Document Foundation : pas de LibreOffice OnLine cette année
Mais une feuille de route officielle, le portage pour Android progresse

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Edit 16h : La Document Foundation vient de corriger une confusion dans la communication autour des déclinaisons Cloud et mobiles de son fork d'OpenOffice.org. Elle annonce une feuille de route.

La Document Foundation a posé hier la dernière pierre de la dernière version de la branche 3.4 de sa suite bureautique open-source.

Résultat, son énergie va à présent être entièrement tournée vers la branche 3.5 de LibreOffice. Et vers les nouvelles déclinaisons de son fork d'OpenOffice.org.

La première d’entre elles est LOOL, acronyme de « LibreOffice OnLine ».

Version hébergée de LibreOffice, LOOL se positionnera comme le premier concurrent open-source important des Google Docs et des Office Web Apps de Microsoft.

LOOL est entièrement réalisée en HTML 5, CSS, JavaScript et avec le framework GTK+. Elle utilisera le protocole WebSocket pour une communication en haute vitesse entre le navigateur et le serveur.

Annoncée mi-octobre, la suite libre en mode Cloud sera dotée d'une feuille de route officielle le mois prochain. Ce calendrier prévisionnel confirmera une sortie "courant 2013".



En parallèle du Cloud, LibreOffice s’attaque à la mobilité. En ligne de mire : Android et iOS. Les deux versions pour smartphones avaient elles-aussi été annoncées en octobre 2011. Depuis, leurs dates de sortie n’ont pas été précisées mais le portage de LibreOffice pour Android serait en phase d’être terminée.

"Le portage du code est réalisé à 80%", nous confirme Italo Vignoli, porte-parole et Directeur de la Fondation, "mais il y aura encore beaucoup de choses à coder une fois le portage terminé".

Si son arrivée officielle n’est pas à l'ordre du jour - les développeurs travaillent encore sur l'interface tactile et sur le code lui-même qui ne serait écrit qu'à 50% – le projet semble néanmoins avancer à bonne vitesse.

Très prudente, la Document Foundation parle elle d'une feuille de route pour 2013.

D’ici là, la version 3.4.6 pour bureau est disponible sur cette page.

Et la version 3.5.1 (recommandée) sur celle-ci.

Source : The Document Foundation Blog et déclarations de la Foundation

Et vous ?

Attendez-vous LooL avec curiosité ou pas du tout ?
Intéressé(e) par un LibreOffice sur Android et iOS ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 28/03/2012 11:44
Citation Envoyé par JBFaure  Voir le message
Tu l'as déjà le mode off-line. La version cloud est fonctionnellement identique à la version normale off-line. C'est tout l'avantage de la chose par rapport aux autres propositions de bureautique en mode cloud.

Ce n'est pas tout a fait comparable, l’intérêt d'un mode offline est de pouvoir se passer provisoirement d'une connexion en ne changeant rien à sa façon de travailler.
Pour le coup, passer de LOoL à LO n'est pas du tout transparent.
Avatar de JBFaure JBFaure
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 28/03/2012 22:54
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
Ce n'est pas tout a fait comparable, l’intérêt d'un mode offline est de pouvoir se passer provisoirement d'une connexion en ne changeant rien à sa façon de travailler.
Pour le coup, passer de LOoL à LO n'est pas du tout transparent.

Dans le cas de LO, ce qui était montré lors de la conférence de Paris, c'était bien l'interface habituelle de LO dans une fenêtre Firefox. Pour moi ça veut bien dire qu'on travaille de la même façon avec la version on-line et la version standard off-line.

JBF
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/03/2012 9:43
Citation Envoyé par JBFaure
Dans le cas de LO, ce qui était montré lors de la conférence de Paris, c'était bien l'interface habituelle de LO dans une fenêtre Firefox.

Et pour cause le système de fonctionnement du backend HTML5 de GTK+ fait qu'il s'agit juste d'un LO tournant sur le serveur et dont le rendu est envoyé via le réseau à un canvas au lieu d'être dessiné sur une fenêtre. De fait tout se passe sur le serveur.

Citation Envoyé par JBFaure
Pour moi ça veut bien dire qu'on travaille de la même façon avec la version on-line et la version standard off-line.

L'interface graphique et les fonctionnalité sont en effet les mêmes mais ça ne suffit pas pour que le passage du online au offline (et vice-versa) soit transparent pour l'utilisateur :
  • Tous les documents sur lesquels on travaille sont sur le serveur et la migration des données entre une appli HTML5 et une appli native me parait hasardeux voire impossible sans hack moches sur le navigateur
  • Tous les paramétrages fait sur une version de LO ne seront pas reportés dans l'autre
  • On a une application dédiée à gérer en plus qu'il faut installer si ce n'est déjà fait et qu'il va falloir maintenir à jour.
  • On a deux points d'entées différents : soit un signet sur le navigateur, soit une l'application
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 29/03/2012 10:36
Je doute sincèrement que quelqu'un qui ait LO sur sa machine ira utiliser régulièrement LOol.
Quoique, pour aller éditer un document hébergé sur serveur central...
Dans ce cas, on peut très bien imaginer que LO intègre le client réseau ET le client lourd, ce qui lui permet d'avoir les deux modes.

Résultat:
_ plus besoin de navigateur internet (donc les hack & co)
_ configuration unifiée
Bref, ça résoudrai tous les problèmes que tu cites Uther. Et je ne pense pas que cette solution soit très difficile à mettre en place, il suffit d'intégrer le navigateur dans LO.
Et je suppose que ça ne doit pas être trop compliqué, vu que certains framework pour construire des GUI intègrent cette possibilité (déjà, wxWidgets 2.9, qui est stable -même si branche de dev- peut intégrer divers moteurs selon l'OS. Je suis près à parier que ceux de MS intègrent le moteur d'IE, et que Qt doit avoir implémenté le sien -j'ai parfois l'impression qu'ils sont atteint du NIH-. Pour GTK je n'en ai aucune idée)
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/03/2012 12:10
Citation Envoyé par Freem  Voir le message
Je doute sincèrement que quelqu'un qui ait LO sur sa machine ira utiliser régulièrement LOol.
Quoique, pour aller éditer un document hébergé sur serveur central...

Pour ça il n'y a pas de souci actuellement, il suffit de placer ses fichiers sur un lecteur réseau commun, c'est ce que la très grande majorité des entreprises font, même si c'est pas très prudent.
Une autre méthode plus propre mais plus rare est de mettre les document sous un outil de Suivi de version(SVN, CVS, ...)

Citation Envoyé par Freem  Voir le message
Dans ce cas, on peut très bien imaginer que LO intègre le client réseau ET le client lourd, ce qui lui permet d'avoir les deux modes.

Là pour le coup j'ai du mal a comprendre l’intérêt.
On serait à la fois dépendant du réseau, contraint de ce farcir les technologies du navigateur et on doit toujours installer quelque chose coté client. Ça cumulerait juste tous les défauts

Une solution qui me parait plus adaptée serait d’intégrer un système de suivi de version à LO.
Ça ne supprimerait pas le problème de l'installation et de mise à jour, mais il y a des outils d'admin réseau qui peuvent gérer ça
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 30/03/2012 9:04
C'est vrai que l'intégration de logiciels de suivi de version pour les outils bureautiques serait un vrai plus.

Par contre pour le client lourd je pense que tu m'as mal compris.
Je pensais plus à une sorte de plug-in qui permette au client lourd de se comporter comme un client léger.

Evidemment, il est plus simple d'ouvrir directement le fichier situé sur le répertoire réseau. Mais c'est une solution qui peut ne pas être applicable, selon les politiques de sécurité. Il est possible que les droit d'accès au service LOol soient donnés mais pas ceux d'accéder directement aux fichiers après tout. Je ne suis pas admin et ne m'y connaît pas trop en sécurité, donc j'ignore si le comportement habituel est proche de ça ou pas, mais le scénario me paraît plausible.

PS: c'est certain que les logiciels de versionning ne sont pas assez répandu dans les entreprises... Cela dis, ce n'est pas surprenant, vu que ce n'est pas pendant les études que l'on apprend leur existence ou leur utilisation. Encore un truc ou il faut se démerder seul, et ou l'open source enseigne énormément aux dev, selon moi. Mais ceci n'est pas le débat de ce sujet ^^ (quoique, d'une certaine manière, on peut considérer qu'un logiciel de versionning évolué et spécialisé dans la bureautique serait l'équivalent de ce LOol)
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 02/04/2012 11:01
Citation Envoyé par Freem
Par contre pour le client lourd je pense que tu m'as mal compris.
Je pensais plus à une sorte de plug-in qui permette au client lourd de se comporter comme un client léger.

J'aimerais que tu précises un peu ce point car j'ai du mal à m'imaginer ce que tu entends par "un client lourd se comportant comme un client léger".
Avatar de Flaburgan Flaburgan
http://www.developpez.com
Modérateur
le 02/04/2012 16:32
De ce que j'ai compris, permettre d'éditer à la Google Doc directement dans LO. Ce n'est pas la même chose qu'un fichier sur le réseau, car celui-ci ne peut pas être ouvert par plusieurs utilisateurs à la fois.
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 02/04/2012 17:41
LibreOffice (tout comme Office) permet de gérer la plupart des documents en mode partagé : plusieurs utilisateurs peuvent l'éditer à la fois et la sauvegarde fait un "merge" au lieu d'un bête remplacement.
Avatar de vohufr vohufr
http://www.developpez.com
Membre actif
le 09/07/2013 18:59
un petit déterrage :$ Y a du nouveau sur ce projet ou non ?
Avatar de sekaijin sekaijin
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 10/07/2013 11:53
Oui il y a du nouveau
voilà ce que disais la presse
Citation Envoyé par Le 4 juillet 2013 par David Feugey
AMD vient de rejoindre le ‘board’ de la Document Foundation, une structure chargée de promouvoir le développement de la suite bureautique LibreOffice. Une adhésion qui permettra à la société de mieux influer sur le devenir de cet outil, avec comme objectif de l’optimiser pour ces CPU.

Mais pas seulement. « C’est formidable de travailler sur LibreOffice avec The Document Foundation afin d’utiliser la puissance brute des GPU et APU AMD, tout d’abord pour les utilisateurs du tableur », lâche Manju Hegde, vice-président Solutions Hétérogènes chez AMD.

Utiliser la puissance des GPU pour accélérer une suite bureautique ? En fait le concept ne manque pas de sens… surtout pour les tableurs. Ces derniers sont en effet chargés de traiter des documents de plus en plus massifs.

lire la suite

on peut ajouter
Citation Envoyé par le 4 juillet 2013 par Denis Leclercq dans Logiciels, Finances et industrie
Bien entendu, les améliorations apportées par AMD sur LibreOffice seront disponibles pour l'ensemble des processeurs et cartes graphiques du marché y compris ses propres APU. On parle également de la livraison d'un code compatible avec Windows, Mac et Linux. quoi que pour ce dernier, il semble difficile à croire que les performances soient au rendez-vous, à moins que les pilotes ne gagnent pas un peu plus en vélovité sur le support de l'OpenCL.
lire la suite

bref il y a eu beaucoup de commentaires après cette annonce.
elle est importante pour la suite bureautique car AMD dans cette opération cherche à démontrer l'efficacité d'OpenCL et de sa solution face à la concurence. elle devrait donc faire un travail important hissant du coup la suite d'une marche. LibreOffice tout comme oOO souffre d'un tableur lent.
(entre autre)

le choix d'openCL devrait garantir une portabilité bien meilleure que directX ou cuda

A+JYT
Offres d'emploi IT
CONCEPTEUR WEB.NET H/F
CDD
CDS SOFT, Pôle IT du groupe STUDIEL - Provence Alpes Côte d'Azur - Monaco
Parue le 31/10/2014
Développeur d'applications android (h/f)
Stage
Small iz beautiful - Ile de France - Nanterre (92000)
Parue le 21/10/2014
Développeur .net angular
Freelance Mission
Huxley - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 24/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula