on la pose

Certains d'entre vous le savent, j'ai été un grand optimiste de Delphi. J'ai écrit plusieurs tutoriels sur Delphi pour developpez.com il y a quelques années.

Depuis, j'ai fait du chemin, et j'ai laissé tombé Delphi, je l'avoue. Je maintiens toujours mon plus gros projet, FunLabyrinthe, mais je ne commence plus rien en Delphi.

Maintenant je crois en la programmation fonctionnelle. En particulier Scala, bien sûr ! C'est tellement plus agréable, efficace et surtout on développe beaucoup plus vite, avec moins de code et du code plus facile à maintenir.

Et même du côté impératif, je suis finalement tombé du côté de C++11, grâce à ce dernier standard qui, selon moi, en fait enfin un langage dans lequel on peut écrire du code à la fois propre, modulaire, et néanmoins extrêmement optimisé (par le compilo). Indispensable pour l'écriture de VMs et autres composants bas niveau de nos systèmes logiciels.

Je crois que Delphi est dépassé. Il est supplanté des deux côtés : par C++11 côté bas niveau, et par Scala et les autres langages fonctionnels côté haut niveau. Delphi se perd en restant au milieu, là où il ne peut plus concurrencer personne. Il continuera de "survivre" encore de nombreuses années, bien sûr... Tout comme Cobol et plus récemment Java Donc je ne m'en fais pas pour les entreprises et les développeurs qui sont spécialistes du langage.

Après, je n'ai jamais fait partie du monde commercial. Les entreprises, tout ça... C'est assez loin, pour moi. Je ne comprends probablement pas les enjeux qui s'y déroulent.
Avatar de _skip _skip
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 12/03/2013 21:21
Citation Envoyé par Vespiras  Voir le message
Mais ce que j'ai retenu du Delphi, c'est que c'était un langage extrêmement rapide à l’exécution (plus que le C),

Euh ouais attention avec ce genre d'affirmation. Disons plutôt que le compilateur est de qualité et que le binaire généré est performant.
Sinon je dois dire qu'il y a 10 ans j'avais parié sur la mort prochaine de delphi face aux mastodontes Java et .Net et en fait il semblerait qu'il soit toujours là. Comme quoi ça confirme ce que je pensais : un langage qui se compile en natif, avec un bon environnement et des temps de compilation rapide, ça a une place quelque part. Pour moi delphi, je le vois comme la pièce manquante entre un .Net et un C++.
Avatar de VLDG VLDG
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 12/03/2013 23:07
Delphi Quintessence ou XE 3.5 m'a impressionné. Le développement cross platform pour Delphi et notamment sur iOS est vraiment super simple...

On verra bien...
Avatar de marc.collin marc.collin
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 13/03/2013 8:43
j'ai fait beaucoup de delphi, je suis passé comme plusieurs à Java.
Cependant, je trouve que delphi est le langage avec le plus de richesse niveau composant graphique.

Si delphi pousse vers le mobile, il y a peut-être un marché qu'elle peut prendre surtout si beaucoup de composant graphique y est présent.
Avatar de tourlourou tourlourou
http://www.developpez.com
Modérateur
le 13/03/2013 9:26
Je trouve ahurissant qu'au cours d'études supérieures scientifiques non destinées à former des informaticiens, il puisse y avoir de courts modules de programmation avec initiation au C plutôt qu'au Pascal.

J'estime que :
- le Pascal est plus structuré, logique, lisible et accessible à l'apprentissage pour des sujets à culture scientifique que le C ;
- l'EDI Delphi avec les aides précieuses intégrées dans d'anciennes versions est plus accessible à mon sens qu'Eclipse ou devC++;
- Delphi permet commodément et rapidement la réalisation d'interfaces basiques plus sympas que les programmes console qu'on leur demande de réaliser.

Pour des étudiants qui ne programmeront plus ensuite, je ne vois pas d'avantage à étudier le C. Et s'ils doivent programmer ensuite, avoir des bases en Pascal ne peut pas nuire, alors que leurs bases en C ne formeront pas un socle bien épais s'ils doivent s'y mettre !

Si l'on enseignait Pascal/Delphi au lieu du C (voire Java) dans ce cadre, il y aurait peut-être aussi plus de vocations que de maintien dans la pensée dominante et une plus juste appréciation le jour où ils seront non pas programmeurs, mais décideurs ou demandeurs.
Offres d'emploi IT
Technicien support domino h/f
Intérim
Kobaltt - Basse Normandie - Cherbourg (50100)
Parue le 21/10/2014
Référent développement web et sécurité
CDI
Adequat Interim - Bourgogne - Montceau-les-Mines (71300)
Parue le 10/10/2014
Chef de projet mobile fonctionnel et technique h/f
CDI
TeamInside - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 07/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula