Developpez.com

Une très vaste base de connaissances en informatique avec
plus de 100 FAQ et 10 000 réponses à vos questions

Linux a-t-il encore du potentiel compétitif ?
Android et iOS achèvent ses espoirs de domination d'après un analyste de Forrester

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Le message « Game Over pour Linux » peut très bien résumer le nouveau billet de blog qu'un analyste de l'institut Forrester amorce d'un « Pauvre Linux ».

D'après Mike Gualtieri, Linux aura perdu tout espoir de « dominer le monde », tout au moins dans le desktop et le mobile.

Avec 2 % de part de marché sur les ordinateurs, une telle affirmation passe, mais dans le mobile, elle interpelle tout un chacun au courant qu'Android, l'OS mobile numéro 1, est fondé sur Linux.
Gualtieri ne l'ignore pas, mais il rappelle que Linux est « seulement l'une parmi les nombreuses pièces du système d'exploitation mobile Android ». Il n'est de ce fait « pas une distribution Linux ».

Probablement en référence à MeeGo, et de mauvais augure pour son successeur Tizen, l'analyste livre sa pensée : « Je ne crois pas que la communauté open source soit capable de réunir les forces nécessaires pour rivaliser ».
Une hypothèse non dénuée de sens quand on observe l'engagement défaillant des entreprises ayant contribué au projet MeeGo, sur lequel les communautés Linux et Qt reposaient leurs espoirs.

Linux ne pourra que « perturber le pouvoir de tarification pour les technologies établies », estime-t-il, avant de tempérer, déclarant en substance qu’il ne faut pas cracher sur la domination dans les serveurs.

20 ans après sa naissance, Linux a-t-il épuisé toutes ses chances dans le Desktop ? Le modèle open source s'est-il marqué un autogoal avec Android ? Linux est-il condamné à ne briller que sur serveurs ?

Ce billet fort polémique laisse entendre « oui », pour toutes ces questions.

Et vous ?

Quel est votre avis ?

Source : blogs de Forrestier


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de - http://www.developpez.com
le 03/01/2012 à 19:01
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Gualtieri ne l'ignore pas, mais il rappelle que Linux est « seulement l'une parmi les nombreuses pièces du système d'exploitation mobile Android ». Il n'est de ce fait « pas une distribution Linux ».

C'est normal : c'est la vocation de linux que d'être une des pièce d'un système. C'est d’ailleurs ce qu'est linux dans l'implémentation historique Gnu/linux. On pourrait d’ailleurs dire"Androïde/linux". Il en va de même sur un serveur : Linux seul ne va pas bien loin. Il faut lui adjoindre une panoplie de logiciel pour avoir.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
20 ans après sa naissance, Linux a-t-il épuisé toutes ses chances dans le Desktop ? Le modèle open source s'est-il marqué un autogoal avec Android ? Linux est-il condamné à ne briller que sur serveurs ?

Épuiser ses cartouches dans le Desktop ? Je ne pense pas. Il reste toujours un système intéressant pour l'entreprise, qui cherche la stabilité. En cas de rechute de Windows, d'allongement de la crise et du renforcement de certaine norme (rappelons que le format office n'a pas de labelisation ISO contrairement à celui utilisée par open office), Il est tout à fait possible qu'elle migrent vers linux. Et pourquoi Windows domine aujourd’hui ? Car il à été adopté par les entreprises hier. Effectivement je reconnais que c'est un peu hasardeux. Mais il peut se passer plein de choses qui pourraient remettre linux sur la route.

Et puis au fond, c'est peu être mieux comme ça : pour faire bref quand tout le monde se met à utiliser un truc génial, ça devient pourrit.

Ce n'est pas la vocation de linux d'être utilisé par le plus grand nombre. Si ça arrive, c'est cool. Si ça arrive pas, c'est cool quand même : la communauté maintient linux pour elle même, pour ses besoins. Ce n'est pas linux qui cherche les utilisateurs, mais les utilisateurs qui vont le chercher. C'est quelque part l'âme de ce système que de rester confiner à quelques initier
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite http://www.developpez.com
le 03/01/2012 à 19:28
Citation Envoyé par mamatheking  Voir le message
Et pourquoi Windows domine aujourd’hui ? Car il à été adopté par les entreprises hier.

Je ne penses pas que c'est cela.

Il y a tout un ensemble de raison pour lesquelles Microsoft a pu arriver en position de quasi-monopole, pour moi les deux plus importantes sont:

-la découverte de ce qui s'appelait à l'origine le QDOS et la reconnaissance de son potentiel. Grâce à une excellente stratégie le MS-DOS a été livré avec tous les ordinateurs "compatible IBM PC".

-La pratique (illégale, pour laquelle MS a été condamné mais pas puni à la hauteur du délit) d'imposer aux OEM d'acheter une licence Windows pour tout PC vendu, même si le PC était vendu sans Windows, pendant les années 90. Du coup, la plupart des OEM ne pouvant se passer de PC avec Windows prré-installé dans leur gamme, ils n'ont pu vendre que des PC Windows (le surcout de la pré-installation d'un autre OS lorsque la licence Windows était payée les aurait rendus non-compétitifs).

C'est surtout ce deuxième point qui, à mon sens, a empeché le developpement de Linux dans les années 90, mais sans le succès du MS-DOS Microsoft n'aurait pas pu imposer cela.
Avatar de - http://www.developpez.com
le 03/01/2012 à 20:29
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Je ne penses pas que c'est cela.

Il y a tout un ensemble de raison pour lesquelles Microsoft a pu arriver en position de quasi-monopole, pour moi les deux plus importantes sont: [...]

Tu confirmes quelque part mon raisonnement : L'informatique étant à la base un outils de travail (c'est pour ça que le B d'IBM veut dire business.), les entreprises on adopté Windows d'abord pour les raisons que tu vient de donner. Puis ensuite les particuliers ont put avoir leurs machines. Ils ont donc voulu le système qu'il connaissaient, à savoir DOS ou Windows. S'il avait voulu autre choses, croit moi l'industrie aurait suivit. Imagine aujourd'hui un coup d'état informatique : linux obligatoire sur tous les pc sinon surcoût à l'achat pour l'utilisateur final. Je connais beaucoup de personnes qui seraient près à payer ce surcoût pour retrouver ce qu'ils connaissent.

@ Idelways;6317119 : Dire en 2012 ce sera mint avec gnome classique est un non-sens : à la prochaine version tout le monde peut dire adieu à gnome 2. C'est une erreur que de céder à la tentation d'utiliser une distribution pour son obsolescence.

Sinon quand tu dit choisir entre 200 distros, je suis pas d'accord. Le vrai choix se fait entre une dizaine de distros. Et encore moins pour le débutant qui se retrouve de suite sous Ubuntu (et c'est presque pas caricaturé). Personne de sensé se lancera dans quelque chose de vraiment peut connu et mal documenté. Et c'est là que je te rejoins : la communauté linux, c'est parfois le bordel dans les projets. Il faudrait mieux se concentrer sur des trucs fiables.

Et pour le coté technique, n'est ce pas le charme du système finalement ? Par contre de là a tout faire en ligne de commande, non. Le contrôle et l'envie de comprendre, OUI. La branlette technique, NON.
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite http://www.developpez.com
le 03/01/2012 à 20:54
Pour m'expliquer plus avant--l'IBM PC visait avant tout les clients particuliers et eventuellement les TPE/PME. Ce n'est qu'après plusieurs années que les produits PC-compatibles ont supplantés les machines LISP et concurencé les mainframe. Donc en fait, la percée de Microsoft a eu lieu d'abord sur le marché des particuliers.

Par contre je pense aussi que l'entreprise constitue la meilleure piste d'avenir pour Linux, du moins dans l'immédiat.

P.S. pour ceux qui sont interessés par les pratiques illégales de MS dans les années 90, il y a un article Wiki sur le procès: http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_v._Microsoft . Personnellement, j'avoue avoir du mal à comprendre la différence entre le jugement en première instance et l'accord final. Pour ceux qui ne veulent pas lire, MS avait quand même été condamné à être scindé en deux, ce qui n'est pas rien, avant de faire appel et finalement de promettre d'être sage à l'avenir, sans subir de punition.

P.P.S. en fait je ne trouve pas que les distros les mieux documentées sont les distros grand public. Gentoo par exemple est extrement bien documentée, d'ailleurs je pense qu'un débutant peut s'en sortir seul à condition d'être prêt à faire beaucoup de lecture. Or beaucoup ne sont pas prêts à faire cet effort pour pouvoir utiliser leur OS, ce qui doit être respecté d'ailleurs.
Avatar de - http://www.developpez.com
le 04/01/2012 à 18:53
L'IBM PC visait peut être les particuliers, mais ce sont surtout les entreprises qui l'on acheté. Image toi 30 ans avant : tu ne te poserais même pas la question de savoir si tu va claquer 1500 $ pour une machine peu commode à utiliser (pour ce prix là on avait juste la barebone). A moins d'être un geek fortuné, ce sont surtout des entreprise qui on investi. D'ailleur, sur les documents historiques (photos et pubs), tu voit toujours les IBM PC dans des bureaux d'entreprise.

Pour moi, c'est donc grâce au monde de l'entreprise qu'a eut lieu la percé de DOS. dans les année 80, les particuliers n'avait rien à dire : il ne son devenus des clients que vers le début des année 90 et il n'était pas si courant que ça d'avoir un post informatique chez soi en 95.

Je ne vois pas le rapport avec les machines lisp, leur diffusion était confidentielle, même et entreprise. On ne peut pas non plus parler des mainframes : c'est vraiment à part, jamais une puce X86 ou à la rigueur Itanium n'est arrivé à la cheville d'un de ces systèmes est donc Windows non plus.

Autrement il est clair que c'est par l'entreprise que passera une éventuelle démocratisation. Il s'agit de la seul entité pouvant avoir un intérêt à changer et ayant une influence.

Sinon pour en revenir au choix d'un distribution, je suis d'accord avec toi. Ubuntu est simple car il s'adresse à des gens qui s'en tape un du technique. Il est donc normal qu'il soit peu documenté en dehors des questions relativement fréquentes. Même sans aller jusqu'à gentoo, la doc Debian n'a rien à voir avec celle d'ubuntu.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 07/01/2012 à 19:32
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Etant donne que la plupart des logiciels que tu cites existent aussi sous Windows, je ne vois pas en quoi c'est un argument pour changer de systeme d'exploitation.


Si on forme tous les gens a utiliser leur systeme d'exploitation et leurs logiciels correctement, peu importe l'OS, ils seront competents et n'auront pas de problemes majeurs.

Si c'est argument. Une personne qui a l'habitude de travailler sur Photoshop, Premier, After Effect, excel (Milieu financier donc poussé) Tu lui dira pas qu'il y a des équivalent sur Linux. C'est pas ce que cherche les personnes. Ils veulent savoir si Photoshop existe sur Linux, et va pas lui répondre qu'il y a Gimp. Il va te rire au nez, entre Gimp et Photoshop il y a pas de comparaison possible. Il faut arrêter de sortir "Il y a des équivalent sur Linux" sans s'intéresser à ce qu'il a vraiment besoin.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite http://www.developpez.com
le 12/01/2012 à 14:52
Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Je voudrais pas avoir ta place parce que tu dois souvent être sollicité par les utilisateurs.

Je ne vois pas en quoi il serait plus sollicité parce qu'il est sur Ubuntu plutôt que sous Windows. Chaque système présente ses facilités et ses inconvénients.

Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Et puis le coté : Windows c'est plein de virus, c'est buggé, c'est payant etc. c'es des arguments qui date de win95. Il faut reconnaitre que Win7 est un bon OS.

Il me semble que les virus sont toujours d'actualités, et également que Windows 7 n'est pas devenu gratuit. Côté stabilité en revanche, c'est effectivement le jour et la nuit, mais aller sous-entendre que Windows est gratuit ou moins cher qu'avant décridibilise tes arguments.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
- Il faut bien reconnaître que les OS payants actuels Windows 7 et Mac OS X sont très bons, et sont vendus d'autorité avec les ordinateurs. Utiliser Linux demande alors un effort technique important: installer soi-même Linux en plus ou en remplacement de l'OS d'origine. Ce n'est pas à la portée de tout le monde.

Mais pas aussi difficile que tu sembles le croire.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
- La concurrence est bonne pour le progrès, mais là, il y a beaucoup trop de distributions: hésiter entre les 200 distributions Linux ne favorise pas sa diffusion...

Ce n'est pas parce qu'il y a 200 distributions qu'il va se demander laquelle des 200 distributions il va choisir. Le choix se portera en tout et pour tout sur 5 distributions au plus, les plus connues. Par exemple : Ubuntu, Debian, Mandriva, Mint (puisqu'elle fait le buzz en ce moment) et Fedora.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
- Linux a un gros problème: la reconnaissance du matériel. (...)

Si ceci est toujours vrai, le problème est néanmoins bien moins important qu'à une époque.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
- En ce qui me concerne, je n'aime pas du tout les évolutions actuelles des bureaux graphiques KDE et Gnome. J'ai abandonné KDE depuis la version 4, et j'ai abandonné Ubuntu depuis Unity (j'utilise Mint 12 maintenant). Je veux bien que le bureau soit "plus joli", à condition que les opérations élémentaires ne soit pas plus compliquées: la 1ère mission d'un OS, c'est de porter des applications.

Par contre là tu as tout à fait raison. Tous les environnements veulent imposer du neuf graphique, du lourd (en ressources) et du novateur (donc à gérer totalement différemment). Que ça soit KDE 4, Gnome 3 et Unity.

Cela ne veut pas dire qu'il faut rester bloqué sur des bases choisies il y a 10 ans, mais ne pas proposer en standard un mode classique est une grosse erreur, fait par KDE, Gnome et Ubuntu (pour le choix d'Unity et l'absence de Gnome fallback intégré dans la 11.10).

Du coup à cause de tout ça je suis devenu réticent dans mon rôle de prophète.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
- Quelque chose aussi qui peut gêner une plus grande diffusion de Linux: les "fanatiques" de la console. Ecrire de longues lignes de commandes à la moindre occasion avec un Linux comme Debian qui est livré avec 30000 applications n'est pas raisonnable: si Microsoft avait fait ça avec Windows, il se serait méchamment planté. Et Apple, avec son OS basé sur un noyau BSD, s'en passe très bien. La console, c'est l'Unix des années 70: c'est dépassé! Autant que le DOS sous Windows... Le serveur X existe depuis plus de 20 ans maintenant, et à part pour les applications très techniques des serveurs, ou pour certaines opérations d'administration, tout ou presque peut se faire sous bureau graphique.

Vrai aussi. J'ajouterai aussi que Ubuntu, pour prendre un exemple que je connais bien, possède finalement très peu de réglages "graphiques". Si on veut configurer un peu plus que le strict minimum, le passage par la ligne de commande et les fichiers de configuration est indispensable, et c'est fort dommageable.

Citation Envoyé par tyrtamos  Voir le message
Quand Linux pourra être utilisé par une mamie pour discuter avec ses petits enfants sous facebook, trouver de nouvelles recettes de cuisines, demander des conseils de santé sur un forum, écouter de la musique, gérer ses comptes bancaires, etc..., ce sera gagné...

Pas d'accord, car c'est déjà le cas. Installe Ubuntu, et d'office tu peux faire tout ce que tu dis avec le Firefox intégré. Faut aussi arrêter les préjugés que Linux ne permet pas de faire les tâches de bases sans d'abord passer par un apprentissage hallucinant.

Citation Envoyé par YannPeniguel  Voir le message
Je me permet de remettre en perspective cette information que Linux est fiable et bien pensé.

Il y a des vulnérabilités sur le kernel Linux régulièrement, et des exploits en tirant partie.

Il y a aussi régulièrement des exploits sur les softs courants déployés sur les distribs GNU/Linux sur des serveurs, comme par exemple OpenSSH, Apache HTTPD, MySQL...

Quel rapport sur le fait que Linux soit "bien pensé niveau sécurité" ou pas ? Des erreurs de programmation il y en a dans tous les logiciels, à moins que tu penses que Linux (ou qui que ce soit dans cette discussion) prétend que grâce à une bonne conception il est invulnérable à toute espèce de faille de sécurité.

Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
-La pratique (illégale, pour laquelle MS a été condamné mais pas puni à la hauteur du délit) d'imposer aux OEM d'acheter une licence Windows pour tout PC vendu, même si le PC était vendu sans Windows, pendant les années 90. Du coup, la plupart des OEM ne pouvant se passer de PC avec Windows prré-installé dans leur gamme, ils n'ont pu vendre que des PC Windows (le surcout de la pré-installation d'un autre OS lorsque la licence Windows était payée les aurait rendus non-compétitifs).

C'est surtout ce deuxième point qui, à mon sens, a empeché le developpement de Linux dans les années 90, mais sans le succès du MS-DOS Microsoft n'aurait pas pu imposer cela.

Si ce que tu dis sur les pratiques illégales et anti-concurrencielles de Microsoft sont tout à fait vraies, en revanche, Linux était bien trop jeune dans les années 90 pour être apte à remplacer Windows pour un usage familial.

Citation Envoyé par mamatheking  Voir le message
@ Idelways;6317119 : Dire en 2012 ce sera mint avec gnome classique est un non-sens : à la prochaine version tout le monde peut dire adieu à gnome 2. C'est une erreur que de céder à la tentation d'utiliser une distribution pour son obsolescence.

Il ne s'agit pas de Gnome 2 mais d'un fork de Gnome 2, donc pas un logiciel obsolète car maintenu et activement développé. L'erreur vient de Gnome, c'est justement de ne pas avoir proposé dans Gnome 3 une possibilité d'avoir le choix de l'interface : nouvelle ou classique.

Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Si c'est argument. Une personne qui a l'habitude de travailler sur Photoshop, Premier, After Effect, excel (Milieu financier donc poussé) Tu lui dira pas qu'il y a des équivalent sur Linux. C'est pas ce que cherche les personnes. Ils veulent savoir si Photoshop existe sur Linux, et va pas lui répondre qu'il y a Gimp. Il va te rire au nez, entre Gimp et Photoshop il y a pas de comparaison possible. Il faut arrêter de sortir "Il y a des équivalent sur Linux" sans s'intéresser à ce qu'il a vraiment besoin.

Ne pas oublier aussi que Photoshop est un logiciel extrêmement cher, et que s'il a du succès, c'est surtout parce qu'il est énormément piraté. Si les gens payaient les licences réelles de Photoshop, Gimp serait bien plus utilisé. Enfin, l'exécution parfaitement correcte de Photoshop CS4 sous Wine était une priorité pour une des versions de Wine.
Avatar de - http://www.developpez.com
le 12/01/2012 à 18:21
@chuck norris : À l'époque, lorsque les distribution à jour on massivement intégré gnome 3, Mint à conserver gnome 2.3X durant quelques mois : c'était du à leur calendrier de développement. A la sortie de la version suivante ont été créer les MGSE : il s'agit de plug-in destinés à donner à gnome 3 une apparence de gnome 2. Voilà l'histoire, et Mint n'a jamais utilisé de fork.

Ce que je dit c'est don bien passé : durant le quelque mois, les gens son passé à mint pour garder gnome 2. Ensuite, mint a développé ses MGSE pour continuer de surfer sur cette vague de succès inattendue.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite http://www.developpez.com
le 13/01/2012 à 10:52
Pas si inattendu que ça je pense ; il y a une grande quantité de personnes qui ne veulent pas du Gnome 3 ou d'Unity qu'on veut pourtant nous imposer.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 13/01/2012 à 13:48
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
[...]
P.P.S. en fait je ne trouve pas que les distros les mieux documentées sont les distros grand public. Gentoo par exemple est extrement bien documentée, d'ailleurs je pense qu'un débutant peut s'en sortir seul à condition d'être prêt à faire beaucoup de lecture. Or beaucoup ne sont pas prêts à faire cet effort pour pouvoir utiliser leur OS, ce qui doit être respecté d'ailleurs.

En faite, nous sommes éduqué pour ne pas devoir chercher une documentation pour comprendre l'os, ça doit être claire de suite pour l'utilisateur. Microsoft et Apple font des os dans ce sens. Coté Linux cela se fait aussi mais niveau distribution. Exemple Ubunto est assez bien documenté mais il faut se documenter.
Avatar de frp31 frp31 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 13/01/2012 à 13:55
Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
En faite, nous sommes éduqué pour ne pas devoir chercher une documentation pour comprendre l'os,

[troll]
FAUX : arreter de confondre magnetophone & informatique c'est pas parce qu'on est trolldi qu'il faut dire des conneries

quoi que si tiens :

un magnetoscope on peux le filer à tout le monde pas besoin d'effort intellectuel à faire

l'informatique nécéssite une formation c'est avant tout un pool de metiers et c'est pas parce qu'une grande partie de l'informatique (au sens general du terme) est accessible à tous que ça doit l'être sans effort !!!

exemple la conduite automobile ou de moto : c'est accessible au plus grand nombre et pourtant une formation est indispensable...
[/troll]
Offres d'emploi IT
(H/F) CONSULTANT TECHNICO FONCTIONNEL SIRH CHEZ EDITEUR
STUDIO RH - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Assistant chef de projets/édition multimédia h/f
Hachette Livre - Ile de France - Île-de-France
Ingénieur informatique industrielle h/f
Sagemcom - Bretagne - Dinan (22100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil