Cloud Computing : « Les pannes vont considérablement augmenter en 2013 »
D'après Symantec, mais ça ira mieux après

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Symantec vient de publier ses prévisions annuelles pour 2013 dans le domaine du stockage.

Parmi ses conclusions, la société experte en sécurité affirme que les pannes des services de cloud computing vont augmenter considérablement en 2013 avec à la clef la perte de plusieurs millions de dollars.

« Les infrastructures qui se sont développées rapidement avec du code manuscrit et qui utilisent des ressources partagées inefficaces engendreront des pannes importantes et des « yeux au beurre noir » sur le marché du cloud computing », écrit Symantec.

Malgré tout, les « entreprises continueront à injecter des ressources dans les offres de cloud computing ».

Ceci dit, et toujours d’après Symantec, la nécessité de gérer et de protéger les données stockées dans les clouds les conduira à adopter des solutions de sauvegarde et de reprise après incident. La situation devrait donc s’améliorer au fur et à mesure.


Photo de Tom Raftery sous Creative Commons

Quant aux fournisseurs de services Cloud, ils devraient commencer en 2013 à mettre en place de nouvelles solutions de restauration de données « plus fiables et efficaces pour offrir à leurs clients des clouds plus sécurisés ».

De là à dire que les services hébergés actuels ne le sont pas, il n’y a qu’un pas.

Source : Communiqué de presse


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fmdao fmdao
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 28/12/2012 12:15
avec du code manuscrit

Donc dans les nuages, ils écrivent du code sur un bout de papier Q ?

Effectivement, il va y avoir des problèmes. Rassurez vous, cette année, ils achètent des vraies feuilles de papier !

Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 28/12/2012 12:31
La situation se redressera aussi parce que les entreprises comprendront que leurs données ne sont pas en sécurité et repasseront donc sur un modèle de cloud privé (chose que l'on fait depuis 30 ans en réalité, quelque soit le nom qu'on lui donne).

Personnellement, je ne peux comprendre comment des entreprises, consciencieuses de leur activités, prennent le risque de confier leurs données sensibles à des prestataires dont, en réalité, elles ne connaissent absolument rien, ni sur leur intégrité quant à la valeur ajoutée des données qu'elles hébergent (piratage, espionnage fusse-t-il fait sous couvert de légalité) ni sur leur capacité à gérer les problèmes (indisponibilités, attaques, pertes de données, ...).

Personnellement, j’attends un gros scandale dans le monde du Cloud avec une très grosse perte de données pour que le monde professionnel ouvre enfin les yeux sur la réalité.

Megaupload a été un premier coup de semonce. Avec très peu de conséquence peut-être, surement très rapidement oublié, mais il a marqué nos esprits peut-être bien plus que l'on en a conscience.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/12/2012 15:11
Personnellement, je ne peux comprendre comment des entreprises, [...] prennent le risque de confier leurs données sensibles à des prestataires

Je pense que le point de vue d'un décisionnaire est celle-ci : on a les moyens, on n'a pas envie de se casser la tête avec les ressources internes ou l'achat/maintenance du matériel, c'est plus rapide et ça coute "moins cher".
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 28/12/2012 15:28
Citation Envoyé par Gugelhupf  Voir le message
Je pense que le point de vue d'un décisionnaire est celle-ci : on a les moyens, on n'a pas envie de se casser la tête avec les ressources internes ou l'achat/maintenance du matériel, c'est plus rapide et ça coute "moins cher".

Oui! à court terme !

Sur le long terme, c'est moins évident. Et en cas de problème et pertes de données, la facture risque d'exploser.

Malheureusement, les décisionnaires s’arrêtent bien trop souvent sur des argumentations court-termïstes
Avatar de coolspot coolspot
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 28/12/2012 20:11
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
La situation se redressera aussi parce que les entreprises comprendront que leurs données ne sont pas en sécurité et repasseront donc sur un modèle de cloud privé (chose que l'on fait depuis 30 ans en réalité, quelque soit le nom qu'on lui donne).

Personnellement, je ne peux comprendre comment des entreprises, consciencieuses de leur activités, prennent le risque de confier leurs données sensibles à des prestataires dont, en réalité, elles ne connaissent absolument rien, ni sur leur intégrité quant à la valeur ajoutée des données qu'elles hébergent (piratage, espionnage fusse-t-il fait sous couvert de légalité) ni sur leur capacité à gérer les problèmes (indisponibilités, attaques, pertes de données, ...).

Personnellement, j’attends un gros scandale dans le monde du Cloud avec une très grosse perte de données pour que le monde professionnel ouvre enfin les yeux sur la réalité.

Megaupload a été un premier coup de semonce. Avec très peu de conséquence peut-être, surement très rapidement oublié, mais il a marqué nos esprits peut-être bien plus que l'on en a conscience.


Megaupload c'est une bonne mise en garde mais pas pour les entreprise parce qu'il avait l'image de cloud de warez et donc peu utilisé en entreprise. Moi j'attend plutôt une grosse panne des gros cloud comme Amazon/Google/Microsoft (ou un scandale d'espionnage). C'est déjà arriver à Amazon mais bon 0.07% des données perdu c'est pas assez dissuasif même si ca représente quelque GO de données.

La ca serrait très dissuasif et bon on arrêtera de se moquer de notre ami RMS qui nous prévient depuis un bon moment de l'abération du cloud qui nous enferme dans un système dont on a aucun contrôle.

Je pense que le point de vue d'un décisionnaire est celle-ci : on a les moyens, on n'a pas envie de se casser la tête avec les ressources internes ou l'achat/maintenance du matériel, c'est plus rapide et ça coute "moins cher".

Ok mais c'est une grosse erreur car c''est perdre totalement le controle de ses données et donc c'est confier à une entreprise tiers sa propre survie.
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 28/12/2012 20:26
Citation Envoyé par coolspot  Voir le message
Megaupload c'est une bonne mise en garde mais pas pour les entreprise parce qu'il avait l'image de cloud de warez et donc peu utilisé en entreprise. Moi j'attend plutôt une grosse panne des gros cloud comme Amazon/Google/Microsoft (ou un scandale d'espionnage). C'est déjà arriver à Amazon mais bon 0.07% des données perdu c'est pas assez dissuasif même si ca représente quelque GO de données.

La ca serrait très dissuasif et bon on arrêtera de se moquer de notre ami RMS qui nous prévient depuis un bon moment de l'abération du cloud qui nous enferme dans un système dont on a aucun contrôle.

Ok mais c'est une grosse erreur car c''est perdre totalement le controle de ses données et donc c'est confier à une entreprise tiers sa propre survie.

Et moi j'attends que dans les boites ou je suis passé il y ai un problème de serveurs, etc..........ah c'est déjà fait depuis plusieurs années ? et ce, plusieurs fois ? Il y a pas à dire, ils ont pris de l'avance sur le cloud....
Avatar de sevyc64 sevyc64
http://www.developpez.com
Modérateur
le 28/12/2012 21:06
Citation Envoyé par erwanlb  Voir le message
Et moi j'attends que dans les boites ou je suis passé il y ai un problème de serveurs, etc..........ah c'est déjà fait depuis plusieurs années ? et ce, plusieurs fois ? Il y a pas à dire, ils ont pris de l'avance sur le cloud....

Et ?

Oui, on peut avoir des problèmes de serveurs, mais dans le cloud aussi. Sauf que dans le cloud, un fournisseur un minimum sérieux met en place des systèmes de sauvegarde, de redondance, etc.. Mais c'est transparent pour l'utilisateur.

Et c'est ce que tu dois aussi faire en privé.
Si tu es un admin système sérieux (et dirigeant et décisionnaire qui va avec) tu as mis en place un système de backup de tes serveurs en minimum 2 voir 3 copies, dont une à l'extérieur de l'entreprise, tu as mis en place un système de redondance pour les données les plus sensibles ou ne souffrant pas d'indisponibilité, etc .... Fait correctement, ça sera tout aussi transparent pour l'utilisateur.

Sauf qu'en privé, tu contrôle tes données, tes backups, où tu les stocke, qui y accède, etc...
Dans le cloud, quand tu confie, finalement ce qui t'es le plus précieux, à des sociétés tierces. Tu ne sais pas ou elles sont stockées (ce qui peut poser des problèmes légaux d'ailleurs), tu ne sais pas ni comment sont fait les backups, ni ou ils sont sauvegardés, tu n'as absolument aucun accès, physique, ni au matériel, ni à ces backups en cas de problème.
Par l'utilisation de formats ou d'algorithme propriétaire, le changement de prestataire peut se révéler problématique. Etc, etc ....

De plus, pour plus de confiance, tu vas confier ça à des sociétés connues et reconnues, comme Microsoft, Google, Amazon, etc.. Des sociétés avides de tes données mais qui sont elles mêmes des plus fermées et obscures. Sais-tu ce qu'elles font réellement de tes données, ne les inspectent pas secrètement pour y découvrir des secrets de fabrications, des brevets ou autres ?
Des grosses sociétés pour lesquelles, tu n'es rien d'autre qu'un n° parmi des millions d'autres. Bien sur tu bénéficie des avantages et de leur puissance en temps normal, mais en cas de conflit ? Tu te retrouve noyé dans la masse, totalement inaudible et fasse à une armée d'avocats dont tu n'as, probablement, même pas les moyen de te payer un seul d'entre eux.

Oui, tout ça est parano, mais en ce qui concerne des informations sensibles et en l'absence de possibilité d'obtenir des preuves sérieuses du contraire, ça peut être salutaire d'être parano.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 28/12/2012 23:02
Je sais bien que c'est à court terme, mais c'est comme ça que les décideurs voient les choses.
Après je ne pense pas qu'on ne va leur confier les données les plus sensibles.
Le truc que j'apprécie pas dans le cloud, c'est de rendre notre système interne dépendant d'une société externe.
Avatar de laerne laerne
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 29/12/2012 0:01
Un fabricant de porcelaine chinoise dépends du fournisseur d'argile et de celui des colorants ainsi que celui du carburant pour allumer le four. S'il n'a plus de fournisseur, il est mort.

Les relations de dépendance existe depuis très longtemps, je ne crois pas que ce soit le cœur du problème.
Par contre, je crois plus à ce qu'on a dit plus haut*: difficulté de changer de prestataire à cause au solutions propriétaires, et l'éventuelle remise de documents confidentiels de l'entreprise cliente à l'entreprise cloud.
Pour la première raison on connait la musique… il faut standariser…
Avatar de Pomalaix Pomalaix
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 31/12/2012 12:58
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Personnellement, je ne peux comprendre comment des entreprises, consciencieuses de leur activités, prennent le risque de confier leurs données sensibles à des prestataires dont, en réalité, elles ne connaissent absolument...

Sans même parler du petit nuage, j'ai toujours eu la même incompréhension vis à vis du recours aux SSII, à l'infogérance, à l'administration externalisée en Inde ou ailleurs.
Dans les faits, quand vous faites administrer vos systèmes à distance par un gros prestataire X, quelques dizaines à quelques centaines de personnes de ce prestataire peuvent y accéder avec les droits les plus élevés : root et DBA.
Pourquoi tant ? Parce qu'il y a beaucoup de monde dans les équipes de pilotage ou de support 1er niveau, que bien souvent ces équipes sont mutualisées et doivent pouvoir intervenir sur n'importe quel client du parc, et par conséquent chacun a accès aux mots de passe, tout confidentiels qu'ils soient théoriquement.

Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
...piratage, espionnage fusse-t-il fait sous couvert...

C'est une nouveauté ce verbe fusser ???
Offres d'emploi IT
Développeur intégrateur progiciel h/f
CDI
DECISION RH - Lorraine - Nancy (54100)
Parue le 03/09/2014
Concepteur-développeur plateforme Web (H/F)
CDI
SILAMIR SAS - Ile de France - Paris
Parue le 11/09/2014
Débogage site html5 / javascript / androïd
Mission
SERIAL SCREENER - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Parue le 23/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula