Greenpeace épingle Apple et Amazon Web Services
Pour l'impact écologique de leurs datacenters, Apple répond à l'ONG

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Certains remettront en cause l’intégrité de Greenpeace et diront que l’ONG a une dent particulière contre Apple. En attendant, dans son rapport, « How clean is your Cloud ? », l’association décerne un nouveau mauvais point à la société (après celui en rapport avec l’affaire Foxconn).

En cause, le choix d’un centre de données pour iCloud alimenté par des énergies fossiles (charbon) ou qualifiées de sales (nucléaire). Egalement au cœur des critiques, une consommation globale de 100 megawatts à pleine capacité et surtout un manque de transparence, Apple refusant de donner des informations sur ces sujets.

Mais les critiques de Greenpeace ne se limitent pas à Apple. Amazon et dans une moindre mesure Twitter sont également montrés du doigt. D’après l’ONG, ces entreprises « n'accordent pas suffisamment d'attention à la provenance de l'électricité qu'elles consomment et continuent d'avoir largement recours aux énergies sales ».

A l’opposé, Yahoo ! et Google seraient de bons élèves. Quant à Facebook, depuis la construction d'un data center en Suède entièrement alimenté par des énergies renouvelables, le réseau social est qualifié « d’ami des énergies renouvelables » par l’ONG.

Greenpeace précise que le but de son rapport n’est pas de critiquer pour critiquer mais plutôt d’inciter les acteurs du Cloud (et les constructeurs de centres de données en général) à se préoccuper de l’impact de ces projets sur la nature (certains datacenter consommant jusqu’à l'équivalent de 250.000 foyers européens).

L’ONG repousse également d’un revers de main les accusations qui voudraient la présenter comme un acteur « anti-Apple ». « On adore nos iPhones, ils nous facilitent la vie », concède Casey Harrell, un responsable de Greenpeace à l'AFP, « mais ils ne doivent pas rendre les choses plus difficiles pour la planète ».



Habituellement silencieux et presque imperturbable face aux critiques, Apple a cette fois-ci décidé de réagir. D’après la déclaration de son porte-parole au New York Times, les chiffres de Greenpeace sont faux. Son centre de données ne consommerait que 20 megawatts et sera alimenté à 60% par des énergies renouvelables. « Nous pensons que ce projet novateur fera de ce centre de données (NDR : en Caroline du Nord) le plus écologique jamais construit ».

Et de préciser que l’année prochaine, un deuxième parc de serveurs sera construit dans l’Oregon, et que celui-ci utilisera 100 % d’énergies renouvelables.

De son côté Greenpeace persiste et signe et regrette l’opacité d’Apple sur ces questions.

Une opacité également à l’œuvre chez Amazon qui se refuse à donner la moindre information. Pour Greenpeace, l’entreprise ne sentirait tout simplement pas concernée par ces problématiques. « Amazon Web Services est en train de prendre un très grand retard par rapport aux autres acteurs du Cloud, qui mettent en place des stratégies de long terme et qui prennent en compte leurs impacts sur le changement climatique ».

Faux répond Amazon, pour qui le Cloud est par essence écologique. Sans donner plus d’arguments.

Quant à Twitter, il prend le contrepied parfait des autres « mauvais élèves ». Le site de micro-blogging reconnait que « le rapport de Greenpace soulève des questions importantes ». Et promet qu’il va continuer « à lutter pour une meilleure efficacité énergétique au fur et à mesure que nous construisons notre infrastructure ».

« How Clean Is Your Cloud ? », édition 2012 (pdf)

Sources :

Déclarations de Greenpeace à l’AFP
Réponse d’Apple au New York Times
Réponse de Greenpeace à Apple
Réponses de AWS et de Twitter à Bloomberg

Et vous ?

Etes-vous sensible à la question de l’impact énergétique des datacenters ? Ou cela vous parait-il être un coup de pub de Greenpeace ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fregolo52 fregolo52
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 19/04/2012 17:10
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Etes-vous sensible à la question de l’impact énergétique des datacenters ?

Pourquoi pointer du doigt les datacenters ? Il y a d'autre industrie qui polluent plus (en demande d'énergie) et on ne cherche pas à savoir comment ils alimentent leurs systèmes.
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Ou cela vous parait-il être un coup de pub de Greenpeace ?

Non, c'est son rôle ! Donc, c'est normal.
Avatar de jguibert277 jguibert277
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 19/04/2012 17:40
Quid du datacenter de microsoft ? des ordinateurs et des téléphones personnel ?

Un peu trop orienté a mon goût.
Avatar de Kiiwi Kiiwi
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/04/2012 19:05
orienté ou pas, c'est une bonne chose de sensibiliser les grosses entreprises.

Avec un peu de chance, tout ces grands groupes deviendront de "bons élèves".

et pour ceux qui n'ont pas été cités dans ce rapport, on ne peut qu'espérer que de "peur" de l'être, ils vont entammer également une politique 'à la twitter' pour utiliser plus d'énergie verte.

Et vous savez que mon moteur de recherche préféré utilise que de l'énergie verte?
Avatar de giragu03 giragu03
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 20/04/2012 7:48
Citation Envoyé par jguibert277  Voir le message
Quid du datacenter de microsoft ? des ordinateurs et des téléphones personnel ?

Un peu trop orienté a mon goût.

MS se trouverait au milieu de classement (je n'ai pas tout lu, mais il y a un tableau en page 7). C'est probablement pour cette raison que la news n'en parle pas : on ne les félicite pas mais on ne les blâme pas non plus...
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 20/04/2012 10:52
Un peu trop orienté... sur la gestion des énergies propres en effet.

Si apple et amazon sont de si "bons élèves" alors pourquoi ne publient-ils pas les données énergétiques? De cette façon ils prouveraient au monde entier que greenpeace à une dent juste contre eux...
Parce que bon, moi aussi je peux dire que je fais des trucs super cool pour la planète, mais sans preuves, personne me croira, et c'est logique. Et je ne crois pas que GreenPeace aie la réputation de taper sur les innocents?
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 20/04/2012 12:20
Il existe peut être x rapports dans des domaines autres que l'informatique...mais qui font moins parler...
Avatar de Mat.M Mat.M
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 21/04/2012 16:19
Citation Envoyé par fregolo52  Voir le message
Pourquoi pointer du doigt les datacenters ? Il y a d'autre industrie qui polluent plus (en demande d'énergie) et on ne cherche pas à savoir comment ils alimentent leurs systèmes.


1 j'ai l'impression qu'il y a confusion entre production d'énergie électrique ( par des centrales nucléaires, thermiques...), consommation de cette énergie électrique

2 -La production d'éléctricité elle ne tombe pas du ciel

Quelles sont ces règles basiques ? En électricité on apprend qu'on peut additionner dans un circuit électrique , les tensions , les puissances consommées de chaque récepteur comme celles de plusieurs serveur mettons Bi-Xeon en raid dans un datacenter.

En d'autres termes si tu fais la somme de la consommation des appareils électriques chez toi tu arrives à un chiffre de consommation maximale.

De cette règle là ce que je veux montrer que si tu as un parc de plusieurs dizaines voire centaines de micro-ordinateurs la puissance électrique à délivrer pour chaque appareil et donc la puissance électrique consommée tout cela mis bout-à-bout ça fait un certain nombre au final , une certaine puissance à délivrer en Kilowatt-heures.

Sans compter que les ordinateurs récents requièrent de plus en plus de puissance avec des alimentations de 750 w/h
Pour rappel 1000 w/h c'est la puissance requise d'une plaque électrique pour faire chauffer ta cuisine..

Tout ce que je peux te recommender c'est de trouver un cours de terminal ou 1ière scientifique sur l'électricité.
Parce que j'ai l'impression que sur terre il y a une large majorité de gens qui ont une ignorance profonde des règles basiques de l'électricité.
Avatar de Muchos Muchos
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 25/04/2012 18:24
Citation Envoyé par Mat.M
Parce que j'ai l'impression que sur terre il y a une large majorité de gens qui ont une ignorance profonde des règles basiques de l'électricité.

Parce que j'ai l'impression que sur ce thread, il y a une minorité de gens qui étalent leur science en étant complètement à côté de la plaque (électrique bien sûr !)
Avatar de fregolo52 fregolo52
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 27/04/2012 8:43
Citation Envoyé par Mat.M  Voir le message
1 j'ai l'impression qu'il y a confusion entre production d'énergie électrique ( par des centrales nucléaires, thermiques...), consommation de cette énergie électrique

2 -La production d'éléctricité elle ne tombe pas du ciel

J'ai rien compris à ce que tu dis (en rapport à ce que j'ai écrit).
En général un datacenter consomme plus d'énergie qu'il n'en produit. Il est donc obligé de s'appuyer sur le réseau de production du pays où il se trouve.
Avatar de Algo D.DN Algo D.DN
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 28/08/2012 10:33
Que ce soit Microsoft, Twitter, Facebook, Apple, Amazone, ou tout autres sociétés propriétaires de leurs centres de données, elles doivent assumer, et mettre en oeuvre une PUE / CUE, et améliorer leur EE, c'est un minimum, surtout que ces sociétés en ont les moyens.

Que ce soit Greenpeace ou une autre ONG qui les épingle, ça ne me dérange en aucun cas, si cela permet de les amener vers une RSE plus à même de répondre aux enjeux environnementaux, et si en prime cela crée une dynamique de réactions en chaîne concurrentielle, on ne pourrait que s'en réjouir.

Par contre ce qui me gène dans ce type de rapports c'est le doigt accusateur, qui semble négliger l'EE de leur plateformes Web, et ne font mention d'aucune label dans le sens de la directive 2001/77/CE, qui atteste que le site est énergétiquement vert ?!...

Cordialement.
Offres d'emploi IT
Développeur web php5
CDI
TREPIA - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 24/09/2014
Architecte technique web PHP. (H/F)
CDI
Syage - Ile de France - Paris (75017)
Parue le 07/10/2014
Développeur passionné php js symfony 2 zend
CDD CDI Stage
MEVIA DIGITAL - Ile de France - Paris (75010)
Parue le 15/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula