Soutenez-nous

L'ICANN reprend en main la "time zone database"
Fermée pour violation de propriété intellectuelle, le chaos évité

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
Sur le même sujet
Le , par Idelways, Expert Confirmé Sénior
Mise à jour du 18 octobre 2011

L'ICANN vient au secours de la « Time Zone Database », l'un des services les plus utilisés d'Internet, menacé de disparition.

Cette base de données mondiale du temps a été fermée au début du mois d’octobre par les bénévoles qui l'entretiennent depuis des décennies. Et ce, sous la pression d'accusations pour violation de propriété intellectuelle par Astrolabe, un éditeur de solutions d'astrologie (lire ci-devant).

L'importance capitale d'une base unifiée et à jour pour la détermination du temps en tout point de la planète a fini par faire réagir l'ICANN. L'autorité mondiale de régulation de l'Internet prend désormais en charge l'hébergement de la base et s'engage à faire face à toutes les poursuites.

C'est l'Internet Engineering Task Force (IETF ou Détachement d'ingénierie d'Internet) qui a incité la plus haute instance à prendre en main cette affaire. Il s'agit d'un groupe informel, ouvert à tous les travailleurs du Net, et qui participe à l'élaboration des standards.

« Une information de fuseau horaire incorrect aura une incidence sur de nombreuses activités de tous les jours, comme la coordination des réunions et des conférences téléphoniques, les plannings des trains et des avions, les notices de livraisons des colis et les observations astronomiques », a plaidé auprès de l'ICANN Russ Housely, le président de l'IETF.

Mais si la base reprend du service, forte du soutien infaillible d'une instance mondiale, rien n'empêche Astrolabe de poursuivre Arthur David Olson et ses acolytes pour leur diffusion durant des années d'informations "sous copyright".

La « tz database » peut être désormais téléchargée à partir du site de l'IANA, l'autorité en charge de la gestion de l'espace d'adressage IP, filiale de l'ICANN.

Source : communiqué de l'ICANN (PDF, 275 KO)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Des astrologues ferment la « tz database »
L'Internet est privé de l'un de ses plus anciens services, des répercussions sont à craindre

L'Internet vient d'être privé de l'un de ses plus anciens et valeureux services suite à l'entrée en lice d'un éditeur de solutions d'astrologie.

Le conservateur de la « tz database » dépose les armes. Cette base de données, aussi appelée « Olson database » (en l'honneur de son créateur Arthur David Olson), recense tous les changements des fuseaux horaires depuis l'heure Posix qui marque la naissance des systèmes Unix en 1970.

Elle permet (ou permettait) à d'innombrables logiciels et services, de Linux à Java, de déterminer librement et précisément l'heure à n'importe quel point du globe.

Astrolabe, éditeur de logiciels et des livres de référence sur la prédiction du futur à partir de l'observation des étoiles, a déposé une plainte en civil à Boston aux états unis.

Bien que la gestion de la base est entre les mains Paul Eggert, le mythique David Olson est aussi visé par cette procédure : « je suis l'accusé, affirme Olson avant de statuer : le serveur FTP à elsie.nci.nih.gov a été arrêté. La liste de diffusion sera fermée après ce message ».

Une copie de sauvegarde de la mailing-list a été relancée sous la responsabilité du volontaire Robert Elz, fait savoir Stephen Colebourne, membre à part entière du Java Community Process.

Colebourne s'attend à ce que « l'impact de ça [la fermeture] soit sévère pour chacun qui l’a utilisé, que ce soit sur Java, Unix ou tout autre moyen, alerte le développeur, c'est vraiment l'outil clé utilisé par chacun pour dire l'heure exact qu'il est dans le monde ».

Astrolabe soutient qu'Olson et Eggert ont maintenu illégalement durant des années un service public qui contient des données issues d'un ouvrage. Il s'agit du « The American Atlas » (ACS Atlas) (de son auteur Thomas G. Shanks) dont Astrolabe aurait acquis récemment les droits d’auteur et semble décidé à faire valoir ces droits.

La plainte d'Astrolabe laisse plusieurs zones d'ombres qui ne permettent pas pour l'instant de spéculer sur le succès que pourrait avoir la procédure.

En attendant d'en savoir plus, l'Internet doit trouver un autre moyen de dire l'heure.

Source : message de David Olson, blog de Stephen Colebourne, ASTROLABE, INC. Vs ARTHUR DAVID OLSON, and PAUL EGGERT Complaint

Et vous ?

Que pensez-vous de cette affaire ?
Qu'elles seraient les répercussions de cette fermeture d'après vous ?


 Poster une réponse

Avatar de Marco46 Marco46
Expert Confirmé
le 18/10/2011 16:33
Citation Envoyé par Kenaryn  Voir le message
Astrolabe n'est qu'un pion utilisé pour lancer la polémique afin de justifier la prise de contrôle de la timezone database par l'ICANN.

Ce que l'on ignore, c'est si l'IETF travaille pour l'ICANN ou si c'est l'inverse.

Tu pourrais développer ? Ou c'est juste une réaction comme en trouve dans les commentaires sur le portail d'Orange entre autre ?
Avatar de Drakiss Drakiss
Membre éprouvé
le 18/10/2011 16:39
Citation Envoyé par Marco46  Voir le message
...les commentaires sur le portail d'Orange...

Mince je pensais être le seul à les lire (au 2489em degré) pour me détendre
Avatar de Kenaryn Kenaryn
Membre confirmé
le 18/10/2011 17:14
Citation Envoyé par Marco46  Voir le message
Tu pourrais développer ? Ou c'est juste une réaction comme en trouve dans les commentaires sur le portail d'Orange entre autre ?

Je n'utilise pas le portail d'Orange donc je ne connais pas la teneur des commentaires qui y sont rédigés, donc... tu pourrais développer à ton tour?

Si j'exclus ta provocation digne d'un collégien, il n'y a pas grand chose à développer, les faits prouvent que l'ICANN et l'IETF ont rempli leur objectif.

Néanmoins, la neutralité du net est encore peu plus mise à mal avec la centralisation des fuseaux horaires vers un organisme déjà très opaque.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris
Membre Expert
le 18/10/2011 18:18
Citation Envoyé par Kenaryn  Voir le message
Astrolabe n'est qu'un pion utilisé pour lancer la polémique afin de justifier la prise de contrôle de la timezone database par l'ICANN.

Ce que l'on ignore, c'est si l'IETF travaille pour l'ICANN ou si c'est l'inverse.

En sachant que l'ICANN est en charge des noms de domaine en .com et en .net, ils ont déjà un pouvoir probablement considérable sur Internet. Que diable pourrait leur apporter la charge de devoir héberger et/ou maintenir cette base de fuseaux horaires en terme de pouvoir monopolistique (ce que tu crains) par rapport au pouvoir qu'ils ont déjà ? Pas grand chose.

C'est pour ça que je trouve ta théorie du complot absurde, sans parler du fait que tu n'as même pas la prudence d'utiliser le conditionnel.
Avatar de pmithrandir pmithrandir
Expert Confirmé
le 19/10/2011 8:44
Le pouvoir de nuisance est bien supérieur je pense.

Si ils coupent les .com et .net, ca fait chier les société américaines, donc il ne le feront pas.

En revanche, si ils coupent l'accés au service de tz, ils peuvent le faire pour une partie du net par exemple. Ca peut désorgagniser des services informatiques.

En plus, au moment ou l'ICANN est remise en question parce que sous autorité américaine(d'autres voudrait l'ONU) ca peut ressembler a une manoeuvre.

Ou pour dire : mais si on est gentil, on a sauver les time zone.
ou pour avoir un otage : on a les timezone en otage...
Avatar de Neko Neko
Membre Expert
le 19/10/2011 8:44
Autant je trouve ça bien que la base soit ré-ouverte autant j'ai un léger doute...

Astrolabe a attaqué Arthur David Olson pour violation de propriété intellectuelle, mais l'ICANN n'est pas aussi soumis aux problèmes de propriété intellectuelle ?
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow
Membre Expert
le 19/10/2011 9:15
Citation Envoyé par Neko  Voir le message
Autant je trouve ça bien que la base soit ré-ouverte autant j'ai un léger doute...

Astrolabe a attaqué Arthur David Olson pour violation de propriété intellectuelle, mais l'ICANN n'est pas aussi soumis aux problèmes de propriété intellectuelle ?

Certes, mais elle a les moyens de se défendre. Ce qui signifie, en clair, que la justice ne dépend pas des lois mais de l'argent que tu as pour pouvoir les contourner.
Avatar de Hellwing Hellwing
Membre Expert
le 19/10/2011 9:25
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Certes, mais elle a les moyens de se défendre. Ce qui signifie, en clair, que la justice ne dépend pas des lois mais de l'argent que tu as pour pouvoir les contourner.

Oui, mais pour une fois cet argument est utilisé dans le bon camp.

Je vois mal l'ICANN bloquer l'accès de la base de données à une partie du monde. Ca provoquerai un tollé suffisant pour les discréditer aux yeux de tous et remettre leur pouvoir en question. En revanche ça leur donne un argument supplémentaire pour prouver leur bonne foi, bien que ça ne les protège pas tant que ça d'une remise en question de leur autorité.
Avatar de Marco46 Marco46
Expert Confirmé
le 19/10/2011 9:57
Citation Envoyé par Kenaryn  Voir le message
Je n'utilise pas le portail d'Orange donc je ne connais pas la teneur des commentaires qui y sont rédigés, donc... tu pourrais développer à ton tour?

Si j'exclus ta provocation digne d'un collégien, il n'y a pas grand chose à développer, les faits prouvent que l'ICANN et l'IETF ont rempli leur objectif.

Néanmoins, la neutralité du net est encore peu plus mise à mal avec la centralisation des fuseaux horaires vers un organisme déjà très opaque.

Donc si je décode ce que tu essaies de nous dire, Astrolabe travaille en sous marin pour l'ICANN et lui a demandé d'attaquer en justice (ou de menacer) les bénévoles s'occupant de la tz pour pouvoir en prendre le contrôle. J'ai bon ?

Et donc tu as un début de preuve ou de source à nous faire lire ou il s'agit juste d'une intuition comme un commentateur des news d'Orange pourrait en avoir sur la mort de Ben Laden ou sur l'affaire DSK (ou la pauvreté du jeu du XV de France) ?
Avatar de nazoreen nazoreen
Membre actif
le 19/10/2011 16:49
Wow ! C'est pas interdit de fumer dans les lieux publics ?
Avatar de Benjîle Benjîle
Membre émérite
le 21/08/2013 17:52
la thèse du complot ne tient pas
avec une copie de la tz database, une éventuel fermeture partielle régional pourrait être contourné par une infra DNS bien réglé (redirection par zone). Google utilise ce genre de techniques pour rediriger google.com vers le datacentre le plus proche de vous.
Un autre exemple? le pare feu chinois capable d'inspecter la couche application du réseau internet (les couches 5 6 et 7 pour les OSIistes) et de rediriger à loisir.
Ainsi si un client de mon réseau appelle un des serveurs interrogeant les serveurs de la tz, il le fera par son nom FQDN, et je suis tout à fait libre de rediriger sa requête DNS vers un de mes serveurs plutôt que vers les TLD et autres root dns.
Ne restera plus que le problème de la synchro des bases mais je suis sûr que des gars plus intelligents que moi trouveraient des idées

Cependant le monopole américain dans la gestion de l'internet a toujours été un problème, c'est pourquoi les root dns sont maintenant dispatchés partout dans le monde (ce qui n'était pas le cas au début)
Offres d'emploi IT
Ingénieur/ Administrateur Système (H/F)
CDI
cts - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Parue le 11/04/2014
H/F-Ingénieur Systèmes Réseaux et Sécurité
CDI
Sogeti France - Midi Pyrénées - TOULOUSE
Parue le 12/04/2014
Front-end engineer
CDI
Mobile Social Games provider - Autre - Tokyo
Parue le 07/04/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula