Le monde sur le point de se « noyer dans les données »
Selon le président d'Oracle qui prédit une crise du stockage et du traitement

Le , par Nissa Comet, Expert Confirmé Sénior
Dans une déclaration au Times de Londres, le coprésident d'Oracle Mark Hurd a évoqué le sujet de « la croissance exponentielle » des données. Il prédit que celle-ci soit sur le point de déclencher un problème majeur dans les opérations de stockage, de traitement et d’analyse en temps réel.


Mark Hurd

Selon Hurd, le nombre de dispositifs connectés à internet et fournissant des données pour les entreprises va croître pour atteindre le 50 milliards d'ici la fin de cette décennie. Il estime que ces données augmentent d’environ 35 à 40 % chaque année, ce qui serait à l’origine d’une énorme pression économique.

Hurd estime que le monde est « noyé dans les données » et les sociétés informatiques sont à court d'espace pour le stocker toute la masse d’informations qu’elles recueillent. Car il va de soi que la capacité de stockage doit augmenter à son tour pour soutenir le besoin.

En estimant la quantité des données produites par les neuf milliards d'appareils connectés à Internet, le CEO d’Oracle prédit qu’il y aurait, d’ici 2016, trois fois plus de smartphones, tablettes et ordinateurs portables connectés à internet et le trafic de données mobiles connaîtrait encore une hausse de 18 %.

Hurd avertit ainsi les entreprises sur le risque d’être « noyées dans leurs données ». Il rejoint Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple sur son avis tranché concernant les problèmes « horribles » que va causer le Cloud Computing.

En plus de ses 60.000 employés, Oracle a récemment renforcé ses rangs de 3000 salariés dans le but de mieux vendre ses produits basés sur le Cloud Computing. M. Hurd a déclaré au Times que sa nouvelle gamme de services « Fusion » pourrait avoir un énorme impact sur le marché des technologies destinées à l’industrie.

Source : The Times

Et vous ?
Croyez-vous au danger que prédit le haut responsable d’Oracle ?
Qu’elles seraient les solutions pour que les entreprises évitent de se laisser envahir par la croissance exponentielle des données ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 05/11/2012 15:52
Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
ça c'est la phase 2, d'abord il faut convaincre tout le monde que le problème existe

ceci dit, sa déclaration est un peu vague...entre les données cartographiques de Google Maps, l'historique d'activité d'un serveur Web, l'archivage des documents administratifs dont la durée de vie peut atteindre plus de 10 ans...

30 ans pour certains cas (banques centrales).
Avatar de rt15 rt15
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 06/11/2012 14:55
N'ayez pas peur cher consommateurs !
Suivez le chemin de la lumière, achetez... exadata .
Forte de ses centaines de coeurs, de ses centaines de terra par rack, de ses dizaines de tera de mémoire flash, de ses centaines de Go de RAM, vous pourrez y stocker l'ensemble de vos données et y accéder de manière rapide.

Ceci est un message du marketing Oracle®.
Avatar de kuranes kuranes
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 07/11/2012 8:56
Le cloud affronte sa première tempête numérique ?
Avatar de goomazio goomazio
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 07/11/2012 19:14
Citation Envoyé par commentaire sur l'article posté précédemment
En février 2008, EELV avait bien pointé du doigt le problème, dans son rapport sur l’impact des gaz à effet de serre dégagés par l’absence totale de limite de vitesse dans le cloud.
Une solution complète d’installation de limites et de radars avait été proposée, mais malheureusement très vite enterrée car relayée en page 4 des médias alors inféodés.
Le résultat de ce laissé faire ultra libéraliste ? On a glissé vers un internet de plus en plus dangereux et impropre à la consommation des ménages, qui devra probablement bientôt être fermé.

Surtout que megaupload va réouvrir, et que maintenant, on pourra même partager des données illégales sans soucis, donc ce sera beaucoup plus pire qu'avant !

Fermons internet !!!

Sérieusement, comment pensez-vous que vont réagir les autorités fasse à ce genre de peurs et de problèmes ?

Je ne vois que des prétextes pour elles pour restreindre l'utilisation d'Internet encore plus...

NB : on sait qu'ils ne vont pas "fermer" Internet en tout cas
Avatar de CristofMartins CristofMartins
http://www.developpez.com
Membre actif
le 14/11/2012 15:22
Citation Envoyé par goomazio  Voir le message
On pourra même partager des données illégales sans soucis

Avec le nouveau MegaUpload, tout sera légal pour kim, pas pour nous!!!"
Avatar de goomazio goomazio
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 14/11/2012 19:17
Citation Envoyé par CristofMartins  Voir le message
Avec le nouveau MegaUpload, tout sera légal pour kim, pas pour nous!!!"

Ce n'est pas légal pour nous, comme dans le cas de MU. Mais parmi les clients de MU, seuls ceux qui ont perdu des sous ont "eu des soucis" (oui, Kim aussi a eu des soucis ).

On pourrait avoir des soucis juridiques, mais je pense qu'on ne verra, au pire, que des mails de sommation (cf. le P2P et la France).

On a le pouvoir d'expliquer clairement en quoi la liberté de chiffrer ses données est importante, mais on le fait faire par celui à la source du buzz concernant le piratage le plus (?) médiatisé
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/11/2012 19:30
Citation Envoyé par goomazio  Voir le message
On pourrait avoir des soucis juridiques, mais je pense qu'on ne verra, au pire, des mails de sommation (cf. le P2P et la France).

Techniquement impossible à réaliser, comment lire le contenu récupéré par un utilisateur sur un site de DDL sans faire du man in the middle ?

Sur le P2P ils pauvent s'attaquer aux utilisateurs, en téléchargeant des morceaux de fichiers surveillés ils peuvent "prouver" l'infraction (non sécurisation dans le cas de HADOPI).

Et du coup c'est bien pour ça que dans le cas du DLL ils s'attaquent aux fournisseurs du service, enfin les USA seulement en fait, en saisissant les noms de domaines. Curieux de voir ce qui se passera en France sur le DDL, à mon avis rien du tout.
Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 14/11/2012 21:33
Citation Envoyé par Marco46  Voir le message
Sur le P2P ils pauvent s'attaquer aux utilisateurs, en téléchargeant des morceaux de fichiers surveillés ils peuvent "prouver" l'infraction (non sécurisation dans le cas de HADOPI).

Il n'y pour l'instant eu, AFAIK, aucune action en justice fondée sur la base du chef de "non sécurisation". A vrai dire, je doute un peu que ce moyen résiste à une QPC.
Avatar de sly078 sly078
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 15/11/2012 10:24
A ma connaissance, il y a récemment eu la toute première :
http://www.pcinpact.com/news/74364-h...e-150-fois.htm
Avatar de Bluedeep Bluedeep
http://www.developpez.com
Inactif
le 15/11/2012 10:36
Citation Envoyé par sly078  Voir le message
A ma connaissance, il y a récemment eu la toute première :
http://www.pcinpact.com/news/74364-h...e-150-fois.htm

En effet, donc ma remarque supra ne tient pas.
Avatar de Marco46 Marco46
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 15/11/2012 15:27
Citation Envoyé par Bluedeep  Voir le message
Il n'y pour l'instant eu, AFAIK, aucune action en justice fondée sur la base du chef de "non sécurisation". A vrai dire, je doute un peu que ce moyen résiste à une QPC.

Ben en fait t'as raison, et je suis bien d'accord spour ça que j'ai mis "prouver" entre parenthèse.

Si on regarde bien le seul cas où HADOPI est allé en justice, l'accusé à reconnu avoir été coupable de défaut de non-sécurisation de sa femme (sisi sans déconner lisez l'article PCInpact). En d'autres termes, HADOPI n'a rien prouvé du tout, l'accusé c'est contenté de s'auto-accuser. Il faudrait avoir un cas où l'accusé ne dit pas oui mais se défend, histoire de rire un peu.
Offres d'emploi IT
Graphisme design
Stage
LITOO - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 01/08/2014
collaborateur comptable cabinet (H/F)
CDI
Grey Consulting - Ile de France - Montrouge (92120)
Parue le 29/07/2014
Développeur web mobile
Alternance
IP-FORMATION - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 06/08/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula