Soutenez-nous

Oracle s'associe à Nokia pour utiliser ses cartes
Dans ses applications d'entreprise, bonne nouvelle pour le Finlandais

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
A mesure que la mobilité monte en puissance, les services de cartographie deviennent de plus en plus stratégiques. En témoigne le récent abandon des Googles Maps par Apple dans iOS. Apple qui ne pouvait pas longtemps dépendre d’un concurrent dans ce domaine.

Mais ce mouvement ne concerne pas que le grand public. Loin de là.

Les CRM par exemple, sont de plus en plus portés sur tablette et les outils de BI prennent de plus en plus en compte des problématiques géospatiales (implantation de magasins, etc.).

Cette évolution explique le besoin d’Oracle en cartographie. Un besoin qui a poussé le géant des bases de données et des applications d’entreprises - avec sa suite Fusion Applications – à passer un accord avec un partenaire.

On se doute que ce ne pouvait être Google (procès autour d’Android oblige). Ce sera donc avec Nokia.

L'accord a été officialisé hier lors de l'Oracle World Conference de San Francisco.


Le finlandais connait une période difficile dans sa reconquête du marché des téléphones. Ses cartes en revanche sont un service de qualité (racheté tout de même plus de 8 milliards avec la société Navteq en 2007) particulièrement demandé.

Les Nokia Maps ont par exemple intégré Windows Phone 8 (Microsoft possède pourtant les Bing Maps), les tablettes d’Amazon ou des sites comme Groupon ou Yahoo !.

Aucun chiffre n’a filtré sur le montant de l’accord ni sur les applications d’Oracle qui en bénéficieront.

Même s'il est financièrement modeste, ce contrat est surtout pour Nokia une marque de reconnaissance et un moyen de toucher une nouvelle cible professionnelle.

D’un point de vue purement comptable, les Nokia Maps n’ont généré en 2011 que 1.2 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur les 38.6 du groupe. Un service jugé particulièrement stratégique pour l’avenir de la compagnie par la direction.

Source : Wall Street Journal


 Poster une réponse

Avatar de air-dex air-dex
Membre Expert
le 03/10/2012 3:05
Bonne nouvelle pour Nokia qui est en train de créer une bonne dynamique autour de ses cartes. Ils vont pouvoir peut-être enfin rentabiliser l'achat de Navteq. Ça leur permet de diversifier leurs revenus car c'est loin d'être au beau fixe ailleurs, en particulier pour les smartphones.

Il ne leur reste plus qu'à mieux faire connaitre leurs solutions dans un marché dominé par Google Maps.
Avatar de samus35 samus35
Membre du Club
le 03/10/2012 8:39
Intéressant.
Le service de Google est peut être aussi à revoir. J'ai bien peur que beaucoup de cartes soient obsolètes. Certains travaux faits près de chez moi depuis 2/3 ans ne sont pas reportés sur Gmaps.
Avatar de nirgal76 nirgal76
Membre émérite
le 03/10/2012 11:27
Nokia map, nom derrière lequel se cache Navtek, une référence dans la carto.
Pour info, ce sont aussi les données Navtek qui servent à Orange Maps. ce dernier qui, perso, m'a souvent trouvé des noms de rue que mon tomtom mis à jour ne connaissait pas (données tomtom provenant de TeleAtlas qu'ils ont racheté et que j'ai toujours trouvé moins bon en mises à jours que Navtek).
Après, être toujours à jour sur toutes les routes du monde, c'est pas top facile. j'estime que tous s'en sortent plutôt bien compte tenu du boulot que ça représente.
Après, pour bien repérer à l'avance un lieu où l'on doit se rendre, Street View reste le top.
Offres d'emploi IT
Développeur Symfony 2 H/F
CDI
CRESCENDO BROTTEAUX - Rhône Alpes - Lyon
Parue le 27/03/2014
Ingénieur Système UNIX à Bordeaux (H/F)
CDI
Atos Technology Services - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Parue le 31/03/2014
INGENIEUR DEVELOPPEMENT JAVA/JEE (H/F)
CDI
ITESOFT - Languedoc Roussillon - Aimargues
Parue le 24/04/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula