Vie privée : Google Analytics pourrait être suspendu en Norvège
Le service violerait une loi sur la protection des données personnelles

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Google analytics a reçu un accueil plutôt froid en Norvège par le bureau de protection des données.

Le service gratuit d’analyse de l’audience des sites Web le plus populaire au monde pourrait être suspendu sur le territoire norvégien pour non-conformité avec le droit communautaire.

Selon le bureau de protection des données, Google analytics violerait une directive européenne datant de 2008, qui stipule que les adresses IP sont des données personnelles.

En effet, le service de Google collecte les adresses IP et les journaux Web des utilisateurs. Ces informations pourraient être utilisées pour faire de la publicité ciblée.

La firme de Mountain View devra modifier deux éléments sur son service pour contourner cette loi : préciser les conditions d’utilisation et arrêter le partage des données Google Analytics avec ses autres services, rendre anonyme les données et les adresses IP stockées.

La seconde modification pourrait cependant avoir de grosse conséquence sur Google Analytics, qui ne pourra plus par exemple afficher les visites par pays pour un site.

Google a trois semaines pour démonter que les adresses IP qui sont stockées sur le service sont anonymes et que les informations stockées ne sont pas utilisées à d’autres fins que l’analyse uniquement. Passé ce délai, le service pourrait être suspendu sur le territoire.

Source : Traduction du site norvégien Digi.no

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de XxArchangexX XxArchangexX - Modérateur http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 15:52
Bonjour,

Le débat derrière cette action, c'est si on considère bien l'adresse ip comme une donnée personnelle ou non. Même avant 2008 la commission française pour la protection des données (la CNIL) voulait que l'adresse ip soit une donnée à caratère personnel, d'où la définition large :

Constitue une donnée à caractère personnel toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d'identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres.

Mais quand on donne la définition d'une adresse ip : identification d'une machine sur le réseau, il est difficile pour certaines peronnes de voir que c'est une donnée à caractère personnel . Pourtant que ce soit dans la vie privée ou l'adresse ip correspond au signataire du contrat avec le FAI ou en entreprise ou l'adresse ip correspond au reponsable de l'entreprise ou à un poste souvent associé à un salarié on peut voir qu'il y a toujours moyen de remonter à une personne physique. Je pense que c'est l'un des points qui a fait débat sur HADOPI, inculper une personne physique parcequ'elle est associée à une adresse ip est un point sensible.

Donc la norvège n'a pas totalement tort, en même temps google est tellement puissant qu'il va surrement trouver une solution de contournement dans le méandre des lois internationnales.
Avatar de Crazyfaboo Crazyfaboo - Membre actif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 16:35
Citation Envoyé par XxArchangexX
en même temps google est tellement puissant qu'il va surrement trouver une solution de contournement dans le méandre des lois internationnales.

Sauf si les données stockées sur l'utilisateurs le sont fait indépendemment de son adresse IP, ie. que la base de données est conçue dans ce sens.

Quant au débat IP = personne. La réponse est très claire (pour moi) : non ! Rien qu'en passant par un proxy ou par un système type TheOnion ou si notre FAI ne fait pas de l'IP fixe suffit à l'établir !
Avatar de ukarroum ukarroum - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 16:43
Le même site vient de publier aujourd’hui un article intitulé "Google Analytics est conforme à la loi" (à voir ici http://translate.googleusercontent.c...WmG72Pn1GU8qYw [version traduite] )

apparemment google supprimerai un certain octet dans l'adresse ip (ou du moins c'est que je pense avoir comprit ) même si le norvége ne fait pas vraiment confiance a celui ci (selon la source )
Avatar de yohannc yohannc - Membre actif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 18:37
Citation Envoyé par Crazyfaboo  Voir le message
Sauf si les données stockées sur l'utilisateurs le sont fait indépendemment de son adresse IP, ie. que la base de données est conçue dans ce sens.

Quant au débat IP = personne. La réponse est très claire (pour moi) : non ! Rien qu'en passant par un proxy ou par un système type TheOnion ou si notre FAI ne fait pas de l'IP fixe suffit à l'établir !

En faite effectivement IP != personne mais remonter une IP me semble pas impossible, il faut juste des logs partout.
Tu remonte l'ip jusqu'à tomber sur un VPN, tu demande qui a eu cette ip à cette heure là, et tu remonte la nouvelle ip, tu fais la même chose au nouveau VPN/FAI.
T'arrives sur le router du particulier, tu demande d'où vient la connexion (cablé/wifi). Dans le cas du cablé alors le nombre de personne est retreint. Dans le cas du wifi, vu qu'une adresse mac ne veux rien dire, et bien là c'est plus vraiment possible.
Bref dans absolument tous les cas c'est impossible de savoir quelle personne physique a été sur le site, mais tu peux savoir quelle abonné y a été.
(Bon pour faire tout ça, il faudrait les moyens genre FBI et que les VPN conservent les logs...)
Avatar de maxime chataigner maxime chataigner - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 20:42
Personne ne trouve ça choquant que la Norvège se cache derrière une directive européenne alors qu'elle ne fait pas partie de l'Europe ?
Avatar de XxArchangexX XxArchangexX - Modérateur http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 21:04
Cela fait longtemps que je m’interroge sur ce débat de l'adresse ip et il y a des points qui me trouble un peu, je n'ai que des bases en réseau mais il doit bien y avoir un truc, la Norvège n'inculperai pas google en se basant sur une loi européenne de 2008. Dans mon premier post je fais plus référence à la loi du 6 janvier 78, il doit bien y avoir un aspect technique, des experts réseaux qui ont montré que c'était possible non?

D'après ce que vous dites en 2secondes l'argumentation qu'une adresse ip permet d'identifier indirectement une personne s'écroule. Donc HADOPI ( même si je trouve que cette loi a été mis en place bien trop rapidement due à une pression des lobbyistes) ne pourrait jamais être appliquée et tous les pirates et autres cybercriminels ne pourraient pas être identifiés?
comment les cybergendarmes font si ce n'est utiliser l'adresse ip pour venir chez une personne en particulier? il ferait l'hypothèse que ip = personne ou du au moins personne proche avec un doute "acceptable"?

Pour l'associer au sujet de l'article pourquoi google modifierai un octet de l'adresse si celle ci ne permet pas de manière sûre d'identifier une personne? pour faire plaisir à la Norvège? mais alors la loi européenne n'aurait pas de sens, vous me direz est ce que toutes les lois ont un sens ^_^.

edit :
Personne ne trouve ça choquant que la Norvège se cache derrière une directive européenne alors qu'elle ne fait pas partie de l'Europe ?

Pour ma part non la Norvège est un partenaire très fort de l’Europe surtout sur le domaine de la justice. Mais même si la Norvège ne fait pas partie de la CEE(communauté économique européenne) elle fait partie de l'AELE (L'Association européenne de libre-échange) et par conséquent peut participer à des domaines de l’Europe, j'ai lu une fois que la Norvège contribuer au budget européen.

edit 2 : j'aurais dû attendre un peu, merci kolodz
Avatar de kolodz kolodz - Modérateur http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 21:17
Quant au débat IP = personne. La réponse est très claire (pour moi) : non ! Rien qu'en passant par un proxy ou par un système type TheOnion ou si notre FAI ne fait pas de l'IP fixe suffit à l'établir !

Tu oublies plusieurs choses importantes sur le fonctionnement d'Internet.

En premier lieu, ce n'est pas l'adresse IP qui est en elle-même une information personnelle, mais bien le couple (date, IP).

Cette représentation (date, IP) a un caractère légal établi. En effet, un FAI français est tenu de savoir à qui correspond un couple (date, IP). Cette obligation est d'ailleurs utilisée par la justice. Par exemple, HADOPI se base dessus. (Je mets des majuscules parce que c'est un acronyme...)

L'utilisation d'un proxy est exactement la même chose que demander à une autre personne d'aller chercher ou de diffuser une information. Il y a donc une personne morale ou physique qui correspond au couple (date, IP) d'un proxy. Cette personne est autant responsable que la personne utilisant ce proxy.

Ce qui peut-être reproché à Google Analytics est de réaliser une base de données contenant ces deux informations. Ce qui transforme des informations statiques en informations personnelles.

D'ailleurs, il faut savoir qu'une identité n'est pas forcément votre identité civile. Cela peut-être votre surnom, votre pseudo, votre couple (date, IP), votre couple (numéro de carte de crédit, code secret).
C'est toute information suffisante pour vous identifier.
Et toutes ces identités ont la même protection légale par rapport à la vie privée.

La dernière fois, que j'ai vu les adresses IP stockées par Google Analytics, elles ne m'ont pas semblé tronquées. Mais avec l'ensemble des données que stocke Google Analytics, je les considère suffisantes pour identifier une personne. Et sans considérer les données supplémentaires qu'un site peut associer à une visite.
Avatar de matios matios - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 21:24
C'est drôle que la Norvège parle d'une violation d'une loi qui n'existe même pas dans son pays car elle ne fait pas encore partie de UE.

Et alors pourquoi dans tous les autres pays de l'UE elle n'est pas appliquée ?
Et je suppose que tous les autres services d'analyse similaire à Google Analytics est dans le même cas ? non ?
Avatar de Crazyfaboo Crazyfaboo - Membre actif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 21:31
@kolodz : Fait un peu gaffe à l'orthographe tout de même… Tu mets des é partout alors que souvent c'est des er ou des ée, ou des ées… Je fais quasiment jamais de remarques sur l'orthographe, mais là ça m'a tellement sauté aux yeux… ^^
À part ça, pertinent commentaire.

Cela dit, je vois pas en quoi stocker des adresses IP tout court ou même un couple (IP, date) pourrait être une violation à la vie privée…
Je pars de la supposition que toutes les IP stockées (ou (IP, date)) sont totalement dissociées du parcours de navigation de l'utilisateur…

D'ailleurs, j'y pense à peine… mais GA ne se sert pas des IP en pratique côté interface utilisateur… On a au mieux la fréquentation par ville (donc région, pays, continent). Vous avez vu une fonctionnalité GA qui exploite directement l'IP et qui n'aurait pas pu être anonymisée avant stockage ?? (ça m'étonnerait, mais je demande quand même )
Avatar de kolodz kolodz - Modérateur http://www.developpez.com
le 22/08/2012 à 1:23
@Crazyfaboo : Pour la violation de la vie privée Google Analytics a un potentiel relativement puissant. Il faut se rendre compte que Google Analytics est sur beaucoup de site.
D'ailleurs il est assez facile de voir cet état de fait avec un simple plug-in firefox...

Avec mon adresse IP, il va pouvoir me traquer d'un site à l'autre, que ce soit ici même sur tf1.fr ou même m6.fr (et les sites que je ne nommerai pas...) . Le fait qu'il soit capable de m'identifier de manière unique sur l'ensemble de ces sites, lui permet d'en savoir plus sur ma vie privé que ma mère.
Et c'est d'ailleurs, ces informations cross-site qui sont importantes pour les utilisateurs de Google Analytics.

Le plus gros problème pour la vie privée avec Google Analytics, ce n'est pas qu'il collecte des données capable de nous identifié sur un site en particulier. Mais bien le fait que ce soit le même outil qui collecte sur une partie significative des sites existants qu'il les stocke dans un même format qu'il est facile de recouper l'ensemble de ces informations.
Il ne faut d'ailleurs pas oublier que Google Analytics n'est pas le seul outil rependu de Google.

Mettons que Google Analytics se mettent en tête d'analysé mon comportement personnelle, le mien, pas celui du voisin ou des jeunes hommes français. Avec les données actuelles, il en a la possibilité.
Ce n'est pas un mal en soit. D'ailleurs, plusieurs de leur future produit sont basé sur potentiel analyse.(web proactif)
Mais, Google Analytics n'est pas un service que j'utilise moi( en tant qu'internaute lambda) sa légitimité juridique pour stocker mes informations personnels sont donc très faible.

Je pense d'ailleurs que Google est en mesure d'associé une identité à au moins 20% des pages web vue dans le monde. Et ce sans faire appel à d'autres personnes. Juste en recoupant ses informations. (google search, google analytics, google website search, google translate, youtube).

Pour certains, c'est le future du marketing le big data...
Offres d'emploi IT
Développeur ruby backend h/f
MATIERE GRISE - Ile de France - Paris (75000)
Intégrateur sécurité des si h/f
Atos - Ile de France - Les Clayes-sous-Bois (7834)
Développeur connected living h/f
Worldline - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil