Le parti pirate vogue vers les législatives
Et propose une campagne "libre et open-source", voterez-vous pour le parti en juin ?

Réseaux sociaux


 Discussion forum

Le , par Flaburgan, Modérateur
À un moment où tout le monde à les yeux rivés vers les élections présidentielles, les pirates regardent déjà plus loin vers l'horizon et scrutent les élections législatives de juin prochain. Leur objectif ? Obtenir leur premier siège à l'Assemblée nationale.

Mais en premier lieu, le but du parti est de faire connaître leurs idées et d'amener des débats souvent ignorés par les autres partis. Siéger à l'Assemblée nationale serait l'idéal pour se faire entendre de la sphère politique. Mais, et c'est tout aussi important, les idées doivent aussi être entendues par les citoyens. C'est aussi dans ce but que les pirates ont mis en ligne un site spécialement pour les législatives.



Le site web présente deux approches : une tournée vers les électeurs, et une tournée vers les candidats du parti. Le but affiché étant de transformer les électeurs en candidats, un bon moyen d'après le parti pour faire entendre ses idées. Même si les candidats ne sont pas élus, le parti pirate compte ainsi atteindre des personnes n'ayant que peu entendu parler de lui.

Cette approche est d'autant plus intéressante que, après le succès du parti pirate allemand arrivé 4ème lors des élections dans le land de Sarre, il est apparu que 20% des voix accordées au parti provenaient d'abstentionnistes. Cela montre que le parti pirate peut apporter une réponse aux citoyens qui s'étaient détournés de la politique car ils ne se retrouvaient dans aucun parti. Et ce sont ces personnes que le parti pirate français semble viser pour cette campagne : "En France métropolitaine comme outre-mer, le Parti Pirate compte bien fédérer sous sa bannière les citoyens qui partagent la culture et la connaissance, refusent les lois sécuritaires et les atteintes à la vie privée, et ne se reconnaissent plus dans la classe politique actuelle." Une des techniques pour y arriver : présenter notamment une politique plus transparente : "nous proposons ainsi la première campagne "libre et open-source"".

Il est vrai que ces derniers temps, la neutralité du net, la censure et les libertés numériques ont été au cœur des débats, que ce soit en Europe avec ACTA, ou aux États-Unis avec PIPA et SOPA. Mais est-ce réellement suffisant pour que les pirates deviennent une véritable force politique en France ? Ils sont très loin d'avoir le même nombre d'adhérents que leur homologue allemand ... (200 membres contre 20 000 !). Alors, êtes-vous séduit par ce parti et croyez-vous qu'il a des chances de réussir, ou ne représente-t-il pour vous qu'une utopie ?

Sources :
News sur le site du parti pirate
Le site du parti pirate dédié aux législatives.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MiaowZedong MiaowZedong
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 04/04/2012 10:35
Citation Envoyé par DonQuiche  Voir le message
Rien de plus faux.
Le premier grand pouvoir en Europe est au Conseil, qui est composé des 27 gouvernements. Et pour beaucoup cela signifie que le pouvoir est détenu par Sarkozy-Merkel même s'ils sont restreints par le cadre du consensus européen. Acta, la cure d'austérité, etc, c'est eux, pas le parlement, même si celui-ci a voté. Le second pouvoir en Europe c'est la BCE, et elle est indépendante. Plus exactement elle se conforme au troisième pouvoir, le plus important : les traités signés parfois par les gouvernements européens et le plus souvent par les peuples. Finalement et en somme, en Europe le pouvoir appartient aux gouvernements actuels et aux fantômes de ceux qui les ont précédés, et des traités qu'ils nous ont convaincus de signer.

Tu oublies la comission, qui est nommée par les gouvernements. Plus les diver conseils de ministres spécifiques, et bien sûr le pouvoir officieux: les principaux chefs de gouvernements (et celui de l'État Français) qui se réunissent à huis clos.

D'ailleurs, si Merkel et Sarkozy se mariaient, ils pourraients gouverner l'Europe sur l'oreiller. En même temps, pas sûr que Sarkozy soit à la hauteur de la dame. [/PetitTrollDuMatin]
Tout d'abord le parlement européen lui-même n'est qu'un pouvoir mineur dont la plupart des décisions sont des réglementations techniques concernant l'environnement, la sécurité sanitaire, etc.

Son rôle c'est tout de même un peu renforcé dernièrement, même si au final c'est essentiellement une assemblée consultative, qui donne un avis dont on n'est pas forcé de tenir compte (un peu comme l'Assemblée Générale de l'ONU).

Je serais...soyons honnête, je suis cynique donc je le dis: vu ce que ce Parlement coûte, ce serait bien qu'il serve à quelque chose

(Eva Joly parle de 80% de renouvelables en 2050, elle devrait causer à des ingénieurs parfois).

En même temps, c'est des plans pour 2050, ça vaut ce que ça vaut.

Les plans à long terme de 1972 (avant le premier choc pétrolier, avant l'effondrement du Bloc Sovietique, etc, etc) sont presque tous caducs aujourd'hui, ceux d'aujourd'hui connaitront sans doute un sort similaire d'ici 2052....
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 04/04/2012 10:47
Citation Envoyé par zaventem  Voir le message


j'hésite entre éclater de rire et m’effondrer consterné devant un tel manque de connaissance de la réalité. Si le reste des documents est à l'avenant...

Tu trouves sa vision de la monarchie* caricaturale? Attends de voir ce qu'il dit de la république!

La république
Une république n’est rien d’autre qu’une monarchie qui s’est "mise en société anonyme".
La structure de sa hiérarchie est la suivante :
1. Le président (Barack Obama, Nicolas Sarkosy, etc.) est l’élément dominant de la
hiérarchie. Il ne se distingue du souverain que par le fait qu’il est élu périodiquement.
Il peut décider de presque tout.
2. Les ministres sont là pour exécuter la volonté du président. Ils peuvent tout au
plus lui faire des suggestions.
3. Le parlement est censé représenter l’opinion des citoyens, ce qu’il ne fait en général
pas, parce que ses membres sont élus au scrutin majoritaire
4. Le peuple n’a pas grand chose à dire, sauf au moment des élections.

Visiblement, ni les constitutions actuelles ni les philosophes du 18ème siècle** ne sont disponibles en P2P

*En fait, ce qu'il décrit ressemble à une vision idéalisée de l'autocratie. Je précise idéalisée, parce qu'en pratique, lorsque le pouvoir absolu émane de la personne du souverain, on tend à exprimer son désaccord en tuant le souverain

**Le droit constitutionel, en Occident du moins, reste fondé sur les idées des philosophes du 18ème. Pour voir une constitution inspirée par Bertrand Russel, il faudra surement attendre une centaine d'années...
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 04/04/2012 10:53
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Tu oublies la comission, qui est nommée par les gouvernements. Plus les diver conseils de ministres spécifiques, et bien sûr le pouvoir officieux: les principaux chefs de gouvernements (et celui de l'État Français) qui se réunissent à huis clos.

Je n'ai pas cité la commission car elle n'est pas un pouvoir très important, à peine plus que le parlement et en tout cas bien moins que le conseil : ses quelques velléités d'indépendance post-traité de Lisbonne avaient été bien vite refroidies et quand la commission fait quelque chose d'important c'est presque toujours sur commande du conseil ou en accord avec lui. Quant aux conseils des ministres ils font partie de ce que l'on appelle le conseil européen (parfois ce sont les dirigeants qui se réunissent, parfois les ministres de l'éducation, etc, mais c'est toujours *le* conseil).

En même temps, c'est des plans pour 2050, ça vaut ce que ça vaut.

Certes. Sauf que si l'on prévoit de changer toute l'infrastructure énergétique du pays d'ici 40 ans c'est en commençant dès maintenant avec les technos d'aujourd'hui ou proches. Et il n'y a rien dans les cartons pour ça. D'ailleurs tous les anciens plans multi-décennal ne sont pas devenus caducs, certains se sont bien concrétisés.
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 04/04/2012 11:18
Citation Envoyé par DonQuiche  Voir le message
Je n'ai pas cité la commission car elle n'est pas un pouvoir très important, à peine plus que le parlement et en tout cas bien moins que le conseil : ses quelques velléités d'indépendance post-traité de Lisbonne avaient été bien vite refroidies et quand la commission fait quelque chose d'important c'est presque toujours sur commande du conseil ou en accord avec lui.

La Commission a tout à la fois l'initiative, l'application et l'execution des lois. C'est loin d'être rien.

Par contre, la Commission agit toujours dans le même sens que la Conseil, on pourrait même dire qu'elle fait le "sale boulot" des gouvernments (voir post de ManusDei). La Commission est nommée par le Conseil (c'est-à-dire les gouvernment), donc si les Commissionaires vont à l'encontre de leur gouvernment, c'est simple: leur carrière politique (nationale et européene) risque de prendre fin avec leur mandat. Ils ne peuvent pas espèrer se faire réélire par le peuple, puisqu'ils ne sont pas élus. Ils sont donc officieusement responsables devant le gouvernement et le parti qui les a nommés.
Certes. Sauf que si l'on prévoit de changer toute l'infrastructure énergétique du pays d'ici 40 ans c'est en commençant dès maintenant avec les technos d'aujourd'hui ou proches. Et il n'y a rien dans les cartons pour ça. D'ailleurs tous les anciens plans multi-décennal ne sont pas devenus caducs, certains se sont bien concrétisés.

C'est sûr, mais quel politique a ne serait-ce que le bagage technique pour faire ce genre de plan?

En plus, un petit tests de plausibilité qu'on devrait faire plus souvent en politique: Joly a 68 ans, son corps commence déjà à la lâcher (c.f. actualités), en 2050 elle sera morte depuis une trentaine d'années sans doute et elle n'a pas d'enfants*. Pour elle, que ce soit 2050 ou 2500, c'est loin, très loin. Je ne pense pas qu'il soit raisonnable de lui demander de faire des plans sérieux pour cette échéance, mais peut-être suis-je trop cynique.

*Pour rappel, tout l'argument sous-jacent à la démocratie, c'est que les décideurs seront forcement, en règle générale, plus favorables à leurs intérêts qu'à ceux des autres, et malgré les quelques exceptions, à terme les intérêts non représentés seront piétinés (un constat qui a été malheureusement vérifié).

Il est donc légitime de mettre en doute la pertinence de confier des décisions à long terme à quelqu'un qui n'a pas d'intérêts personnels (ou même familiaux) sur cette durée....

P.S. @Jean-Marc Blanc: je m'excuse du ton hostile et moqueur plus haut, ce n'est pas très constructif. Par contre, avec tes schémas on ne peut plus simplistes, tu t'adresses à des gens dont la réflexion politique n'est pas plus développée que l’électorat type de Marine Le Pen ou Nick Griffin, avec un discours qui n'est pas plus réfléchi que le leur. En étant un peu brutal, on pourrait même dire que tu prends les gens pour des c....

Si tu veux réellement développer ton discours et engager des débats d'idées, je te conseillerais d'abandonner le format "présentation en 3 points pour élèves du primaires" de tes PDF.
Avatar de Flaburgan Flaburgan
http://www.developpez.com
Modérateur
le 04/04/2012 13:00
Une vidéo intéressante :
TEDxObserver - Rick Falkvinge - The Pirate Party - the politics of protest
Avatar de Bktero Bktero
http://www.developpez.com
Modérateur
le 06/04/2012 9:25
La république
Une république n’est rien d’autre qu’une monarchie qui s’est "mise en société anonyme".
La structure de sa hiérarchie est la suivante :

http://www.ubest1.com/?page=video/33...11.04.23-#null

Une vidéo "instructive"

L'animateur débat sur le sujet "notre système politique actuel est-il une démocratie ? qu'est ce que la démocratie ? le tirage au sort de la démocratie athénienne correspond-il a une démocratie réelle ?"
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 06/04/2012 11:17
Citation Envoyé par Bktero  Voir le message
Une république n’est rien d’autre qu’une monarchie qui s’est "mise en société anonyme".

Avatar de Barsy Barsy
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 06/04/2012 11:32
Citation Envoyé par Bktero  Voir le message
http://www.ubest1.com/?page=video/33...11.04.23-#null

Une vidéo "instructive"

L'animateur débat sur le sujet "notre système politique actuel est-il une démocratie ? qu'est ce que la démocratie ? le tirage au sort de la démocratie athénienne correspond-il a une démocratie réelle ?"

Les propos de cette personnes ont déjà été commentés dans ce topic : http://www.developpez.net/forums/d11...e-daujourdhui/

Et non, nous ne sommes pas en démocratie, nous sommes en république.
Avatar de Bktero Bktero
http://www.developpez.com
Modérateur
le 06/04/2012 16:04
Citation Envoyé par grafikm_fr  Voir le message

Avant de se taper la tête pour pas grande chose, il serait bien de lire la conversation. Je citais le commentaire #34, qui lui même citait les PDF donnés par Jean-Marc Blanc.
Avatar de DonQuiche DonQuiche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 06/04/2012 16:46
Citation Envoyé par Bktero  Voir le message

Encore Chouard.
Ce mec a vraiment vérolé tout le web, on nous ressort ses vidéos tous les cinq jours.
Avatar de Bktero Bktero
http://www.developpez.com
Modérateur
le 06/04/2012 16:58
A part un ami qui m'en a parlé en Décembre, je n'ai jamais entendu parlé de ce gus XD

Désolé !
Offres d'emploi IT
H/F-Consultant AMOA
CDI
Sogeti - IDF - EUPS - Ile de France - IDF (75116)
Parue le 23/10/2014
Analyste développeur magento
CDI
SCR - Ile de France - Rambouillet (78120)
Parue le 14/11/2014
Responsable service informatique
CDI
Haute-Savoie Habitat - Rhône Alpes - Annecy (74000)
Parue le 30/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula