« HP va bien »
Sa filiale française promet du Windows 8, du « Software Defined », du Cloud et « un petabit dans un cm3 » pour 2013

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
« HP se porte très, très bien ». C’est le message qu’a voulu faire passer Gérald Karsenti, PDG de HP France lors de son point de rentrée qui s'est tenu la semaine dernière.

Même si de nombreuses questions demeurent (Board, WebOS, Autonomy), les chiffres semblent lui donner raison.


Les chiffres. HP est le seul acteur de « bout en bout », c'est à dire présent des PC grands publics aux serveurs en passant par le Cloud et les logiciels professionnels (ALM, test logiciel, automatisation, etc.).

Seuls manquent à l’appel les smartphones… et un OS (le nom WebOS n’a pas été prononcé).

Signe de sa bonne santé, sur chacun de ces segments, HP est soit numéro 1 (sur les PC ou les serveurs par exemple) soit numéro 2 (infrastructures réseaux).


Si les résultats financiers semblent fléchir, ce ne serait donc qu’un trompe l’œil.

Il serait dû à « l’épuration des comptes » en lien avec le rachat de Autonomy, le moteur de recherche de données structurées et non structurées que HP va intégrer dans plusieurs de ses outils après l'avoir racheté à prix d'or.

Un prix qui pose aujourd'hui problème. « Autonomy est un très bon achat qui ajoute incontestablement de la valeur à nos offres », rétorque Gérald Karsenti « mais comme nous n’avons pas eu suffisamment d’informations pour évaluer cette valeur avec précision, nous avons décidé de provisionner ».

Sans cette précaution comptable, HP a dégagé un profit opérationnel de 11 milliards de dollars, et possède une trésorerie de 10 milliards. « C’est plus que FedEx, Mac Donald’s ou Coca-Cola » resitue le PDG France. L'entreprise ne serait donc pas du tout au bord du gouffre.

Pourtant, HP a décidé de dégraisser ses équipes.

Un plan social prévoit en effet une diminution de ses effectifs de 27.000 personnes. Sur la France, la filiale devait compter 520 départs. Au final, après négociation avec le siège, ce chiffre est descendu à 478 puis à 300. « Ce sont des départs volontaires, pas des licenciements » insiste Gérald Karsenti. En parallèle, il négocie avec les représentants du personnel un plan d'embauches. « C’est un plan de transformation, nous voulions garder les compétences en interne et éviter que les départs ne provoquent une discontinuité de nos services. Ce qui aurait créé de la grogne chez nos clients ». Mais le but reste bien une diminution de la masse salariale.


Sur 2013, HP se fixe trois axes de développement : le Cloud, la sécurité et le Big Data.

Par Cloud, il faut comprendre aussi bien Cloud Privé que Cloud Public (avec l’arrivée attendue en France, encore sans date officielle, des HP Cloud Services). Le tout a déjà permis à l’entreprise de réaliser 3.5 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans le monde avec 200 Clouds privés.

En France, HP compte 49 références clients qui utilisent ses Datacenters de L'Isle-d'Abeau et de Grenoble pour leurs infrastructures IT. Côté technique, rappelons que HP a choisi de s’appuyer sur OpenStack pour ses offres maisons.


Face au champion du monde du dépôt de brevets IBM, un de ses concurrents directs dans les serveurs et les services, HP a également tenu à rappeler qu’il investissait beaucoup dans la R&D et « l’innovation ».

Jean-Paul Aubert, VP Innovation HP France, a ainsi égrené une liste de nouveautés technologiques actuellement en production allant de l’application de la photonique dans les équipements de réseaux aux EcoPOD – sorte de meta-infrastructures de centres de données « autonome d’un point de vue énergétique pour le refroidissement » capables de remplacer 3.000 m² de serveurs (7.000 serveurs et 24.000 disques dans 2.200 unités) – jusqu'aux nouveaux outils de supervision pour la sécurité des Clouds.


Un EcoPOD de HP

Sans oublier les nanotechnologies qui permettent à HP de stocker « 1 Petabits par cm3 ! » (pour rappel 1 Pb = 1 million de Gb). L'intérêt est de « décharger les infrastructures de calcul » et donc de diminuer l’espace occupé, les coûts électriques, l’impact écologique, etc.


Mais c’est surtout le « Software Defined » et l’automatisation qui ont été mis en avant lors de cette rentrée.

« Les applications vont contrôler automatiquement l’infrastructure pour leurs besoins. Elles peuvent libérer de la bande passante ou en demander plus, augmenter le stockage, la puissance, etc. », explique Jean-Paul Aubert.


Quant à la question de l’avenir de la branche PSE de HP... elle ne se pose plus.

HP est un constructeur de PC et d’imprimantes et le restera. « Ce n’est pas une question d’activité plus ou moins rentable », conclut Gérald Karsenti, qui se montre par ailleurs dans le domaine du hardware très diplomatiquement conquis par Windows 8.

Le PDG promet donc une année 2013 très riche, avec une multitude (87 en tout) d'imprimantes, de PCs, de All-In-One (HP Spectre One), de tablettes (Elit Pad 900) et de notebooks convertibles (Envy x2) tous sous l’OS de Microsoft.

Bref, pour HP (et pour HP France), tous les voyants sont au vert.

Seule ombre au tableau : un Board inchangé très critiqué par les analystes dont on espère qu’il évitera les mauvaises décisions en 2013. Il n’y a pas de raison qu’il n’y ait que la R&D de HP qui innove.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de yohannc yohannc
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 28/01/2013 15:20
C'est pas souvent qu'on entend ça en ce moment. Sinon intéressant la R&D sur la mémoire.
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 29/01/2013 15:19
Ah, HP va bien ?
Faut s'attendre à un plan social très bientôt alors...
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 29/01/2013 15:27
Pourtant, HP a décidé de dégraisser ses équipes.

Un plan social prévoit en effet une diminution de ses effectifs de 27.000 personnes.

Merde, j'avais pas encore lu l'article, je pensais pas être si près de la réalité...
xD
Avatar de el_slapper el_slapper
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/01/2013 15:32
en football, ça se traduirait par "l'entraineur n'est pas menaçé".
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 29/01/2013 15:45
MDR. Souhaitons bon courage au conseil d'administration et aux actionnaires qui vont devoir se serrer la ceinture...
Avatar de KEKE93 KEKE93
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 29/01/2013 17:27
Concernant HP, j'ai lu sur le site de Businessweek toute une série d'articles sur HP il y a trois semaines.
La nouvelle patronne déplore la démission de plus d'une centaine de cadres de haut niveau depuis la direction Leo Apotheker.
De plus, le principal client de leur division services, General Motors, embauche de nombreux cadres de chez HP pour internaliser à nouveau son informatique.
Des rumeurs d'études de scission de la société existent...
Enfin, HP doit faire face à de graves difficultés, espérons qu'ils sauront de la meilleure manière pour tout le monde faire face à celles-ci.
Avatar de hn2k5 hn2k5
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 29/01/2013 18:02
Du back-sourcing (?) ??!! Mais qu'est-ce qu'il leur arrive à GMC ??!!
Avatar de Lyche Lyche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/01/2013 18:18
Citation Envoyé par hn2k5  Voir le message
Du back-sourcing (?) ??!! Mais qu'est-ce qu'il leur arrive à GMC ??!!

Ils ont compris qu'une boite doit avoir les connaissances en interne pour continuer à vivre et évoluer..
Avatar de IP_Steph IP_Steph
http://www.developpez.com
Modérateur
le 31/01/2013 15:37
Citation Envoyé par hn2k5  Voir le message
Du back-sourcing (?) ??!! Mais qu'est-ce qu'il leur arrive à GMC ??!!

En Février 2012, GMC avait débauché Randy Mott, CIO de HP pour prendre la même fonction de CIO au sein de GMC.

En plus de ces 3000 employés, Randy aurait réussi à "appâter" certains des autres executifs de HP et devant cette envolée de moineaux, je crois qu'en Décembre dernier, HP était en train de préparer une action en justice contre GMC...

Steph
Avatar de IP_Steph IP_Steph
http://www.developpez.com
Modérateur
le 31/01/2013 15:56
Citation Envoyé par Lyche  Voir le message
Ils ont compris qu'une boite doit avoir les connaissances en interne pour continuer à vivre et évoluer..

L'outsourcing et le backsourcing, c'est un peu le yoyo des secteurs de l'IT qui adressent les très grosses entreprises.

Un jour, un big boss décide de réduire les coûts de son SI pour se recentrer sur son coeur de métier. Outsourcing à profusion.

Le problème de l'outsourcing, c'est que plus il dure, plus il coûte cher. Dans le cas présent, il suffit de regarder ce qu'à réussi à facturer HP à GMC au fil des années. Le dernier contrat était tout de même de l'ordre de plus de 2 milliard de $...

Alors il arrive un moment où la vache à lait se rebelle et se dit que ça coûterait certainement moins cher de se réapproprier son IT.

Et le cycle recommencera sans doute... Dans le futur, un big boss financier de GMC ira voir ses pairs pour leur dire :"bordel, je pensais pas que l'IT nous coûtait aussi cher, on ferait pas mieux d'outsourcer notre IT ?"

Steph
Offres d'emploi IT
Ingénieur système infrastructure h/f
CDI
KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS France - Lorraine - Nancy (54100)
Parue le 09/10/2014
Administrateur systèmes et réseaux h/f
Stage
SEPTEO - Languedoc Roussillon - Pérols (34470)
Parue le 13/10/2014
Développeur Web H/F
CDI
PLEBICOM - Ile de France - Paris (75002)
Parue le 08/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula