BSA : Baisse du taux de piratage de logiciels en France
Passé de 45% à 41%. Qu'est ce qui explique cette baisse ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 12/05/10

En France, 4 logiciels sur 10 sont piratés
D'après BSA : et d'après votre expérience ?

Bon ou mauvais élève ? Tout est question de point de vue.

Avec un taux de 40 % de logiciels piratés (entreprises et particuliers cumulés), la France se classe dans la moyenne mondiale selon l'estimation annuelle que vient de publier la Business Software Alliance (BSA).

Ce chiffre, considéré comme en recul par l'alliance, est en fait quasiment stable (41 % l'année dernière). Il représenterait un chiffre d'affaires de 2 544 millions de dollars.

Comparée aux premiers de la classe, la France fait donc pâle figure. Les Etats-Unis et le Japon (avec des taux respectifs de 20 et 21 %) affichent en effet des scores bien meilleurs.

Mais comparé au Brésil (56 %), à l'Inde (65 %) ou à la Chine (79 %), la France n'est pas un champion de l'illégalité non plus.

La progression du piratage au niveau mondial resterait en revanche palpable en passant de 41 à 43 % de logiciels utilisés sans licence.

Si l'on se penche sur la francophonie, là encore les chiffres sont mitigés pour le pays de Molière. La Belgique (25 %), la Suisse (25 %) ou le Canada (29 %) font largement mieux. A noter que plus le PIB d'un pays est bas, plus le taux de piratage explose. Le piratage en Afrique francophone est donc sans surprise plus important .

L'étude pose néanmoins question sur sa méthodologie, pas toujours très claire, lorsqu'il s'agit d'expliquer comment sont évalués ces taux.

Le rapport souligne également que le Cloud Computing (qui n'est, par définition, pas piratable) et surtout le logiciel libre n'influeraient pas sur l'usage de logiciels illégaux.

Là encore une conclusion qui ne manquera pas d'attirer la curiosité.

Bref, une étude intéressante, qu'il faut néanmoins prendre avec des pincettes et recouper avec vos expériences.

D'ailleurs, pour vous ? Ces chiffres du piratage en France, Canada, Belgique et dans le monde de la francophonie vous paraissent-ils conforment à la réalité que vous rencontrez au jour le jour ?

Source : L'étude complète (pdf)

Lire aussi :

Le développeur français Ubisoft adopte une nouvelle politique contre le piratage pour ses jeux vidéo sur PC
Windows 7 connait une forte croissance. Son piratage, notamment en Europe de l'Est, aussi
Des hackers chinois développent un OS identique à Windows XP sur Ubuntu

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Sécurité
Applications
Solutions d'entreprise

MAJ de Gordon Fowler

Baisse du taux de piratage de logiciels en France
Le piratage de logiciels n’en finit pas de parler de lui ! Malgré la tendance à la baisse du taux de piratage en France publié par Business Software Alliance (BSA), l’Hexagone reste encore supérieur à la moyenne européenne (35% ). En l’espace de deux ans ce taux est passé de 45% à 41%., selon Natacha Jollet-David, porte-parole de BSA. En France, près d’un logiciel sur deux a été installé de façon illégale tandis que chez nos voisins allemands ou britanniques, la contrefaçon de logiciels ne concerne plus que 27% d’un parc informatique

Le mode de calcul prête déjà à contreverse : ce taux représente en effet, la différence entre le nombre de logiciels installés et ceux acquis ou achetés légalement rapporté au nombre total de logiciels installés pendant une année. Le gros du travail effectué par le cabinet IDC concerne donc l’évaluation du nombre total de logiciels installés dans un pays. Le chiffre en lui-même n’est pas le plus important, les éditeurs préfèrent plutôt se focaliser sur l’évolution de la tendance enregistrée d’une année à l’autre.

L’origine de la baisse
Cette importante baisse enregistrée sur le territoire français est le fruit d’une meilleure connaissance et application du Code de la propriété intellectuelle et du « combat »sans relâche mené par le BSA. La sanction civile et pénale est lourde, sans parler des autres préjudices que peuvent encourir l’entreprise contrevenante. Sur le plan pénal, en plus d’une amende qui peut aller de 300 000 euros à 1,5 millions d’euros, le dirigeant coupable peut écoper d’une peine d’emprisonnement de trois ans. De surcroît, ce dernier ou son entreprise devra verser un dédommagement dont le montant peut parfois atteindre le double de la valeur des logiciels piratés. Enfin, l’utilisateur de logiciel piraté passe à côté des services accompagnant tout logiciel acquis légalement tels que les mises à jour, les correctifs ou les formations offertes gracieusement par les éditeurs.

Ça existe du légal gratuit? Oui... enfin presque
Pour échapper au coût que représente l’acquisition d’un logiciel et des risques encourus en utilisant des logiciels piratés, beaucoup d’entreprises optent pour des logiciels open source. Mais attention, l’utilisation de ces logiciels, librement accessibles, n’est pas forcément gratuite, prévient Natacha Jollet-David. Dans la plupart des cas, les supports techniques, la formation et l’assistance à l’utilisation fournis par des prestataires ou des entreprises privées sont payants. Cependant, Natacha Jollet-David avoue que cette « concurrence » entre le logiciel commercial et l’open source s’avère très utile pour l’innovation technologique et économique de ce domaine. Certains logiciels comportent même une partie commerciale et une partie open source !


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de unknow0 unknow0 - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 10:34
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Et oui je pense que la seule façon de lutter contre le piratage est de distribuer le jeu de façon gratuite (comme dans le logiciel libre) mais il est tout à fait compréhensible qu'une telle solution est inconcevable pour les éditeurs...

Ça se fait regarde les F2P le financement vient de l'item shop .. bon c'est pas trop transposable pour autre chose que les mmo mais ça marche ^^.

A mon avis les éditeurs doivent se dire (et je pense qu'ils ont pas tout à fait tort) que quelque soit la solution qu'ils prennent pour inciter les pirates à acheter leurs jeux, ceux-ci (les pirates) se diront qu'il est de toute façon plus pratique de prendre la version piratée et surtout que celle-ci est gratuite.

c'est pas faut mais dans se cas qu'ils ne prennent pas des décisions qui transforme des acheteurs en pirate ..
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 10:37
Citation Envoyé par unknow0  Voir le message
ca se fait regarde les F2P le financement viens de l'item shop .. bon c'est pas trop transposable pour autre chose que les mmo mais ca marche ^^.

Heuuuu, j'ai rien compris
C'est quoi tous ces mots pour un non initié?
Avatar de unknow0 unknow0 - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 10:44
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Heuuuu, j'ai rien compris
C'est quoi tous ces mots pour un non initié?

F2P => free to play
mmo => jeu en ligne massivement multi joueur
item shop/cash shop => boutique d'objet a acheter avec des vrai sous
Avatar de ManusDei ManusDei - Membre expert http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 10:46
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Heuuuu, j'ai rien compris
C'est quoi tous ces mots pour un non initié?

F2P : Free to Play
Item shop : magasin en jeu

En gros c'est valide pour les jeux en ligne, le jeu est gratuit, et il y a un magasin (payant avec du vrai argent ) pour acheter des personnalisations du personnage, une épée plus puissante, de l'argent en jeu, etc...

Bref tu joues gratuitement, mais pour accéder à tout faut payer.

Comme le dit unknow0, c'est valide que pour les MMO (enfin les jeux en ligne en général).
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 10:51
Citation Envoyé par unknow0  Voir le message
F2P => free to play
mmo => jeu en ligne massivement multi joueur
item shop/cash shop => boutique d'objet a acheter avec des vrai sous

Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
F2P : Free to Play
Item shop : magasin en jeu

En gros c'est valide pour les jeux en ligne, le jeu est gratuit, et il y a un magasin (payant avec du vrai argent ) pour acheter des personnalisations du personnage, une épée plus puissante, de l'argent en jeu, etc...

Bref tu joues gratuitement, mais pour accéder à tout faut payer.

Comme le dit unknow0, c'est valide que pour les MMO (enfin les jeux en ligne en général).

D'accord merci pour ces précisions.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 11:31
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
A mon avis les éditeurs doivent se dire (et je pense qu'ils ont pas tout à fait tord) que quelque soit la solution qu'ils prennent pour inciter les pirates à acheter leurs jeux, ceux-ci (les pirates) se diront qu'il est de toute façon plus pratique de prendre la version piratée et surtout que celle-ci est gratuite.

Et oui je pense que la seule façon de lutter contre le piratage est de distribuer le jeu de façon gratuite (comme dans le logiciel libre) mais il est tout à fait compréhensible qu'une telle solution soit inconcevable pour les éditeurs...

Le gratuit n'existe pas ! C'est un leurre. Tu paies forcément d'une manière ou d'une autre, et souvent beaucoup plus cher...

Citation Envoyé par unknow0  Voir le message
sauf que des victimes il y en a deux.
Les victimes directe du piratage éditeurs/développeurs/.. et les utilisateurs honnêtes et ça se passe normal.

Je n'ai pas dit que les solutions trouvées/appliquées étaient bonnes. Mais, bon c'est un peu G.W.Bush luttant contre Al Quaïda et attaquant l'Irak !
Maintenant, je pense que tous les éditeurs doivent dépenser beaucoup d'argent pour essayer de lutter contre le piratage, et qu'en fin de compte, tout cet argent n'est pas dépensé dans l'étude de nouveau jeu, et ne fait qu'augmenter les prix des jeux. Résultat, jeux trop chers>>>piratage ! Le serpent se mord la queue !

Je n'ai pas de solution, mais ça me révolte que l'on puisse "justifier" le piratage , surtout sur un forum de personnes censées gagner leur vie en développant !
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 11:45
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Le gratuit n'existe pas ! C'est un leurre. Tu paies forcément d'une manière ou d'une autre, et souvent beaucoup plus cher...

Il y a pourtant plein d'exemples... (Et surtout dans l'Open Source justement).
Mais bon c'est un autre débat.
Avatar de Rayek Rayek - Modérateur http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 12:01
Vous vous leurrez, les DRM & co c'est pas contre le piratage (ils le savent très bien qu'ils se feront rapidement pirates) mais contre l'occasion

Pour ma part, je pirate (je ne l'ai jamais caché), mais souvent par manque de moyen (moins maintenant donc je pirate moins ) et car j'ai un peu trop de passions diverses donc je peux pas mettre les sous partout (DVD, plus de 400 originaux, Jeux video 105 originaux sur PS2/30 sur PS3/100 sur PC, Magic des 100aine de cartes, jeux de plateau, BD dans les 500)
Si un jeu que j'ai piraté est bon, alors je l'achete, exemple avec Titan quest j'ai jouer 1 mois avec la version piraté il m'a bien plus j'ai acheté l'original, puis quand l'addon est sortie j'ai acheté direct
S'il est moyen, il est mis dans la liste des jeux a acheter quand il sera à 10-15€.
S'il est mauvais, j'y joue un peu mais souvent il fini dans la poubelle après 20mn de jeux
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 16:15
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Il y a pourtant plein d'exemples... (Et surtout dans l'Open Source justement).
Mais bon c'est un autre débat.

C'est en effet un autre débat.

Citation Envoyé par Rayek  Voir le message
Vous vous leurrez, les DRM & co c'est pas contre le piratage (ils le savent très bien qu'ils se feront rapidement piratés) mais contre l'occasion

T'as vu ça où ?

Citation Envoyé par Rayek  Voir le message
Pour ma part, je pirate (je ne l'ai jamais caché), mais souvent par manque de moyen (moins maintenant donc je pirate moins ) et car j'ai un peu trop de passions diverses donc je peux pas mettre les sous partout (DVD, plus de 400 originaux, Jeux video 105 originaux sur PS2/30 sur PS3/100 sur PC, Magic des 100aine de cartes, jeux de plateau, BD dans les 500)

Et tu voles ta nourriture ? Ton essence ?
500 BD volées ?
Avatar de Tommy31 Tommy31 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 16:18
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
500 BD volées ?

Photocopies, scans...
Avatar de Rayek Rayek - Modérateur http://www.developpez.com
le 20/05/2010 à 17:10
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
T'as vu ça où ?

Système avec un nombre d'installation minimum (voir bioshock à l'époque, Sacred2, etc...)
Système style Steam où le jeu est lié à un compte, donc impossible de le revendre
Etc ...

Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Et tu voles ta nourriture ? Ton essence ?
500 BD volées ?

Je ne vole rien, car je ne l'ai pas physiquement chez moi (oui je joue avec les mots ).

Non les BD c'est 100% pur acheté, les scans dur dur de lire dans un lit
La liste au dessus, c'est du 100% acheté neuf ou d'occasion
Offres d'emploi IT
Chef de projet windev (H/F)
Solutec Paris - Ile de France - Paris (75000)
Développeur h/f
Ivalua - Ile de France - Orsay (91400)
Ingénieur études développement .net pl/sql h/f
BSPP - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil