« SQL Azure devient l'égal de SQL Server »
Microsoft et Sogeti reviennent sur les nouveautés de la base de données hébergée

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Sogeti, la filiale de Cap Gemini spécialisée dans le conseil, le testing et les services informatiques, ne travaille pas qu'avec Windows Azure. D'autres plateformes, comme celle d'Amazon, font également partie des technologies qu'elle observe et qu'elle recommande.

Mais, à en croire Jason de Oliveira, Manager et Solutions Architect « si Azure n'est pas notre seule offre, elle est cependant l’une de nos offres Cloud privilégiées ». L'expert de Sogeti avoue même ne pas voir beaucoup d'autres concurrents crédibles sur le marché du Plateform as a Service (PaaS).

Deux autres éléments jouent, pour lui, en faveur d'Azure. Son ouverture (à Java, PHP, Ruby ou Python) là où d'autres sont mono-langage. Et la continuité avec les compétences qui existent déjà. « Tout développeur .NET sait se servir d'Azure », explique-t-il par exemple.

Pour Julien Lesaicherre, responsable de la plateforme chez Microsoft France, que Sogeti fasse d'Azure une de ses technologies phares est une excellente nouvelle pour accroitre encore la popularité de la plateforme. « Il faut expliquer et ré-expliquer l'intérêt du PaaS. J'ai lu les commentaires de votre précédent article, ils montrent bien que la connaissance du PaaS est encore parcellaire, mais l’ensemble des acteurs du marché et les analystes sont clairs : le PaaS c’est l’étape ultime du Cloud computing ».


La sortie de la nouvelle version de SQL Azure pourrait l'y aider.

Car avec cette nouvelle version annoncée au Pass Summit 2011 en octobre dernier, « nous prenons une avance conséquente sur la concurrence. SQL Azure devient l’égal de SQL Server mais avec tous les avantages du Cloud », affirme le responsable d'Azure. « Elle ajoute encore une couche d'abstraction. L'automatisation est encore plus poussée. Les tâches à faible valeur ajoutée pour les développeurs ont été automatisées. Pour nombres d’entre elles, c’est maintenant une histoire de clics », se réjouit pour sa part Jason de Oliveira qui a accepté de revenir pour Developpez.com sur « ses trois nouveautés principales »


Jason de Oliveira et Julien Lesaicherre

Developpez.com : Quelles sont pour vous les points à retenir de ce nouveau SQL Azure ?

Jason de Oliveira : Tout d'abord, le passage en Community Technology Preview de SQL Azure Reporting. Cette solution met à la disposition des développeurs des outils familiers qui leur permettent de réaliser et de déployer des rapports opérationnels dans le Cloud. Ces rapports peuvent être consultés directement (via un navigateur) ou intégrés à une application. Il s'agit d'une brique essentielle de la Business Intelligence dans le Cloud. La plate-forme de reporting peut désormais être mise en œuvre par l’IT sans avoir à déployer au préalable d’infrastructure dans son Datacenter.

Ensuite la CTP de SQL Azure Data Sync. Cette fonctionnalité permet de partager et de synchroniser des bases de données SQL. Cela permet aux clients d’étendre leur données d’entreprises vers le Cloud (partage de données, back up, etc.) ou encore de synchroniser des bases SQL Azure entre plusieurs datacenters Microsoft (NDR : il y a six centres de données Azure dans le monde dont 2 en Europe, à Amsterdam et Dublin).

Enfin, l'annonce de SQL Azure Federation. Cet outil permet de découper une base de données pour pouvoir répondre simplement aux contraintes de taille de base imposée par le Cloud. Par exemple, vous avez une base de 1To. Federation va découper cette base en X bases SQL Azure de X Go.

Autre point qui me paraît important, l'augmentation de la taille de la base SQL Azure passe à 150Go. Même si, je le répète, Federation permettra de mettre des bases SQL de toutes tailles dans Azure.

Developpez.com : Ces nouveautés devraient donc simplifier le travail des développeurs et des utilisateurs ?

Julien Lesaicherre : A mon sens on devrait ajouter « as a service » pour chacune de ces briques : « reporting as a service », « synchronisation as a service » ou « charding as a service ». Même le Middleware devient une histoire de clics ! Tout ceci permet de se recentrer sur le métier et sur la création de valeur.

Jason de Oliveira : Tout à fait. Ceci dit, derrière cette simplicité il ne faut oublier l'expertise nécessaire pour maîtriser cet outil. Utiliser Windows Azure c'est une chose, l'optimiser en est une autre. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons créé le Azure Privilège Club, un groupe d'utilisateurs grands comptes choisis par Sogeti pour participer à des réunions de partages d'expériences et surtout mettre en œuvre Azure de façon concrète en réalisant une application réelle.


L’Azure Privilège Club de Sogeti

Toutes les briques de SQL Azure actuellement en CTP devraient passer en disponibilité générale à la mi-décembre. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre à demi-mots un Julien Lesaicherre qui promet que des annonces « majeures » sont à attendre en 2012.

Dès les TechDays de février ?

Source : Entretien Developpez.com, 25 novembre 2011

Et aussi :

Testez gratuitement Windows Azure pendant 90 jours
Microsoft met à jour son kit de prise en main de Windows Azure (avec de nouvelles démos de SQL Azure et du SDK 1.6)

Passez de SQL Server à SQL Azure (vidéos Microsoft)
Utiliser les fonctionnalités de reporting dans SQL Azure (vidéos Microsoft)
Le Blog de Jason de Oliveira

Et vous ?

Que pensez-vous de chacune de ces nouveautés de SQL Azure ? Qu'aimeriez-vous comme autre(s) fonctionnalité(s) ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nickylarson nickylarson
http://www.developpez.com
Membre du Club
le 01/12/2011 21:34
Gageons que Sogeti bénéficie sans doute d'un partenariat privilégié avec M$.

La plate-forme Azure de M$ arrive à maturité, Apple ne s'y est pas trompé en signant avec M$ pour sa solution Icloud.

En tout cas ces nouveautés SQL azure sont très interessantes ! A surveiller de près !
Avatar de thavo thavo
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 04/12/2011 3:17
Très intéressant,

Nous sommes éditeur de logiciel (grand compte international).
Est-il possible d'adhérer au "Sogeti Azure Privilege Club" ?

Vincent THAVONEKHAM
Avatar de JasonDeOliveira JasonDeOliveira
http://www.developpez.com
Invité de passage
le 05/12/2011 14:09
Bonjour,

Merci pour votre intérêt ! Il est bien sûr tout-à-fait possible d'adhérer au Club, je vous contacte très rapidement.

A très bientôt,
Jason DE OLIVEIRA
http://www.jasondeoliveira.com
Offres d'emploi IT
Developpeur PHP ecommerce
CDI
InternetScape LTD - Autre - BRISTOL (UK)
Parue le 11/09/2014
Développeur front-end h/f
CDI
EXTIA - Ile de France - Sèvres (92310)
Parue le 25/08/2014
Developpeur c++ h/f
CDI
PM Technologies - Centre - Saint Avertin (37550
Parue le 16/09/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula