Soutenez-nous

Dissolution de 2e2 : un avertissement pour les clients d'outsourcing ?
Un de plus gros fournisseurs de Cloud britannique en faillite

Le , par MiaowZedong, Membre Expert
Ceux qui suivent l'actualité professionelle d'outre-Manche sauront sans doute déjà que 2e2, l'un de plus gros fournisseurs de services IT outsourcés et notament de cloud du Royaume-Uni, s'est retrouvé incapable d'honorer ses conventions de repaiement de bancaires fin Janvier.

FTI Consulting, la firme appelée pour jouer le rôle de liquidateur le 28 Janvier, a d'abord essayé de trouver un repreneur à l'ensemble du groupe avant de licencier 22 % de ses employés, dont l'ensemble des dirigeants, y compris le CEO Terry Burt, le 30 Janvier, sans les payer pour le mois de Janvier. Le lendemain 31 Janvier, de nombreux prestataires de l'entreprise ont refusé de venir travailler, révélant que le liquidateur avait également gelé le paiement des salaires pour les salariés restants.

Parmi les clients prestigieux touchés par cette dispute, le NHS (Service de Santé National) s'est retrouvé avec un site dans le Sussex presque déserté par le personnel IT contracté auprès de 2e2.

Cependant, pire encore était à venir pour les clients de la firme. Après une annonce le 6 Février de 627 licenciements — soit près de la moitié des employés restants — le 7 les clients de service cloud et datacentre ont reçu une lettre leur demandant de payer un supplément entre 40 000 £ et 4 000 £ (46 500 € et 4 650 €) selon la taille de l'entreprise, sans quoi leurs serveurs pouvaient être éteints dès le lendemain.

Tandis que certains gros clients, dont la Banque d'Angleterre et le géant Américain de l'armement Raytheon, ont pris à leur compte les coûts de fonctionnement de leur datacentres, l'Atomic Weapons Establishment (consortium de l'armement nucléaire Britannique) a pour sa part claqué la porte immédiatement. On ne peut que supposer que l'AWE avait déjà une solution de contingence en place, et surtout espérer que ses données chez 2e2, désormais dans la nature, n'aient pas été sensibles.

Désormais, la saga 2e2 semble approcher de la fin. La semaine dernière, le géant des télécoms O2 a repris l'intégralité du personnel 2e2 travaillant pour lui. Aujourd'hui, la presse annonce coup sur coup la vente de la filiale sur l'Île de Man à un entrepreneur local et surtout la reprise de l'activité des datacentres par Daisy Group, entreprise surtout connue pour ses activités de FAI et VoIP.

Cependant, les clients se souviendront sans doute longtemps de leurs semaines de cauchemar, notamment les acteurs du secteur public qui craignaient d'avoir à orchestrer une migration annoncée comme prenant plusieurs mois alors qu'ils étaient entre deux exercices fiscaux.

Source

Et vous :

Faites-vous confiance au cloud ?
Auriez-vous peur d'une histoire similaire avec votre fournisseur de services IT ?


 Poster une réponse

Avatar de sevyc64 sevyc64
Modérateur
le 15/02/2013 17:31
Faites-vous confiance au cloud?

Non, absolument pas, et ce depuis le début.
Je n'ai jamais compris comment les entreprises pouvaient confier leurs données sensibles (et toutes les données sont à moment ou à un autre sensible en entreprise) à des tiers dont ils ne connaissent absolument rien.

Auriez-vous peur d'une histoire similaire avec votre fournisseur de services IT?

Il y aura d'autres affaires similaires. Déjà dans un autre registre, l'affaire Megaupload, ou, certaines entreprises prétendent avoir perdu des fichiers, maintenant 2e2, demain qui ?
Tout ça nous démontre, si besoin en était, la vulnérabilité absolue des données stockées sur le net, on-ne-sait-où, dans on-ne-sait quelles conditions par des sociétés à qui on doit une confiance aveugle car dans l'impossibilité de vérifier quoique ce soit à leur sujet
Avatar de gangsoleil gangsoleil
Modérateur
le 18/02/2013 10:43
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Faites-vous confiance au cloud?

Le cloud n'est rien d'autre que de l'outsourcing, en plus dangeureux car a la mode et que tout le monde s'y met, dans tous les sens.

Un acteur pourri du cloud, il y en a eu, il y en aura d'autres, et chacun des DSI sera pret a te dire "Ah oui, mais moi j'ai choisi XXX, qui est un acteur securise, donc on ne craint rien".

Ah oui, sans oublier que lorsque ton entreprise est en Europe, il est fortement deconseille de choisir un hebergeur etats-unien : http://yro.slashdot.org/story/13/01/...r-spying-fears

Bref, non, pas de cloud pour moi, merci.
Avatar de erwanlb erwanlb
Inactif
le 18/02/2013 17:45
J'ai la même confiance dans le cloud que sur les ressources internes d'une boite...

L'un et l'autre sont confrontés aux mêmes problèmes...sauf qu'en interne tu n'as personne contre qui te retourner !

Entre l'admin feignant, le stagiaire qui bousille une BDD, le tech incompétent, celui qui est parano, celui qui est trop confiant, le concepteur de macro qui fait n'importe quoi, le pseudo expert en informatique, le tech qui n'accepte jamais tes demandes, les temps d'attente interminable dans les grosses boites pour faire bouger les choses, etc...les sources de problèmes sont tout aussi grandes que sur le cloud...

Que des exemples vécus à une époque où je ne bossais pas dans l'informatique...et où toutes ces choses me paraissaient bien "nuageuses"...
Avatar de erwanlb erwanlb
Inactif
le 18/02/2013 17:48
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Non, absolument pas, et ce depuis le début.
Je n'ai jamais compris comment les entreprises pouvaient confier leurs données sensibles (et toutes les données sont à moment ou à un autre sensible en entreprise) à des tiers dont ils ne connaissent absolument rien.

Il y aura d'autres affaires similaires. Déjà dans un autre registre, l'affaire Megaupload, ou, certaines entreprises prétendent avoir perdu des fichiers, maintenant 2e2, demain qui ?
Tout ça nous démontre, si besoin en était, la vulnérabilité absolue des données stockées sur le net, on-ne-sait-où, dans on-ne-sait quelles conditions par des sociétés à qui on doit une confiance aveugle car dans l'impossibilité de vérifier quoique ce soit à leur sujet

Et quand tu laisses un intérimaire accéder à certains paramètres un peu "chaud" sur une ligne de fabrication.....?

Genre de choses qui se fait depuis des décennies dans le monde de la conception et de la fabrication "physique"...

Il y a des aspects du monde informatique qui avance à petits pas...très petits pas...

Si on enlevait demain tous les tiers d'une entreprise....toute l'économie s'arrête !
Avatar de sinople sinople
Membre Expert
le 18/02/2013 18:46
J'ai la même confiance dans le cloud que sur les ressources internes d'une boite...

L'un et l'autre sont confrontés aux mêmes problèmes...sauf qu'en interne tu n'as personne contre qui te retourner !

Entre l'admin feignant, le stagiaire qui bousille une BDD, le tech incompétent, celui qui est parano, celui qui est trop confiant, le concepteur de macro qui fait n'importe quoi, le pseudo expert en informatique, le tech qui n'accepte jamais tes demandes, les temps d'attente interminable dans les grosses boites pour faire bouger les choses, etc...les sources de problèmes sont tout aussi grandes que sur le cloud...

Que des exemples vécus à une époque où je ne bossais pas dans l'informatique...et où toutes ces choses me paraissaient bien "nuageuses"...

C'est pas faux.

Dans le cloud si ça se passe mal, tu peux ajouter une clause dans le contrat qui te dédommagera en cas de connerie. Mais dans l'exemple donné vu que la société est en liquidation, je pense que tu n'as plus que les yeux pour pleurer.

En interne si ça se passe mal, tu peux te retourner contre le collaborateur pour te dédommager. Mais c'est clair que le montant que tu peux obtenir ne couvrira pas le dommage.

Pour éviter un maximum ce genre de désagrément, il faut surtout réfléchir au processus de sortie du prestataire (récupération des données et surtout usabilités des données) avant même de planifier le processus d'entrée (le fameux reprise des données).

Mais bon essayer d'expliquer à une direction qu'il faut mettre en place un (coûteux) scénario de sortie avant même d'avoir signer avec le prestataire.

D'autant plus que le scénario de sortie est basé sur les informations que veut bien fournir le prestataire et ce dernier a tendance à faire preuvre d'un optimisme qui n'a d'égal que la nébulosité de ses explications. Pour sa défense on peut comprendre qu'il préfère se concentrer sur l'acquisition de clients plutôt que sur leurs pertes.
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH
Expert Confirmé Sénior
le 18/02/2013 19:57
Citation Envoyé par erwanlb  Voir le message
J'ai la même confiance dans le cloud que sur les ressources internes d'une boite...

L'un et l'autre sont confrontés aux mêmes problèmes...sauf qu'en interne tu n'as personne contre qui te retourner !

Entre l'admin feignant, le stagiaire qui bousille une BDD, le tech incompétent, celui qui est parano, celui qui est trop confiant, le concepteur de macro qui fait n'importe quoi, le pseudo expert en informatique, le tech qui n'accepte jamais tes demandes, les temps d'attente interminable dans les grosses boites pour faire bouger les choses, etc...les sources de problèmes sont tout aussi grandes que sur le cloud...

Que des exemples vécus à une époque où je ne bossais pas dans l'informatique...et où toutes ces choses me paraissaient bien "nuageuses"...

et vu que le prestataire Cloud possède lui aussi des admin feignant, des stagiaires qui bousillent une BDD, etc...la stratégie Cloud consisterait donc uniquement à reporter la responsabilité chez un autre ? un peu mince non ? D'autant que plus tu externalises et moins tu es compétent et plus tu dois externaliser.
Avatar de chaplin chaplin
Membre Expert
le 18/02/2013 21:20
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Désormais, la saga 2e2 semble approcher de la fin. La semaine dernière, le géant des telecoms O2 a repris l'intégralité du personnel 2e2 travaillant pour lui.

Je vois que le Cloud sera aux mains des opérateurs de téléphonie. Comme on parle toujours de coût, c'est une civilisation qui va s'écrouler par un raisonnement purement virtuel, c'est complètement dingue.
Avatar de erwanlb erwanlb
Inactif
le 18/02/2013 21:30
Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
et vu que le prestataire Cloud possède lui aussi des admin feignant, des stagiaires qui bousillent une BDD, etc...la stratégie Cloud consisterait donc uniquement à reporter la responsabilité chez un autre ? un peu mince non ? D'autant que plus tu externalises et moins tu es compétent et plus tu dois externaliser.

Sauf que les professionnels du cloud ont affaire à des entreprises....tandis qu'en interne dans la boite tu as affaire à ton sympa de chef que tu cotoies depuis 20 ans...alors franchement quand René il fait une connerie...ben allez c'est pas grave ça va s'arranger...on va trouver une solution hein René...tant pis si ça gueule...(du vécu)

La relative minceur n'est qu'un exemple parmi tant d'autres à mettre dans la balance des anti cloud qui croient pertinemment qu'en interne tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...
Avatar de gangsoleil gangsoleil
Modérateur
le 18/02/2013 22:21
Citation Envoyé par erwanlb  Voir le message
Sauf que les professionnels du cloud ont affaire à des entreprises....

Et que les entreprises, comme 2e2, ca coule. Au moins, en interne, tu as les donnees sur des supports physiques qui t'appartiennent, et tu n'as pas besoin de payer £4 000 a £40 000 pour y acceder.

tandis qu'en interne dans la boite tu as affaire à ton sympa de chef que tu cotoies depuis 20 ans...alors franchement quand René il fait une connerie...ben allez c'est pas grave ça va s'arranger...on va trouver une solution hein René...tant pis si ça gueule...(du vécu)

Comme deja dit plus haut : Rene, il travaille aussi dans le cloud. Et chez 2e2 aussi, tant pis si ca gueule.

qu'un exemple parmi tant d'autres à mettre dans la balance des anti cloud qui croient pertinemment qu'en interne tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Je n'ai jamais dit qu'en interne tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Je dis juste qu'en interne, les donnees sont physiquement accessibles, ce qui n'est pas le cas dans le cloud.
Avatar de chaplin chaplin
Membre Expert
le 18/02/2013 23:29
Quand une entreprise externalise son système d'information, en quoi est-ce encore une entreprise?

Si on considère que le Cloud n'est qu'un système d'hébergement pour donner aux entreprises les autoroutes de l'information, on est en droit de se poser des questions d'éthiques, comme qui est le propriétaire de l'information.

Logiquement, il n'y a que les opérateurs téléphoniques qui ont la légitimité car ils sont indépendants des constructeurs ou des éditeurs de logiciel. En tout état de cause, il serait très dangereux de confier la gérance des données à un éditeur de logiciel ou l'une des ses filières déguisées, point barre.

Ce serait bien d'avoir la réponse d'un philosophe sur le sujet.
Offres d'emploi IT
CDI: Developpeur Front HTML5/CSS3 (H/F)
CDI
TRAVELFACTORY - Ile de France - Clichy (92110)
Parue le 03/04/2014
software engineer net
CDI
FINAXIM - Suisse - geneve
Parue le 06/04/2014
Développeur Informatique PERL H/F
CDI
CRESCENDO BROTTEAUX - Rhône Alpes - Lyon
Parue le 27/03/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula