Du JavaScript stocké dans des molécules d'ADN
Serait-ce l'avenir des supports de stockage ?

Le , par tarikbenmerar, Chroniqueur Actualités


C'est une prouesse que vient d'accomplir George Church de l'institut de Wyss de l'université Harvard, aidé par ses collègues. Ils ont réussi à encoder 53,400 mots d'un livre, 11 images JPG et un programme JavaScript, d'une totalité de 5,27 millions bits de données, dans des séquences d'ADN. Ainsi, ils ont réussi à battre le record précédent de l'équipe de Craig Venter en 2010, qui a réussi, elle, à encoder 7920 bits d'un filigrane synthétique dans leur bactérie.

L'ADN est considéré comme étant parmi les médias de stockage les plus denses et stables. En théorie, il est possible d'encoder deux bits par nucléotide. Ce qui nous amène à 455 exabytes par gramme d'ADN monocaténaire, ce qu'équivaut à 100 milliards DVD par gramme. Sans compression !

Ainsi, il est cinq ou six fois plus dense que les médias de stockage existants, tels que les mémoires flash. Les données sont aussi très persistantes dans le temps, et peuvent être lues de milliers d'années après leur écriture.

Néanmoins, la difficulté et le coût de lecture/écriture de longues séquences d'ADN ont empêché la généralisation de ce moyen de stockage. Church et son équipe sont arrivés à ce résultat en développant une technique qui élimine le besoin pour les longues séquences. En effet, ils encodent l'information dans de blocs distincts, et stockent ces derniers dans des portions distinctes plus courtes.

Cette stratégie est exactement analogue au stockage de données dans les disques durs, où les données sont divisées dans des blocs séparés appelés secteurs. Fragmentation !

Le programme JavaScript et le livre coécrit par Church ont été transformés dans un format de bit. Ensuite, l'équiper a synthétisé l'ADN pour répéter cette séquence de bits, en encodant un bit sur chaque base ADN. Les bases ADN A ou C sont encodées en '0', alors que G et T sont encodées en '1'.

Il faut noter que la molécule d'ADN ne peut servir qu'en lecture seulement, du fait qu'elle est synthétisée en même temps que l'encodage des données. Néanmoins, cette limitation ouvre la possibilité à un système d'archivage à long terme.

Ce résultat montre tout le progrès atteint par les technologies de synthèse et de séquençage ADN, jusqu'au point où il est maintenant possible d'intégrer une séquence d'information ADN dans un support de stockage.

Et vous ? C’est pour quand votre clé ADN ?

Source : Science


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gbdivers gbdivers - Inactif http://www.developpez.com
le 20/08/2012 à 10:44
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
Enfin, on se rappelle des gens qui disait que 640ko ca serait suffisant et qu'on ferait pas mieux...

Même si ca ne devient pas un support grand public, c'est toujours interessant d'essayer de nouvelles choses.
Par exemple, rien que pour crééer des produit qui ne soient pas influencé par le magnetisme.

Oui, tu as raison, je n'aurais pas du être aussi catégorique et dire qu'il y a peu de chance que ça devienne une technique de stockage de données. Je m'attends plus à voir des techniques comme les nano technologies comme futur remplaçant pour le stockage (même miniaturisation que l'ADN, mais beaucoup plus simple à interfacer à le monde macroscopique).
Avatar de baxou087 baxou087 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 20/08/2012 à 22:37
Le jour où on va commencer à stocker les informations directement dans le corps humain, qu'est-ce qui nous dit que les voleurs ne vont pas se transformer en parfaits petits chirurgiens?

Je sais pas pourquoi je vois les choses ainsi, mais cette idée me terrifie.
Avatar de gbdivers gbdivers - Inactif http://www.developpez.com
le 20/08/2012 à 22:49
Ce qui m'amuse le plus, c'est que ces peurs irrationnelles détournent l'attention sur les vrais problématiques (parce que oui, il y a quand même de vraies questions pratiques, sécuritaires et éthiques). Et certains utilisent ces peurs pour manipuler les crédules et tenter d'influencer l'opinion publique. C'est un phénomène (les peurs) et une pratique (la manipulation) que l'on retrouve régulièrement (ogm et nucléaire par exemple)
Avatar de mitkl mitkl - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 0:27
Pas besoin d'aller aussi loin que les OGM et le nucléaire à vrai dire, en restant dans l'informatique, on croise de nombreuses craintes, à chaque fois qu'on parle d'intelligence artificielle, il y a toujours quelqu'un pour crier à Skynet et un farfelu pour dire qu'à force de faire des recherches en IA, on va créer un robot tellement intelligent qu'il deviendra du monde.

Les tendances niveau paranoia en ce moment c'est le Machine Learning, le problème c'est que personne ne connait vraiment ce domaine et toutes ses possibilités alors évidemment on imagine le pire et on dit que le seul intérêt du ML c'est d'en savoir plus sur chaque être humain et ses habitudes afin d'affiner la publicité. Alors que le Machine Learning est une discipline utile en médecine qui permet de conseiller un médecin sur certains diagnostiques, ou encore de prévoir le temps à partir d'un ensemble de données.

Pareil pour le Computer Vision, les gens ne connaissent pas le domaine, alors il s'imagine tous que la seule application du Computer Vision c'est de tracker les gens dans les rues avec des caméras de surveillance. Sauf que le Computer Vision c'est aussi ce qui permet à Curiosity sur sa planète Mars de ne pas foncer comme un demeuré contre un rocher ou de sauter d'une falaise (Object recognition).

Je ne connais pas trop la biologie et l'ADN, je n'ai pas honte de le dire. J'ai juste quelques mots qui me reviennent du lycée du style "Transcription de l'ADN", "ARN", "ACGT", etc. Et malgré mes faibles connaissances je ne suis pas en train de m'imaginer des espèces vivantes mutantes créées à partir d'ADN codée numériquement. On a toujours et trop tendance à prendre les scientifiques pour des cons alors que vous vous posez des questions auxquelles ils ont déjà répondu depuis de nombreuses années. N'ayons pas peur de dire que nous ne savons pas !
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 10:02
Citation Envoyé par gbdivers  Voir le message
Merci pour le "docteur Frankenstein"

Pour info, écrire des séquences d'ADN, on sait le faire depuis des dizaines d'années. L'inovation ici, c'est la longueur de la séquence qu'ils arrivent à écrire.

Pour info, ce qui se passe dans la petite boîte magique qui affiche des images qui bougent et qui parlent, ce n'est pas toujours la vérité...
Plus sérieusement, pourquoi on aurait bien de telles techniques basées sur l'ADN alors que les "agents du renseignement" savent très bien voler des secrets industriels sans ça ? Il est tellement plus simple de placer un cheval de troie ou d'envoyer les données par mail

Non mais sérieusement, éteint la petite boîte avec des images qui bougent

ouvre les yeux mon gars, tu vis au pays des bisounours.
A titre d'exemple: clonage (humain), bombe atomique, vols d'organes, génocides... sont le genre de chose dont l'humain est capable.
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 10:20
Citation Envoyé par hotcryx  Voir le message
Perso, ça me fait peur.
Les nouveaux docteurs Frankenstein

Ensuite ils découvriront comment stocker des infos dans l'ADN humain et feront du vol d'informations (pirates informatiques...), et utiliseront des complices, des victimes... comme transporteurs d'informations.

Rem: un peu comme des passeurs de came

Une puce indélébile nous sera implantée génétiquement et nous serons tous marqués.

Ca fait peur

C'est grotesque. Transmetrre les infos n'est plus vraiment la difficulté pour l'espionnage moderne. On ne voit pas pourquoi ils iraient réinventer une version biologique du micropoint de Zapp alors que c'est tellement plus discret sans transport matériel.

Citation Envoyé par hotcryx  Voir le message
ouvre les yeux mon gars, tu vis au pays des bisounours..

La question n'est pas de la possibilité ou pas de le faire mais de l'interêt.

C'est toi qui devrait plutôt réfléchir avant de poster.
Avatar de gbdivers gbdivers - Inactif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 10:44
Citation Envoyé par hotcryx  Voir le message
ouvre les yeux mon gars, tu vis au pays des bisounours.
A titre d'exemple: clonage (humain), bombe atomique, vols d'organes, génocides... sont le genre de chose dont l'humain est capable.

Ah dommage, tu as perdu une occasion de te taire. Tu aurais un peu fait attention, tu aurais vu mon message suivant, en particulier :

Citation Envoyé par gbdivers  Voir le message
détournent l'attention sur les vrais problématiques (parce que oui, il y a quand même de vraies questions pratiques, sécuritaires et éthiques)

Donc oui, il y a sans problème des dérives dangereuses. Mais souvent, écouter ses peurs irrationnelles ne permet pas de voir les vrais problèmes
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 11:29
Citation Envoyé par Bluedeep  Voir le message
C'est grotesque. Transmetrre les infos n'est plus vraiment la difficulté pour l'espionnage moderne. On ne voit pas pourquoi ils iraient réinventer une version biologique du micropoint de Zapp alors que c'est tellement plus discret sans transport matériel.

La question n'est pas de la possibilité ou pas de le faire mais de l'interêt.

C'est toi qui devrait plutôt réfléchir avant de poster.

Un intérêt? l'argent par exemple
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif http://www.developpez.com
le 21/08/2012 à 11:47
Citation Envoyé par hotcryx  Voir le message
Un intérêt? l'argent par exemple

Tu devrais vraiment lire avant de répondre n'importe quoi.

Citation Envoyé par sybil  Voir le message
si on pouvait stocker ça dans des spermatozoïdes ce serait incroyable, imaginez vous des for loop !?

Moi ce que je crains c'est le jour où on pourra te cloner.

Citation Envoyé par wokerm  Voir le message
cela démontre a quel point les acides aminés sont précieux , si mes souvenir sont bons les nucluties sont constitués d'une base d'azote taimine sytozine guanine uracil et de sucre dysoxyrybose et phosphore
encore un point microsoft avait raison de promouvoir javascript regardé le resultat maintenant , il ont promu suze linux entreprise comme meilleur plateforme linux est effectivement elle a servi comme os dans l'ordinateur le plus avancé au monde , il ont promu kinect elle etait utile dans plusieur domaine de la terre jusqu'au ciel ,
enfin il reste pour cette technologie trouver une astuce pour fabriquer sois même de l'adn de stockage comme pour le robot terminator avec une peau humains la science fiction est devenu réalité
en fait tous de nos jours en programme des synapse , en fait des puces qui ressemble a des synapse , on stock dans l'adn , on fait des recherche sur le cancer ect grace a phylod

Le décés de Patrick Ricard semble t'avoir beaucoup affecté.
Avatar de Koemgun Koemgun - Membre du Club http://www.developpez.com
le 22/08/2012 à 17:46
Vu la vitesse de développement du séquençage haut débit ces dernières années ... En comparaison la croissance en électronique avec la "loi" de moore est presque faiblarde, une solution de stockage de données rarement accèdé comme le disait népomucène. On aurait donc tout petit contenant on aurait des cellules comme des bactéries sous formes de spores quasiment indestructible (si on a des gens intéresse un article vite fait la : http://www2.cnrs.fr/journal/1707.htm ) qui coute presque rien a stocker de manière fiable sur le long terme.
Pour les gens qui se souviennent de leurs cours de bio oui,tout les systèmes biologiques font des erreurs c'est bien pour ça que tout les système biologiques sont hautement redondants. Déjà l'ADN c'est double Brin on élimine pas mal d'erreur a ce niveau la, ensuite la plupart des organismes sont diploïdes c'est a dire que vous avez toujours deux copies du même gène et même si c'est une bactérie rien n'interdit de lui coller plein de plasmides de copie. Aussi on ne séquence JAMAIS une cellule toute seule. Au mieux on doit être a une centaine de mémoire (mais ca évolue tellement vite ...) Du coup les erreur de réplication au même endroit dans toutes ces copies ... bah on les vois pas, surtout que ça n'interdit pas de rajouter des bits de parité au cas ou ^^.
Bref pour certaines appli d'archivage ça peut avoir un intérêt certain. Pour tout les auters délires conspirationnistes et autre théorie du "AH MON DIEU MAIS ON VA CREER DES MONSTRES !". C'est a peu prêt aussi crédible que de dire "je vais mettre une armée de singes a taper sur des claviers et ils vont finir par me creer le virus qui fera une backdoor ultime et je deviendrais mâitre du monde." Ca peux certes arrivée mais l’échelle c'est plus le millions d'année pour que ça soit crédible... comme ils disent dans watchmen ^^ "Thermo-dynamic miracles... events with odds against so astronomical they're effectively impossible, like oxygen spontaneously becoming gold. I long to observe such a thing. "
Pour faire un gène regardez toutes les conditions entre les promoteurs proximaux les distaux et je parle même pas de creer un ARN codant pour quelque chose ...

Dans la série je détruit les mythes aussi le clonage ce n'est RIEN d'autre qu'un frère jumeau nés avec des années de decalage In Fine. RIEN d'autre ! Ce n'est pas Vous c'est votre frère jumeau( ou soeur jumelle jsuis pas sexiste ^^)
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 22/08/2012 à 18:43
Ce qui me parait un problème pour une utilisation de l'ADN comme stockage, c'est que l'article parle de densité seulement 5 fois supérieure à ce qui se fait avec de l’électronique. Si on doit rajouter de la redondance, j'ai peur que l’intérêt diminue encore plus.

L'électronique continue à faire des progrès, le temps que cette technologie devienne exploitable, j'ai peur qu'elle soit déjà obsolète. Je serais surpris que l'ADN offre beaucoup de perspectives d'amélioration en matière de densité de stockage.
Offres d'emploi IT
Consultant test H/F
Sogeti - Nord Pas-de-Calais - Métropole Lilloise
DÉVELOPPEUR PYTHON H/F
AURA - Ile de France - Pantin
Alternance Ingénieur Développement H/F
Atos Technology Services - Lorraine - Metz

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil