«Le projet de loi des droits du développeur» :
Quelles conditions doivent remplir les entreprises pour que le développeur puisse réussir ?

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Le , par Hinault Romaric, Responsable Actualités
Le métier de développeur nécessite un environnement adapté, des outils et un certain confort pour un meilleur rendement. Cependant, plusieurs entreprises ne fournissent toujours pas au développeur les éléments essentiels dont il a besoin pour réussir.

Je suis tombé sur un ancien billet de Jeff Atwood, illustre blogueur, intitulé « The Programmer's Bill of Rights » (projet de loi des droits du programmeur), qui propose un projet de loi pour la protection des droits des programmeurs en empêchant les entreprises de leur refuser les éléments fondamentaux dont ils ont besoin dans leur travail.

Atwood propose les droits suivants qui doivent être respectés pour chaque développeur :

  1. Chaque programmeur aura deux moniteurs : si une entreprise veut maximiser la productivité des développeurs, elle doit s’assurer que chaque développeur dispose de deux moniteurs.
  2. Chaque programmeur aura un PC rapide : les développeurs doivent exécuter un grand nombre d’applications pour leur travail (environnement de développement, moteur de base de données, serveurs Web, machine virtuelle, etc.). L’exécution de tous ces logiciels exige donc un PC rapide avec beaucoup de mémoire.
  3. Chaque programmeur aura le choix de sa souris et son clavier : avoir sa propre souris et son propre clavier engendre un sentiment de responsabilité durable auprès du développeur.
  4. Chaque programmeur aura un fauteuil confortable : les développeurs doivent disposer de chaises leur permettant de rester agréablement assis pendant 8 heures.
  5. Chaque programmeur doit avoir une connexion internet rapide : il est difficile d’imaginer un travail bien fait sans des recherches rapides sur internet.
  6. Chaque programmeur doit avoir un cadre de travail calme : la programmation exige une concentration mentale. Les programmeurs ne peuvent pas travailler efficacement dans un environnement bruyant.


Voilà les six droits fondamentaux du développeur dans le projet de loi de Jeff Atwood, qui conseille « d’exiger ses droits en tant que programmeur » .

Source : Coding Horror

Et vous ?

Que pensez-vous de cette proposition de Jeff Atwood ?

Quels sont les éléments nécessaires pour que le programmeur puisse bien travailler ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Yona82 Yona82
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 10/10/2012 22:37
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
Désolé, mais là, je ne suis pas s'accord avec toi(c'est rare). USA ou pas, deux écrans, ça donne un confort vraiment sympa. Qui augmente la productivité(ça évite d'alt-tabber en permanence). USA ou pas, dès qu'on est sur des gros projets, une grosse bebete, ça sert(après, dans mon cas, c'est le serveur qui compte, pas la machine de bureau). On compile plus vite, et on est pas tenté de zoner sur DVP pendant que ça traiiiiine à cooooooompiler(ou a eeeeeeeeexecuter).

Et surtout, USA ou pas, la santé, c'est important. Dans l'industrie, de gros progrès ont été faits sur l'ergonomie des opérateurs. Parceque prendre soin du dos des gens, c'est rentable. Je connais en arrête maladie un gars qui passe en arrête maladie 2 à 3 semaines par an. A cause de son dos. Vu qu'il fait partie des 3 "indispensables" de sa boite, un fauteuil ergonomique ne serait pas idiot dans son cas. J'ai longtemps été "marche ou crève", mais je me suis rendu compte que non, le confort n'était pas juste une exigence de chochotte. Ca a vraiment un impact - positif - sur la productivité. Sur l'absentéisme. Sur le turn-over.

Il est possible que les Américains aient un autre rapport à l'entreprise. Celà ne change pas le message : de meilleures conditions de travail amélioreront la productivité de votre entreprise. Directement parceque le salarié sera plus productif et moins malade, mais aussi indirectement en attirant plus facilement les salariés talentueux(ce deuxième effet étant peut-être encore plus fort que le premier, bien qu'indirect). Horaires de fou ou non.

Bonsoir,

Alors là, je suis bien sidérée. C'est vrai qu'être mal à l'aise au bureau crée beaucoup de conséquences néfastes. Ce n'est pas seulement le dos qui en pâtit mais la productivité aussi. Les boîtes américaines et françaises doivent s'en rendre compte.
Avatar de Alexandre T Alexandre T
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 02/01/2013 22:34
Bonjour,

En dehors du clavier et de la souris, j'ai mis en place ces solutions dans mon équipe de développement. Le turn-over a diminué mais je ne pense pas que ce soit le facteur déterminant. Mais une chose est certaine, le confort se ressent et mon équipe vient à imposer le calme quand les collègues approchent et parlent forts. Nous sommes malheureusement dans un (mini) open space de six personnes et un génie a eu l'idée d'installer le coin café à côté de nous. En l'absence de collègues au coin café, on entend les mouches volés et c'est un bonheur pour la concentration.

Nous venons de commander un véritable appareil qui bippe quand le bruit atteint un certain nombre de décibels afin de l'installer au dessus du coin café.

Cela a-t-il été compliqué ? Pas du tout. J'ai donné la liste du matériel pouvant être acheté au travers de nos différents contrats d'achat (siège, écrans, pc, logiciels de développement), cela a valu une augmentation de l'ordre de 1000 euros par développeurs. C'est donc dérisoire comparé à la masse salariale. Cela a été accepté. En plus dans mon argumentaire, notre service a déployé une solution open source en lieu et place d'une application utilisant notre dernier serveur de base de données à licence payante et nous avons même pu nous offrir deux ordinateurs portables renforcés pour nos sorties sur le terrain. Les développeurs sont satisfaits. Le plus difficile pour nos responsables est d'expliquer aux autres équipes (qui ne développent pas) que nous avons tous des doubles écrans 21". La jalousie est en fait un frein à plus d'investissements.

Le plus gros avantages : l'ambiance entre collègue est meilleure, malgré un fainéant hors norme. Mais ce qui compte n'a pas été de donner du meilleur matos. Ce qui compte est d'avoir laisser choisir le matos !
Avatar de el_slapper el_slapper
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 03/01/2013 9:24
Citation Envoyé par Alexandre T  Voir le message
(.../...)En dehors du clavier et de la souris, j'ai mis en place ces solutions dans mon équipe de développement. Le turn-over a diminué mais je ne pense pas que ce soit le facteur déterminant.(.../...)

Tiens, ça me rappelle mes cours d'ergonomie. Dans l'entre-deux-guerres, la discipline en était encore à ses premiers balbutiements. Dans un atelier de couture réparti en deux salles, ils ont fait un test. La première salle ne bougeait pas. Dans la deuxième, ils ont amélioré l'éclairage. Résultat, augmentation de productivité.

Puis, ils ont décidé un retour à la normale. Le premier atelier ne bougeant pas, le deuxième revenant à l'ancienne luminosité. Résultat inattendu : la productivité.....a continué à augmenter. Ils ont mis 10 ans à comprendre(c'étaient les débuts, et il leur a fallu aller au-delà de millénaires de préjugés esclavagisants sur la mécanique du travail).

A mon sens, c'est un facteur quand même indirectement déterminant que tu cites. Parceque le simple fait de s'occuper des travailleurs augmente leur satisfaction et leur performance au travail. Pour tes programmeurs d'aujourd'hui comme pour les couturières des années folles.

Enfin, les équipes qui ne développent pas pourraient elles aussi bénéficier d'un double écran, spécialement si ils travaillent sur deux applis en même temps(un classique étant l'appli maison à coté d'Excel). Sans compter l'effet motivation.
Avatar de ManusDei ManusDei
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 03/01/2013 11:21
Citation Envoyé par Alexandre T  Voir le message
Le plus gros avantages : l'ambiance entre collègue est meilleure, malgré un fainéant hors norme. Mais ce qui compte n'a pas été de donner du meilleur matos. Ce qui compte est d'avoir laisser choisir le matos !

Question réellement naïve, pourquoi le garder, si il est fainéant ?
Offres d'emploi IT
CONSULTANT TMA H/F
CDI
MENWAY - Nord Pas-de-Calais - Lille
Parue le 06/11/2014
H/F-Ingénieur Réseaux & Sécurité
CDI
Sogeti - Régions - Méditerrannée - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice et Aix-en-Provence (13000)
Parue le 29/10/2014
Chef de projet intégration technique (h/f)
CDI
Kacileo - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Parue le 19/11/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula