« Pourquoi développer en MATLAB plutôt qu'en Java, Python ou C# ? »
Un séminaire gratuit de MathWorks le 13 décembre

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
MathWorks organise ce 13 décembre à La Défense un séminaire pour illustrer les atouts de MATLAB.

« Lors de cette rencontre en matinée, vous découvrirez que MATLAB n’est pas simplement un langage de calcul scientifique mais un langage ouvert vous permettant de structurer vos développements d’applications d’entreprise », promet l’éditeur de MATLAB qui le compare aujourd'hui à Java, Python ou C#.

La matinée illustrera l'utilisation d'interfaces externes (APIs) et la programmation orientée-objet avec MATLAB. Elle présentera également des exemples d’analyse de qualité du code, de réalisation des tests unitaires et de travaille collaboratif.


« Nous démontrerons que les applications développées en MATLAB peuvent passer en production de manière transparente et supporter des montées en charge importantes », conclut MathWorks.

L’évènement est entièrement gratuit.

Pour y assister il vous suffit juste de vous inscrire sur le site de MathWorks.

Inscription et renseignements sur le séminaire « Pourquoi développer en MATLAB plutôt qu'en Java, Python ou C# ? »




 Poster une réponse

Avatar de Gugelhupf Gugelhupf
Membre émérite
le 21/11/2012 19:54
Le contenu de l'article ne répond pas à la question posée dans le titre de l'article.

Pouvons-nous tous se permettre d'acquérir - légalement - Matlab ?
Avatar de Livegen Livegen
Membre actif
le 22/11/2012 9:00
Sinon il y a Scilab, une bonne alternative à Matlab, qui est de plus gratuite !

http://www.scilab.org/
Avatar de _ash_ _ash_
Membre habitué
le 22/11/2012 9:09
Et pour ceux qui voudraient utiliser en l'état des scripts .m sans avoir à les adapter à Scilab, il y a octave, qui est aussi libre et gratuit.
Avatar de Freem Freem
Expert Confirmé
le 22/11/2012 9:55
Au titre, et après lecture de l'article, je répondrais:
parce que matlab, c'est "yet another object orienter language", qui semble moins utilisé que la moyenne, que JAVA, python, C# sont plus en vogue et donc offrent plus de chances de trouver:
_ du boulot pour les employés
_ de la main-d'oeuvre pour les employeurs
_ une communauté ayant rencontré les mêmes problèmes et filant un coup de main gratuitement ce qui n'est bien sûr pas le cas du support technique, en général
_ des environnements de dev suffisamment peu chers (c'est à dire, gratuits) de qualité (ou pas) servant aux pro intéressés de découvrir la chose.

Dans la même veine, quand on lis l'annonce du site officiel, on voit ceci:
"avec interfaçage Microsoft SQL Server, IIS et Silverlight"
Ok, cool, très bien. Sauf que... bon, en regardant les nouvelles concernant Silverlight, on voit que l'avenir semble assez limité. IIS, c'est ms only, apache aurait peut-être touché un public plus large, et idem pour ms sql server.

Et puis, pourquoi s'emmerder avec un langage interfaçable uniquement avec microsoft? Dans ce cas, autant utiliser le .NET, parce que je doute que quelqu'un connaisse mieux l'API .NET que MS. Donc, C#.

Accessoirement, mettre un séminaire un jeudi matin (milieu de semaine, milieu de journée, pour un langage peu usité, super)... ça ne rends pas les choses simples pour ceux qui voudraient découvrir la bête (parce que j'admets qu'avant d'avoir été voir leur annonce en détails, j'étais intéressé). Devoir poser un congé pour si peu m'ennuierais.

PS: au passage, les redirections de developpez, posent souci ici, je tombe soit sur une belle page blanche, parce que par défaut, je suis pas fan des redirections automatiques, soit quand je l'active, sur une page d'opera indiquant:
L'adresse http://adserver.adtech.de/?adlink%7C...s_eid=PEP_2773 est bloquée par le bloqueur de contenu.

Pour la débloquer, cliquez avec le bouton droit sur la page, sélectionnez "Bloquer le contenu", et cliquez sur le bouton "Détails" pour éditer la liste du contenu bloqué.

Moi, je dis ça, je dis rien.
Avatar de Firwen Firwen
Membre Expert
le 22/11/2012 10:35
> Pourquoi développer en MATLAB

Pour avoir la chance de payer une license MathWorks hors de prix alors que python, scilab, octave, R, ROOT permettent de faire un bon 90% des usages lambda
Avatar de Squisqui Squisqui
Membre émérite
le 22/11/2012 21:30
Matlab perd également en popularité dans l'enseignement avec un Scilab de plus en plus présent. Un Scilab que j'ai également déjà croisé en entreprise (non IT).

J'ai pu avoir un module de formation sur Matlab pour faire du traitement du signal.
Je trouve le soft vachement lourd et lent, je ne vois pas en quoi il pourrait supporter de lourdes charges.
Pratiquant principalement du C, mon avis est sans doute biaisé. Je devrais essayer de refaire mes algorithmes en Scilab histoire de faire connaissance avec ce dernier.
Avatar de vampirella vampirella
Membre chevronné
le 23/11/2012 10:05
@Freem : de manière générale, MatLab (ou SciLab ou Octave) est basé sur le calcul scientifique. Son socle concerne donc les opérations matricielles, contrairement au C#, Java, ou tout autre langage de "programmation pure" auquel il faudra rajouter / créer ses libraires pour effectuer ces opérations basiques. Et je ne parle même pas de fonctions de corrélation, nettoyage de bruit gaussien, ...
Donc non, MatLab et ses équivalents ne sont pas exactement "yet another OOP".

Alors certes, MatLab n'est pas forcément équipé au mieux pour s'interfacer avec une base de données ou faire une IHM compliquée ... mais cela reste possible.
Avatar de Dut Dut
Rédacteur/Modérateur
le 23/11/2012 10:38
Citation Envoyé par Freem  Voir le message
Dans la même veine, quand on lis l'annonce du site officiel, on voit ceci:
"avec interfaçage Microsoft SQL Server, IIS et Silverlight"
Ok, cool, très bien. Sauf que...

Tu mélanges, ce n'est pas MathWorks qui fait cette annonce mais une société externe BRUITPARIF qui vient je cite "partager son retour d’expérience". Ce n'est donc pas une généralité à opposer à MATLAB.

Citation Envoyé par Freem  Voir le message
Accessoirement, mettre un séminaire un jeudi matin (milieu de semaine, milieu de journée, pour un langage peu usité, super)... ça ne rends pas les choses simples pour ceux qui voudraient découvrir la bête

Ben ça c'est le genre de remarque qui fait bien avancer le Schmilblick, ça.
Donne leur tes coordonnées et la prochaine fois ils se caleront sur tes disponibilités
Citation Envoyé par Freem  Voir le message
(parce que j'admets qu'avant d'avoir été voir leur annonce en détails, j'étais intéressé). Devoir poser un congé pour si peu m'ennuierais.

Si tu veux découvrir MATLAB, tu as pas mal de webinars disponibles sur le site MathWorks (http://www.mathworks.fr/company/events/ ou http://www.mathworks.fr/company/even...ars/index.html). Pour les autres MATLAB-like, je ne sais pas.

Pour ce qui est de la communauté des utilisateurs et des ressources disponibles gratuitement, comme ces logiciels viennent du monde académique et de la recherche, ne te fais pas de soucis, "nous ne sommes pas seuls"

Après pour ce qui est de trouver du travaille, tout dépend de ton domaine d'activité. Pour MATLAB, c'est automobile, aéronautique et finance en priorité. Mais je suis d'accord qu'il y a moins d'offres que pour les langages que tu cites.

Citation Envoyé par Firwen  Voir le message
Pour avoir la chance de payer une license MathWorks hors de prix alors que python, scilab, octave, R, ROOT permettent de faire un bon 90% des usages lambda

Mais on peut sérieusement arrêter 5 minutes avec l'argument du prix. C'est un critère de choix parmi d’autres, pas le seul. Et tout le monde ne fait pas une fixation la dessus.

Pour les étudiants, la version Student de MATLAB est à 100 Euros. Cela peut sembler cher pour un étudiant français habitué à la (pseudo) gratuité des études, mais dans d'autres pays, c'est peu en comparaison le prix de n'importe quel livre sérieux. Vous me rappeler le prix d'un jeu video, d'une place de ciné ou d'un repas le midi dans un resto de base

Pour les structures éducatives et recherche, le prix des licences ne me semble pas exorbitant au regard des sommes d'argent qui sont versées lors d'appel d'offre par exemple. Il faut bien entendu rester dans les clauses du contrat qui interdisent de faire de l'argent avec les codes générés.

Pour les industries, ben c'est leur problème. A eux de budgétiser (ou pas) en fonction de la réalité de leur besoin et des gains temps/argent escomptés.

Par contre, il est clair à mon avis que MATLAB n'est pas vraiment destiné à un développeur indépendant qui débute. Ou alors il faut une bonne trésorerie .

Citation Envoyé par Squisqui  Voir le message
Matlab perd également en popularité dans l'enseignement avec un Scilab de plus en plus présent. Un Scilab que j'ai également déjà croisé en entreprise (non IT).

C'est possible. Je n'ai pas vraiment suivit ça de près mais il me semble que depuis le passage du consortium à l'entreprise Scilab, les choses se soient accélérées (améliorées?). Parce les version précédentes de Scilab, ben fallait aimer. Faudrait que je me teste la dernière avec leur nouvelle interface. Sinon j'ai remarqué qu'il avait aussi un support payant

Citation Envoyé par Squisqui  Voir le message
J'ai pu avoir un module de formation sur Matlab pour faire du traitement du signal.
Je trouve le soft vachement lourd et lent, je ne vois pas en quoi il pourrait supporter de lourdes charges.
Pratiquant principalement du C, mon avis est sans doute biaisé. Je devrais essayer de refaire mes algorithmes en Scilab histoire de faire connaissance avec ce dernier.

Le but initiale des MATLAB-like n'est pas de faire compétition aux langages comme le C ou le Fortran. Ils permettent de développer plus rapidement (d'où la remarque "vous gagnez en productivité" dans l'annonce). On peut être pour ou contre ces outils mais c'est un autre débat. Maintenant, que les sociétés propriétaires de ces outils essaient de les faire entrer (parfois en force) dans le plus grand nombre de domaines est une autre histoire.

Je pense pour ma part que la mésentente entre les développeurs et les outils MATLAB-like (Octave, Scilab...) n'a pas beaucoup changé depuis 30 ans.

Quand Cleve Moler a créé MATLAB à la fin des années 70, ce n'était juste que des routines Fortran (Linpack, Eispack...) packagées pour que ses étudiants puissent faire de l'analyse numérique sans écrire une seule ligne de Fortran. Et donc par conséquent se focaliser sur l'exploitation des paramètres et des résultats d'une méthode de résolution ou d'une autre. Résultat, les étudiants en mathématiques appliqués de l'époque habitués au Fortran n'y ont trouvé aucun intérêt. Par contre, cela fut différent dans le monde de l'ingénierie.

Donc c'est toujours pareil. L'ingénieur avec une bonne formation informatique peut difficilement comprendre l'intérêt des MATLAB-like. Alors que celui qui n'a que peu de formation en informatique y trouvera rapidement son compte (que ce soit avec MATLAB, Octave, ou Scilab).

Allez un peu de pub => « MATLAB, c’est de la m***e ! »

Ce n'est pas une question de "bien"/"pas bien" mais de rapport "niveau développeur"/"outil". Après est-ce qu'un ingénieur généraliste est un bon développeur, c'est encore un autre débat.
Avatar de Grimly_old Grimly_old
Membre éclairé
le 23/11/2012 14:28
Je ne travaille pas avec MATLAB car aucune mission qu'on pourrais me donner ne le demande.

Cependant, ce langage est très correct pour des opérations parallèles, matricielles, etc... Il y a des problèmes mathématiques que j'ai appris à résoudre via matlab en quelques minutes mais faire la même chose en java me prendrais des heures entières.

Je verrais bien ce langage utilisé pour des applications de traitement des tonnes de données qu'une grosse entreprise pourrait stocker sur le cloud. Ce n'est pas sa limite d'utilisation bien entendu mais c'est un bon exemple de ce qui peux être fait et qui pourrait intéresser en ce moment.

Et en réaction avec "Matlab c'est de la m***e", j'ai eu la même anecdote avec java quand j'ai fait mes débuts en programmation
Avatar de Gilliard Gilliard
Nouveau Membre du Club
le 26/11/2012 16:20
Je ne vous comprends tous pas très bien. Pour avoir fait "de mon temps" du Matlab, mais aussi du C, C++, Java et enfin C#, la seule vraie question est :

Positif :
1) Matlab intègre des types intéressants en "natif" (matrices etc)
2) Sa bibliothèque mathématique (et graphique) est quasi exhaustive - j'aurais aimé la retrouver ailleurs

Négatif :
1) C'est un de ces langages non déclaratif qui permet donc de faire moult co...ries sans s'en rendre compte - surtout si on modifie le code de qqun d'autre.
2) Finalement, il n'est de loin pas plus facile à apprendre que du C# ou du Java : C'est un fantasme de facilité dont je ne comprends pas l'origine, "script" ne veut de loin pas dire "facile".
(D'ailleurs, le problème No 1 de tout langage, c'est d'abord de connaître sa bibliothèque! - les spécificités du langages, elles, s'apprennent vite)
Offres d'emploi IT
Assistant Analyste Programmeur Informatique Crédits (H/F)
Alternance
Crédit Agricole - Ile de France - Villejuif (94800)
Parue le 08/04/2014
Ingénieur Développement C/C++ Bas Niveau
CDI
ZENIKA - Ile de France - Paris
Parue le 14/04/2014
Concepteur/ Développeur JAVA (H/F)
CDI
Atos Technology Services - Centre - Tours (37000)
Parue le 04/04/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula