Free lance le forfait mobile à 2€
Et l'illimité à 3Go par mois pour moins de 20€

Le , par Rachel, Inactif
Mise à jour du 10/01/12

« L'oligopole des opérateurs s'est entendu avec l'Etat sur le forfait RSA. En interne, nous on l'appelle le forfait arnaque-raquette ». Le ton est donné, Xavier Niel, PDG fondateur de Free, n’est pas là pour être diplomate. « Plus vous êtes pauvres, et plus on vous en met dans la tête ! ».

Pour bien montrer que ces opérateurs « nous prennent pour des pigeons » et pour se placer en chevalier blanc sur un marché biaisé, Free prend l’exemple symbolique de ces abonnements « sociaux » au prix de 10€ par mois. « Nous, on ne le divise pas par deux, ni par trois, ni par quatre… mais par cinq ». Et malgré ce forfait à 2 €/mois (pour 60 minutes de communications + 60 sms, dépassement à 5 centimes/minute, et 1 centime le SMS contre presque 10 fois plus pour la concurrence), Niel souligne que sa société est à but lucratif : « entendons-nous bien, même avec ces prix on se fait une marge ! ». Mieux, ce forfait est gratuit pour les abonnés Internet chez Free.

Le message est clair et martelé, en substance : les opérateurs vous arnaquent, venez chez nous ou renégociez vos forfaits.



L’autre offre, la plus attendue, est un tout illimité à 19.99€ TTC (et 15.99€ pour les abonnés Free ADSL, soit 13.37 €HT).

Avec ce prix, « tout est compris » : sans engagement, avec mms, sms et appels illimités, Internet tout usage (VoIP, partage de connexions, etc.) à 3 Go par mois. Et des prix discounts pour les appels depuis l’étranger (50 centimes depuis les Etats-Unis, 70 depuis le Canda).

Malgré ce tout illimité, « Free donne la possibilité de bloquer son forfait, afin d’éviter tout dépassement », sans préciser s’il s’agit de l’Internet ou également des appels. Certaines clauses devront donc être vérifiées avant de souscrire (le site n’est pas encore lancé à l’heure où nous écrivons ces lignes).



Côté téléphones, Xavier Niel parle d'un « iPhone 4S à 1€ ». Avant de préciser qu’il s’agit en fait de crédits sur 12, 24 ou 36 mois.

« Dès aujourd’hui, Free propose une sélection des meilleurs téléphones mobiles. La gamme continuera de s’enrichir régulièrement avec notamment les mobiles et services BlackBerry dans les jours à venir. Pour la première fois, les abonnés peuvent choisir librement de souscrire le forfait de leur choix avec le téléphone mobile de leur choix en toute transparence. Ces téléphones peuvent être achetés en une fois ou en plusieurs fois sans frais (12, 24 ou 36 mois) », précise Free après la présentation de son PDG, qui rappelle pour sa part que l’offre Free Mobile n’oblige pas à prendre un portable chez lui.

Quant à la « couverture du territoire, elle est quasi-totale… y compris dans le Cantal », plaisante Niel en se riant du pic envoyé par le PDG de France Telecom. « Nous sommes également présent à l’international dans la quasi-totalité des pays ». Et de conclure « il y aura un avant et un après 10 janvier dans la téléphonie mobile ».



Sur Internet, les Tweets se déchaînent. « Nouvelle vague de suicide chez Orange, chez les dirigeants cette fois », « Orange devient vert », « Bouygues va devoir bétonner ses forfaits », « y vont plus se la SFR chez Neuf Telecom ». Etc.

Mais ce qu’oublie la « communauté de Free » (sic) c’est qu’il s’agit bien d’une présentation Marketing, fortement inspirée des méthodes de Steve Jobs.

Dans les faits, « l’offre réservée aux 3 millions de premiers inscrits ». Là encore il s’agit d’une méthode bien-connue qui consiste à créer de la demande en organisant la pénurie. Mais la limitation montre aussi que Free Mobile est dans une phase de lancement. Que les premiers forfaits connaissent des couacs et la belle machine pourrait s’enrayer.

« Pas un mot sur la hotline ... ça promet de longues heures au téléphone surtaxées qui compenseront les ventes à perte », commente d'ailleurs un des rares Tweets à contre-courant de l’euphorie qui domine sur le réseau social.

Autre incertitude : qu’implique ce « réservé » ? Les suivants auront-ils des prix supérieurs ? On peut penser que non (la publicité négative pourrait alors être dévastatrice), mais la précision officielle est attendue.

Reste que pour Xavier Niel, l’objectif du jour est entièrement atteint. Free s’est offert une belle campagne de publicité gratuite. A la Apple.



Source : Communiqué de Iliad (pdf)

Et vous ?

Que pensez-vous de ces offres ? Allez-vous résilier votre abonnement actuel ?

MAJ de Gordon Fowler

Edit du 09/01/12

Free vient de faire parvenir des invitations à la presse pour un évènement d'envergure demain matin, mardi 10 janvier.

Sauf immense coup de théâtre, il s'agira donc de la date du lancement de Free Mobile.

Et de la fin du suspens sur les forfaits du nouvel opérateur.

Mise à jour de Gordon Fowler

À juste une semaine de l’échéance fixée par les gendarmes des télécoms, free prépare le lancement de son offre de téléphonie mobile pour ce vendredi, selon le parisien.

Le nouvel arrivant sur le marché qui promet de diviser la facture des Français par deux, lancera ce jour un forfait élite à 15€ soit 13,37€ HT d'où 13h37 est l'heure de démarrage d'une éventuelle conférence de Xavier Niel, heure avancée par certains geeks du au fait que 1337 = leet

D’après le parisien, Xavier Niel va utiliser le fameux lecteur vidéo pour dévoiler à la planète entière ses offres de téléphonie mobile.

Quoi qu’il en soit, le buzz déjà créé sur la toile concernant les offres de free et le lancement de celles-ci a engendré une immense attente auprès des médias, concurrents, curieux et freenautes.

Edition du 6/01/2012 à 17h00 :

Free a en fait créé le buzz notamment à partir des sites http://mobile.free.fr et http://live.free.fr. Dans ce dernier, on retrouve des indices cachés, dans la fusée d'abord, en hexadécimal et avec la mention de 1337 au pied, mais aussi dans le code source, ou coucou_uf et mamie du cantal sont découvert.
Deux comptes twitter sont associés au personnage. Celui de notre mamie a fermé ce matin, mais le second est toujours accessible.

On retrouve aussi le blog tenu par mamie. Rien cependant ne prouve que tout ça est officiel...

Les egg easter sont toujours dissimulés un peu partout, et la fusée a décollé, comme le prouve le code konami sur la page officiel : http://www.free.fr/adsl/index.html

Edition du 7/01/2012 à 3h06 : au lancement de votre freebox, vous verrez s'afficher un message annonçant l'arrivée de free mobile, et le numéro de téléphone auquel se renseigner.

mobile.free.fr affiche maintenant l'image d'une sim free à la place de la fameuse rocket en ligne auparavant :



Source : Le Parisien.fr



Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 14/11/2012 8:03
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Ton post précédent me semblait pourtant particulièrement dithyrambique.
Pour les problèmes (faut lire l'article jusqu'au bout) :
http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/...-orange-236449

Je ne listerai pas les problemes qu'il peut y avoir chez telle ou telle societe. Simplement, je constate que, dans le domaine du net, free a toujours ete le precurseur, et que les autres ne font que suivre. Je ne dis pas, encore une fois, que pour autant tout se passe bien partout et qu'on vit chez les bisounours, simplement qu'ils sont toujours les premiers.

Je sais de source interne à France Télécom Orange que leur box était prête un an avant la soit disant première box internet présenté par Free, mais ils n'ont pas eu le droit de la sortir à cause de l'autorité de régulation de la concurrence. Et c'est apparemment le cas pour de nombreux services développés en premier chez Orange mais qui ont toujours été verrouillés pour éviter le monopole.

L'ART ou ARCEP qui empeche Orange/FT/Wanadoo de faire quelque chose, mais qui autorise quelques mois apres une autre entreprise a le faire, j'ai beaucoup de doutes.
Et vu les debuts catastrophiques de la box wanadoo (bien pire que chez free), avec les hotliners qui n'avaient pas de procedure a suivre et pas les manuels d'utilisation de la box, heureusement qu'ils ne l'ont pas sorti plus tot en meme temps.

Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
ben à l'époque c'était Wanadoo avec la raie manta.
mais même aujourd'hui les autres box ne sont pas aussi intéressantes que celles de Free avec ses services associés.

La raie manta est un simple modem, pas une box (elle ne permet que de se connecter au net, pas d'avoir la tele ou bien le telephone ou je ne sais quoi d'autre).
Avatar de Uther Uther
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 14/11/2012 8:17
D'ailleurs a l'époque France Télécom n'avait absolument aucun intérêt au triple play. Sa principale source de revenu, c'était les communications téléphoniques.

Sortir la livebox à l'époque s'était se tirer un balle dans le pied.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 14/11/2012 8:40
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Si je comprends bien la position du ministre, il vaut mieux se faire enfiler par un operateur qui achete (en partie) du materiel europeen, plutot que d'avoir des communications a juste prix, par un operateur qui tire le marche vers le haut (*), mais qui achete des equipements chinois qui equipent la plupart des equipementiers mondiaux ?

Je crois que le Ministre oublie un détail... Il voit la paille dans l'œil de Free, mais pas l'arbre dans le sien.
Les uniformes de nos armées sont fabriqués au Sri Lanka ( une ou deux sociétés françaises sont au bord de la faillite à cause de cela), La Poste (secteur public) achète des scooters coréens pour remplacer les anciens Peugeot (ceux qui licencient...), etc...

Bref, avant de cracher sur une société privée (et donc libre ), M. le Ministre pourrait déjà recadrer l'État et les sociétés publiques.
Bon, pour sa défense, il hérite d'une situation provoquer par les gouvernement précédents qui ont signés des accords européens pour l'ouverture des marchés publics.
L'Europe, encore et toujours cette grande idée que les politiciens ont pourris comme c'est pas possible !
Avatar de ManusDei ManusDei
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 14/11/2012 9:32
Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
Le problème est que sur les topics Apple ce sont les fanboys qui sont généralement de mauvaise foi, alors qu'ici tu as affirmé une chose complètement fausse en prétendant que "seul Free facture la hotline" et tu insistes malgré qu'on t'ai mis devant l'évidence, donc ici la mauvaise foi n'est pas du côté des "fanboys Free" ici, désolé.

Je n'ai pas insisté car effectivement je me suis planté. J'aurais dû me tenir à jour.

Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
A la différence des fanboys Apple, on ne va pas chercher à trouver une justification qui excuse Free pour chaque défaut.

En dehors de toi (et de moi) je ne vois pas la moindre critique sur cette page.
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Je ne listerai pas les problemes qu'il peut y avoir chez telle ou telle societe.

Non, tu listes uniquement les avantages de chez Free, et tu es uniquement négatif avec la concurrence. C'est exactement pour ça que je compare aux fanboys Apple. Tu dis que Free n'est pas la panacée, mais tu es incapable de donner un point négatif (et tu as évité le sujet quand j'ai parlé du data en Ile-de-France).

Et SFR étaient les premiers sur les box qui servent de hotspot pour internet (mais c'est pas du téléphonique). Je crois (mais j'ai pas vérifié) qu'ils sont toujours les seuls à avoir des hotspot ADSL gratuits à l'international, via un partenariat avec FON.
Avatar de gangsoleil gangsoleil
http://www.developpez.com
Modérateur
le 14/11/2012 10:19
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Non, tu listes uniquement les avantages de chez Free, et tu es uniquement négatif avec la concurrence. C'est exactement pour ça que je compare aux fanboys Apple. Tu dis que Free n'est pas la panacée, mais tu es incapable de donner un point négatif (et tu as évité le sujet quand j'ai parlé du data en Ile-de-France).

Pas de chance, je ne suis pas en Ile de France, et quand j'y mets les pieds, j'ai toujours eu acces a des hotspots WiFi.
Parmi les problemes de Free, il y en a eu de serieux avec les mails il y a quelques annees (mails tres en retard), il y a les problemes qu'ont tous les operateurs, a savoir la hotline desastreuse et le temps de resolution des problemes, et les mauvaises relations qu'ils ont avec Wanadoo/FT/Orange (attention, tort partage ici), qui conduisent a des gueguerres penalisantes pour les utilisateurs.

Et SFR étaient les premiers sur les box qui servent de hotspot pour internet (mais c'est pas du téléphonique). Je crois (mais j'ai pas vérifié) qu'ils sont toujours les seuls à avoir des hotspot ADSL gratuits à l'international, via un partenariat avec FON.

Je ne connaissais pas ce partenariat. Un bon point pour SFR - meme si le fait que leur hotspot soit limite au web m'enerve un peu.
Avatar de pmithrandir pmithrandir
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 14/11/2012 10:19
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
D'ailleurs a l'époque France Télécom n'avait absolument aucun intérêt au triple play. Sa principale source de revenu, c'était les communications téléphoniques.

Sortir la livebox à l'époque s'était se tirer un balle dans le pied.

Il y a aussi une question d'image de marque.
par exemple, le fait de partager sa connection avec les autres utilisateurs, ca fait des années que les box orange le permettent... mais que c'est pas activer parce que ca pourrait être dangereux / mal interprété auprès des clients d'orange.

La solution a été simple : on ne fait rien.

Bila, ils l'ont fait, mais 4 ans plus tard parce que la concurrence était passé devant.
Un gros déficit d'inventivité n'est meme pas le problème, c'ets plus un déficit d'envie ou une incapacité a bouger une grosse organisation tentaculaire à l'inertie effrayante.

Pour info, je sui confronté a des projets qui me prenne 10 jours a développer, et 40 a mettre aux normes internes... (qui sont les mêmes pour les application de 5 millions d'utilisateurs ou de 10...).
Dans d'autres boites, on aurait donc divisé le budget par 5
Offres d'emploi IT
Concepteur développeur ntic h/f
CDI
Atos Technology Services - Bretagne - Rennes (35000)
Parue le 18/07/2014
Ingénieur test et validation (h/f)
CDI
Kacileo - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 11/07/2014
Consultant/réalisateur ecm sharepoint h/f
CDI
Atos Intégration - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice (06000)
Parue le 29/07/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula