Windows 8 : pourquoi s'arrêter à l'UI fait louper l'essentiel
Au CeBIT Microsoft montre qu'il parie sur un changement de paradigme

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, rappelons qu'une beta reste une beta. Un produit en cours d’élaboration. Par définition imparfait ou mi-cuit comme disent les anglo-saxons (« half cooked »).

En se concentrant exclusivement sur les détails de l’UI de la Consumer Preview de Windows 8 (chose importante par ailleurs), beaucoup de testeurs sont passés à côté de l’essentiel : avec cet OS, Microsoft amorce un virage radical et parie sur un changement de paradigme. Un changement profond de l’informatique qui unifie les OS et fait converger les types de hardwares.

Cette vision ne sera peut-être pas la bonne (ou la seule possible), et Windows 8 ne sera peut-être pas un succès. Mais ce pari est partagé par d’autres, ce qui augmente fortement ses chances de se concrétiser.

Pour être clair, dans la vision de Microsoft (et d’autres acteurs donc), une tablette, un smartphone, un PC ou un portable risquent d’ici peu de ne plus être que des variations du même appareil. Seule l’UI et l’expérience utilisateur changeront en fonction du contexte. D’où cette interface hybride de Windows 8.

Mais qui dit « hybride » ne dit pas que tout fonctionne avec tout. L’interface « Metro » est difficile à utiliser à la souris ? Logique. Elle n’est pas conçue pour cela.

La semaine dernière, Kevin Turner et Erwin Visser, respectivement Chief Operating Officer de Microsoft et Senior Director de la Division Windows, en ont fait une démonstration claire au CeBIT de Hanovre. Curieusement, la chose est passée assez inaperçue.


Erwin Visser, lors de sa démo de Windows 8 au CeBIT 2012 de Hanovre

Qu’ont-ils montré devant un parterre de professionnels et de DSI ?

Que Windows 8 sur tablette est tactile, avec des applications optimisées pour ce mode d’interaction.

Et que Windows 8 sur PC - ou sur tablette avec un dock (une possibilité particulièrement soulignée au CeBIT) - fonctionne en mode Aero « classique », optimisé pour le clavier et la souris. Metro reste certes accessible, mais il n’est pas présenté comme le plus pertinent.

Pourquoi deux OS en un ? Parce que pour Microsoft, les hardwares vont converger. Un smartphone est un PC en puissance, une tablette un ultra-book qui s’ignore.

« Avec Windows 8, nous avons décidé d’être les premiers, plutôt que d’être les suiveurs », lançait Kevin Turner sur la scène du CeBIT pour souligner la dimension à ses yeux avant-gardiste du pari. « Il n’y a plus de compromis avec Windows 8, plus besoin de choisir (NDR : entre un OS tactile ou classique). Nous remplaçons le mot "ou" par le mot "et". […] Nous faisons ce qui n’a jamais été fait auparavant ».

Le but affiché ne pourrait pas être plus ambitieux : « changer le visage de l’informatique ». Tout simplement.

On pensera ce que l'on voudra de cette annonce, mais Microsoft a trop souvent été critiqué ces derniers mois sur son manque d’anticipation face à la déferlante de la mobilité pour que son effort ne soit pas, cette fois-ci, salué.


La tablette PlayBook et son BlackBerry Mini Keyboard, plusieurs sociétés parient de plus en plus sur cette nouvelle convergence

Cette volonté « de tout unifier » (sic) est partagée par d’autres. Apple pense lui aussi à une plus grande convergence entre iOS et Mac OS. Des acteurs aussi divers que ASUS (avec ses Transformer et PadPhone), Motorola (avec le Atrix), RIM (avec son BlackBerry Mini Keyboard) ou Canonical (avec Ubuntu pour Android, très semblable à Windows 8 dans sa finalité) déclinent une même inspiration. Un hardware, un système, mais qui s'adaptent à des utilisations multiples.

L’interrogation fondamentale que Windows 8 a posée lors de CeBIT n’est pas de savoir s’il sera possible de rajouter un menu « Démarrer » à sa Consumer Preview (ce qu’une société comme Stardock s’est empressée de proposer avec Start8 pour se payer une campagne de publicité gratuite et crouler sous les articles de presse). Elle est de savoir si cette unification aura bien lieu.

La réponse sera certainement beaucoup plus stratégique et aura, nous semble-t-il, beaucoup plus de conséquences sur le monde IT que la question de la pertinence de l’utilisation de Metro sur des écrans de 27 pouces.

Source : CeBit de Hanovre, présentation du 6 mars 2012

Et aussi :

La Consumer Preview (beta) de Windows 8

Et vous ?

Que pensez-vous de ce pari ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de shenron666 shenron666
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 29/03/2012 15:56
Citation Envoyé par Andnotor  Voir le message
Les disques physiques (internes/externes) réunis en disque virtuel en thin provisionning ?

ça y est dans la preview pour le tester ?
ça apporte quoi de concret pour monsieur tout le monde ?
quelle facilité de mise en place ?

Citation Envoyé par Andnotor  Voir le message
Les améliorations de l'historique des fichiers ?

tu peux détailler lesquelles ?

Citation Envoyé par Andnotor  Voir le message
Defender intègrant Security Essentials et par conséquent Windows équipé d'un antivirus natif ?

j'espère qu'on peut le désinstaller

Citation Envoyé par Andnotor  Voir le message
(Et pour les développeurs) WinRT ?
...

ah oui, winrt... ça apporte quoi de concret ?
Avatar de Andnotor Andnotor
http://www.developpez.com
Rédacteur/Modérateur
le 29/03/2012 17:27
Je n'ai bien sûr pas tout testé (j'ai d'autres priorités), mais...

Pool de disque:
Du RAID soft. Ça se trouve dans le panneau de config sous "Espaces de stockage". Extension de disque, mirroring ou les deux. Par exemple avec deux disques de capacité différente, le plus gros pourrait travailler en RAID 1 avec le petit disque tout en conservant le solde pour une autre utilisation.
Une première approche ici.

Historique:
Une gestion plus fine des modifs qui devrait nous rapprocher du versionning. Bref une restauration d'un fichier sans resortir les disques de backup.

WinRT:
Des APIs utilisables "facilement" quelque soit le langage de haut niveau utilisé et a terme l'affranchissement de l'architecture X86.
Avatar de Fredledingue Fredledingue
http://www.developpez.com
Membre régulier
le 16/08/2012 11:36
Citation Envoyé par Gordon Fowler
avec cet OS, Microsoft amorce un virage radical et parie sur un changement de paradigme. Un changement profond de l_informatique qui unifie les OS et fait converger les types de hardwares.

Ca en soit c'est très bien... mais pourquoi avec un truc aussi débile que Metro?

Et je pèse mes mots. Car il ne faut pas 5 minutes pour se rendre compte que sur un écran vertical posé sur un bureau, ça ne marche pas. C'est l'horreur.

Vouloir unifier les OS c'est bien mais cela ne doit pas se faire en ignorant les adaptations necessaires a chaque ustensile electronique.

Le PC de bureau est de par sa conception une facon de presenter les informations et la surface de travail sous forme de fenêtres redimensionables et superposables.
Or Microsoft va droit dans le mur en s'imaginant qu'on puisse se passer de ces deux fonctions.

Vous pouez dire qu'on passe a cote de l'essentiel mais c'est Microsoft qui pretend faire de Metro l'interface primordiale de tout ordinateurs et relèguer le bon vieux Desktop a l'arriere plan comme outil secondaire "au cas où".
Excusez du peu!

L'essentiel n'est effectivement pas ce paneau de démarrage qui peut être pratique pour lancer rapidement certaines applications hypersimplifiées, mais duquel il faut constament sortir pour pouvoir travailler.
L'essentiel c'est Microsoft veut révolutioner le monde informatique avec ça alors qu'il ne s'agit que d'un gadget.

Metro doit être quelque chose en plus et non quelque chose en moin.
Car le grand problème, phylosophiquement c'est que Microsofot, avec Metro, offre moin au lieu d'offrir plus.

Certe on peut revenir sur le Bureau tant qu'on veut, mais l'essentiel du débat ici c'est que ce n'est justement pas l'intention de Microsoft. Leur intention c'est justement qu'on passe le plus de temps possible sur Metro et le moin de temps possible sur le Desktop.
Là on peut se poser des questions sur leur bon sens.
Avatar de Al_th Al_th
http://www.developpez.com
Membre habitué
le 19/08/2012 1:17
Perso je note tout de même quelque chose d'important, même si qu'à moitié lié à l'UI de W8 : Le Windows Store intégré à l'interface de base de *Métro* (ou peu importe comment on doit l'apeller maintenant).

Je ne veut pas paraître offensant ou quoi, mais je trouve que c'est une singulière connerie d'intégrer un store dans l'interface de base d'un desktop. Pour un smartphone ou une tablette, cela me semble pratique et bien pensé (aller chercher une application est grandement facilité).

Cependant, intégrer le Windows Store à l'interface de base de W8 aura plusieurs effets pervers selon moi. Le Windows store étant extrêmement "visible", il attirera des développeurs. D'un côté, cela peut paraître intéressant, mais de l'autre, on notera que ces mêmes développeurs auront les mains liés. En effet, ce faisant, ils verront 30(/20 pour les ventes fortes)% de leur prix de vente partir dans les poches de Microsoft. D'autre part, le store limite la possibilité de business model disponible. Il est obligatoire de vendre à plus de 1€49 son application, et impossible de passer par un système de dons.

Et les développeurs qui souhaiterons se désolidariser de ce système souffriront directement de la perte de visibilité.

Moi cela ne m'emballe absolument pas en tout cas...
Offres d'emploi IT
Ingénieur système infrastructure
CDI
KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS France - Picardie - Glisy (80440)
Parue le 09/10/2014
Chef de projet mobile fonctionnel et technique h/f
CDI
TeamInside - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 07/10/2014
Analyste développeur web symfony2 h/f
CDI
Tootici.fr - Rhône Alpes - Moirans (38430)
Parue le 07/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula