Les conditions de travail chez Foxconn toujours aussi mauvaises
D'après une ONG, un concurrent d'Apple pourrait en profiter

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Sur le même sujet
Le , par Sarah Mendès, Membre Expert
Le sous-traitant informatique Foxconn continue de faire parler de lui. Ce géant taïwanais, qui emploie plus de 1.2 millions de collaborateurs, assemble les produits de grands noms de l’électronique à l’instar de Apple, HP, Nintendo, Sony, Microsoft ou encore Amazon.

Une vague de suicides à répétition avait placé Foxconn sous le feu des projecteurs en 2010 et 3 employés ont trouvé la mort en juin dernier dans une explosion à l’usine de Chengdu.

Foxconn a vu sa réputation s’écrouler aux Etats-Unis le 6 janvier dernier suite à la retransmission d’une partie du texte « Agonie et extase de Steve Jobs » de l’acteur Mike Daisey diffusée dans l’émission de radio « This American Life ».

Ce spécialiste du monologue avait alors été très critique envers Foxconn mettant en lumière les conditions exécrables de production des appareils électroniques dans les usines de Shenzen. Sa pièce, fondée sur des faits réels et d’autres fictifs, a immédiatement eu un impact majeur. De nombreux quotidiens, interloqués par ce texte, envoyèrent leurs journalistes spécialisés enquêter sur place.

Ce fut le cas du New York Times. Dans son édition du 25 janvier, le quotidien rapportait les mauvaises conditions de travail des employés de Foxconn.

Suite à cela, des appels au boycott d'Apple furent lancés et de nombreuses manifestations organisées devant les Apple Store en février dernier, poussant la marque à demander un audit et à adhérer à la Fair Labor Association (organisation visant à l’amélioration des conditions de travail des usines dans le monde entier).

Détournement parodique d'une publicité d'Apple par Greenpeace Switzerland sous cc qui traduit une certaine défiance vis à vis de la marque

Foxconn avait alors promis des améliorations tout en déplorant de fausses accusations.

Mais l'entreprise refait la Une des médias aujourd’hui suite aux conclusions établies par une ONG de défense des droits des travailleurs basée à Hong Kong, le China Labour Bulletin.

Celle-ci estime que rien n’a véritablement changé et que les conditions de travail des salariés de la firme sont toujours aussi mauvaises et inquiétantes.

Geoffrey Crothall, porte-parole de l’ONG, dénonce des horaires extensibles, un management qui frôle le harcèlement et des pratiques dangereuses dans certaines usines. « Tout cela existe encore. Je ne pense pas qu’il y ait eu des améliorations au cours des derniers mois. Je ne pense pas que Foxconn ait vraiment changé quoi que ce soit », a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters.

De son côté, Apple vient de publier son rapport mensuel sur le temps de travail des ouvriers travaillant pour ses fournisseurs. Le rapport s'appuie sur 110 usines et prend en compte 500 000 employés. Pour la firme, 89% de ces ouvriers sont en conformité avec les règles définies par les entreprises. A savoir un maximum de 60 heures par semaine.

Apple admet cependant que 16% de ces ouvriers effectuent des semaines de plus de 60 heures. La durée moyenne pour les ouvriers employés par ses sous-traitants est estimée quant à elle à 48 heures par semaine. Et de reconnaître officiellement que des efforts doivent continuer à être accomplis. Un progrès ou un moindre mal selon le point de vue où l'on se placera.

Ironiquement, le grand concurrent d'Apple, le coréen Samsung, réfléchit lui sérieusement à implanter des moyens de production sur le sol Américain. Un moyen de progresser encore plus sur un marché où les clients ne sont pas insensibles au « patriotisme économique ».

Téléchargez la pièce complète de Mike Daisey, "Agonie et extase de Steve Jobs"

Source : Reuters, The New York Times, Apple

Et vous ?

Pensez-vous vraiment que les conditions de travail des employés de Foxconn changeront un jour ?

Pensez-vous qu'un appel au boycott des produits d'Apple va être relancé ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de JML19 JML19
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 21/03/2012 17:10
Bonjour

Je ne pense pas que les conditions de travail des personnes en Chine ou ailleurs dans le monde soient une préoccupation pour le monde de l'entreprise et de la finance.

Je ne pense même pas que ce soit une préoccupation pour tout un chacun sur notre planète.

Je pense que le monde économique et politique est plus préoccupé par des problèmes de stratégie de pouvoir, de gain financier et de taux de croissance, que par des problèmes de droit des travailleurs.
Avatar de mala92 mala92
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 21/03/2012 17:18
Citation Envoyé par Sarah Mendès  Voir le message
Pensez-vous vraiment que les conditions de travail des employés de Foxconn changeront un jour ?

Je raconte une connerie en disant que les usines sont en Chine ? Si non :
La Chine change. La croissance diminue, les élections arrivent. Risque de mouvements sociaux (je ne sais plus où j'ai lu ça).
Donc d'une manière générale, les conditions de travail des chinois vont sûrement changer, y compris Foxconn.
On verra si c'est en mieux ou en pire.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 21/03/2012 20:36
A force de vouloir faire du moins cher à tout prix, on se rend enfin compte qu'il y a un prix élevé... à la fois des conditions de travail déplorables pour eux, et du chômage ici à cause de délocalisation.

Finalement, personne n'y gagne, à part les actionnaires à très court terme.

Ne soyons pas surpris de changements en Chine, ça ne pourrait être que bénéfique je crois...
Avatar de mala92 mala92
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 22/03/2012 9:11
Citation Envoyé par Etre_Libre  Voir le message
A force de vouloir faire du moins cher à tout prix, on se rend enfin compte qu'il y a un prix élevé... à la fois des conditions de travail déplorables pour eux, et du chômage ici à cause de délocalisation.

Finalement, personne n'y gagne, à part les actionnaires à très court terme.

Ne soyons pas surpris de changements en Chine, ça ne pourrait être que bénéfique je crois...

C'est une histoire sans fin. Ca ne changera rien !! Sauf pour les Chinois.
Aujourd'hui, la Chine est déjà trop cher, les équipementiers (sportif) partent de Chine parce que l'Inde est moins cher.

Quoiqu'on en dise, si la Chine fabrique des microprocesseurs c'est qu'elle a des équipements de pointes avec les salariés qui vont avec, donc ça se paie. Et ce genre de Personnels qualifiés se rendent compte qu'ils sont exploités, donc demandent plus de salaire.

Là on parle de l'Electronique, mais quid de Renault ? Le secteur automobile demande beaucoup plus de main-d'oeuvre que l'électronique.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 22/03/2012 9:13
On ne pourra pas déplacer le problème de pays en pays sans cesse... au bout d'un moment ça aura fait le tour du monde
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 22/03/2012 11:44
Il y a un plus de deux ans (le temps passe vite), j'avais entendu parler à la radio de pays du tiers monde ou des grévistes sortaient victorieux.
Je m'en souviens, parce que j'avais pensé que c'était "marrant" que ça ne fasse pas plus de bruit qu'une news de même pas 5 minutes sur france inter (ou france info? Je ne sais plus trop).

C'était bien avant le printemps arabe, dans des pays bien plus pauvres (pays africains), mais ça laissait déjà apercevoir que non, les gens ne sont pas nécessairement idiots, même s'il faut pousser loin pour qu'ils s'énervent.

Moi qui est plutôt cynique et pessimiste sur ce genre de choses, ça m'avais énormément satisfait d'entendre parler de ça.
Et ça me fait rejoindre Etre_Libre.

Un peuple se révolte, change ses conditions de travail, les entreprises délocalisent ailleurs, mais la même chose fini par se produire. Et probablement de plus en plus vite.
La seule chose que je crains, c'est que les pays qui se sont déjà réapproprié certains droits, se laissent supprimer ces droits et deviennent moins chers que les autres, entrainant une ronde. Mais ça me paraît peu crédible quand même, il semble que les gens aient du mal à revenir trop loin en arrière.
Avatar de David_g David_g
http://www.developpez.com
Membre chevronné
le 22/03/2012 12:04
Code :
Finalement, personne n'y gagne, à part les actionnaires à très court terme.
Oui et les clients et la majorité des personnes qui ne sont pas ces pays en fait.

Note : cela ne veut pas dire que je soutiens ce fonctionnement hein. juste qu'il faut en pousser l'analyse un peu plus avant que cela.
Avatar de erwanlb erwanlb
http://www.developpez.com
Inactif
le 22/03/2012 12:25
Pas mal d'entreprises se rendent compte aussi que faire fabriquer en Chine et compagnie peut revenir cher non pas en argent pur mais en délais et en qualité...quand il faut une semaine pour avoir un produit en local il faut parfois attendre 2 mois pour le faire venir de Chine !

Il suffirait que leurs salaires augmentent encore un peu pour que l'affaire ne soient plus tellement rentables au moins sur petits et moyens volumes.
Avatar de cahnory cahnory
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 22/03/2012 12:42
Citation Envoyé par Etre_Libre  Voir le message
On ne pourra pas déplacer le problème de pays en pays sans cesse... au bout d'un moment ça aura fait le tour du monde

En général la qualité des conditions de travaille (salaires, confort,…) est proportionnelle à la richesse d'un pays (si celle-ci n'est pas basée sur une ressource type pétrole, uranium,… mais sur le travaille).
On peut se dire qu'un jour on aura fait le tour mais on peut aussi voir ça comme une boucle. Pendant que la chine s'est industrialisée, nous nous sommes dé-industrialisé, alors qu'ils sont en croissance, la notre réduit,… pendant que la chine s'industrialise, les salaires augmentent et les conditions de travaille s'améliorent la rendant de fait moins attractive que d'autres pays (inde, afrique). Ce que je veut dire c'est que quand ça monte d'un coté, ça descend de l'autre et on peut imaginer que ça soit le cas indéfiniment.
Le vrai problème selon moi c'est que le coup du travaille est le principal levier pour baisser les couts alors que ça devrait être le savoir faire, le cout des matières premières, le transport… bref tout ce qui tendrait à rationaliser un peu l'industrie.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 22/03/2012 12:59
Citation Envoyé par David_g  Voir le message
Code :
Finalement, personne n'y gagne, à part les actionnaires à très court terme.
Oui et les clients et la majorité des personnes qui ne sont pas ces pays en fait.

Note : cela ne veut pas dire que je soutiens ce fonctionnement hein. juste qu'il faut en pousser l'analyse un peu plus avant que cela.

A court terme le client est content car c'est moins cher, mais par la suite comme tout est délocalisé, de moins en moins de travail pour lui, donc même le "pas cher" il ne pourra plus se l'acheter...
Offres d'emploi IT
Consultant stagiaire en innovation (h/f)
Stage
SOLUCOM - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 21/11/2014
Développeur php | fullstack h|f
CDI
Mobiskill - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 10/12/2014
Développeur as3 / air
CDD CDI
Talented People - Midi Pyrénées - Carcassonne (11000)
Parue le 01/12/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula