Google fermera App Inventor samedi
Le kit de création d'applications Android pour les non-développeurs repris par le MIT « début 2012 »

Le , par Idelways, Expert Confirmé Sénior
Mise à jour du 26/12/11

Dans le cadre de son recentrage sur ses activités les plus stratégiques, Google vient de rappeler que son service expérimental App Inventor, destiné à démocratiser le développement d’applications mobiles auprès du grand public (et non pas, comme certains l’ont dit ici, à pousser les utilisateurs à créer eux-mêmes des applications de mauvaises qualité), va fermer ses portes à la fin de la semaine.


Ceux qui l’ont essayé sont donc fortement invités à sauvegarder leurs projets depuis la page « My Project ». Un clic sur le bouton « Téléchargez tous mes projets » permet d’effectuer très simplement la manœuvre.

Malgré la fin du service, cette sauvegarde a un intérêt dans la mesure où il devrait être repris par le MIT. La prestigieuse école américaine a en effet passé un accord avec Google en août pour ouvrir un centre d’apprentissage dans le domaine de la mobilité (baptisé « Center for Mobile Learning »).

Le MIT Media Lab devrait donc proposer un service similaire à App Inventor « dans le courant du premier trimestre 2012 », précise Google.

Autre conséquence de l’abandon du projet initial, « début 2012 également, Google rendra le code de App Inventor complètement accessible sous une licence open-source pour que tout le monde puisse l’étudier et le modifier comme bon lui semble ».



D’ici là, n’oubliez pas de sauvegarder vos projets, si vous en avez.

Source : Google

Et vous ?

Regrettez-vous la fermeture de App Inventor ?

MAJ de Gordon Fowler

Android : App Inventor est de retour au MIT
Au sein du nouveau centre « Mobile Learning » financé par Google

Mise à jour du 18 août 2011 par Idelways

App Inventor, le kit de création d'application Android pour les non-développeurs retrouve un nouveau toit accueillant au MIT après avoir été délaissé par Google suite à l'annonce de la fermeture imminente des Google Labs (lire ci-devant).

Finalement, le géant de Moutain View et le célèbre institut des technologies ont annoncé conjointement la création du nouveau « MIT Center for Mobile Learning », un département « activement engagé à étudier et étendre » App Inventer sous l'égide du fameux MIT Media Lab.

Hal Abelson, le professeur de sciences informatiques au MIT ayant créé App Inventer durant une année sabbatique passée à Google, fait valoir sur son blog que le nouveau centre est financé en partie par le programme des Relations avec les universités de Google.

Les professeurs Eric Klopfer et Mitchel Resnick — tous les deux impliqués dans la genèse du projet — épauleront Abelson dans la gestion du centre et de App Inventor en tant que projet open source comme promis par Google.

Maintenant que le projet est de retour au bercail, entre les mains de ses créateurs, sa communauté forte de 100 000 enseignants, étudiants et amateurs sont en droit d'espérer que la plateforme retrouve enfin l'attention qu'elle mérite pour se développer davantage en tant qu'outil pédagogique d’introduction à la programmation.

Car toute initiative qui permet d'ouvrir le développement au sens large, de sensibiliser le grand public ou de familiariser les élèves et les étudiants avec le domaine de la programmation doit être considérée comme une initiative positive, et encouragée.

Source : blog de Google Research

Et vous ?

Que pensez-vous de l'avenir d'App Inventor au sein du MIT ?

Android : Google renonce à App Inventor
L'outil de création simplifiée d'applications Android et libérera son code source

Mise à jour du 11 août 2011 par Idelways

Suite à l'annonce de fermeture des Google Labs, plusieurs observateurs et développeurs avaient redouté de voir l'App Inventor s'élever au rang de produit à part entière et prendre une tournure commerciale.

Pourtant, c'est tout l'inverse qui arrive et cette interface graphique, destinée à permettre aux non-développeurs de créer des applications Android par simple imbrication de blocs de code, est jugée pas assez intéressante (ou rentable) pour mériter le temps et les efforts des ingénieurs Google.

Ainsi, ce service hébergé par Google sera abandonné et son code source libéré d'ici la fin de l'année.

Pourtant, son succès ne se dément pas, notamment dans le milieu éducatif que Google reconnaît et pousse à réfléchir aux « opportunités de supporter l'utilisation éducative de App Inventor en tant que plateforme open source ».

Google ne donne pas plus de détails sur la licence sous laquelle sera publiée la plateforme, ni sur les prérequis de son utilisation. Des commentaires sur le site du projet soulèvent la problématique de la gestion d'un projet serveur par un public censé être inexpérimenté en développement.

Le mieux qui puisse arriver à ce prometteur projet de vulgarisation et de prototypage est qu'il atterrisse entre les mains de la fondation Apache comme cela est déjà arrivé pour Wave.

Mais le dernier mot revient à Google.

Source : Google

Google met le développement d'applications Android à la portée de tous
Avec App Inventor, une tendance qui se confirme

Mise à jour du 17/12/10, par Gordon Folwer

Dans la lignée de Nokia et son Ozi App Wizard, un outil de développement pour non développeur, Google avait lancé un App Inventor qui ne demandait aucune connaissance en programmation (lire ci-avant).

Depuis hier, ce programme est ouvert à tous.

Le principe s'apparente à celui d'un éditeur visuel type WYSIWYG où l'utilisateur glisse et dépose des composants visuels et y associe des blocks de codes pour définir le comportement de l'application.

Cette technologie ne se limite par ailleurs pas à intégrer des flux RSS dans des interfaces graphiques comme c'est souvent le cas avec ce genre d'outil.

Une fois l'application « développée », celle-ci peut être transférée sur les appareils sous Android directement depuis le PC de l'utilisateur.



Bon outil pour réaliser des prototypes ou usine à applications limitées, les avis seront partagés sur l'utilité de App Inventor.

Mais une tendance semble se confirmer : le faite le vous même (ce que les anglophones appellent même le DIY pour « Do It Yourself »). Ozi App Wizard, Ares pour WebOS ou App Inventor pour Android, les éditeurs veulent ouvrir le développement à tous.

Pas sûr en revanche qu'Apple ou Microsoft décide de suivre.

App Inventor pour Android est accessible depuis cette page

Source : Google

Et vous ?

App Inventor : bon outil pour réaliser des prototypes ou usine à applications limitées ?

MAJ de Gordon Fowler

Google App Inventor : la création d'applications Android à la portée de tous
Concurrence déloyale pour les développeurs ou bon outil de démocratisation ?

Google vient de lancer un outil de développement baptisé "App Inventor" qui permet —selon l'entreprise— à n'importe qui de développer des applications pour Android.

Cet outil, qui passe en bêta aujourd'hui, a été réalisé dans le cadre d'un programme de recherche mené avec des utilisateurs dépourvus de connaissances en programmation informatique, comme des collégiens ou des étudiants en paramédical.

Le principe s'apparente à celui d'un éditeur visuel type WYSIWYG où l'utilisateur glisse et dépose des composants visuels et y associe des blocks de codes pour définir le comportement de l'application.

Google annonce que ces blocks de codes permettront de couvrir tous les usages d'un téléphone sous Android (y compris la géolocalisation, etc.).

Techniquement, l'éditeur utilise l'Open Blocks Java Library du MIT. Le compilateur repose sur le Kawa Language Framework et le dialecte Kawa du langage de programmation « Scheme » distribué par la Free Software Fondation sous licence GNU.

Ce lancement n'est pas sans faire penser à l'initiative de Nokia et son Ozi App Wizard.

Elle confirme également la différence entre la politique de Google, qui souhaite ouvrir le développement sous Android au plus grand nombre, avec celles d'Apple ou de Microsoft, qui entendent contrôler le processus de développement notamment pour des questions de sécurité.

Reste la question de savoir si App Invetor permettra de produire des applications d'aussi bonne qualité que celles de développeurs ayant une réelle connaissance des langages de programmation.

Source: Le site officiel de App Inventor et la page des Open Blocks Scheme (langage de programmation)

Lire aussi :

Nokia tente le développement sans développeur pour relancer sa galerie mobile : est-ce vraiment un bon pari à faire ?

Et vous?

En tant que développeur Android, qu'en pensez-vous? Concurrence déloyale ou bonne initiative de démocratisation du développement ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de wernerdang wernerdang
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 17/08/2011 8:00
Bonjour,
Je partage l'opinion de e.londres. Aujourd'hui à la retraite après avoir programmé en binaire, assembleur, cobol, bal, abal et autres L4g, j'ai, la plupart du temps constaté que les programmeurs font de la rétention d'information, par peur de la concurrence, de leur incompétence? J'en ai rencontré qui partageaient leur savoir mais si peu! Lorsque je vois des programmeurs ou des personnes qui se prennent pour tel et qui écrivent, je cite: "A force cela aurais risquer de déprécier la valeur des développeur de métier", je comprends qu'il se fasse du soucis et qu'on ne me rétorque pas que ce sont des coquilles.
Open Your mind! Open Your heart!
TOUT ce qui peut aider à comprendre, à apprendre, quelque soit la matière est bénéfique pour l'ensemble de la communauté.
Tremblez... mais OSEZ!
Avatar de yan yan
http://www.developpez.com
Rédacteur
le 17/08/2011 9:25
Citation Envoyé par wernerdang  Voir le message
J'en ai rencontré qui partageaient leur savoir mais si peu!

Ben y as quand la majorité des personnes sur DVP. Y en as quand même plus qu'un petit peu

Sinon, avez vous essayé App Inventor?
J'ai essayé et je n'ai rien compris . Une fois un bouton mis, je n'ai pas compris comment associer une action ou faire quelque chose

Mais bon, cette outil ne correspond pas à ma façon de penser.
Par contre je trouve ce type de concept intéressant. Si un jour cela permettra à monsieur tout le monde de faire l'appli de ses rêve, j'en serais heureux.

Connaissez un exemple concret d'une application faite avec?
Avatar de SurferIX SurferIX
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 17/08/2011 9:38
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Le mieux qui puisse arriver à ce prometteur projet de vulgarisation et de prototypage est qu'il atterrisse entre les mains de la fondation Apache comme cela est déjà arrivé pour Wave.

Licence Apache ou GPL ? Grosse nuance (voir la différence avec OpenOffice passé sous licence Apache, et LibreOffice sous GPL3).
Avatar de Idelways Idelways
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 18/08/2011 1:14
Android : App Inventor est de retour au MIT
Au sein du nouveau centre « Mobile Learning » financé par Google

Mise à jour du 18 août 2011 par Idelways

App Inventor, le kit de développement d'application Android pour les non-développeurs retrouve un nouveau toit accueillant au MIT après avoir été délaissé par Google suite à l'annonce de la fermeture éminente des Google Labs (lire ci-devant).

Finalement, le géant de Moutain View et le célèbre institut des technologies ont annoncé conjointement la création du nouveau « MIT Center for Mobile Learning », un département « activement engagé à étudier et étendre » App Inventer sous l'égide du fameux MIT Media Lab.

Hal Abelson, le professeur de sciences informatique au MIT ayant créé App Inventer durant une année sabbatique passée à Google, fait valoir sur son blog que le nouveau centre est financé en partie par le programme des Relations avec les universités de Google.

Les professeurs Eric Klopfer et Mitchel Resnick — tous les deux impliqués dans la genèse du projet — épauleront Abelson dans la gestion du centre et de App Inventor en tant que projet open source comme promis par Google.

Maintenant que le projet est de retour au bercail, entre les mains de ses créateurs, sa communauté forte de 100 000 enseignants, étudiants et amateurs sont en droit d'espérer que la plateforme retrouve enfin l'attention qu'elle mérite pour se développer davantage en tant qu'outil pédagogique d’introduction à la programmation.

Car toute initiative qui permet d'ouvrir le développement au sens large, de sensibiliser le grand public ou de familiariser les élèves et les étudiants avec le domaine de la programmation doit être considérée comme une initiative positive.

Source : blog de Google Research

Et vous ?

Que pensez-vous de l'avenir d'App Inventor au sein du MIT ?
Avatar de Freem Freem
http://www.developpez.com
Expert Confirmé
le 18/08/2011 10:29
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Car toute initiative qui permet d'ouvrir le développement au sens large, de sensibiliser le grand public ou de familiariser les élèves et les étudiants avec le domaine de la programmation doit être considérée comme une initiative positive.

En quoi utiliser un cliquodrôme est-il en rapport avec de la programmation?

Citation Envoyé par cuicui78  Voir le message
Et attention ça n'a pas besoin d'être pédagogique pour un dev mais au contraire pour un gars lambda qui y connaît rien.

Si c'est à la manière d'excel et de son générateur de formule, alors je rejoins les avis "contre".
Si c'est d'une façon à avoir un truc généré pas trop dégueu, ou l'utilisateur est obligé de participer un minimum au code, et donc de le comprendre (ce qui implique une IA de refactorisation pour le code généré, sinon c'est bien souvent crade, donc peu lisible ou sujet à erreurs) alors pourquoi pas...

Parce que je me souviens avoir dû maintenir un tel "programme" excel.

Passé le moment de stupeur ou j'ai constaté qu'avec le tableur de microsoft, je ne pouvait même pas voir la formule entière (le nombre de caractère dépassait la limite imposée par microsoft pou visualiser, mais tout marchait bien ) et après avoir béni gnumerics (qui, lui, pouvait me permettre de tout voir) ainsi que notepad++, je me suis aperçu que ce n'était qu'une succession de "if( ... ) + if(...)".
Bien entendu, comme la personne ne comprenait pas du tout comment son truc marchait, je dirai même qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait en fait, elle n'avais pas pu/voulu se renseigner au sujet de comment marchent les formules. Au lieu de ça, elle avait sélectionné les cellules, tapé un "+" entre deux sélections, ou un truc du genre, et basta.
Si l'outil généré avait été suffisant, ça n'aurait pas posé de problème, et la merveille n'aurait pas eu besoin d'être améliorée. Maintenue.
Seulement, ça a été le cas, et les plus de 1024 caractères de la formules ont été remplacés par 3 fonctions utilisées par excel de manière native, donnant un truc qui pouvait gérer autant de lignes/colonnes que l'utilisateur en souhaitait.

Alors pour les qualité pédagogiques de ces outils, arrêtez de me faire rire.
Ca n'a rien de pédagogique, les gens font un truc bêtement sans chercher à comprendre.
Si ils veulent du langage graphique, il en existe (genre graphcet, au hasard).
Si ils veulent du langage simple, il en existe aussi (BASIC (visual ou autre), python,...) qui permettent en plus de faire des trucs (plus ou moins) propres rapidement, sans être un cador du développement.

Par contre, au sujet de nous remplacer nous, les dev, par ce genre de gadgets, il va falloir que le logiciel qui nous remplace soit capable de s'auto améliorer, de générer des tests unitaires, et d'être capable de poser des questions au sujet de ce qu'on lui demande de faire.
Pas demain la veille, et quand ce sera le cas, on sera pas les seuls sur la paille.

Dégrader la façon dont les gens nous voient?
Bah... excel et access utilisés par des commerciaux sont déjà pas mauvais dans le genre. Les trucs réalisés avec tiennent, quelques temps au moins, mais quand quelqu'un d'autre dois intervenir dessus, compléter ou améliorer le truc, il faut qu'il soit courageux...
Avatar de SurferIX SurferIX
http://www.developpez.com
Membre émérite
le 18/08/2011 10:50
Citation Envoyé par Freem  Voir le message
Alors pour les qualité pédagogiques de ces outils, arrêtez de me faire rire.
Ca n'a rien de pédagogique, les gens font un truc bêtement sans chercher à comprendre.
Si ils veulent du langage graphique, il en existe (genre graphcet, au hasard).
Si ils veulent du langage simple, il en existe aussi (BASIC (visual ou autre), python,...) qui permettent en plus de faire des trucs (plus ou moins) propres rapidement, sans être un cador du développement.

Eh bien mes amis. Que de haine que de haine. Comme diraient nos amis de Dofus et autres petits qui aiment rester collés devant leur écran à ne rien faire : "stop de rager".

Essaie cet outil qui est, effectivement, un clickodrome, mais qui est un outil pédagogique pour apprendre à développer, extraordinaire :

http://research.microsoft.com/en-us/projects/kodu/

Oui, moi qui suis pour le principe éthique du logiciel libre, je suis paradoxalement pour cet outil qui sort direct des labos de Microsoft !
Regarde bien : tu verras un outil fabuleux pour apprendre la programmation. Tu pose des éléments, tu relie des actions à des évenements, tu ajoute des objets, et tout ça uniquement en cliquant !

Sérieusement, c'est peut être une des rares raisons pour lesquelles j'ai rebooté mon PC et j'ai lancé Windows 7 au lieu d'Ubuntu : pour jouer avec mon neveu (13 ans) qui a absolument adoré.

Je ne connais pas App Inventor, mais si c'est fortement inspiré, ou si ça fonctionne selon les mêmes principes que Kodu (de Microsoft j'en reviens toujours pas ), alors je serai le premier à promouvoir App Inventor.
Avatar de Euhss Euhss
http://www.developpez.com
Nouveau Membre du Club
le 18/08/2011 11:09
Citation Envoyé par yan  Voir le message
Connaissez un exemple concret d'une application faite avec?

J'ai vu cette application : DicterSMS (application pour dicter vocalement un sms et l'envoyer)

Elle n'est pas disponible sur l'android market mais via ce lien
Avatar de abriotde abriotde
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 18/08/2011 13:10
Juste quelques précisions, chaque langage apporte ses avantages et ses inconvénient, donc cela amène que pour un développement d'un projet, normalement on devrait choisir l'outil de développement le plus approprié pour la réalisation de celui-ci. Tout cela pour dire que développez en JAVA ou en 0 et en 1 ont toutes les deux leur avantages et inconvénient, comme tout langage. Tout langage est intéressant .

Le parallèle avec Java est particulièrement bien choisi. Car peu de languages ont autant suscité la controverse à ses débuts. Java fut critiqué parcequ'il avait besoin d'une VM (d'être interprété) ce qui à l'époque était vraiment rédhibitoire hors d'un court script de config. Il fût critiquer car trop simplificateur, pas assez puissant... et aujourd'hui on le trouve trop lourd... on préfère des languages comme Python qui poussent encore plus loin le principe d'interprétation. C'est qu'entre temps les VM ont fait d'énormes progrès, les ordinateurs sont bien plus puissant et ... la demande en développement de programme explose... Qui aurait intérêts à tout développer en assembleur??? Et pourtant les compilateurs C sont basés sur de l'assembleur. Les VM sont écrites en C/C++... et les développeurs Java ne chôment pas.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
http://www.developpez.com
Chroniqueur Actualités
le 26/12/2011 8:19
Google ferme App Inventor à la fin de la semaine
Le kit de création d'applications Android pour les non-développeurs repris par le MIT « début 2012 »

Mise à jour du 26/12/11

Dans le cadre de son recentrage sur ses activités les plus stratégiques, Google vient de rappeler que son service expérimental App Inventor, destiné à démocratiser le développement d’applications mobiles auprès du grand public (et non pas, comme certains l’ont dit ici, à pousser les utilisateurs à créer eux-mêmes des applications de mauvaises qualité), va fermer ses portes à la fin de la semaine.


Ceux qui l’ont essayé sont donc fortement invités à sauvegarder leurs projets depuis la page « My Project ». Un clic sur le bouton « Téléchargez tous mes projets » permet d’effectuer très simplement la manœuvre.

Malgré la fin du service, cette sauvegarde a un intérêt dans la mesure où il devrait être repris par le MIT. La prestigieuse école américaine a en effet passé un accord avec Google en août pour ouvrir un centre d’apprentissage dans le domaine de la mobilité (baptisé « Center for Mobile Learning »).

Le MIT Media Lab devrait donc proposer un service similaire à App Inventor « dans le courant du premier trimestre 2012 », précise Google.

Autre conséquence de l’abandon du projet initial, « début 2012 également, Google rendra le code de App Inventor complètement accessible sous une licence open-source pour que tout le monde puisse l’étudier et le modifier comme bon lui semble ».



D’ici là, n’oubliez pas de sauvegarder vos projets, si vous en avez.

Source : Google

Et vous ?

Regrettez-vous la fermeture de App Inventor ?

MAJ de Gordon Fowler
Avatar de alex_vino alex_vino
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 06/01/2012 0:27
Une énieme mise au placard d'application/service de Google...

Face a tous ces échecs récents, je commence a me demander si parier sur Google est quelque chose de viable.
Finalement ils veulent etre sur tous les fronts mais peut etre qu'au final ils ne sont nulle part... (excepté le moteur de recherche).
Ils feraient mieux d'éviter de se disperser s'il tiennent a ne pas reduire leur popularité car la concurrence est rude (OS, Cloud...)
Avatar de Hephaistos007 Hephaistos007
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 25/03/2014 23:15
Déterrage de ce topic puisque App Inventor a repris du service, toujours propulsé par le MIT : http://appinventor.mit.edu/

Cet outil fonctionne bien dans son rôle d'initiation ludique à la programmation Android. Nous le proposons aux étudiants en fin de Licence 1ere année d'Informatique à l'Université de Pau avant de le réintroduire en dernière année de Master (soit 4 ans plus tard !) sous sa forme brute. Oui, programmer "pour de vrai" pour Android est complexe. En témoignent les nombreuses questions sur ce forum ;-)
Offres d'emploi IT
TECHNICIEN DEPLOIEMENT
Intérim
Kobaltt - Suisse - MULHOUSE
Parue le 22/08/2014
Team leader java/j2ee h/f
CDI
IBMSC - Nord Pas-de-Calais - LOMME (59160)
Parue le 08/08/2014
Développeur .net h/f
CDI
BULL FR - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Parue le 20/08/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula