Windows Azure : Microsoft va baisser ses prix
De 28% pour rendre sa plateforme Cloud "plus accessible"

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
Pour la seconde fois en un an, Microsoft revoit à la baisse le prix de sa plateforme Cloud Windows Azure.

La société vient d’annoncer dans un billet de blog qu’elle appliquera à compter du 12 décembre prochain une nouvelle grille tarifaire aux clients Windows Azure.

Cette nouvelle tarification permettra une réduction de près de 28% en fonction des volumes stockés. La nouvelle grille peut être consultée ci-dessous :




Les comptes de stockage Windows Azure disposent par défaut de la géo-réplication pour fournir une grande durabilité. Les clients peuvent se tourner vers la géo-replication et utiliser le stockage local redondant (Locally Redundant Storage) pour bénéficier d’une plus grande réduction du prix.

Cette nouvelle grille tarifaire n’est qu’une partie de l’engagement continu de Microsoft de réduire les coûts et accroitre les capacités de Windows azure pour rendre la plateforme plus flexible et accessible à un grand nombre d’utilisateurs.

En plus de la réduction des coûts, Windows Azure est toujours accessible gratuitement pour une période d’essai de 90 jours pour les nouveaux utilisateurs. Les abonnés MSDN, les membres du programme Microsoft partner et les startups bénéficient également d’une offre particulière.

Pour rappel, Windows Azure est une plateforme de stockage et d’hébergement des applications dans le Cloud. La solution prend en charge les langages C#, PHP, Java, Python, Node.js et bien plus.




Cette réduction intervient quelques semaines seulement après qu’Amazon ait apporté une révision à la tarification de sa solution Cloud, ainsi que Google qui a également procédé à une mise à jour de Google Cloud Platform avec une réduction des prix.

Source : Blogs MSDN

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Reward Reward
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 07/12/2012 14:46
Ce qui reste gênant à mes yeux, c'est la prédiction réelle du coût une fois en production.

En fait, il faudrait pouvoir faire tourner in situ la solution pendant 6 mois peut-être pour avoir une estimation sur une année.

Donc on fait quoi ? On dispose des 90 jours pour développer en testant Azure (Si prouvé que 90 jours suffisent pour le dev fonction de la taille du projet)? Et si cela ne convient pas, poubelle ?

Le risque côté dev reste important, sans parler du coût pour le client.

Comment chiffrer sur un devis un coût variable ?
Avatar de zeavan zeavan
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 07/12/2012 16:13
Pour ma part, pour resoudre ce probleme j'ai creer 3 compte fictifs pendant le temps de developement, pour chaque passage c'est a peu pres 2,3 jours qui etaient perdu pour faire le transfert.
Pour le dernier account mon architecture etant plus ou moins fini je ne pense pas avoir a faire a un nouveau compte fictif.
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 08/12/2012 11:18
Citation Envoyé par zeavan  Voir le message
Pour ma part, pour resoudre ce probleme j'ai creer 3 compte fictifs pendant le temps de developement, pour chaque passage c'est a peu pres 2,3 jours qui etaient perdu pour faire le transfert.
Pour le dernier account mon architecture etant plus ou moins fini je ne pense pas avoir a faire a un nouveau compte fictif.

J'en suis au 2ème compte...et c'est clair que c'est pas simple d'évaluer le coût exact en ce qui concerne surtout les transferts de données, on a pas trop idée de ce qui transite vraiment !
Avatar de sinople sinople
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 10/12/2012 11:10
Ce qui reste gênant à mes yeux, c'est la prédiction réelle du coût une fois en production.

Cette problèmatique n'est pas propre à l'utilisation d'une solution Cloud. Lorsqu'on déploie une solution inhouse on doit aussi estimer l'infrastructure nécessaire à l'avance. Surtout que dans ce cas si l'on se trompe sur l'estimation c'est souvent plus compliqués de réduire ou d'augmenter les capacités nécessaire...
Avatar de jyl2002 jyl2002
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 10/12/2012 11:57
Je trouve que le titre de la news n'est pas très adapté : c'est seulement Azure Storage qui bénéficie d'une baisse de prix.
Or dans Azure ce n'est pas le stockage qui coûte cher, c'est le reste : les instances de calcul, les bases de données SQL Azure, etc.
Donc bon, faire croire une réduction de la tarification globale de 28% alors que ça ne concerne que le stockage, c'est pas très honnête.

Evidemment, celui qui connait Azure saura faire la différence, mais les autres...
Avatar de Elendhil Elendhil
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 17/12/2012 22:28
Franchement je ne comprend pas l’intérêt de ce genre de solution par exemple si je règle les options de leur cloud computing sur ça :

8 UC de 1,6 GHz, 14 Go de RAM, 2 040 Go de stockage

Cela coûte 490 euros par mois et je suis au maximum de l'instance ....

Si je regarde du côté des serveurs dédiés dans les premiers prix on tombe sur ça :

8 threads à 3.4 Ghz , 32 go DDR3, 2x 2To SATA3 en raid , bande passante illimité et débit 100 mbps.



Le serveur coûte 80 euros par mois et on est vraiment dans les premières configurations.

Quel est l'avantage du cloud computing ? Sur le papier les performances sont moindres et à 6 fois plus cher .

C'est juste pour éviter d'avoir à maintenir le serveur soi même ?
Pourtant c'est déjà grandement simplifié , tout ce fait déjà à distance , l'os s'installe en deux clics , on a aussi des configurations toutes prêtes , gestion des ip faillover, du loadbalancing ect ...

Bref qu'es ce qui vous intéresse temps dans le cloud computing ?
Avatar de Denis Huvelle Denis Huvelle
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 18/12/2012 13:41
Citation Envoyé par Elendhil  Voir le message
Franchement je ne comprend pas l’intérêt de ce genre de solution par exemple si je règle les options de leur cloud computing sur ça :

Cela coûte 490 euros par mois et je suis au maximum de l'instance ....

Si je regarde du côté des serveurs dédiés dans les premiers prix on tombe sur ça :

Le serveur coûte 80 euros par mois et on est vraiment dans les premières configurations.

Quel est l'avantage du cloud computing ? Sur le papier les performances sont moindres et à 6 fois plus cher .

C'est juste pour éviter d'avoir à maintenir le serveur soi même ?
Pourtant c'est déjà grandement simplifié , tout ce fait déjà à distance , l'os s'installe en deux clics , on a aussi des configurations toutes prêtes , gestion des ip faillover, du loadbalancing ect ...

Bref qu'es ce qui vous intéresse temps dans le cloud computing ?

Le grand intérêt étant de pouvoir obtenir les ressources que tu évoques (ou plus/ou moins) de façon rapide (qui peut même être automatisée...) et de pouvoir abandonner tout ça une heure après... La facture ne reprendra qu'une heure d'utilisation de tout ça...

C'est la plus grande force que j'y vois
Avatar de math56 math56
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 18/12/2012 14:47
De plus il faut prendre en compte la possibilité d'avoir des données localisées dans plusieurs datacenters de Microsoft. Ce que tu n'as pas avec un serveur classique.

Pour aller un peux plus loin, si nous voulons des applications Vertes, cela permet d'avoir une application n'utilisant seulement les ressources nécéssaire. Tu prend cela sur beaucoup d'applications, cela te fais économiser des machines, mais c'est aussi bon pour l'environement.
Avatar de jyl2002 jyl2002
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 29/12/2012 18:10
J'ai reçu ce mail ce matin :
Dear Customer,
Microsoft will make modest price adjustments for Windows Azure in some markets.
Microsoft periodically assesses the impact of its local pricing to ensure there is a reasonable alignment with the needs of customers, partners, and the marketplace, and may make changes in response to its assessment and feedback.

Effective February 1, 2013, local prices for Windows Azure in the euro zone, United Kingdom, Denmark, and Switzerland will increase by 5 percent to more closely align with prices in most markets. Local prices for Windows Azure in Japan and Canada will decrease by 5 percent to align more closely with prices in most markets.

If you are subscribed to one of our 6-month or 12-month plans, you have price protection and will receive the better of the price at the beginning of your subscription term or the current market price.

If you have questions, please contact us.

Thank you,
Windows Azure Team

Une augmentation généralisée de 5% en Europe ! Tout de même !
Après la news qui annonce la baisse de 28% (alors que ça ne concernait QUE le stockage), j'espère qu'il y aura aussi une news qui annonce la hausse générale de 5% ! Sinon ce serait une belle preuve de mauvaise foi...
Offres d'emploi IT
Ingénieur d'études et intégration h/f
CDI
CTS - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Parue le 26/08/2014
Ingénieur node js junior h/f
CDI
BULL - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Parue le 21/08/2014
Consultant fonctionnel portail entreprise h/f
CDI
Atos Technology Services - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Parue le 05/08/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula