Symantec découvre la « version originelle » de Stuxnet
Active entre 2007 et 2009, et publie l'étude complète du malware

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
Sur le même sujet
Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Mise à jour du 26/02/12

À l’occasion de la conférence RSA, Symantec a annoncé aujourd’hui la découverte de la version la plus ancienne connue du célèbre programme malveillant Stuxnet. Active entre 2007 et 2009, cette version 0.5 était dotée d’un mécanisme d’attaque radicalement différent de celui de ses variantes ultérieures bien connues.

Suite à ses analyses, Symantec a découvert que cette « version originelle » de Stuxnet a été conçue dans le but de fermer les valves qui alimentent en gaz hexafluorure d’uranium les centrifugeuses utilisées pour l’enrichissement de l’uranium. Une attaque de ce type a pour but d’endommager sérieusement les centrifugeuses concernées et le système d’enrichissement de l’uranium dans son ensemble.

L’objectif des variantes suivantes de Stuxnet s’est révélé différent : elles étaient conçues pour interrompre l’enrichissement de l’uranium en accélérant la vitesse des centrifugeuses puis en la ralentissant. Ces versions du programme malveillant ont été mises au jour en juillet 2010, après s’être propagées hors des murs du site d’enrichissement d’uranium de Natanz, en Iran, sa cible initiale.


Les dernières variantes de Stuxnet semblent avoir atteint leur cible - les installations de Natanz - grâce à leur mécanisme d’attaque. En revanche, difficile de savoir s’il en a été de même pour la première version.

Certains éléments dans cette première mouture décelée indiquent que le projet Stuxnet pourrait remonter à 2005, voire plus tôt. Cette première version de Stuxnet est très largement inspirée du programme malveillant Flamer et comporte des portions de code qui ont disparu dans les versions les plus récentes de Stuxnet.

On ne sait en revanche toujours pas avec certitude qui est à l’origine d'un des plus célèbres malwares de l'Histoire.

L’étude de Symantec concernant Stuxnet version 0.5 est disponible dans son intégralité sur cette page.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de leridant leridant
http://www.developpez.com
Membre à l'essai
le 04/03/2013 15:09
certains devraientt se renseigner sur ce qu'est l'enrichissement de l'uranium. C'est un procédé chimique de séparation de l'uranium naturel afin que la partie utile (l'uranium 235) soit ne plus grande quantité.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Enrich...de_l%27uranium

Donc la destruction des centrifugeuses ne provoquera pas d'explosion atomique comme semblent le penser certain et cette attaque n'est pas transposable à une centrale nucléaire qui n'effectue pas cette opération.

personnellement, je trouve intéressant cette news... pour une fois qu’on se rend compte de la guerre cachée qui se passe en permanence.
Offres d'emploi IT
Développeur passionné php-poo
CDI
ANTHEMIS - Rhône Alpes - Villeurbanne (69100)
Parue le 14/10/2014
Dba oracle / mysql h/f
CDI
SCHIEVER - CC - Bourgogne - Avallon (89200)
Parue le 17/10/2014
Ingénieur système / réseau linux– éditeur de logiciel h/f
CDI
Mobiskill - Ile de France - Hauts-de-Seine
Parue le 08/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula