Nouvel Office : dix versions pour les professionnels
Microsoft dévoile douze tarifs qui poussent l'abonnement à Office 365

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
Le 29 janvier, Microsoft avait dévoilé son « Nouvel Office » (appellation officielle) pour le grand public. Hier, c’était au tour des versions professionnelles d’être lancées sur le marché.

Office est en pleine phase de transition.

Pas tellement pour ses fonctionnalités ou son UI – déjà profondément changées dans Office 2010 – mais surtout pour sa connectivité et son mode de commercialisation.

Office est désormais intimement intégré à SkyDrive (l’espace de stockage en ligne) et aux Office Web Apps (version Cloud d’Office qui tourne dans un navigateur, et qui permet la collaboration à plusieurs sur un document).

Et Office est disponible – aussi – sur abonnement. En clair, il est possible d’acheter Office 2013 en licence classique, ou de souscrire à Office 365 (Office 2013 + SkyDrive + Office Web Apps + crédit Skype + mises à jour).

L’abonnement donne alors droit à cinq installations sur cinq appareils quels qu’ils soient (PC, Mac ou tablettes Windows) là où « la boite » n’en permet qu’une. Précision : les appareils doivent appartenir à un seul et même utilisateur. Microsoft n’impose en revanche pas que ces terminaux soient obligatoirement professionnels (à l’entreprise de choisir si elle permet l’installation d’Office via Office 365 sur un PC familial par exemple).

« En plus de bénéficier des versions 2013 enrichies de Lync Online, Exchange Online et SharePoint Online, les utilisateurs professionnels accéderont désormais à l’ensemble des logiciels Office, mis à jour en permanence grâce au Cloud, explique Microsoft. En matière de Social, Office 365 continue d’enrichir son offre grâce à SharePoint et Yammer disponibles dès aujourd’hui, et en juin la fédération Lync-Skype sur les aspects messagerie instantanée, disponibilité et voix ».

Pour Nicolas Petit, Directeur Marketing & Opérations chez Microsoft France, ce dernier point est très important. « Avec Yammer et Skype, Office 365 est un véritable réseau social, sans équivalent sur le marché, ouvrant des scénarios de travail collaboratif comme la possibilité d’interagir avec des millions d’utilisateurs Skype », explique-il lors de ce lancement.


Office 365 est désormais le porte-drapeau de la gamme en lieu et place des versions millésimées. L’offre hybride (logiciel, services, support) se décline en une multitude de versions professionnelles classées en trois grands groupes : Office 365 Moyenne Entreprise, Office 365 Petite Entreprise Premium et Office 365 ProPlus.

Office 365 ProPlus inclut Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Publisher, InfoPath, Access et Lync. Il offre des outils de contrôle et de gestion pour les équipes informatiques comme par exemple les mises à jour des utilisateurs et la possibilité d’installer Office 365 ProPlus à côté d’autres versions d'Office. Il permet surtout le « Click-To-Run », une des meilleures nouveautés du nouvel Office. Cette fonctionnalité permet de streamer un Microsoft Office complet (il ne s’agit pas de WebApps) sur n’importe quelle machine connectée à Internet. La suite fonctionne en local et s’efface dès que l’utilisateur se déconnecte et éteint l’appareil sur lequel il travaillait.

Office 365 Moyenne Entreprise (pour les entreprises de 10 à 250 salariés) propose Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Publisher, InfoPath, Access, Lync, Exchange Online, Lync Online et SharePoint Online, ainsi que l’intégration à l’Active Directory, une console d'administration web et une assistance téléphonique. Deux déclinaisons pour les sociétés avec plus de 250 utilisateurs sont également disponibles avec des services – notamment de support – avancés (lire ci-après).

Enfin, Office 365 Petite Entreprise Premium (pour 1 à 10 salariés) propose l'ensemble des applications Office en client riche, Exchange Online pour la messagerie, des outils de création de sites web et de sites d’équipe pour partager des documents (qui s’appuient sur SharePoint Online) et la visioconférence en haute définition (Lync Online). D’autres abonnements (Exchange seul, offres sans licences pour bureau, etc.) existent également.

Le point positif de cette diversité d’offres est qu’il est possible de coller au mieux aux besoins de sa société.

Point négatif, la tarification devient un véritable casse-tête, d’autant plus que les prix changent selon que l’on choisisse un abonnement au mois ou à l’année. Rassurez-vous, nous avons résolu ce casse-tête pour vous. En tout cas en partie.

Office 365 pour les TPE est commercialisé 124,80 € par utilisateur pour un abonnement annuel (soit 10,40 € par utilisateur et par mois). Mais 12,80 € par mois sans engagement annuel (153,60 € à l’année). Exchange seul est au tarif unique de 3.30 € par mois par utilisateur.


Office 365 pour TPE et ses variantes

Office 365 pour les PME est commercialisé à un tarif mensuel unique. Mais en quatre offres différentes : Office 365 Entreprise Abonnement E1, Abonnement E3, Abonnement E4.
L’Abonnement E2 étant lui « le » Office 365 Moyenne Entreprise. Vous suivez ?

E1 est une version sans licences locales pour Office 2013. Elle est disponible à 6,50 € par mois et par utilisateur. E2 (« Office 365 Moyenne Entreprise » donc) est tarifé à 12,30 € par mois (147,60 € à l’année). E3, « conçu pour les sociétés de plus de 250 utilisateurs, qui souhaitent bénéficier de tous les avantages du plan Moyenne Entreprise et de services d'entreprise avancés », est à 19 €. Et E4, « la solution complète avec des fonctionnalités avancées en matière de conformité, de gestion et de communications unifiées et vocales » est à 20,90 €.

À cela s’ajoute donc Office 365 ProPlus, vendu à 12,90 € par mois et par utilisateur. En prenant sa calculette on s’aperçoit que cette version à 154,80 € à l’année est plus chère que Office 365 Moyenne Entreprise (alias E2) – censée avoir plus de fonctionnalités puisque cette dernière intègre ProPlus.


Office 365 pour les PME et ses variantes

« Office 365 ProPlus est disponible seul […] ou est inclus dans les offres Office 365 Entreprise mises à jour et dans la nouvelle référence Office 365 Moyenne Entreprise », confirme Microsoft. Une incohérence apparente que nous avons soumise à l’éditeur pour avoir un éclaircissement. Nous vous tiendrons au courant de sa précision.


Fonctionnalités de Office 365 ProPlus
et de l’abonnement E4

Finalement on compte donc 8 versions d’Office 365 pour les professionnels et 10 prix par utilisateurs et par mois différents. Prix qui vont de 3,30 € à une vingtaine d’euros, soit de 40 € HT à 250 € HT à l’année.

À cela s'ajoute la version « boite » d’Office 2013 (licence permanente, pour un seul poste, sans services Cloud complémentaires, ni update vers les prochaines éditions) qui existe toujours en deux déclinaisons pros.

La Petite Entreprise (Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook) à 269 €. Et la Professionnel (Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Publisher, Access) à 540 €.

En résumé, un simple regard aux écarts de prix le montre clairement. Pour Microsoft, l’avenir d’Office passe par les abonnements.

Source : Microsoft et conférence de presse 27/02/2013

Et vous ?

Abonnements ou « bonnes vieilles boites » pour votre entreprise ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Seb33300 Seb33300
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/02/2013 15:28
Avec Office 365 PME, on peut installé la version PC de office sur 5 postes différent.

Est ce que c'est sur le même principe de la version boite ?
Chaque installation est irréversible et si l'on doit reformater le PC on aura perdu une installation à jamais ?
Ou peut on désinstaller office d'un PC pour l'installer sur un autre ?

Est ce que le compteur de 5 installations offices est remis à zero tous les ans ?
Avatar de sinople sinople
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/02/2013 16:19
Il y a 3 stratégie pour les licences office:

La 365 (Location de la licence) qui te permet, selon le plan choisi, d'avoir pour un utilisateur 5 installation d'office simultanées (tu peux désactivé une installation pour faire baisser le compteur, même depuis la console web si la machine n'existe plus. Je n'ai pas d'info concernant la période qu'une installation puisse rester hors-connexion avant qu'elle se désactive)

La version boîte. Tu possèdes la licence à vie, mais il s'agit pas vraiement de ta vie mais plutôt de celle de la machine... Changement de machine = Nouveau achat d'office. Ca vise principalement la TPE (très petite entreprise ou le particulier). De tête on a quand même le droit à un certains nombres d'installation selon la version choisie.

La version licence en volumne (Programme d'achat d'entreprise). Tu possèdes la licence à vie et la licence est transférable d'une machine à l'autre, tu peux même faire du downgrade (installation d'office 2007 ou 2010, etc)... Et je trouve très dommage que l'article n'en parle pas car c'est probablement la solution qui interesse le plus l'audience pro de ce site.

Non je ne prononcerai pas le "News spo..."
Avatar de djuju djuju
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 28/02/2013 17:44
Il y avait le "Nouveau iPad", maintenant on a le "Nouvel Office". C'est moi ou les gars en marketing manque un peu d’imagination ?
Avatar de vanquish vanquish
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 28/02/2013 18:51
Citation Envoyé par Seb33300  Voir le message
Ou peut on désinstaller office d'un PC pour l'installer sur un autre ?
Est ce que le compteur de 5 installations offices est remis à zero tous les ans ?

je suis bien d'accord
Trop de cas avec trop de questions en suspend.
Ca devient très compliqué de savoir ce que l'on achète.

Citation Envoyé par sinople
Changement de machine = Nouveau achat d'office.

Mais c'est quoi une machine ?
Je crame ma carte mère et je dois ré-installer Office.
C'est toujours la même machine ?

Au bout de 2 mois mon portable rend l'âme. On me fait un échange à neuf.
Il va falloir appeler et négocier avec Microsoft ?

L'industrie du disque a compris que ce genre de chose était un frein à la vente et ont, pour beaucoup, supprimé les DRM des MP3.

Pas certain que ce nouveau mode attire beaucoup de monde, surtout dans les TPE qui auront plus que jamais intérêt à se tourner vers une alternative gratuite ou pas (Corel Office par exemple : 40 €, à ne pas confondre avec WordPerfect Office, ou Kingsoft Office carrément gratuit), ou libre (incontournables Libre et Open Office).

Quel intérêt de lâcher mon Office 2010 à la licence plus souple ?

Il y a vraiment un truc qui m'échappe !

Le nombre et la taille des tableaux de cet article sont ridicules (par leur nécessité, je ne parle pas du travail de celui qui les a fait).
Avatar de sinople sinople
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 01/03/2013 10:21
Pour Office 365, le compteur de 5 installation n'est jamais remis à zéros. Tu as une interface web qui t'indiques les X machines qui ont l'installation d'Office.

Tu cliques sur désactiver et tu récupères une installation (L'installation que tu as désactivé sera coupée à distance par Microsoft). C'est un bon point par rapport à pas mal de solution concurrente (dans la gestion des DRM foireux, pas de suite bureautique) ou on peut désactivé la licence que sur la machine (compliqué en cas de panne, perte) et sinon faut négocier avec les support.

Concernant la notion de machine pour les versions boîtes j'en ai aucune idée...
Avatar de Ormonth Ormonth
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 01/03/2013 13:06
Bonjour,

il serait bon de préciser qu'en cas "d'achat" (entre guillemet vu qu'on n'achète pas forcément ce qu'on pense) , la nouveauté 2013 (comme l'évoque Sinople) est que on n'est plus propriétaire de sa licence mais d'une installation unique sur une machine unique précise, ce qui traduit en clair veut dire que si votre machine tombe en rade, vous devez racheter une licence, sous le pression médiatique, Microsoft semble préciser que ce serait en fait lié à la garantie de la machine, donc ne pas installer sur un PC hors garantie ?

Sur toutes les licenses, des choses comme l'aide VBA ne sont plus hébergées, elles n'existent qu'en connexion....

Bref abonnement et Cloud, sinon rien !

cordialement,

Didier
Avatar de jmnicolas jmnicolas
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 01/03/2013 14:45
Ça devient vraiment du grand n'importe quoi chez Microsoft.

La complexification de leur offre dessert le client qui pourrait être amené à choisir des solutions plus simples et moins couteuses.

On vient de passer à Windows 7 / Office 2010 parce qu'on s'est dit que si on attendait plus longtemps il nous resterait que Le nouveau Windows (8) / Le Nouvel Office (2013).

C'est dommage depuis qu'ils font de bons produits ils les sabordent avec des fonctionnalités pourries (interface tactile pour PC fixe, social dans la bureautique et cloud à toutes les sauces).

J'espère que ce ne sera pas à moi de remplacer nos machines actuelles dans 5/7 ans ou que MS se sera ressaisi, sinon ça va être compliqué.
Avatar de Dhafer1 Dhafer1
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 02/03/2013 9:59
C'est vrai qu'ils segmentent trop leur offre.

Ils auraient dû faire un gros pack "New office pour tout le monde"

Un autre gros pack pour les TPE (ça représente quand même la grande majorité des entreprises de ce monde) en faisant un peu moins cher que Google Apps, pour un peu plus de fonctionnalités.

Et puis une grande offre riche pour les PME et les professionnels du métier, qui peuvent customiser leur solution à souhait et à l'euro pré, selon les besoins .

Lorsque je vois sur l'interface d'administration pour TPE de la nouvelle version, qui sont pas censés avoir un service informatique digne de ce nom:

ajouter: Gestion des droits Azure Active Directory pour 1,50 € par licence utilisateur, par mois.


Et une centaine d'autre options ainsi, je me dis que la prochaine étape, c'est qu'on va se retrouver à développer sur Visual studio pour avoir son petit histogramme sur Excel.
Avatar de FelipeVervena FelipeVervena
http://www.developpez.com
En attente de confirmation mail
le 05/03/2013 12:08
"Pas tellement pour ses fonctionnalités ou son UI"
Pour ma part je suis étonné qu'on entende pas parler du désastre de l'interface utilisateur du nouvel Office 2013 !!!
Une horreur totale, régressive à souhait et dont la lenteur à certains endroits est étonnante.
On dirait que plus les processeurs sont puissants et plus la quantité de mémoire RAM disponible est importante, plus les programmeurs sont fainéants ;o)
Il est vrai que je constate ça un peu partout; quel dommage !
Chez MS, on a beau nous consoler avec de "Go Native!", le résultat n'est pas toujours au rendez-vous.
Avatar de Ormonth Ormonth
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 07/03/2013 11:49
Sous la pression des consommateurs, ou plus démagogiquement ainsi formulé "Based on customer feedback....', Microsoft fait machine arrière et s'il continue à ne permettre qu'une seule installation, une license achetée au détail pourra être transférée sur un autre micro en cas de panne ou de migration..

http://blogs.office.com/b/office-new...nsferable.aspx

.
Offres d'emploi IT
Développeur web scala et javascript
Alternance CDD CDI Stage
Fontyou - Ile de France - Paris (75009)
Parue le 28/08/2014
Assistant chef de projet
Alternance
BVA - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Parue le 07/08/2014
TECHNICIEN DE MAINTENANCE H/F
CDI
ADSEARCH INDUSTRIE BORD - Rhône Alpes - CHAMBERY
Parue le 02/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula