« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl »
Pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
« Linux sur Desktop est un échec ». Miguel de Icaza, un des pionniers de l’écosystème Linux avec notamment ses travaux sur le bureau GNOME, Midnight ou encore Mono, ne passe pas par quatre chemins pour l’affirmer.

Dans un franc-parler qui le caractérise, celui-ci passe en revue les causes de l’échec de Linux sur le Desktop et les raisons qui l’ont poussé à adopter un ordinateur Mac.

Icaza reconnait dans un premier temps qu’il était un fervent défenseur de Linux, à l’époque où il travaillait encore pour Novell, au point de réprimander ses coéquipiers qui avaient opté pour la facilité tout en évitant les produits Linux. Celui-ci se conformait ainsi à l’idéologie du mouvement open source, qui n’encourage que l’utilisation des solutions libres.

Le père de GNOME reconnait avoir migré progressivement et involontairement vers Mac depuis 2008. « Utiliser un Mac pendant trois semaines de vacances s’est avéré très relaxant. La machine va en veille et redémarre sans problème, tandis que le Wi-Fi et l’audio continuent de fonctionner. Je passe trois semaines sans avoir à recompiler le noyau pour régler ceci ou cela, ni pour lutter contre les pilotes audios », écrit Miguel de Icaza.

« Pour moi, la fragmentation de Linux comme plateforme, l’incompatibilité des multiples distributions et les incompatibilités entre les versions du noyau étaient mon Three Mile Island/Tchernobyl » regrette Icaza, qui avoue ne pas avoir branché son ordinateur Linux depuis octobre 2012, après un déménagement.

« Linux n’a jamais réussi à franchir le gouffre du bureau » conclut Miguel de Icaza, qui recommande à ses amis d’acheter un Mac lorsqu’ils veulent un conseil pour le choix d’un ordinateur.

Source : Billet de blog de Miguel de Icaza

Et vous ?

Que pensez-vous des remarques de Miguel De Icaza ?

Linux pourra-t-il un jour franchir le gouffre dans lequel il se trouve et s'imposer sur le bureau ?

Son étiquette d'OS pour geek ne serait-elle pas le véritable problème de Linux ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Dalini71 Dalini71
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 06/03/2013 16:13
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Le père de Gnome reconnait avoir migré progressivement et involontaire vers Mac depuis 2008.

"Involontairement" plutôt non ?

Sinon sans aller jusqu'à dire que Linux sur Desktop c'est Tchernobyl, faut bien admettre que c'est pas leur point fort, et je doute qu'ils puissent franchir le gouffre qui les séparent de la concurrence.
Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/03/2013 16:16
Que pensez-vous des remarques de Miguel De Icaza ?

Ce qui me choque le plus et qu'il conseil d'acheter un mac, par contre je le rejoins sur le fait que rendre compatible Linux et son matériel est une bataille de tous les jours.

Linux pourra-t-il un jour franchir le gouffre dans lequel il se trouve et s'imposer sur le bureau ?

En l'état non, la preuve. Après on se sait pas de quoi seront fait les prochaine version de Linux. Mieux, on ne sais pas ce que serons nos bureau de demain, beaucoup écrivent sur la dématérialisation du bureau. Peut être que Linux arrivera à se faire une place dessus.

Son étiquette d'OS pour Geek ne serait-elle pas le véritable problème de Linux ?

Ça pourrai mais je préfère à penser que non. Après tous chaque OS étiquète son utilisateur que ce soit Mac ou Windows, Rarement en bien pour le dernier et pourtant...
Avatar de grunk grunk
http://www.developpez.com
Modérateur
le 06/03/2013 16:19
Il m'est arrivé quelque fois pour le travail de devoir installer un linux et j'avoue que ça c'est rarement passé sans aucun problème.
Jamais rien d'insurmontable mais y'a souvent une carte graphique pas reconnu ou une carte wifi introuvable.

Après quand on est expert j'imagine que ça se résout en 4 ligne de commande mais quand c'est pas le cas c'est une bonne prise de tête.

En revanche une fois que c'est paramétré , pas grand chose à redire.

Linux pourra-t-il un jour franchir le gouffre dans lequel il se trouve et s'imposer sur le bureau ?

je pense honnêtement qu'en terme de fonctionnalité certains distro son largement au niveau des autres OS.

Son étiquette d'OS pour Geek ne serait-elle pas le véritable problème de Linux ?

L'énorme boulet que traîne Linux , c'est ce qui fait également sa force : La culture du libre.

Souvent pour ne pas avoir à passer par une solution proprio on se retrouve avec des truc compliqué qui rebute l'utilisateur avancé qui n'a pas la culture libre à l'extrème (typiquement ça me gonfle de pas pouvoir simplement installer un driver proprio parce que justement il est pas libre et que c'est pas bien)
Avatar de David_g David_g
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 06/03/2013 16:24
Tiens un fork de

http://www.developpez.net/forums/d12...reateur-gnome/
Avatar de fregolo52 fregolo52
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 06/03/2013 16:27
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Le père de Gnome reconnait avoir migré progressivement et involontaire vers Mac depuis 2008. « Utiliser un Mac pendant trois semaines de vacances s’est avéré très relaxant. La machine va en veille et redémarre sans problème, tandis que le WiFi et l’audio continuent de fonctionner. Je passe trois semaines sans avoir à recompiler le noyau pour régler ceci ou cela, ni pour lutter contre les pilotes audios », écrit Miguel de Icaza.

Euh, moi, je comparerais Linux Desktop à Windows : 2 OS qui s'installent "partout".
Un Mac ça a un hardware bien maîtrisé, donc oui Apple a plus de facilité pour faire un OS stable.
J'ai comme un doute sur le fait que Mac OS soit super stable si on peut l'installer sur un portable Asus, HP, Dell .... Avec des hardwares différents.
Avatar de Enerian Enerian
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 06/03/2013 16:27
Honnêtement, en terme d'expérience utilisateur, Linux peut valoir la concurrence. Le projet KDE par exemple est vraiment bluffant, et les logiciel inclus sont très puissants je trouve.

Je pense que le problème vient essentiellement du manque de support par les constructeurs. Très peu de constructeurs proposent Linux comme OS de base et peu de gens vont d'eux même changer l'OS de leur machine.
De même, peu de constructeurs prévoient des pilotes pour Linux, ce qui impliquent de les devs en sont réduits à faire des pilotes sur leur temps libre en pratiquant du retro engineering.

Le point faible est le support du hardware, et je pense que si les constructeurs y mettaient du leur, ça pourrait évoluer rapidement. Mais ils ne s'y mettront que si ça leur rapporte des sous. On est pas vraiment dans un système basé sur la philanthropie.
Avatar de signix signix
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 06/03/2013 16:52
Ca sent quand même un peu le troll tout ça. Qu'il passe à KDE

Ce qui est sur c'est que Linux n'est pas destiné au grand public dans ses versions desktop (laissons de côté Android qui est un merveilleux contre exemple).
Les remarques de Miguel Icaza sont fortement orientée.
Je serais curieux de connaitre le pourcentage d'utilisateur de Linux qui n'ont pas recompilé le noyau depuis plus d'un an. Je n'ai pas du compiler de noyau directement depuis 5 ans minimum et c'était par curiosité.
Linux est bien pris en charge aujourd'hui par les constructeurs et je ne me rappelle pas la dernière fois que j'ai eu un périphérique non pris en charge.
Avoir autant de fonctionnalités sur un mac (ou pire sur un windows) que sur mon ordinateur, je n'ai jamais réussi. Pour quelqu'un qui fait du développement et qui souhaite avoir quelque chose qui fonctionne comme il veut c'est l'idéal. Ma conjointe est pourtant sur Mac et je travaille sous windows et j'apprécie les atouts de ces systèmes. KDE avec ses activités, la finition et l'intégration des différents outils (ftp, ssh à travers l'explorateur de fichier, le bureau sémantique, les sessions dans l'éditeur de texte de base...) est le plus efficace pour moi.
Les app store n'ont fait que reprendre et modifier un peu le système de gestionnaire de paquet 10 ans plus tard.
Windows est en train d'intégrer les points de montage...
La sortie de veille avec wifi et son se fait très bien sous Linux et les deux peuvent continuer à fonctionner également.

Maintenant il faut aussi comparer ce qui est comparable.
Mac OS vient installer sur tous les ordinateurs d'Apple, Windows sur tous les autres. Ca laisse peu de distribution pour Linux et souvent de l'intégrationà faire. Sans parler de ce qui est appris à l'école ou de la base d'utilisateurs existante (chapeau à Apple avec une belle stratégie ca peut se changer)

La fragmentation ne joue surement pas en faveur du système dans un monde de consommateur. Mais pour quelqu'un qui sait choisir c'est plutôt un atout. De plus cela permet d'avoir des bases communes stable et des standards (XMPP, D-Bus, ODF).

Bref pour ma part Linux ne vise pas à conquérir le Desktop (ce ne sera qu'un effet de bord pour paraphraser le créateur du noyau). Par contre sa grande stabilité et sa diversité permettent à d'autre entreprise de faire des produits tout inclus pour les utilisateurs qui le souhaite (chromeOS, Android, Suse Desktop, RHEL).
Avatar de HardBlues HardBlues
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 06/03/2013 16:53
Il s'agit clairement d'un troll.
Je n'utilise plus que des postes Debian depuis plusieurs années que ce soit au boulot, en version stable (serveur et station) et en version testing pour mon utilisation perso, et je ne suis pas près de changer.
Objectivement le seul soucis qui reste ce sont les pilotes Wifi, un problème qui est à mettre sur le compte des constructeurs et non de Linux (même si ça ne change rien pour l'utilisateur...).
Quand à recompiler le noyau je l'ai fait une fois pour voir, il doit y avoir six ans..
Avatar de LeSmurf LeSmurf
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/03/2013 17:07
Je n'ai pas la même expérience que Miguel de Icaza. Nous avons 4 machines à la maison (2 PC normaux + 2 netbooks pour les déplacements) et aucun d'eux ne rencontre les problèmes cités (Wifi, Audio...). Pas de soucis non plus avec les périphériques, webcam, scanner, imprimante, joysticks, palonnier, GPS Garmin. Pas de compilation de noyau. Même constat avec mon ancien portable pro, les admins m'ont laissé mettre un dual-boot.

J'ai vérifié avant achat la compatibilité de Linux pour chaque machine et chaque matériel, c'est sans doute la clé de la tranquillité.

Tout n'est certainement pas parfait et les expériences varient, mais la comparaison avec Tchernobyl est tout de même extrême
Avatar de Haseo86 Haseo86
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 06/03/2013 17:15
Sérieusement, sorti de Nvidia qui joue au c... en refusant de fournir des pilotes pour Optimus, ceux qui prétendent devoir compiler le noyau 3 fois par semaine ou ne pas avoir de son sous Linux n'y ont pas touché depuis 10 ans.

C'est comme critiquer Moutain Lion en se basant sur les problèmes du premier iMac.
Offres d'emploi IT
Développeur java h/f
CDI
ZENIKA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 26/08/2014
CHEF DE PROJET AVANT-VENTE TELECOM, RESE
CDI
Société Générale France - Ile de France - Paris / Ile de France
Parue le 02/09/2014
Conception - knowledge management
Stage
Société Générale France - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 06/08/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula