IBM : dans 5 ans les ordinateurs auront 5 sens

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
IBM
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
Comme il est de coutume en chaque fin d’année, IBM vient de livrer ses cinq prédictions sur l’évolution de la technologie au cours des cinq années à venir.

Big Blue, lors de son événement « Five In Five », a publié sa vision d’un futur où les dispositifs informatiques seront dotés des cinq sens. Ils seront capables de voir, sentir, toucher, gouter et entendre.

Le toucher : un téléphone sera capable de reproduire une sensation du toucher

De nos jours, les technologies haptiques et graphiques utilisées dans le domaine du jeu plongent l’utilisateur dans un monde virtuel. Elles peuvent être exploitées avec des systèmes infrarouges pour produire des sensations physiques lorsque l’utilisateur passe son doigt sur l’image d’un objet affiché sur l’écran de son smartphone. Un consommateur sera, par exemple, capable de différencier la soie du coton via son dispositif, selon IBM.



La vue : Un pixel vaudra mille mots

L’évolution des systèmes de reconnaissance vocale permettra aux ordinateurs de comprendre ce qu’ils voient. Ils seront capables, selon les ingénieurs d’IBM, de diagnostiquer des blessures lors d’un accident par un simple examen de la scène avant que les secours n’arrivent.



L’ouïe : les ordinateurs pourront entendre

Les capacités de détection et d’analyse des sons des dispositifs seront améliorées grâce à des capteurs intelligents. Ces capteurs pourront analyser la pression acoustique, les vibrations sonores, etc., et seront en mesure de prédire quand un arbre tombera dans une forêt, par exemple, ou quand un glissement de terrain sera imminent, voire même d'interpréter le « langage des bébés ».



Le goût : les papilles gustatives numériques aideront à manger plus intelligemment

Un système informatique qui aide les chefs cuisiniers dans l’élaboration des recettes les plus originales : IBM y croit, et ses chercheurs travaillent actuellement sur un tel dispositif. D’après Big Blue, l’ordinateur utilisera des algorithmes pour déterminer la structure moléculaire précise de chaque aliment, afin de générer des modèles de recettes pour des plats savoureux, des plats adaptés à un régime ou encore détecter des produits nocifs.



L’odorat : les ordinateurs auront un sens de l’odorat

Des capteurs permettront de détecter et d’analyser des odeurs d'ici cinq ans. Les systèmes informatiques seront alors capables de diagnostiquer des maladies ou détecter des problèmes qu’un humain ne peut voir venir avant qu’il ne soit trop tard comme, par exemple, une fuite de gaz.



« Les chercheurs d’IBM du monde entier travaillent ensemble sur des avancées technologiques qui aideront les ordinateurs à comprendre le monde qui les entoure », déclare Bernie Meyerson, Vice-président de l’innovation chez IBM. « De la même façon que le cerveau humain interagit avec le monde extérieur grâce aux cinq sens, en combinant ces technologies, les systèmes cognitifs nous aideront à résoudre les défis les plus complexes grâce à la valeur et la pertinence qu’ils nous apporteront »

Une compilation en somme audacieuse, voire même proche de la science-fiction. Mais, après lecture de l’analyse des chercheurs de Big Blue, plusieurs de ces prédictions semblent réalisables.

Source : IBM

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions ? Sont-elles réalisables ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de el_slapper el_slapper
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 19/12/2012 16:14
A mon sens, la vue, le toucher, l'ouie sont parfaitement réalistes - même si le délai peut varier(euphémisme) vis-à-vis de la prédiction.

J'ai plus de mal avec le gout et l'odorat. Parcequ'il faut alors utiliser des éléments chimiques pour réagir avec d'autres éléments chimiques, et ça, ça me parait complexe. Pas impossible, mais définitivement pas en même temps que les trois premiers.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 19/12/2012 16:29
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Big Blug lors de son événement « Five In Five »

C'est Big Bug ou c'est Big Blue, mais faut choisir !

Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions ? Sont-t-elles réalisables ?

He bien, je dirais que je ne vois rien d'impossible à tout ça. On a déjà des sondes capables de déterminer le pH, la T°, le taux de chlore, ... Alors, pourquoi pas reproduire les 5 sens ?
Tout donne envie de voir, mais aussi fait un peu peur. La robotique est un vieux rêve des humains, et ça a inspiré beaucoup de cauchemars dans la SF...

A suivre... donc.
JS
Avatar de moriarti13 moriarti13
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 19/12/2012 16:40
C'est certainement possible mais encore une fois quel est l'intérêt ?

N'y a t'il pas des thèmes plus importants et même rentables sur lesquels faire des recherches et des investissements, au hasard les énergies renouvelables et la bio-agriculture de masse ?
Avatar de Bousk Bousk
http://www.developpez.com
Modérateur
le 19/12/2012 17:10
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
A mon sens, la vue, le toucher, l'ouie sont parfaitement réalistes - même si le délai peut varier(euphémisme) vis-à-vis de la prédiction.

J'ai plus de mal avec le gout et l'odorat. Parcequ'il faut alors utiliser des éléments chimiques pour réagir avec d'autres éléments chimiques, et ça, ça me parait complexe. Pas impossible, mais définitivement pas en même temps que les trois premiers.

De mon côté je vois ça vraiment réaliste pour la vue et l'ouie. On en est plus ou moins proche déjà, voir une image et écouter un son n'a rien de sorcier pour nos machines. Après il reste la partie description de l'information uniquement, mais ça viendra.
Par contre je ne vois pas ça du tout réalisable pour le toucher. Je n'imagine aucun moyen de "bluffer" la sensation de toucher.. une surface déformable qui pourrait reproduire le papier, l'écorce et du plastique ?
Enfin pour l'odeur et le gout, leur idée de traiter les associations de molécules semble pertinent et en tous cas très intéressant.
Avatar de dafpp dafpp
http://www.developpez.com
Membre actif
le 19/12/2012 17:17
Citation Envoyé par moriarti13  Voir le message
la bio-agriculture de masse ?

?? Pourquoi tu veux faire la bio-agriculture de masse? Je ne vois pas de quoi tu parles, et si je comprends, ça n'a rien à voir avec la technologie.
Avatar de cuicui78 cuicui78
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 20/12/2012 2:58
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
A mon sens, la vue, le toucher, l'ouie sont parfaitement réalistes - même si le délai peut varier(euphémisme) vis-à-vis de la prédiction.

J'ai plus de mal avec le gout et l'odorat. Parcequ'il faut alors utiliser des éléments chimiques pour réagir avec d'autres éléments chimiques, et ça, ça me parait complexe. Pas impossible, mais définitivement pas en même temps que les trois premiers.

Tu sais que les nez électronique ça existe déjà, par contre pour le gout je sais pas, mais bon ca doit être un peu le même principe.
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 20/12/2012 8:56
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
Le toucher : un téléphone sera capable de reproduire une sensation du toucher

Moui, bon, peut-etre que ca n'existe pas encore trop

La vue : Un pixel vaudra mille mots

Analyse d'image, comparaison de scenes... Rien de nouveau, tout existe deja.

L’ouïe : les ordinateurs pourront entendre

Ah ? Parce que la reconnaissance vocale n'existe pas encore ?
Et la comparaison de sequences sonores (un arbre qui tombe) a une base de donnee contenant tous les bruits, la encore, il n'y a aucune innovation.

Le goût : les papilles gustatives numériques aideront à manger plus intelligemment

A ma connaissance, on ne sait toujours pas distinguer, chimiquement, un vin "bouchonne" d'un grand cru. Si c'est toujours le cas, alors je n'ai pas confiance dans l'ordinateur qui decide qu'il faut ajouter telle chose.

L’odorat : les ordinateurs auront un sens de l’odorat

Les nez informatiques existent deja, et il y a un prototype de television qui diffuse des odeurs... S'il s'agit de les miniaturiser, pourquoi pas, mais l'innovation semble, encore une fois, tres mince.

Une compilation en somme audacieuse, voire même proche de la science-fiction. Mais, après lecture de l’analyse des chercheurs de Big Blue, plusieurs de ces prédictions semblent réalisables.

A mon sens, une prediction toute bete, qui repose sur l'extension des systemes actuels, et leur integration dans des machines grand public. Rien de bien spectaculaire, je retourne bosser.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 20/12/2012 8:56
Citation Envoyé par moriarti13  Voir le message
C'est certainement possible mais encore une fois quel est l'intérêt ?

N'y a t'il pas des thèmes plus importants et même rentables sur lesquels faire des recherches et des investissements, au hasard les énergies renouvelables et la bio-agriculture de masse ?

Je vois mal un chercheur en électronique ou en informatique faire des recherches en bio-agriculture... Faudrait réfléchir un peu avant de poster.
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 20/12/2012 9:44
Citation Envoyé par transgohan  Voir le message
Je vois mal un chercheur en électronique ou en informatique faire des recherches en bio-agriculture... Faudrait réfléchir un peu avant de poster.

Et pourtant, si tu savais toute l'electronique que l'on peut trouver dans les engins agricoles, tu serais surpris.

Par exemple, tu mets des capteurs dans ton champs, et ceux-ci mesurent regulierement les quantites d'eau et certains nutriments. Ces informations sont centralisees, et couplees a la meteo des prochains jours. Tu mets tout-ca sur une clef USB, que tu branches dans ton tracteur avec le type d'engrais que tu souhaite pulveriser, et grace a la geolocalisation, le tracteur diffuse la quantite minimale d'engrais (ou n'importe quoi d'autre) necessaire a cet endroit du champs.

[Edit]
Il faut donc des gens qui construisent des reseaux de capteurs, avec des problematiques de resistance au temps et aux conditions meteo.
Il faut developper tous les logiciels.
Il faut developper le diffuseur pilotable par le GPS (attention, gros raccourci ici)
Il faut coupler le tout pour que ca fonctionne.
[/edit]

Bien sur, sur un potager de 10m2, ce n'est pas forcement utile. Mais pour les tres gros exploitants (cerealiers de la Beauce par exemple), c'est interessant.

Bien sur, tout cela existe deja, donc ce n'est pas la peine de l'inventer, mais en cherchant un peu, je suis certain que l'on trouve des idees. Enfin "on", je ne sais pas, mais les chercheurs, oui.
Avatar de transgohan transgohan
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 20/12/2012 10:11
Je suis d'accord avec toi mais ce n'est pas de la recherche en bio-agriculture.
Ce serait comme de dire à un sous-traitant de carte électronique d'Airbus qu'ils construisent des avions. Le gus qui te fait la carte il y connait absolument rien en aérodynamique, résistance des matériaux et autre. Et pourtant sons système est à vocation de vérifier que les ailerons font bien leur boulot.
Offres d'emploi IT
Intégrateur webdesigner
Alternance
IP-FORMATION - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 18/11/2014
Analyste développeur magento
CDI
SCR - Ile de France - Rambouillet (78120)
Parue le 14/11/2014
Chef de projet Confirmé H/F
CDI
Sogeti - Régions - Nord - Nord Pas-de-Calais - METROPOLE LILLOISE (59000)
Parue le 25/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula