Apple veut révolutionner les livres de classe
Le dernier projet de Steve Jobs dévoilé jeudi ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Apple devrait faire une annonce en fin de semaine sur l’éducation et les livres électroniques.

Dans la biographie de Steve Jobs, il est dit que le dernier projet du PDG de la société était de s’attaquer aux livres de classe. D’après le Wall Street Journal, cette « attaque » sera lancée cette semaine.

La presse a en effet été conviée à un évènement ce jeudi. Aucun nouvel appareil ne devrait cependant être présenté. Le nouveau projet d’Apple devrait plutôt s’articuler autour d’une optimisation des livres électroniques pour l’iPad et sur une plus grande interactivité avec le lecteur (indispensable par exemple pour les cahiers d’exercices).

La création et la distribution de ces ebooks devraient également être facilitées.


Une des annonces probables et le support du format ePub3, évolution du ePub 2 qui est lui plus contraignant et plus fermé.

En résumé, Apple pourrait annoncer un outil qui permet de concevoir des livres numériques aussi simplement qu’un document Word. La société reproduirait alors sa stratégie mis en place dans la musique, les films et les applications. A savoir donner des outils aux éditeurs pour les concevoir (Final Cut Pro, GarageBand, XCode, etc.) et une plateforme pour les distribuer (iTunes, App Store, iBook).

Des sources internes à Appel présentent d’ailleurs ce nouvel outil comme un « GarageBand pour ebooks ». Pour mémoire, GarageBand est un logiciel d'enregistrement et de création musicale développé par Apple qui fait partie de la suite iLife.

Ces livres électroniques éducatifs pourraient également intégrer des fonctionnalités sociales (Facebook, etc.).

Finis les cartables surchargés ? Finis les cahiers de correspondance ? Et les devoirs oubliés à la maison (on peut en effet s’attendre à ce que iCloud soit également de la partie) ?

Certains se féliciteront d’un progrès technique mis au service de l’école et de l’Université. D’autres regretteront qu’il faille que ce soit Apple qui s’occupe de ce sujet.


Rappelons enfin que l’école française, par tradition, n’apprécie guère ces nouveaux outils qu’elle considère souvent comme des gadgets ou comme du budget gâché. Microsoft notait ainsi l’année dernière que seules 4% des écoles du pays étaient équipées de tableaux blancs interactifs. Contre 70% au Royaume-Uni.

Pas sûr que les tablettes ou la dématérialisation y soient beaucoup mieux accueillies.

Source : Wall Street Journal

Et vous ?

Que vous inspire ce dernier projet de Steve Jobs ?

Pensez-vous que l’Ecole a tout à gagner à être technophile ? Ou au contraire, qu’elle ne doit pas gâcher son budget avec des tablettes, des écrans interactifs et des ebooks ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 11:54
Citation Envoyé par SurferIX  Voir le message
Donne des cours à un établissement dédié à l'informatique, et tu verras : dans mon cas, 24 étudiants sur 25 (oui il n'y a qu'un seul "pur" nerd) vont au moins une fois sur facebook, ou se balladent sur youtube, pendant que tu parle. Ca déconcentre, ca change les idées, ça empêche de se concentrer, et pour finir la totale, ça empêche carrément d'écouter, donc d'apprendre !

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait que du positif non plus. Évidemment les tentations sont plus grandes. Et même sans ordinateur on a :
- des livres,
- des manga,
- des consoles de jeu vidéo,
- des smartphones
(tous vécus en amphi et en salles de TD)
Après rien n'empêche l'établissement de prendre des dispositions techniques pour bloquer l'accès à Internet en dehors des salles de TP.

Et puis là on parlait du supérieur, donc d'élèves censés être un minimum responsables. On ne les tient plus par la main, donc à leur charge d'être sérieux.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 12:25
Citation Envoyé par Hellwing  Voir le message
Et puis là on parlait du supérieur, donc d'élèves censés être un minimum responsables. On ne les tient plus par la main, donc à leur charge d'être sérieux.

Si, déjà, à 20 ans, ils se comportent toujours comme des gamins...

Essaie d'imaginer ce que ça donnerait au lycée !
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 13:17
Citation Envoyé par SurferIX  Voir le message
Si, déjà, à 20 ans, ils se comportent toujours comme des gamins...

Essaie d'imaginer ce que ça donnerait au lycée !

Ah mais au lycée je dis pas. En fait je pensais au supérieur++, où la démocratisation de l'informatique en cours serait un plus notable pour tous les cursus ^^
Avatar de helper_moi helper_moi - Membre du Club http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 14:11
Ces nouveaux livres de classes seraient fabriqués par des pauvres enfants "exploités" qui sont censés être à l'école au lieu d'aller travailler.
Ces gros industriels nous dégoûte énormément, on en a marre vraiment.
J'en pleure
Avatar de xelab xelab - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 15:28
Citation Envoyé par SurferIX  Voir le message
Si, déjà, à 20 ans, ils se comportent toujours comme des gamins...

Essaie d'imaginer ce que ça donnerait au lycée !

Comme je l'ai déjà évoqué, ça n'a rien à voir avec l'âge (ou presque). Pour peu que la personne sache se servir d'un ordi, tu es sûr d'avoir une grosse perte de concentration (plus que sans ordi alors que déjà il est difficile d'être toujours concentré...).
Avatar de Mishulyna Mishulyna - Traductrice http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 16:00
Citation Envoyé par coshibe  Voir le message

Par ailleurs, le fait de tout prendre en note permet de déja mémoriser une enorme quantité d'information, tandis que ceux qui se contentent de prendre en note des commentaires en sachant qu'ils auront le cours au format pdf, vont louper plus d'informations qu'ils ne pensent et vont mettre plus de temps à apprendre ensuite.

Bref, pour ma part je suis contre tout ce qui permettrait d’éviter de prendre des notes de cours. C'est à mon avis une étape essentielle de l'apprentissage, aussi archaique soit-elle, elle reste redoutablement efficace.

Je me dis depuis quelque temps que le jour où les systèmes informatiques tomberont en panne pour une raison quelconque, ce sera l'Apocalypse. Pas besoin d'une guerre atomique et encore moins d'un météorite égaré!
Ce jour-là, une bonne partie de nous ne sauront plus écrire, trouver leur chemin en ville, payer les courses…

Deux fois par an j’envoie des cartes de vœux (hé oui, des vraies!), mon écriture manuscrite a beaucoup changé. Et moi j’ai vécu le stylo à l’encre...
Déjà que l’orthographe a souffert à cause des SMS, il ne manquait plus que ça !

P.S. Je me suis servie d’un éditeur de texte et de Google Translate pour écrire ce poste (le français n'est pas ma langue maternelle), grâce à mes professeurs je saurais écrire du code sur papier. Mais faut-il vraiment oublier l’orthographe et le style littéraire ?

Tous ces gamins ne deviendront pas forcément des informaticiens.
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 17:27
Citation Envoyé par coshibe  Voir le message
L'autre ENORME détail, c'est que lorsqu'on achete un livre, on peut le griffonner, le prêter, l'oublier le retrouver. Alors qu'avec une tablette, se pose la question de l'achat et de la pérennité des œuvres. Je ne suis pas sur que tous les ouvrages scientifiques soient disponibles en version numérisée. Et lorsque la tablette lache... en supposant que les ouvrages soient liés à un compte, il faut tout retélécharger. Et comment va t'on faire pour preter un ouvrage? La aussi on incite tout le monde à consommer plus.

Les DRM sont un autre problème....

Ne confondons pas tout. Qu'une DRM porte atteinte à la conservation ou le prêt d'une oeuvre, c'est un problème quel que soit le charactère de l'oeuvre.

En plus, pour griffoner un livre je pense qu'un format informatique (non-protégé) est plus approprié que le papier, on ne detériore pas l'oeuvre avec nos notes et on peut les effacer, les réécrire, les modifier, les étendre....

@micka
Les laptops et autres tablettes ne sont pas des bonnes solutions dans le supérieur, du moins dans les formations de haut niveau. En université, prépa ou écoles de haut niveau les cours vont beaucoup trop vites pour qu'il soit possible de prendre un cours sur pc/mac/ebook. Prend en exemple un simple cours de médecine, ou de physique avec Formules et schémas, le temps que tu entres dans le pc la formule, le prof est deja 3 tableaux plus loin. Alors qu'avec un stylo un papier, tu vas beaucoup plus vite et surtout tu personnalises plus facilement ton cours en direct, sans avoir à la reprendre ensuite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mot_par_minute

À moins de suivre une formation de sténographie poussée, une personne qui tape de ses dix doigts (indispensable pour MSN ou le chat Facebook ) ira entre 1.5 et 2 fois plus vite avec un clavier qu'à la main.

Alors bien sur vient l'argument du support pdf qui permet de prendre moins de notes. Mais si tout se trouvait sur ces pdf pourquoi irait on encore en cours?
Par ailleurs, le fait de tout prendre en note permet de déja mémoriser une enorme quantité d'information, tandis que ceux qui se contentent de prendre en note des commentaires en sachant qu'ils auront le cours au format pdf, vont louper plus d'informations qu'ils ne pensent et vont mettre plus de temps à apprendre ensuite.

C'est le même argument que j'ai entendu mes profs donner à propos des "poly" de cours, en fait; au moins le PDF ne tue pas d'arbres, et coûte sûrement moins cher que les millions de "poly".

Cela dit, c'est un bon argument en soi, la prise de notes favorise la mémoire.

Bref, pour ma part je suis contre tout ce qui permettrait d’éviter de prendre des notes de cours. C'est à mon avis une étape essentielle de l'apprentissage, aussi archaique soit-elle, elle reste redoutablement efficace.

J'ai peut-être un biais car je souffre de troubles de la coordination, il m'est beaucoup plus difficle d'écrire à la main qu'avec un clavier--mais la prise de notes sur un ordinateur favorise à mon avis tout autant la mémoire, c'est avant tout une question de concentration: si l'on écoute et note à la fois, l'on consacre une attention beaucoup plus grande au cours.
Avatar de Mishulyna Mishulyna - Traductrice http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 18:05
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message

À moins de suivre une formation de sténographie poussée, une personne qui tape de ses dix doigts (indispensable pour MSN ou le chat Facebook ) ira entre 1.5 et 2 fois plus vite avec un clavier qu'à la main.

Je ne tape pas avec 10 (décimal) doigts pour écrire du code, suis arrivée à 6 (décimal) après 4 ans d'école info. Et kés kon tape sur MSN ou FB c'est encore autre problème.

Je suis tout à fait d'accord qu'écrire à la main demande un OS interruption: le cerveau se rend compte qu'il doit travailler, il cherche dans sa liste de codes d'interruption et il demande à son utilisateur d'arrêter de lire ses messages du mur Facebook pour exécuter la tâche correspondante au code d’arrêt, notamment : prendre ses notes de cours !

Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message

J'ai peut-être un biais car je souffre de troubles de la coordination, il m'est beaucoup plus difficle d'écrire à la main qu'avec un clavier--mais la prise de notes sur un ordinateur favorise à mon avis tout autant la mémoire, c'est avant tout une question de concentration: si l'on écoute et note à la fois, l'on consacre une attention beaucoup plus grande au cours.

Nul n’est parfait: j'ai un collègue dont l'écriture manuscrite est illisible, il a déjà raté un graduat à cause de cela. L’idéal ce serait de donner à tous les moyens de s’exprimer et d’avoir leur chance malgré les déshabilités. Je doute fort que ce sera Apple qui le fasse.
Avatar de cblin cblin - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 21:46
C'est rigolo car ca fait tout juste une 15 jours que je viens de me lancer dans un projet similaire (sous pc et sous android) : http://yatolo.weebly.com

Alors c'est sûr, je suis pas Apple et ils vont surement sortir une solution tout intégrée vraiment chiadée bien mieux mais ca fait plaisir de savoir qu'on a eu la même idée qu'un gros poisson de l'industrie !

Bon aller, je retourne coder !
Avatar de micka025 micka025 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 27/01/2012 à 8:44
Citation Envoyé par nickyla  Voir le message
Sauf que si tout se passe bien pour quelqu'un qui est à la fac, il a dû faire le lycée juste avant, et juste avant encore: le collège, et encore avant: le primaire.
Si tu pouvais seulement m'éclairer sur le moment où il aurait pu maitriser la langue et l'écriture (et pas que) dans tout ça?

Attention je parle de la tablette dans le monde étudiant. Pas de la tablette chez les touts petits.

Toutefois en suivant ton raisonnement les calculatrices sont aussi à bannir du systême educatif ? Ben oui elle empêche de savoir compter ...
Avant de se servir d'une calculatrice on apprend les mathématiques, à faire les calculs à la main ... Une fois fait ont utilise les calculatrices pour résoudre des problèmes plus complexe.

Citation Envoyé par nickyla  Voir le message
L'économie de papier ... as-tu seulement mesuré la différence d'économie que ça faisait pour un ménage d'acheter un joujou (tablette, portable) tous les 2/3 ans (et encore, je suis très coulant ..)

Pourquoi changer tout les 2/3 ans ? N'importe quelle tablette aujourd'hui est capable de lire un fichier .doc ou .pdf ... Personne ne vous oblige à céder aux différents effets de mode pour avoir la nouvelle tablette dernier cris. Aujourd'hui des marques proposent des tablettes qui ne sont guère plus cher qu'une calculatrice scientifique.

Encore une fois je crois qu'il y a mésentente. Je pense que la tablette dans le monde étudiant est un plus. Je parle bien du monde étudiant c'est à dire post-bac. Je pense qu'avant son utilité est plutôt restreinte.
Avatar de coshibe coshibe - Membre averti http://www.developpez.com
le 27/01/2012 à 9:34
Citation Envoyé par micka025  Voir le message
Pourquoi changer tout les 2/3 ans ? N'importe quelle tablette aujourd'hui est capable de lire un fichier .doc ou .pdf ... Personne ne vous oblige à céder aux différents effets de mode pour avoir la nouvelle tablette dernier cris. Aujourd'hui des marques proposent des tablettes qui ne sont guère plus cher qu'une calculatrice scientifique.

Encore une fois je crois qu'il y a mésentente. Je pense que la tablette dans le monde étudiant est un plus. Je parle bien du monde étudiant c'est à dire post-bac. Je pense qu'avant son utilité est plutôt restreinte.

Je pense également qu'il ya mésentente. Ce qu'on voulait dire par le changement de tablette tous les 2/3ans, c'est surtout a cause de leur durée de vie moyenne. Donc soit on paie le prix de la tablette une garantie pour 5 ans(ce qui revient à en acheter 2 en 5 ans) soit on prend le risque de la voir demolie au bout d'un an. Car pour ceux qui font de l'electronique/chimie dans ce domaine, on vous apprend à calculer la durée de vie d'un composant et à faire en sorte qu'elle ne soit pas trop grande, justement pour pouvoir vendre encore et encore.

Certains parleront de théorie du complot avec cette histoire de durée de vie, pourtant renseignez vous un peu et vous verrez.
Offres d'emploi IT
Ingénieur IOS/Android H/F
COOPTALIS - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Ingénieurs Etude et Développement JAVA/J2EE (H/F)
FOEDERIS - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Profil BI
COOPTALIS - Languedoc Roussillon - Région Montpelliéraine

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil