Faut-il augmenter le prix de vos apps pour faire fuir les râleurs ?
Cette stratégie n'affecterait pas nécessairement les revenus

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités

La montée en gamme peut faire chuter le taux de critiques sans affecter le chiffre d’affaires, d’après le créateur d’Infinite Flight

Depuis que les galeries applicatives (Google Play, AppStore, App World, etc.) ont permis aux utilisateurs de commenter et de noter les applications, les développeurs doivent affronter un nouveau type de réaction : celles des râleurs.

Contrairement à ce que l’on pourrait attendre, ces comentaires systématiquement négatifs n’épargnent pas les meilleurs titres. Au contraire.

Le sujet préféré des « râleurs » semble être le prix, toujours trop cher. Et même s'il n'y a pas de règle, force est de constater que beaucoup des titres stars (ceux qui ont demandé le plus de ressources) sont payants.

Cet été, nous discutions de cet épineux sujet avec un des deux développeurs du meilleur (à notre avis bien sûr) simulateur de vol sur Windows Phones et sur iOS : Inifinite Flight.

Infinite Flight est une application payante qui propose plusieurs avions en natif. Il est ensuite possible d’acheter d’autres aéronefs pour diversifier les vols.


Voilà ce que nous disait son créateur : « La vraie valeur d’un avion c’est au minimum 3 $. Mais au début, on a eu peur que ce soit trop cher. Alors on l’a mis à 1 $ ». Résultat ? : « On s’est fait allumer ».

Pourtant, dans les faits, ce Business Model fonctionnait. La majorité -silencieuse - ne voyait pas d’inconvénient à payer pour un avion qu’il a fallu modéliser dans le détail.

Autrement dit, les râleurs faisaient beaucoup de bruit mais ils ne représentaient qu’« un petit pourcentage ». Mais un pourcentage nuisible puisqu'il détériore l'image d'une application par ses retours désapprobateurs.


Un ami lui a alors donné deux conseils.

Le premier : « Ne regarde pas les râleurs, regarde tes chiffres ».

Et le deuxième, assez iconoclaste : « Augmenter tes prix fera fuir tes râleurs ».

Suite à ce conseil, les deux créateurs d’Infinite Flight ont effectivement pris la décision de passer les avions à 2.99 $. Et... le taux de critiques a chuté.

« Certains nous envoient même des mails pour payer plus ou nous proposer de l’argent pour intégrer de futurs modèles ! », en rigolent-ils aujourd’hui.

De quoi se poser la question de savoir si une montée en gamme et des prix de base fixés plus hauts ne formeraient pas une stratégie à envisager pour tous les développeurs.


 Poster une réponse

Avatar de yohannc yohannc
Membre confirmé
le 28/12/2012 10:36
Pas sûr que monter les prix soit une si bonne solution. Il m'arrive d'acheter des trucs à 1€ sur Steam, je ne les aurait pas pris pour plus cher.

Pour un jeu comme le leur par contre, je pense que c'est effectivement valable. C'est un marché de niche, un jeu vraiment spécifique, on achète ce genre de jeu uniquement quand on en est vraiment fan. Un fan est donc prêt à mettre plus que 1€ sans problèmes.
Avatar de RapotOR RapotOR
Membre expérimenté
le 28/12/2012 11:01
Ou alors, il faut proposer un avion à 1$ et un autre à 3$.
S'il y a des râleurs pour le 1$, il suffit de leur répondre qu'ils ont pris le pas cher après tout!
C'est un peu comme les gens qui prennent ryannair; ne pas râler ou prendre une compagnie correcte.
Avatar de tomlev tomlev
Rédacteur/Modérateur
le 28/12/2012 11:23
Au sujet des râleurs, lire aussi ce billet publié il y a quelques jours...
http://haacked.com/archive/2012/12/1...hick-skin.aspx
Avatar de LeSmurf LeSmurf
Membre Expert
le 28/12/2012 15:53
Ça me rappelle ce que disait le propriétaire d'une brasserie parisienne située dans un secteur touristique. Le monsieur affirmait qu'au début leurs prix étaient très "raisonnables", mais ils avaient des critiques.

Il a décidé ensuite d'augmenter tous ses tarifs de manière significative et a constaté deux phénomènes :
- moins de critiques et de râleurs
- d'avantage de félicitations de la part des clients, alors que les plats étaient les mêmes.

Il a terminé en affirmant qu'il avait tout gagné en montant ses prix : d'avantage de retours positifs et plus d'argent.

Voila voila
Avatar de air-dex air-dex
Membre Expert
le 28/12/2012 16:51
Augmenter le prix est à double tranchant. Soit l'appli est réévaluée à sa juste valeur et là c'est le jackpot, soit elle est surévaluée et il y aura quand même des critiques de personnes qui auront regretté d'avoir dépensé une "grosse" somme pour si peu. L'essentiel reste d'en avoir pour son argent.
Avatar de chiv chiv
Rédacteur/Modérateur
le 28/12/2012 19:13
Je suis assez d'accord avec eux. Personnellement ça a toujours été ma philosophie depuis que je fais des applications mobiles : faire des logiciels plus onéreux que la moyenne mais de qualité très supérieure à la moyenne de manière à ce que le client en ait pour son argent et que le tarif pratiqué soit somme toute honnête. Tant pis pour les grincheux et les radins. La culture du "tout gratuit ou à 0.99$" qui se développe ces dernières années est nuisible à la fois aux développeurs qui n'arrivent plus à commercialiser leur travail à un prix correct et aux utilisateurs qui se retrouvent avec des applications de qualité médiocre. Il est nettement plus sain de vendre des produits à un prix honnête mais justifié plutôt que de chercher à casser les prix systématiquement en encourageant au passage l'avarice des utilisateurs.
Avatar de Kenaryn Kenaryn
Membre confirmé
le 29/12/2012 12:09
+1 chiv

Quand j'ai lu le titre de l'article, j'étais sûr que l'auteur s'appuierait sur l'exemple d'Infinite Flight pour étayer son argumentation

Je sais par expérience qu'en fixant des bas prix, on capte un segment de clientèles composé de radins et de grincheux. Tandis qu'en fixant des prix nettement supérieurs à ceux majoritairement appliqués, on cible cette fois des utilisateurs prêts à mettre le prix pour obtenir un produit de qualité.

Par ailleurs, ces mêmes utilisateurs ont un degré d'ouverture d'esprit plus élevé qui leur permettent de reconnaître la qualité d'un travail et d'en parler autour d'eux via un bouche à oreille positif.

Ce qui m'amène à supposer qu'avec des tarifs élevés, on traite avec des clients plus expérimentés, qui ont conscience que la qualité se paye. De plus, ils n'ont pas le temps ni la volonté de râler pour le plaisir de râler.

On récolte toujours ce que l'on sème, et avec des prix bas de gamme, on récolte une clientèle bas de gamme.
Avatar de Darkyl Darkyl
Membre éclairé
le 29/12/2012 13:34
Bonjour,

Kenaryn,
avec des prix bas de gamme, on récolte une clientèle bas de gamme.

heu, tu serai pas un être humain bas de gamme toi?

(J'dis ça, j'dis rien) juste une réflexion quant à tes réflexions! (exactement ce que tu fais en qualifiant des personnes justes d'aprés leurs réflexions).
Avatar de Kenaryn Kenaryn
Membre confirmé
le 29/12/2012 13:41
Lol t'en fais pas j'accepte volontiers la critique même si je suis parfois intolérant dans mes propos.

Ce que je voulais exprimer, c'est qu'une large majorité d'individus considère que le prix contient toute l'information (un bon trader sait que c'est faux car il y a aussi les dates et les volumes d'échanges mais bon c'est pas le sujet).

Cette attitude rend les gens capricieux car ils exigeront paradoxalement plus car considèrent le produit et le temps de travail nécessaire à sa conception comme négligeables.

Or, les clients ciblés par des tarifs élevés seront quant à eux moins exigeants car ils ont conscience de l'effort nécessaire à l'élaboration du produit.

Après, si tu me considère comme un humain bas de gamme, c'est ton droit de le penser mais je vais pas être hypocrite pour me donner bonne conscience.
Avatar de B.AF B.AF
Membre Expert
le 02/01/2013 16:55
C'est la politique d'Apple : la population de connaisseurs ou des personnes ayant une capacité à fournir une critique technique ou de contenu est marginale dans les clients et surtout est plus un vecteur de mauvaise image.

Clairement, il vaut mieux avoir des clients qui payent et son contents, que de passer son temps à satisfaire un micro marché de geignard désargentés.

Moi aujourd'hui dans mes clients, je sers ceux qui payent (qui sont généralement satisfaits) et ceux qui sans moyens se plaignent tout le temps je leur rappelle : you pay peanuts, you get monkeys.

Pas la peine de se voiler la face : un mec qui se pose la question de savoir s'il paye une app 1$ ou 3$, ou qui râle sur le contenu d'une app à 1$, c'est juste un relou de base, autant s'en passer comme client, il n'apportera rien, si ce n'est le flood de fiel qui va avec / et puis j'ai un problème de fonds avec les gens qui mégotent des petits montants (alors qu'ils payent le centuple sur leur device ou sur leur forfait) - je trouve ça plouc, et dans ce cas, autant rester loin des stores d'applications.
Offres d'emploi IT
Dév sénior full-stack et transversal (PHP, Python, Ruby) H/F
CDI
Mobiskill - Ile de France - Paris
Parue le 07/04/2014
INGENIEUR EXPERT SOFTWARE (IDF)
CDI
Kacileo - Ile de France - Paris
Parue le 07/04/2014
Dév Junior Prestashop 25K H/F
CDI
Mobiskill - Ile de France - Paris (75003)
Parue le 09/04/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula