HP tout au bord du gouffre
Le constructeur se serait fait escroquer en rachetant le numéro 2 européen du logiciel

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
La moindre des choses quand on rachète une société, c’est d’analyser ses comptes en profondeur. HP paye le prix fort pour ne pas l’avoir fait.

Après une année 2012 catastrophique, le constructeur et éditeur américain affiche en effet une perte colossale de plus de 12,5 Milliards de dollars. Dont presque 9 seraient, d'après ses dirigeants, imputables au rachat de Autonomy en 2011.

Autonomy était le n°2 du logiciel européen derrière SAP. Il ne reste aujourd’hui de l’éditeur anglais qu’un champ de ruines sans grande valeur.

La faute à qui ? HP accuse les anciens dirigeants d’avoir maquillé leurs comptes avant la revente pour en gonfler artificiellement le prix (qui pour mémoire a été de 11 milliards). Et porte l’affaire devant les tribunaux britanniques.

Du côté des anciens d'Autonomy, on joue l’étonnement. Dans un entretien au vitriol paru dans le Wall Street Journal, son ancien PDG Mike Lynch – employé par HP pendant plusieurs mois après ce rachat - contre-attaque. « Nous étions audités tous les trimestres […] et bien sûr que HP a fait une analyse méticuleuse, une analyse qui a impliqué des centaines de personnes ainsi que KPMG », réplique-t-il. Et d’accuser à son tour HP de vouloir ré-écrire l’histoire pour maquiller ses pires résultats depuis 70 ans en se déchargeant de ses responsabilités.

« Autonomy a été racheté par un PDG [NDR : Leo Apotheker] qui voulait se séparer de plusieurs divisions de HP et faire du logiciel. Mais ce PDG a été évincé par un coup d’état interne », continue-t-il. Résultat, la suite serait une succession de mauvaises décisions aboutissant au départ des forces vives de l’éditeur anglais.

« Nous avions mis 10 ans à construire un leader mondial. HP l’a détruit en moins d’un an », conclut-il.

Certains voient aussi dans cette débâcle la responsabilité de Leo Apotheker, son ancien PDG. Il est vrai que l'allemand n’a pas laissé un souvenir impérissable, mais c’est oublier que c’est le Board de HP qui a été le chercher.

Beaucoup reprochent à Apotheker d’avoir voulu mettre de côté le Hardware et d’avoir mis trop le cap vers le logiciel… Mais quand on débauche le PDG de SAP, c’est a priori pour mener ce type de stratégie. Ou alors il y a erreur de casting.

C’est oublier aussi que l’enquête sur les comptes d'Autonomy n’a été ouverte - d'après des sources anonymes internes - qu’en mai 2012. Soit après le départ de Mike Lynch en avril, et plusieurs longs mois après le licenciement de Leo Apotheker.

C’est oublier, enfin, que la succession de couacs a commencé avec le départ de Mark Hurd - le prédécesseur de Apotheker - pour une rocambolesque histoire de fesse. Son aventure extra-conjugale avec une ex-Playmate « portait préjudice à l’image de HP » (sic).

Aujourd’hui, Hurd fait le bonheur de la division serveur d’Oracle. Et sa réputation de dirigeant hors pair et expert est toujours unanimement reconnue.

Au-delà du débat sur les responsabilités, le seul constat qui s’impose aujourd’hui est la grande difficulté dans laquelle se trouve HP. Une restructuration est en cours. Et 27.000 licenciements sont prévus en 2013.

En parallèle, on notera qu'aucun départ n’est venu modifier le Board de la société. Le même Board qui a recruté Apotheker, licencié Hurd et donné le feu vert pour le rachat d'Autonomy. Aucun départ, à part celui de son ancien dirigeant européen qui a, au final, joué le rôle du parfait bouc émissaire.

Et maintenant, quel avenir ? Plusieurs analystes ne voient dans les mesures de la PDG Meg Whitman qu’un pansement sur une jambe de bois.

Certains pensent même que le groupe, au bord du précipice, est en train de faire un pas de plus en avant. « Les problèmes de cette entreprise sont bien trop profonds, je doute vraiment qu'elle [Meg Whitman] arrive à sauver HP », confie l’un d’eux au Monde dans l’édition datée d’aujourd’hui.

Réponse en 2013.

Sources : WSJ, Le Monde

Et vous ?

Pensez-vous comme cet analyste que HP pourrait disparaître ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fredoche fredoche
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 29/11/2012 16:18
ah je sais pas... c'est beau des enceintes je trouve

Non j'ai jamais eu de matos apple de quelque sorte que ce soit à moi, je suis beaucoup trop pingre, et puis je vais pas foutre mon outil de travail sur lequel je passe déjà facile 8h par jour dans mon salon, faut pas déconner.

Mais j'ai bossé dessus, et même à HP, c'est pour dire Et bon c'est quand même vachement bien, et beau.

Non bah j'ai un dell vostro 400 à la maison, 6 ans bientôt, c'est robuste et fiable, pis 2 écrans noirs dépareillés...

et dans mon salon, il n'y a ni TV, ni ordi, juste une putain de cheminée qui me fait triper, et une Hi-Fi Sony avec 2 belles enceintes. C'est assez je crois.
Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 29/11/2012 17:21
Citation Envoyé par fredoche  Voir le message
ah je sais pas... c'est beau des enceintes je trouve

C'était un peu une boutade ; je n'ai pas l'intention de planquer mes Sampan et mes iO

et dans mon salon, il n'y a ni TV, ni ordi, juste une putain de cheminée qui me fait triper, et une Hi-Fi Sony avec 2 belles enceintes. C'est assez je crois.

Plus que suffisant.
Avatar de ManusDei ManusDei
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 30/11/2012 10:41
Citation Envoyé par fcharton  Voir le message
En fait, les machines apple sont redevenues branchées quand les ipod, puis les iphones sont revenus à la monde, une petite dizaine d'années, quoi...

Ca a recommencé avec les beaux macs coloré (je les appelle les Rowenta car ils étaient blanc avec un plastique coloré transparent, comme les fer à repasser Rowenta ), même si ça a décollé avec les ipod.

Pour le design, ma copine a dépensé 80€ sur son PC pour avoir une coque particulière. Personnellement, je serais également prêt à dépenser plus pour avoir un beau PC plutôt qu'une boîte moche couleur ivoire dégueu. Le PC est devenu un meuble, et beaucoup de monde préfère les beaux meubles.
Avatar de shadowmoon shadowmoon
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 30/11/2012 10:52
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Le PC est devenu un meuble, et beaucoup de monde préfère les beaux meubles.

Personnellement, je pense même que pour certain(e)s, leur ordinateur est devenu un élément de décoration, au même titre qu'un tableau, un lustre ou ...
Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 30/11/2012 10:53
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
. Le PC est devenu un meuble,



Y'a des points de vue qui me surprendront toujours .....
Avatar de ManusDei ManusDei
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 30/11/2012 11:03
Je ne trouvais pas mieux pour dire que ce n'est plus "juste un outil" dont le seul interêt se trouve dans ses capacités utilitaires.

(on pourrait faire le parrallèle avec les voitures, les maisons, les vêtements ou plein d'autres choses)
Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 30/11/2012 11:10
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Je ne trouvais pas mieux pour dire que ce n'est plus "juste un outil" dont le seul interêt se trouve dans ses capacités utilitaires.

Euh .... ben si justement ... c'est pourquoi ta comparaison avec un meuble qui cumule une fonction utilitaire et une fonction décorative me paraissait franchement étrange.
Offres d'emploi IT
Capitaine php naviguant en saaS sur les rivières de l’open innovation h/f
CDI
MOBISKILL - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 18/09/2014
Développeur php
CDI
Synolia - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 12/09/2014
Développeur Ergonome
CDI
Mobiskill - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 11/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula