Soutenez-nous

Google bride-t-il volontairement le référencement naturel ?
Avec plus de 30 % de requêtes indéterminées, la question se poserait

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
Edit de 14h25 : titre modifié pour élargir le débat aux autres questions posées dans l'étude (et présentes dans l'article) et ne pas le cantonner à AdWords

Selon AT Internet, la part des requêtes Google indéterminées a dépassé les 30 % en moyenne en 2012 pour les sites français (36 % aux Etats-Unis).

Dit clairement, 30.8 % des visites sur un site français - et issues de Google - ne sont plus associées à aucun mot clef.

« Après la mise en place du protocole de connexion sécurisée HTTPS par Google sur ses utilisateurs connectés, d’autres protocoles spécifiques aux recherches Google sont apparus sur certains navigateurs. Autant d’actions qui ont des répercussions directes sur la part des requêtes Google indéterminées », explique le cabinet d’analyse.

En juillet 2012, elles n’étaient que de 20 %, soit une hausse de 10 points en 6 mois.


Ce pic s’explique en grande partie par la mise en place le 18 juillet sur Firefox 14 de la recherche en connexion sécurisée pour Google. Sans oublier depuis septembre « l’absence totale de referrer dans certains cas comme celui d’iOS 6.0 ». Deux facteurs qui s’ajoutent à la mise en place du protocole SSL par Google fin 2011.

Problème, les visites issues de AdWords ne sont pas indéterminées, elles. « Si Google justifie ces mesures par la protection de la vie privée des internautes, le monde du SEO, touché de plein fouet, se pose de nombreuses questions sur les véritables motifs : pourquoi les données Adwords ne sont-elles pas cryptées ? », rapporte AT Internet.

La différence entre des requêtes naturelles de plus en plus indéterminées et des résultats publicitaires toujours déterminés ferait donc naître des suspicions : « S’agit-il de rendre impossible le référencement naturel pour accroître la part du référencement payant ? De réduire l’information communiquée à ses concurrents notamment dans le domaine du retargeting ? De masquer la personnalisation de ses pages de résultats…? ».

Quelles que soient les réponses à ces questions, ce phénomène ne va faire que s’accentuer avec le protocole SSL de Chrome 25.

Et comme il est impossible de faire sans Google, « les sites web et acteurs du SEO vont devoir s’adapter et faire preuve d’agilité dans leurs analyses liées aux recherches naturelles afin de continuer à gagner en performance », conclut l’étude.

Nous ne manquerons pas de contacter Google pour avoir sa vision des choses et nous vous tiendrons évidemment informés de sa réponse.

Source : AT Internet

Et vous ?

Pensez-vous que Google tente d’accroître de cette manière la part du référencement payant ?


 Poster une réponse

Avatar de frfancha frfancha
Membre confirmé
le 08/02/2013 13:03
Je n'ai rien compris.
Avatar de sevyc64 sevyc64
Modérateur
le 08/02/2013 13:19
Citation Envoyé par frfancha  Voir le message
Je n'ai rien compris.

Je ne suis donc pas le seul
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
Chroniqueur Actualités
le 08/02/2013 13:41
Pour faire simple : prenons l'exemple d'un internaute qui cherche des informations sur JavaScript.

Quand un visiteur arrive sur Developpez via Google, il est possible de savoir deux choses : 1 - qu'il arrive de Google 2 - Que le mot clef qui l'a fait venir est "JavaScript".

Depuis 2011, un ensemble de facteurs expliqués dans l'article font que la deuxième information peut ne plus être disponible.
Un site sait qu'une visite vient de Google mais ne sait plus pourquoi. C'est ce qu'on appelle des requêtes indéterminées.

Un professionnel du SEO travaille son référencement naturel (sa position dans les résultats organiques de Google) grâce à ces mots clefs.
Or les requêtes indéterminées progressent : 20 % du trafic français issu de Google en juillet, plus de 30 % en décembre.

Rien de scandaleux en soit, sauf que : 1 - Google met en place des mesures qui accentuent le phénomène (cf. article) alors que dans le même temps 2 - les publicités (AdWords) ne sont pas impactées par ces mêmes mesures.

Il y aurait donc un "deux poids deux mesures" (le référencement gratuit devient intraçable, le payant est analysable de manière très fine) qui pousse AT Internet à poser ces questions, ou en tout cas à se faire l'écho des préoccupations de certains Webmarketeurs.

En espérant avoir été plus clair avec ces explications...
Avatar de frfancha frfancha
Membre confirmé
le 08/02/2013 13:57
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Pour faire simple ...
En espérant avoir été plus claire avec ces explications...

Merci, cela progresse dans mon petit cerveau...

Encore quelques questions néanmoins:

-que fait le gestionnaire de site qui voit que on arrive chez lui avec google+recherche=javascript? Il ajoute plein de fois javascript sur ses pages pour qu'on le trouve encore plus?

-en quoi le fait pour les gestionnaires de site qu'on arrive de adwords "de cette annonce" mais plus quand on vient de google en général est-il une quelconque incitation à utiliser adwords??

-et finalement, vu les moyens mis en oeuvre par google, pourquoi les recherche qui arrivent aux sites sans transmettre la chaîne de recherche ne sont-elles pas 100% et non 30%?
Avatar de abriotde abriotde
Membre actif
le 08/02/2013 13:59
Ce que j'ai compris c'est que les sites comme developpez.net récupèrent des infos quand on arrive sur leur site pour savoir comment on y est arrivé. Cela permet de tenir des statistiques utiles notamment pour savoir quel mot clé de recherche on va acheter auprès de Google. Pour récupérer ces informations on a besoins que le navigateurs envois ces informations (REFERRER) or ces informations sont plus difficilement disponible sous couvert de protection de la vie privé (Elle ne le sont plus dut tout sur IOS6). Et lorsque qu'une connexion est encrypté elles sont carrément interdites (Notamment sous Firefox 14). Ainsi developpez.net ne sait plus s'il reçoit des visites grâce à Google... sauf s'il achète des mots et ouvre ainsi un compte chez Google.

Exp : Je cherche sur Google "actus developpement informatique". Je clique sur le lien "www.developpez.com". Et bien developpez.com ne sait pas que je viens de "google.com" et encore moins que j'ai rechercher "actus developpement informatique".

Mon opinion? Ce n'est sans doute pas rechercher par Google.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
Chroniqueur Actualités
le 08/02/2013 14:23
Citation Envoyé par frfancha  Voir le message
que fait le gestionnaire de site


ça peut servir à plein de choses, notamment à alerter :
  • si il n'y a pas de recherches liées à un mot clef alors que ça devrait (problème avec le contenu ?)
  • ou au contraire si un pic de recherche inattendu sur un contenu du site est repéré (début d'une tendance, il faut regarder de plus près ?)


Mais le fait de copier un mot mille fois c'est justement le contraire d'un bon SEO.

Citation Envoyé par frfancha  Voir le message
pourquoi les recherche qui arrivent aux sites sans transmettre la chaîne de recherche ne sont-elles pas 100% et non 30%?

Parce qu'il y a des gens qui utilisent autre chose que iOS, FF, Chrome, ou la version SSL de Google

Citation Envoyé par frfancha  Voir le message
En quoi [...] est-il une quelconque incitation à utiliser adwords?

Pour AdWords, c'est tout le débat.

L'idée c'est de dire : si aujourd'hui 30 % et demain 50 % ou plus de mon trafic depuis Google est dans l'ombre, comment continuer à l'analyser ?
En trouvant un outil, même imparfait, qui n'est pas impactée.

Mais ça, des experts du SEO sur le forum pourront - ou pas - être d'accord avec cette théorie (que je ne fais que décrire : je ne formule pas d'avis) et mieux l'expliquer que moi.

Edit de 14h25 : j'ai modifié le titre pour élargir le débat aux autres questions posées dans l'étude (et présentes dans l'article)
Avatar de frfancha frfancha
Membre confirmé
le 08/02/2013 14:34
Merci, c'est clair maintenant, même pour moi
Avatar de CHbox CHbox
Membre expérimenté
le 08/02/2013 14:44
Merci de l'explication car en effet moi non plus je n'avais vraiment rien compris
Avatar de nirgal76 nirgal76
Membre émérite
le 08/02/2013 15:01
+1 merci pour les explications, je n'avais rien compris à la lecture de l'article
Avatar de camus3 camus3
Membre Expert
le 08/02/2013 22:10
+ 1 pour les explications. Si il y avait un peu de concurrence dans les moteurs de recherche , le SEO ne voudrait pas seulement dire = comment être mieux indexer par google. le SEO aujourd'hui , c'est just GSEO. Voila ce qui se passe quand on laisse une seule boite construire un monopole. ( il faut cependant admettre qu'ils sont meilleurs que les autres , et ont été précurseurs dans bien des domaines , comme BIG DATA ).
Offres d'emploi IT
Ingénieurs Développement PL/SQL ORACLE Réf. 2445 - Client Final
CDI
Pac Recrutement - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)
Parue le 04/04/2014
Responsable installations Sous marin (F/H) I/E
CDI
DCNS - Basse Normandie - Cherbourg
Parue le 07/04/2014
Analyste Programmeur en Business Intelligence Lyon
CDI
Maneom - Rhône Alpes - Lyon
Parue le 18/04/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula