IBM simule le cerveau d'un singe
Avec son supercalculateur Blue Gene/Q qui a émulé 530 milliards de neurones

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
IBM vient de réaliser de nouvelles prouesses dans le domaine de l’intelligence artificielle.

La division de recherche de la société a simulé avec succès 530 milliards de neurones dans un réseau basé sur le modèle CoCoMac (connectivité structurelle dans le cerveau d’un singe).

Le système est basé sur le supercalculateur IBM Blue Gene/Q du laboratoire de recherche Livermore Lawrence. Ce système comprend 1 024 « compute nodes » par armoire et 17 noyaux de processus par « compute nodes », reposant sur l’architecture IBM TrueNorth Cognitive Computing.

Le système a permis de simuler près de 2 milliards de noyaux « Neurosynaptic » contenant les 530 milliards de neurones et 1,37x10 puissance 14 synapses.

Les noyaux « Neurosynaptic » sont des puces contenant chacune 256 neurones avec une connexion réseau de 1024 axones, soit un total de 1024*256 synapses.

La simulation était effectuée avec des performances lentes de 1542 fois seulement par rapport à un cerveau humain.

Bien que cette innovation soit encore loin d’une simulation réaliste du cerveau humain, elle représente un système évolutif basé sur une architecture différente de celle de Von Neumann, ultra-basse consommation de l’informatique cognitive, selon IBM.



Source : SC12

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


 Poster une réponse

Avatar de sinasquax sinasquax
Nouveau Membre du Club
le 26/11/2012 18:01
On est proche de skynet
Avatar de doublex doublex
Membre confirmé
le 26/11/2012 18:19
Citation Envoyé par sinasquax  Voir le message
On est proche de skynet

Selon les théoriciens de la singularité technologique, on pourra simuler le cerveau humain en 2021.

"Prenez les valeurs correspondant aux vitesses de calcul actuelles, à leur temps de doublement actuel, et à une estimation de la puissance de calcul brute du cerveau humain, et les valeurs coïncident en : 2021"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Singula..._technologique

Mais une fois arrivée l'IA, si elle arrive, on ne peut pas prévoir ce qui se passera. D'où le terme "singularité".
Avatar de laerne laerne
Membre éclairé
le 26/11/2012 20:10
On est peut-être proche de la capacité de calcul d'un cerveau humain, mais on est encore plutôt loin de sa capacité de raisonnement, malheureusement.

EDIT(voir message qui suit):
Merci de la précision. Je ne disais en effet sur l'âme, la religion, ou quoi que ce soit, juste que 2021 me parait un peu court pour tenir une conversation avec mon ordi. ( Une conversation tenable, ne me parlez pas de clever bot*! )
Avatar de doublex doublex
Membre confirmé
le 26/11/2012 22:28
Attention au troll. En général, cela tourne vite au débat philosophique.
Soit on pense que l'homme est une machine complexe. Et l'IA est possible.
Soit on pense que nous avons une (âme/esprit/psyché...) et l'IA n'est pas possible.
Mais, en effet, même si c'est possible, ce n'est pas demain qu'on aura besoin des services de John Connor.

EDIT: Pour la date précise, voir Madame Irma et sa boule de cristal maya
Avatar de pseudocode pseudocode
Rédacteur/Modérateur
le 27/11/2012 0:13
Citation Envoyé par doublex  Voir le message
Mais une fois arrivée l'IA, si elle arrive, on ne peut pas prévoir ce qui se passera.

Ce qui serait marrant, c'est que l'IA affiche le nombre 42.

Plus sérieusement, je pense que IBM pourra monétiser très fortement ses solutions auprès du monde financier et militaire.
Avatar de kimjoa kimjoa
Membre éprouvé
le 27/11/2012 3:25
Plus sérieusement, je pense que IBM pourra monétiser très fortement ses solutions auprès du monde financier et militaire.

Réduire ça à des tunes ou une idéologie politique, via l'armé..... Les enjeux de l'IA sont bien plus profond, tout comme la génétique d'ailleurs, ça bouleversera la nature même de l'homme.

Attention au troll. En général, cela tourne vite au débat philosophique.

Quand la science touche de si près l'être humain, les questions "philosophique", sont légitime. Ça devrait être même le débat principale, plus que les questions techniques que ça pose. Limite on s'en fou de comment il vont réussir à créer une intelligence artificiel, quoi qu'il arrive ils (nous) y arriveront. Prévoir et anticiper les conséquences serait plus intelligent non?
En tout cas, tout ca, moi ça me fou les boules. Quand je vois comment l'homme à l'échelle politique et sociale est immature (dans certains cas), lui mettre dans les mains une technologie pouvant le surpasser, je me dis que ça risque de pas très bien finir. Enfin se que j'en pense hein
Avatar de newinn newinn
Invité régulier
le 27/11/2012 9:49
concernant le debat phylosophique je suis convaincue que ça pourrai être plus que bénéfique d'avoir un autre system de penser/logique/vision que l'humain dans ce monde (capable de comuniquer avec celui ci) que ce soit au niveau politique que dans la recherche ou autre...

maintenant du point de vue technique je reste aussi convaincue qu'imiter l'organique ne soit pas une bonne chose.
Avatar de olivier57b olivier57b
Membre confirmé
le 27/11/2012 10:14
pour revenir à la puissance de calcul, il faut noter l'apparition des ordinateurs quantiques, qui vont démultiplier la puissance de calcul...

on se rapproche encore plus de skynet...
Avatar de Mat.M Mat.M
Expert Confirmé Sénior
le 27/11/2012 10:28
très intéressant merci pour l'info
Avatar de LeclercqBertrand LeclercqBertrand
Candidat au titre de Membre du Club
le 27/11/2012 10:34
Ce n'est donc plus qu'une question de temps pour que nous soyons capables de créer un cerveau artificiel autant ou plus performant que celui des humains. Il sera alors évident que quelques cerveaux artificiels capables de réflêchir 24 heures sur 24 avec un niveau constant de concentration, insensibles aux émotions et de surcroit ne réclamant aucun salaire, seront plus efficaces qu'une équipe de chercheur biologiques.

Progressivement les chercheurs disparaîtront. Il deviendra donc moins utile pour la société de former sa jeunesse aux sciences et aux technologies. Petit à petit l'humanité, ayant laissé les clés de la recherche aux machines, deviendra incapable de comprendre la techonolgie qu'elle a engendré.

Le dynamisme des hommes, aiguilloné aujourd'hui par le goût de la découverte et de la marche en avant, s'étiolera. Alors les civilisations, ayant perdu de vue le sens de la vie, évolueront à reculons.

100 000 ans plus tard, l'humanité aura regressé au niveau des grands singes. Les machines, ayant entre-temps acquis le pouvoir de ressentir des émotions s'enquerront alors du triste sort de l'humanité et pétries de remords mettront en place un programme de réhabilitation de l'intelligence humaine.

Tel Héphaïstos fabriquant un golem, l'homme envisage donc de mettre au monde la créature pensante qui lui échapera forcément. C'est le mythe moderne de Frankenstein.

En tous cas, plus prosaïquement si un tel projet aboutit c'est bientôt la fin des informaticiens humains conventionnels ! Prenez gardes Mesdames et Messieurs les lecteurs de developpez.net
Offres d'emploi IT
Apprenti Assistance à Maîtrise d'Ouv
Alternance
Société Générale France - Ile de France - Clichy (92110)
Parue le 10/04/2014
Consultant(e) Progiciels financiers
CDI
Investance - Ile de France - Paris
Parue le 25/03/2014
Chef de projet e-commerce
CDI
COOPTALIS - Nord Pas-de-Calais - Région Lilloise
Parue le 24/03/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula