Android : 56% des utilisateurs français n'ont pas d'appli payante
D'après Surikate, les bugs principale raison de désinstallation des apps

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
La société de marketing mobile Surikate vient de réaliser une nouvelle étude sur les utilisateurs d’Android en France.

Menée en partenariat avec l’Ifop, et avec plus de 9000 participants, cette enquête avance quelques chiffres intéressants – ou en tout cas surprenants. Deux qui retiendront un peu plus l’attention des développeurs.

Le premier révèle que la principale raison de suppression d’une application est la présence de bogues (76 %). Le deuxième que 56 % des possesseurs d’appareils sous Android n’ont aucune application payante. Ce qui confirme la prédominance du modèle Freemium (avec publicité ou monétisé avec des achats in-apps) sur la plateforme.

Autre constatation amusante, le lieu où Google Play est le plus consulté est… dans le lit (pour 55 % des utilisateurs).


Parmi les autres conclusions de l’étude on retiendra ces quelques morceaux choisis :

  • 41 % des personnes sondées utilisent leur smartphone plus de quatre heures par jour ;
  • 62 % des utilisateurs d’Android refusent de prêter leur smartphone mais 65 % de ceux qui possèdent des tablettes acceptent de les prêter ;
  • 58 % utilisent au moins six applications par jour ;
  • les jeux restent les applications privilégiées pour 71 % des utilisateurs ;
  • 79 % des utilisateurs recommandent une application qui leur plait ;
  • 86 % des personnes qui téléchargent des applications ont l’habitude d’en télécharger plusieurs pour les comparer entre elles et ne garder que la meilleure.


Vous pouvez découvrir l’intégralité des résultats en téléchargeant l’étude complète

Et vous ?

Une remarque sur cette étude ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nirgal76 nirgal76
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 19/11/2012 13:39
Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué  Voir le message
L'explication est fort simple: une immense partie des smartphones Android sont vendus à une clientèle qui voient ces engins comme de simples remplaçants en plus joli de leur vieux téléphones.
Ça plus une clientèle de jeunes désargentés et de fanatiques à qui Google à qui Google a fait gober que l'achat d'applications était le mal absolu, tu comprends que l'argent ne peut arriver que difficilement.

Non, la majorité des smartphone Android sont utilisés pour jouer. Lis l'article avant de le commenter, ça aide. En plus, ta haine d'Android te fait bafouiller, prends un cachet, respire un bon coup et recommence.

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué  Voir le message
La masse ça ne fait pas tout, d'ailleurs elle pas tellement plus élevée que ça, et dans la catégorie de gens qui achètent des applis c'est toujours très en faveur d'iOS, et c'est pas près de changer notamment grâce à l'iPad.

On ne compte plus non plus le nombre de témoignages de devs qui disent avoir laissé tombé Android pour iOS parce que ça n'était pas rentable. Alors que des témoignages inverses j'en ai jamais vu un seul !

Apple a déjà reversé des sommes conséquentes aux devs (il me semble que ça se chiffrait en milliards), combien pour Android ? Sûrement une misère tant on voit les précautions prises par Google pour que personne ne dévoile le chiffre...

Un plus grand nombre d'applis vendues ne signifie absolument pas un plus grand nombre d'utilisateurs. Ni d'utilisateurs satisfaits d'ailleurs.
Que IOS rapporte plus au dev ne veut pas dire que les applis y sont meilleures. Ca veut peut être simplement dire que les appli gratuites sur iOS sont moins bonnes et que les gens sont obligés d'acheter pour avoir une appli qui tienne la route. Sur Android, le gratuit est suffisamment bon. De la à penser que les dev iOS en font exprès de faire des logiciels gratuits en mousse pour obliger les gens à acheter...

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué  Voir le message
Vas-y montre nous des études qui démontrent que les devs Androids gagnent autant sinon plus que les devs iOS... Mais encore une fois ton message cherche juste à remettre en cause des faits pour faire avancer une idéologie ridicule. Un dev professionnel (c.a.d les personnes censées fréquenter ce site) ça doit vivre de son travail, pas juste assurer la gloire et les bénéfices du grand Google.

Tu mélange un modèle économique qui rapporte (Apple) avec un modèle technologique qui séduit (Android). L'utilisateur préfère Android, les dev iOS. Il est là le fait. Même s'il te fait hérisser les poils, ton OS mobile préféré n'est pas celui que les gens préfèrent en grande majorité. Surement parcequ'ils le jugent moins bon avec leurs critères.
Heureusement pour Apple (et quelques devs), leur minorité d'utilisateurs sont la majorité des acheteurs d'applis. tout est question de priorité, que veut-on faire, juste de l'argent ou un bon appareil....Apple à fait un choix, Google l'autre
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 19/11/2012 14:22
Citation Envoyé par nirgal76  Voir le message
Un plus grand nombre d'applis vendues ne signifie absolument pas un plus grand nombre d'utilisateurs. Ni d'utilisateurs satisfaits d'ailleurs.
Que IOS rapporte plus au dev ne veut pas dire que les applis y sont meilleures.

En même temps, ce qu'il dit sur tous les posts, c'est, entres autres, qu'il bosse pour l'argent, donc il n'en a effectivement pas grand chose à faire de la qualité des applis.

En même temps, je le comprend... ça m'ennuierait de raquer pour un SmartBidule pour faire du dev et de pas arriver à le rentabiliser.

Pour le reste... je dois avouer que ça m'indiffère complètement, de savoir qui fait le matos le plus performant.
Le fait est que pour le client lambda, le premier point important, c'est "combien il faut dépenser tous les mois?". Et la, google gagne haut la main. En fait, je devrais plutôt dire, apple à toujours perdu sur ce point, parce que ça à toujours été cher à l'achat et sujet à de fortes présomptions de programmer l'obsolescence de leur matériel.

Un autre point important, c'est comment faire communiquer le téléphone avec le reste de l'éco-système. Et là encore, il semble que apple perde, puisque j'ai discuté avec des gens dans le train, et il semble qu'ils aient été incapable de connecter leur iTruc en bluetooth sur leur pc portable sous windows.

Après... les points positifs d'apple: joli, semble stable et performant. Mises à jour régulières, au moins jusqu'à ce qu'un nouvel OS sorte (je sais pas pour après) et donc moins grosse fragmentation.

Ces points, je les ais compris en regardant juste autour de moi et en lisant... je ne suis partisan ni de l'un, ni de l'autre, et en fait, je regarde même avec un certain mépris amusement la "danse des trucphones", et je remarque que pas mal de gens restent avec un vrai téléphone, un truc qui résiste plus de 2 ans, est user-proof et coûte pas cher. Et pour les apps, y'a les PC

Note à soi-même: faire une dissertation sur les troll informatiques et leur évolution depuis vim/emacs, il semble qu'ils aient muté pour toucher une population plus large via l'apparition d'une guérilla google/apple
Avatar de Sange844 Sange844
http://www.developpez.com
Membre à l'essai
le 19/11/2012 14:56
Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué  Voir le message
Gros cliché valable sur des applis phares et/ou de grandes entreprises. Pour le reste Android a toujours un énorme problème de qualité et c'est pas les (vaines) prêches de Google à ses devs qui prouveront que ça s'améliore.

Moi c'est exactement le contraire, et je connais nombre de gens qui finissent par se rendre compte qu'Android est juste un gros bordel que Google a de plus en plus de mal à diriger (surtout au sécuritaire).
Je le vois de plus en plus au niveau des entreprises, notamment une grande comme la SNCF qui a justement choisi l'iPad parce que c'était un OS fermé, cloisonné et nettement plus sûr (car mis à jour régulièrement).

Je le dis souvent à mes clients, Android n'est pas une solution, mais une source de problèmes à lui tout seul. Et c'est pas moi développeur de palier aux carences de ce système. Entre les défauts de conception du système (l'audio temps réel sur Android j'en connais des devs à qui ça donne des cauchemars), la pauvreté des API (Google par exemple te fourni quoi comme lib pour une chose aussi simple que lire et créer des PDFs ? Réponse: rien. Démerdes-toi avec des projets open-sources balbutiants et buggés, ou des libs efficaces mais payantes, et pas qu'un peu !), la fragmentation des terminaux et des versions du système, ...
Moi le client je lui facture selon le temps que prend la création de l'application. Je leurs dit bien que ça dérange absolument pas d'être payé à réinventer la roue, mais étrangement j'en ai pas encore vu un seul accepter de m'embaucher pour ça.

J'adore cette façon de voir les choses. Dire que Play s'est grandement amélioré mais ne pas reconnaître qu'auparavant celui-ci était surtout très en dessous de celui de son concurrent.
Et là contrairement à l'appli Maps d'Apple, personne ne s'en plaignait. Pourtant Play est autrement stratégique pour le client qu'une vulgaire appli de cartographie parmi tant d'autres... Encore la fameuse indignation à géométrie variable.

Tu sais quand-même que l'iPhone 4 c'était il y a deux ans ?

Et quel rapport entre ton avis personnel sur Android et ses smartphones, et la rentabilité des plateformes ?

Moi les chiffres me donnent surtout l'impression que l'avantage d'Android il est surtout dans ta tête...

Apple et la sécurité c'est un troll et tout le monde le sait. Ils étaient jusqu'à maintenant peu exposé grâce à leur faibles parts de marché, mais ne pas subir d'attaques de grande envergure ne veut pas dire être sécurisé.

Google a du mal à diriger Android? A côté d'Apple, ils offrent un maximum de libertés au constructeurs comme aux utilisateurs, c'est sur qu'une centaine de terminaux est plus difficile à gérer qu'une dizaine. Et ils s'en sortent plutôt bien avec la sortie d'Android 4.

Tu ne trouve pas une lib pour lire/éditer des PDF sous Android? Tu as du survoler le sujet, enfermé dans ta cage dorée. Des libraries Java de manipulation de pdf existent depuis des années et sont utilisables sous Android sans problème. D'ailleurs, toi qui parle de réinventer la roue, c'est justement un critère qui a influencé le choix de Java : des milliers d'outils existent déjà et sont utilisés par de nombreux développeurs depuis des années. Tout ce que je développe avec Java je le fait avec du libre ou à défaut du gratuit, et j'ai toujours pu faire ce que je voulais sans trop d'efforts.

Quant à Play, il m'a toujours satisfait, et même bien avant de s'appeler ainsi. Bien plus à la hauteur que les cartes d'Apple. Et puis après tout, s'il ne te plait pas, je te rappelle que sous Android, tu as le choix d'utiliser un autre market.

Je ne conteste pas le fait qu'un développeur gagnerait plus sur iOS que sur Android, mais tes arguments sont inintéressants et/ou faux.
Avatar de noclck noclck
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 19/11/2012 20:23
Cela ne m'étonne pas, les utilisateurs iPhone et Android ne fonctionne pas de la même façon.
Personnellement en tant que développeur et entrepreneur, j'ai moi aussi tendance a déconseiller Android, non pas par haine, ou bien troll.

Je trouve que le fait que Google laisse plus de liberté au constructeur est certe une bonne chose en apparence mais ceux-ci ne se dérange pas pour écrire des drivers de merde, et faire d'Android une bouse.

Mon premier smartphone était un Android (Galaxy S a l'époque). Et franchement j'ai été déçues le fait d'avoir les apps qui plante, de devoir faire tout un mic-mac pour avoir un truc qui lag pas trop quand j'ai envie de répondre au téléphone.. et aussi d'avoir a killer les processus d'app sois même j'ai trouver que ça faisais vraiment tâche et que j'avais entre les mains un OS pas fini. J'ai des meilleurs échos maintenant mais bon le mal est fait.

Après j'ai eu un Windows Phone 7 (que j'ai toujours), c'est encore un OS mobile en devenir mais prometteurs (contrairement au tél android pas besoin d'un multi-coeur pour faire tourner correctement l'OS) pas besoin de killer ces app, quand je lance une app c'est instantané et ça coute pas un bras comme l'iPhone.

J'ai aussi un iPad 2 et pareil au niveau des performances rien a redire. Mais surtout un point fort par rapport a Android, c'est que les apps sont de qualité, sont graphiquement très agréable (et franchement j'en pouvais plus des applications Android moche mais bon ça faisais le boulot).

Android est un OS qui offre une grande liberté et complet, mais en tant qu'utilisateur j'ai été déçu et en tant que développeur c'est sure que l'argument économique et l'ergonomie des outils Apple me font vraiment pencher pour Apple.
Avatar de nicroman nicroman
http://www.developpez.com
Modérateur
le 19/11/2012 23:02
Citation Envoyé par noclck  Voir le message
Je trouve que le fait que Google laisse plus de liberté au constructeur est certe une bonne chose en apparence mais ceux-ci ne se dérange pas pour écrire des drivers de merde, et faire d'Android une bouse.

Les constructeurs n'écrivent pas souvent les drivers (à part un ou deux peut-être), ce sont des drivers ARM linux classiques....
Par contre les opérateurs ont tendance à rajouter des surcouches à la va-vite (chose qui donc n'arrive pas avec un téléphone 'nu').

Mon premier smartphone était un Android (Galaxy S a l'époque). Et franchement j'ai été déçues le fait d'avoir les apps qui plante, de devoir faire tout un mic-mac pour avoir un truc qui lag pas trop quand j'ai envie de répondre au téléphone..

Ben t'es un des rares... j'ai jamais eu aucun problème avec ce téléphone... mais bon je ne l'ai eu que le temps de tester des trucs, et c'est pas le but de la discussion.
et aussi d'avoir a killer les processus d'app sois même

??? Heu... sur les 3 OS mobile, il n'y en a qu'un qui ferme les applis tout seul en fonction des besoins... et c'est Android... les autres gardent aussi les apps en mémoire (background)... Windows 8 a désormais un système de "flush" similaire il me semble mais il faudrait confirmer. Par contre je crois me souvenir que c'était une plaie à fermer les applis sous WM7...

surtout un point fort par rapport a Android, c'est que les apps sont de qualité, sont graphiquement très agréable (et franchement j'en pouvais plus des applications Android moche mais bon ça faisais le boulot).

Mais c'est là que je comprends plus rien... les applications de qualité sont quasi toujours (à part deux trois exceptions comme swiftkey,..) sur les deux plateformes, avec des interfaces similaires (voire identiques).... Par contre, elles sont quasi toujours payantes sur les deux plateformes.
Les gros "problèmes" d'android, sont les suivants:
  • Le développement est gratuit... Si si, entièrement gratuit.. 0€ pour développer une appli et la coller sur un store. C'est une force (les développeurs n'ont pas à "investir"), mais aussi une faiblesse car cela draine obligatoirement un très grand nombre de développeurs du dimanche qui vont faire une 28398eme version d'un pendu ou d'une lampe torche, sans même savoir comment fonctionne un système embarqué et nomade.... Même l'accès au store officiel coûte 25$ pour.... la vie. A comparer aux 100$/an de l'AppleStore (et aux 2000$ pour un Mac de développement). Et puis bon... comparer Objective-C et Java.... enfin là c'est l'architecte logiciel qui parle ^^
  • La nécessité sur Android de proposer des interfaces fluides. Le grand nombre de devices (et donc de formats d'affichage) force les programmeurs à réfléchir leur interface de manière obligatoirement fluide. Et tous les programmeurs ne font pas cet effort. Bien entendu, les meilleurs n'ont rien eu à faire quand la Nexus 10 est sortie, les moins bons ne supportent que leur petit écran 4"... Le problème commence à son tour à se poser sur iOS ou le nombre de formats a été multiplié par 2 en 1 an !
  • Le fait que beaucoup de programmes sont gratuits fait que les utilisateurs (radins par essence) se dirigent vers les logiciels gratuits (souvent moches) plutôt que les logiciels payants (souvent bien plus "lêchés").... L'exemple le plus flagrant sur les GPS trackers.... Mais c'est le choix de l'utilisateur...


Pour fini sur ce message bien trop long... je pense qu'il est fini le temps ou les développeurs vendaient du code... c'était vrai à l'époque des balbutiements de l'informatique... Maintenant en face des développeurs il y a des utilisateurs (qui n'y connaissent rien), et on leur vend un *service*... A part quelques applications de gestion du device, l'application dédiée ne sert que d'interface avec le véritable service (souvent déporté)... Et dans ces cas, les applications sont quasi toujours gratuites, le service étant bien sur payant (abonnements).
Avatar de _skip _skip
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 20/11/2012 8:29
Je vais jouer l'avocat du diable, et je vais essayer de le faire sans mauvaise foi.

Citation Envoyé par nicroman  Voir le message
[*]Le développement est gratuit... Si si, entièrement gratuit.. 0€ pour développer une appli et la coller sur un store. C'est une force (les développeurs n'ont pas à "investir"), mais aussi une faiblesse car cela draine obligatoirement un très grand nombre de développeurs du dimanche qui vont faire une 28398eme version d'un pendu ou d'une lampe torche, sans même savoir comment fonctionne un système embarqué et nomade.... Même l'accès au store officiel coûte 25$ pour.... la vie. A comparer aux 100$/an de l'AppleStore (et aux 2000$ pour un Mac de développement). Et puis bon... comparer Objective-C et Java.... enfin là c'est l'architecte logiciel qui parle ^^

Ok le fait qu'il faille recourir à un écosystème Mac pour développer ça gonfle... Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?

Pour l'utilisateur ça reste transparent et centralisé, avec certaines garanties sur la provenance et la qualité de l'application qui sont pas forcément malvenues. Pour certains geeks dont je fais un peu partie c'est un monde castré mais pour un non informaticien qui en a rien à cirer du libre ou propriétaire, ça convient assez bien. Toute la populace ne rêve pas d'un monde merveilleux fait de logiciel libre, de liberté où on galope tout nu à cheval en plein de coucher de soleil les cheveux au vent .

Par contre, pour une entreprise qui souhaiterait développer quelque chose pour l'usage interne, c'est tout à fait chouette de pouvoir faire ce qu'on veut tout de suite et sans détour.

[*]La nécessité sur Android de proposer des interfaces fluides. Le grand nombre de devices (et donc de formats d'affichage) force les programmeurs à réfléchir leur interface de manière obligatoirement fluide. Et tous les programmeurs ne font pas cet effort. Bien entendu, les meilleurs n'ont rien eu à faire quand la Nexus 10 est sortie, les moins bons ne supportent que leur petit écran 4"... Le problème commence à son tour à se poser sur iOS ou le nombre de formats a été multiplié par 2 en 1 an !

Ben justement encore une fois, le manque d'uniformité dans les téléphones compliquent le boulot du développeur, ajoute des besoins supplémentaires en test, et ce n'est pas toujours un argument en faveur d'android.
Ca peut même tourner à la catastrophe quand on regarde j2me, mais bon je reconnais on est loin d'être dans une situation aussi désastreuse du côté d'android.
Avatar de karbos karbos
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 20/11/2012 11:18
Personnellement j'ai les 2 : un Galaxy S3 et un iPad 2 (pas jailbreaké...). Lorsque j'ai allumé mon iPad pour la première fois, il m'a demandé ma carte bleue... Depuis, j'ai du effectuer une dizaine de transaction de moins de 3 € sur l'AppleStore.
Par contre, je suis toujours réticent à donner mon numéro de carte bleue sur Play. Et je ne joue presque pas avec mon S3. Voilà, c'est tout. C'est psychologique
Avatar de Rappunzell Rappunzell
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 20/11/2012 17:36
Citation Envoyé par karbos  Voir le message
Personnellement j'ai les 2 : un Galaxy S3 et un iPad 2 (pas jailbreaké...). Lorsque j'ai allumé mon iPad pour la première fois, il m'a demandé ma carte bleue... Depuis, j'ai du effectuer une dizaine de transaction de moins de 3 € sur l'AppleStore.
Par contre, je suis toujours réticent à donner mon numéro de carte bleue sur Play. Et je ne joue presque pas avec mon S3. Voilà, c'est tout. C'est psychologique

Déjà moi, un appareil qui me demande mon numéro de carte bleu alors que je viens de casqué 600$ pour l’acquérir dès l'allumage , je le revend direct sur eBay, non mais sans blague.

"Apple : paix et carte bleu", ça fait pas un peu raëlien tout ça ?
Avatar de nicroman nicroman
http://www.developpez.com
Modérateur
le 21/11/2012 0:07
Citation Envoyé par _skip  Voir le message
Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?

Tu n'as pas du bien lire mon message... je disais que justement cette "obligation" permet un filtrage non négligeable de développeurs ^^

Pour l'utilisateur ça reste transparent et centralisé, avec certaines garanties sur la provenance et la qualité de l'application qui sont pas forcément malvenues.

Non mais là c'est pareil sur tous les stores officiels... apple, amazon, microsoft, google....

Ben justement encore une fois, le manque d'uniformité dans les téléphones compliquent le boulot du développeur, ajoute des besoins supplémentaires en test, et ce n'est pas toujours un argument en faveur d'android.

C'est justement ce que j'essaye de faire comprendre à mes dev... au contraire, une interface fluide simplifie le dévéloppement *et* le testing... Une interface fixe doit être testée sur quasiment toutes les plateformes disponibles, une interface fluide a juste besoin d'être testé sur les extrèmes...
Avatar de tetsuo669 tetsuo669
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 21/11/2012 22:15
Apple VS Android - l'eternel combat...

Ce dernier est comparable à PES VS FIFA, les pro Renault et les pros BMW par exemple.
Chacun ses goûts pour chaque domaine de la vie. On choisit une marque plutôt qu'une autre en fonction de nos priorités...

Me concernant, j'ai préféré choisir une tablette tournant sous android que l'IPAD. Tout simplement parce que android c'est beaucoup plus ouvert et pour ceux comme moi qui veulent développer des petits applis, c'est plus simple.
Quant à Ipad, c'est beau, c'est bling bling mais c'est aussi similaire à une religion pour beaucoup...

La force d'Apple réside dans le marketing. Ils arrivent à faire acheter à la clientèle des outils qu'ils n'ont pas forcément besoin... ou des fonctionnalités qu'ils estiment incontournable, utilisées 2,3 fois par l'utilisateur et puis mises de côté...

Concernant le prix, j'en parle pas, Apple ça reste une marque de riche...
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 27/11/2012 15:26
Salut
-----

Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?

Je comprends mal ce raisonnement de "pas cher", "pas grave" etc., parce qu'en fait ça revient à imposer ses propres critères non seulement aux utilisateurs mais aussi aux développeurs.

Pour les utilisateurs: pourquoi devrai-je payer si quelque chose de gratuit me rend le même service? Par exemple, en analogie sur PC, pourquoi payer pour MS-Office si Free-Office me satisfait sans problème (et j'écris des livres)?

Mieux léché? Plus fiable? Bof, j'en doute, et pour moi la différence de service ne vaut pas la différence de prix. C'est mon avis, mais d'après le nombre d'utilisateurs je ne suis pas le seul à l'avoir. Sinon, si le gratuit/Open-source est moins bon que le payant, autant dire que Linux ne vaut pas un clou, et un explorateur comme Firefox non plus. Je n'ai pourtant pas vraiment cette impression. Sans compter des outils de développement incontournables pour certaines cibles comme Eclipse ou CoIDE : nuls aussi? Et ça n'a rien à voir avec de la "radinerie", c'est simplement disposer d'un minimum d'intelligence consistant à ne pas payer pour ce qu'il est inutile de payer: je préfère consacrer l'argent économisé au bien-être de mes enfants, ils passent largement avant la "satisfaction" d'avoir enrichi un quelconque développeur.

Maintenant, point de vue développeur: moi, je développe du gratuit. Par exemple j'ai à réaliser des applications pour pilotage de mon système domotique (open-source) via smartphone (en plus des autres possibilités).

Je fais quoi? Je paye 100$ PAR AN à Appel pour mettre une appli qui ne me rapporte strictement rien à disposition des amateurs d'Apple, en disant à mon épouse que je sacrifie ça de l'argent du ménage pour faire plaisir aux utilisateurs Apple?? Tu crois que ça va passer?

Ben non, désolé, moi je dis "si vous voulez l'appli, achetez un smartphone sous Androïd ou passez-vous de cette option". Je pourrais aussi dire que je propose l'application gratuitement pour Androïd et la faire payer sur Apple. Sauf que ça m'oblige à prendre un registre de commerce dans l'unique but... de ne pas gagner d'argent mais juste pour "amortir" des frais que j'aurais pu ne pas avoir. Ou alors, faire comme si on pouvait vendre une appli sans déclarer les bénéfices, et donc se mettre légalement en tort par rapport au fisc. Désolé, mais dans ces conditions c'est sans moi. Et combien d'autres développeurs de gratuit et d'open-source penseront comme moi? Probablement un certain nombre (logique).

Moralité, la philosophie d'Apple est un frein important au développement de l'open-source (et c'est voulu comme tel), et donc ne convient pas à tous ceux qui supportent ou utilisent cette méthode.

Donc, non ce n'est pas cher de payer 100$ pour celui qui vise à faire de l'argent sur son développement : Ce n'est pas déshonorant mais tout le monde ne fonctionne pas à l'argent, et tout le monde, en fonction de ses status, n'a pas forcément l'autorisation de faire de l'argent sur le développement: pensionnés, chômeurs, agents statutaires avec contrats spécifiques etc.

Le point de vue "intérêt du développeur commercial" n'est donc pas partagé par la totalité des intervenants. Il n'intéresse même que spécifiquement cette minorité particulière.

Le résultat c'est qu'un équilibre va se produire en fonction du poids de chaque intervenant, si le poids "bénéfice du développeur" est le plus important, la vente des machines Apple écrasera les machines sous Androïd, sinon ce sera le contraire. La réalité des différences de point de vue s'imposera.

A+
Claude
Offres d'emploi IT
Consultant fonctionnel (h/f)
CDI
Atos Technology Services - Ile de France - Bezons (95870)
Parue le 13/07/2014
Ingénieur Qualité Agile
CDI
ONE2TEAM - Ile de France - Nanterre (92000)
Parue le 30/06/2014
Développeur c++ / ada senior h/f
CDI
BULL FR - Haute Normandie - Massy (76270)
Parue le 17/07/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula