Windows Azure : « La confidentialité est un enjeu fondamental dans le Cloud Public »
Entretien avec le responsable France d'Azure

Le , par Gordon Fowler, Chroniqueur Actualités
Azure, la plateforme Cloud dédiée aux développeurs, a connu des changements importants et des améliorations majeures lors de ce mois de juin.

Developpez.com s'est donc entretenu avec Julien Lesaicherre, responsable de l'offre chez Microsoft France, pour faire le point sur trois sujets clefs : pourquoi aujourd'hui choisir Azure, la confidentialité et le succès (ou non) de l'offre auprès des développeurs.

Des questions auxquelles il a répondu en toute franchise.

Developpez.com : Pourquoi choisir Windows Azure plutôt que vos concurrents Amazon ou Google Apps Engine ?

Julien Lesaicherre : Pour au moins 3 raisons, l’offre globale de services Cloud, la simplicité et les performances

Avec Windows Azure, vous venez avec vos projets et vos contraintes et vous prenez le service cloud le mieux à même de répondre à vos besoins. Nous proposons du IaaS Windows et Linux, du PaaS pour les langages php, Java, Node.js, Python et .net que cela soit en Cloud Privé, en Cloud Public ou hybrid Cloud.

La simplicité est un élément clé. Le nouveau portail en HTML5 est accessible depuis tous les périphériques et l’interface est extrêmement intuitive. Nous voulons être la plateforme la plus simple et la plus ouverte du marché.

Enfin, pour les performances, j’invite les professionnels de l’informatique à tester les différentes plateformes du marché et la nôtre. Nous avons fortement investi dans le matériel et cela se ressent !

Developpez.com : Un des problèmes que pose le Cloud – et donc Azure – est la confidentialité. Beaucoup sont frappés de voir que l’Agence Spatiale Européenne ou Dassault, qui œuvrent dans des secteurs de pointe, hautement concurrentiels et confidentiels, confient leurs données à Amazon. Amazon qui est soumis au Patriot Act. Vous êtes également soumis à cette loi. Quelle est la position de Microsoft sur cette problématique sensible ?

Julien Lesaicherre : La question de la confidentialité représente un enjeu fondamental dans le Cloud Public. Au même titre que la sécurité ou la conformité, nous devons apporter des réponses claires à nos utilisateurs. Pour cela, nous avons créé un site dédié, le trust center. Ce site vous fournit un vue exhaustive des règles, des normes et des investissements de Microsoft sur ces différents domaines pour Windows Azure.

Sur la question de la confidentialité des données, il faut dépassionner les débats. Est-ce que toutes les données sont « critiques » ou « confidentielles » ? Qu’est-ce que réellement le « Patriot Act » ? N’y a-t-il pas dans d’autres pays européens et même en France des réglementations plus strictes que le fameux « Patriot Act » ?

Chez Microsoft les choses sont claires. Nous avons 8 Centres de données (4 aux US, 2 en Europe et 2 en Asie). Dès la création d’un projet Windows Azure, vous déterminez son lieu d’hébergement. Si vous choisissez Dublin, il restera à Dublin. Si vous activez la géo-réplication des données, celles-ci seront répliquées sur un centre de données de la même zone. (NDR : à Dublin ou Amsterdam pour l’Europe). Autre point, vous pouvez également crypter les données en amont pour les mettre ensuite dans nos centres de données.

Mais si vous souhaitez réellement garder vos données chez vous pour des raisons stratégiques, réglementaires ou culturelles… et bien gardez-les ! Nous ne pensons pas que l’informatique de demain sera tout Cloud public ou tout Cloud privé, elle sera hybride.

Developpez.com : Vous communiquez peu sur les résultats économiques de Windows Azure. Pourquoi ?

Julien Lesaicherre (sourire) : Parce que nous ne communiquons jamais les chiffres d’une ligne de produits ! Ce que je peux vous dire c’est que sur l’offre PaaS, nous doublons les volumes de données stockées tous les deux mois, les volumes de service de compute tous les 6 mois. Sur le IaaS, je peux aussi vous dire que les premiers retours de nos clients sont enthousiastes. Pour être franc, je dirais même très enthousiastes. Les fonctionnalités « virtual Network » et « Windows Azure Active Directory » retiennent leur attention. Avec notre Machine virtuelle, la croissance va être explosive.

Source : Entretien réalisé le 08/06/2012


Julien Lesaicherre, Microsoft France

Ressources :

Testez gratuitement Windows Azure pendant 3 mois




Dev'Camps : Microsoft décortique Windows Azure le 20 juin lors d'une session gratuite

Cette session sera retransmise sur Developpez.com pour les développeurs ne pouvant pas s'y rendre :

Windows Azure : le dev camp en direct sur Developpez.com, réservez votre mercredi


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de heid heid
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 20/06/2012 10:20
Pour avoir étudié les deux ils sont quand même en dessous de ce que propose amazon pour l'instant.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 20/06/2012 11:53
Salut,

Pour avoir étudié les deux

Cette comparaison avec Amazon a-t-elle été faite avec la version d'Azure d'avant ou celle d'après le 8 juin ?

Julien Lesaicherre parlait lui spécifiquement de celle sortie après.

Bien cordialement,
Avatar de soad soad
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 20/06/2012 14:31
Très franchement, je ne pourrais plus me passer de Windows Azure. I Love You Azure ;-)
Offres d'emploi IT
Chargé de support technique H/F
CDD
Multiposting - Ile de France - Paris
Parue le 07/07/2014
Stage CRM Marketing (H/F)
Stage
Atos Technology Services - Ile de France - Bezons
Parue le 08/07/2014
Ingénieur Expert Produit h/f
CDI
Experis Executive - Rhône Alpes - Lyon
Parue le 25/07/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula