Orange s'attaque à la gestion hébergée de flottes mobiles
Et veut concurrencer Afaria et Windows Intune sur un marché en plein boom

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
Les solutions de gestion de flottes de terminaux mobiles se multiplient. Normal, direz-vous, avec la montée en puissance des usages nomades, de l’arrivée à maturité des appareils comme les tablettes et l’acceptation – contrainte et forcée – du « Bring Your Own Device » dans les entreprises.

Sur ce marché, les opérateurs avaient incontestablement une carte à jouer face aux offres des éditeurs (Microsoft, SAP, etc.).

Orange l’a bien compris comme le montre sa nouvelle solution en mode Cloud baptisée « Device Management ».


Remarque préliminaire, si la version « Express » du service ne concerne que les entreprises abonnées Orange, la version « Premium » est, elle, ouverte à tous. Preuve qu'Orange a bien saisi l'étendu du marché.

Concrètement, « Device Management » propose des fonctionnalités qui se rapprochent de celles d’Afaria (qui ne couvre pas encore les BlackBerry) ou de Windows Intune (qui gère à la base les parcs de PC et qui s’étend, autre signe de l’époque, aux mobiles).

Une fois la ligne référencée auprès d’Orange Business Services (OBS), un client léger est installé sur le terminal. Ce programme fait un inventaire de l’environnement puis permet le pilotage et les échanges avec la plateforme Web centralisée du service.


Côté fonctionnalités on retrouve la gestion à distance des applications (création de listes blanches, ou noires, ouverture d’un kiosque d’applications privées de l’entreprise, blocage total d’un store, etc.), l’effacement partiel ou total du contenu d’un appareil (intéressant pour les visiteurs ou les stagiaires), le contrôle des upgrades (uniquement « over the air »), le contrôle de la sécurité (instauration de règles, blocage du lancement d’une appli identifiée comme potentiellement dangereuse, etc.), ou la gestion de la configuration (du wifi, des mots de passe, du bluetooth – qui peut être bloqué, etc.).

Sans oublier des possibilités (à la carte dans la version Express) de back-ups périodiques de documents.


A l’avenir, Orange promet que cette solution évoluera. Certainement vers la gestion des desktops (comme le fait Windows Intune). Et à coup sûr vers des fonctionnalités de sécurité et d'administration encore plus poussées (désinstallation d’applications à distance, par exemple).

Reste malgré tout une offre qui aurait, d’après OBS, déjà été déployée sur plusieurs dizaines de milliers de terminaux, l’entreprise n’est pas la première sur ce segment de marché. Loin de là.

Pour séduire les utilisateurs et les DSI, OBS mise donc sur des points différencients comme l’infogérance, la possibilité d’avoir des services sécurisés liés à une passerelle VPN, ou le fait de pouvoir faire l’intermédiaire entre ses clients et les constructeurs (pour aller régler un problème de déploiement avec Apple, il vaut effectivement mieux être Orange).


Autre point mis en avant par OBS, « Device Management » couvre aussi les appareils à l’international (avec dans ce cas la possibilité de bloquer le roaming).

Pour l’instant, le service prend en charge iOS, Android, Symbian, Windows Mobile (mais pas Windows Phone 7) et BlackBerry OS. La solution devrait rapidement être étendue à Windows Phone 8, puis lorsque celui-ci sortira début 2013 à BlackBerry 10.

« Device Management Express » est facturé 5€ par mois par terminal. La version « Premium » – plus granulaire sur ses fonctionnalités – varie dans une fourchette globale de 3 à 8 € par mois et par utilisateur.

De quoi concurrencer Afaria, Intunes et « Universal Device Service » de RIM ?

L'avenir le dira. En attendant, ce service montre que l'administration de parc et de flotte en mode hébergé est un secteur en plein boom.

Plus d’informations (détails de l’offre, tarifs détaillés, etc.) sur Device Management d’Orange Business Services




Source : Entretien Developpez.com, le 24/10/2012


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Concepteur développeurs java, tibco h/f
CDI
Atos Technology Services - Poitou Charentes - Niort (79000)
Parue le 18/08/2014
Architecte Dotnet h/f
CDI
MCNEXT - Ile de France - Paris (75002)
Parue le 01/09/2014
Chef de projet infrastructure
Intérim
Kobaltt - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Parue le 01/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula