p
u
b
l
i
c
i
t
é

Quel est le code dont vous êtes le plus fier ?
Pourquoi l'avez-vous écrit ? Et pourquoi vous a-t-il donné autant de satisfaction ?

Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Récemment, un ami développeur me confiait à la terrasse d'un café la fierté qu'il avait ressenti d'avoir réalisé son premier code avec sa fille.

Le programme n'avait rien de complexe ni de révolutionnaire, mais de voir son enfant créer une mini-application (un jeu très basique en Java) lui avait procuré une joie immense et beaucoup plus de satisfaction que lors de ses habituelles réalisations complexes et sur mesure pour des services financiers ou des opérations de reportings de grand envergure.

Cette petite anecdote montre bien que le développement n'est pas uniquement affaire de complexité ou de performance du code.

Souvent, la fierté vient d'une réussite modeste (comme un premier code fait tout seul), commune mais difficile (comme tenir un délai) ou de la « beauté » (forcément subjective) du résultat.

Un membre de la rédaction de Développez (Idelways pour ne pas le citer) expliquait ainsi que le code dont il était le plus fière était « un middleware fait pour assurer l’interopérabilité entre deux systèmes de gestion d'un parc de réparation radicalement différents, mais qui devaient interagir à tout prix. C'était super car ça n'a pris après refactoring qu'une table de correspondance et 20 lignes de code. C'était élégant, efficace et ça pouvait être lu en un seul écran ».

Source de fierté professionnelle supplémentaire, cette solution est en production, sans faillir, depuis bientôt 5 ans.

Quelquefois, la fierté vient du fait d'être arrivé à dépasser les contraintes techniques, comme les limitations du réseau. Et de le faire dans des délais courts.

« Le code source dont je suis le plus fier portait sur l’implémentation d’une méthode de décompression/compression des transactions d’un web service développé en C#. Après pas mal de recherches, nous avons décidé d’utiliser la bibliothèque C # open source CsharpZipLib qui a permis d’implémenter cela assez rapidement », raconte Hinault Romaric, lui aussi membre de la rédaction de Développez. « Ce code a été écrit dans le cadre du développement d’un service web dont les données devaient être échangées sous un format XML. La quantité de données transmises dans une requête était parfois très importante, et on avait des temps de réponse assez longs et une surcharge assez importante de la bande passante. Le résultat a été très satisfaisant. Avec les très bas débits que nous avions dans cette sous région du Cameroun, c'était un facteur très important pour la réussite du projet ».

Trois exemples parmi d'autres qui rappellent aussi que le métier de développeur possède un avantage sur beaucoup d'autres : il est affaire de créativité.

Et par conséquent, de fiertés potentielles.

Et vous, quel est le code dont vous êtes le plus fier ? Dans quel cadre l'avez-vous écrit ? Et pourquoi vous a-t-il donné autant de satisfaction ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gros_rougeot gros_rougeot - Membre du Club http://www.developpez.com
le 08/07/2011 à 15:41
Le code dont je suis le plus fier est un petit outil réalisé il y a 5 ou 6 ans dans ma boite précédente. En quelques secondes il effectue une comparaison de données qui nécessitait parfois plusieurs heures. C'est une grande satisfaction quand mes anciens collègues me disent qu'ils ne peuvent pas s'en passer encore aujourd'hui et qu'ils rendent vert de rage ceux qui n'ont pas la chance de l'avoir : il y'a un clef d'activation.
Avatar de max22 max22 - Invité régulier http://www.developpez.com
le 08/07/2011 à 19:40
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
Récemment, un ami développeur me confiait à la terrasse d'un café la fierté qu'il avait ressenti d'avoir réalisé son premier code avec sa fille.

Le programme n'avait rien de complexe ni de révolutionnaire, mais de voir son enfant créer une mini-application (un jeu très basique en Java) lui avait procuré une joie immense et beaucoup plus de satisfaction que lors de ses habituelles réalisations complexes et sur mesure pour des services financiers ou des opérations de reportings de grand envergure.

Cette petite anecdote montre bien que le développement n'est pas uniquement affaire de complexité ou de performance du code.
Exact. Merci pour ce témoignage ça m'a permis de me rappeler d'un programme que j'ai écrit sous DOS. Il permettait à ma soeur d'environ 5 ans de lancer des jeux à partir d'une liste. Mon premier programme vraiment UTILE m'a apporté une grande fierté d'autant plus grande que le paternel toujours prêt à critiquer prédisait un plantage en raison de problème de mémoire et bah non en revenant à la liste la mémoire était libérée et na !

J'ai écrit du code plus complexe et performant mais je n'ai plus jamais éprouvé cette même fierté, ça me manque.
Avatar de trapster trapster - Invité de passage http://www.developpez.com
le 14/07/2011 à 1:02
Je me souviens encore de mon premier jeu codé de A à Z, un snake en C dont j'étais vraiment très fier, d'ailleurs dès que je retournais sur mon ordinateur je lançais l'application et me disais tout fièrement : "c'est moi qui ai fait ça".

Je m'en souviens encore comme si c'était hier, j'avais dû passer une quinzaine d'heure à l'époque, mais qu'est-ce que j'étais fier d'avoir rédigé ce petit bout de code que je trouverai à coup sûr sale, répétitif et non structuré si je l’apercevais aujourd'hui...
Avatar de nasty nasty - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 22/07/2011 à 12:14
Le code dont je suis le plus fier, un petit soft en VBA codé en 3 jours.
J’étais stagiaire dans un service de backoffice d'une grosse banque, et tous les jours je devais me faire de l'export de fichier excel, et y'avait pleins de colonnes a déplacer, re déplacer pour que le fichier d'origine corresponde a la table finale. Un boulot bien répétitif

Je me rappelle encore la clope que mon tuteur m'a payé pour me remercier. Son boulot (qui est devenu le mien le temps du stage) durait 4h avant, avec mon soft, ça prenait moins de 15 minutes.

Nasty
Avatar de white_hat_romeo white_hat_romeo - Invité régulier http://www.developpez.com
le 24/07/2011 à 1:25
Il y a trois jours, j'ai commencé à découvrir les bases de l'informatique et du C avec beaucoup d’intérêt ! Je sais que cela peu paraitre ridicule pour beaucoup d'entre vous (étant donné vos compétences en ce domaine)... mais aujourd'hui, je suis fier... j'ai créé ma première calculatrice ! Celle ci étant capable de réaliser les calcules de base et de faire une boucle à chaque fin de résultat !
J’espère continuer et être encore satisfait de la même manière, voir plus encore... x)
Avatar de blaiso blaiso - Membre régulier http://www.developpez.com
le 26/08/2011 à 21:57
Je suis fier d'un code simple de conversion de chiffres en toutes lettres en VBA Excel.Pas compliqué mais d'une grande efficacité, il a permi d'économiser (et continue de le faire) des heures et des heures de travail à plusieurs directions opérationnelles de ma boite.
Avatar de polo69 polo69 - Invité de passage http://www.developpez.com
le 28/08/2015 à 10:54
Je suis assez fière d'un prog réalisé en delphi 5, il y a déjà quelques années, qui donne les accords que l'on peut réaliser avec une guitare, c'est grâce à la réalisation de ce prog que j'ai pu me perfectionner un peu dans ce langage
Avatar de Zirak Zirak - Expert Confirmé http://www.developpez.com
le 28/08/2015 à 12:01
Joli déterrage ^^

Bon du coup j'en profite, perso comme certains, les choses dont je suis le plus "fier" ne sont pas forcément très complexe, mais elles sont fonctionnelles et ont fait (et font toujours) gagner un temps fou (et donc économiser l'argent en conséquences) à plusieurs services de l'entreprise où je travaille.

Comme par exemple :

- un outil de chiffrage automatisé qui nous a permis de déporter la réalisation de nos devis d'un service en interne directement chez nos franchisés qui maintenant les réalisent eux-mêmes (pour info, nous fabriquons des maisons, donc le devis va du choix du modèle même de la maison, à l'ajout / modification de garage, le choix des menuiseries, etc etc)

- la mise en place d'une gestion des stocks via QR-Code / douchette pour éviter à nos opérateurs de devoir saisir manuellement chaque mouvement d'entrée ou de sortie de matériaux manuellement dans notre ERP (et qui accessoirement, via un autre outil, nous permet maintenant de réaliser les inventaires généraux annuels en à peine 3/4h grand maximum à 5/6 personnes, là où l'on mettait entre 15 et 20h il y a encore 3/4 ans de cela avec plus de 15 personnes).
Avatar de chanyslas chanyslas - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 28/08/2015 à 12:32
Comme beaucoup, ce sont des programmes qui ne servent à rien qui m'ont rendu le plus fier.
Et certainement pas ceux que je réalise en tant que professionnel.
En ce moment, je code un logger d'activités Back/Front, pour que les collaborateurs de notre client puissent se dénoncer les uns les autres et se renvoyer la balle des responsabilités quant aux modifications qu'ils apporteront aux données principales de l'application de production. Le truc loggue aussi les activités de leur propres clients, quand ils modifient les données de leur compte.
J'ai appelé le module Big Brother, accessible depuis le Back, Menu "Administration" -> "Big Brother", le client ne semble pas s'en offusquer.

Le premier code est un BIOS et un éditeur/assembleur/désassembleur écrit en ASM 65C02.
Je venais d’acquérir la nouvelle puce pour mon APPLE IIe.
Malheureusement, le BIOS n'était pas mis à jour, les instructions du 65C02 n'étaient pas pleinement utilisables avec mes anciens programmes.
Par accident, je suis tombé sur un point d'entrée du BIOS puis de l'assembleur que j’utilisais.
J'ai pu désassembler le tout et réécrire les portions de ces deux programmes (BIOS/Assembleur) pour les rendre compatibles avec la nouvelle puce.
Et me faire ma propre disquette de démarrage contenant mon BIOS et assembleur modifié.
On commençait à voir apparaitre les fenêtres et contrôles par souris, que j'avais commencé à intégrer dans l'éditeur/assembleur.
J'étais adolescent et tellement passionné par ce que je faisais que j'en oubliais presque de manger.

Le second code fut une version de Corewar en C/ASM.
Pendant mon cursus, j’entends parler des premiers virus et d'un programme qui serait à l'origine de cette perversion, mais en milieu sain. Corewar.
Et coup de chance, on reçoit comme projet d'étude d'en faire un. Je me jette sur la documentation publiés par leur auteurs dans deux articles de la revue Science, et retrouvés dans la bibliothèque de Beaubourg, qui décrit le langage Red Code et sa version améliorée (avec l'instruction SPL).
Et je me jette à corps perdu dans implémentation de l'assembleur de Red Code, du scheduler et du visualiseur de l'anneau mémoire.
J'ai passé une partie de cette année d'étude devant l'écran à regarder des programmes s'entretuer dans un anneau de mémoire circulaire.
Avatar de Saverok Saverok - Expert Confirmé Sénior http://www.developpez.com
le 28/08/2015 à 16:33
Citation Envoyé par chanyslas Voir le message
En ce moment, je code un logger d'activités Back/Front, pour que les collaborateurs de notre client puissent se dénoncer les uns les autres et se renvoyer la balle des responsabilités quant aux modifications qu'ils apporteront aux données principales de l'application de production. Le truc loggue aussi les activités de leur propres clients, quand ils modifient les données de leur compte.
J'ai appelé le module Big Brother, accessible depuis le Back, Menu "Administration" -> "Big Brother", le client ne semble pas s'en offusquer.
Ca fait un big HS par rapport au topic mais je ne comprends pas en quoi cela te mets à l'aise...
Loguer l'activité d'une application est le B-A-BA de l'informatique.

Personnellement, dans tous les programmes que je fais, j'ai toujours les 4 colonnes "date_creation", "user_creation", "date_update", "user_update".
Et si le besoin se fait sentir, j'ai une table d'historique.

Je dirai même que c'est une grande avancée de l'informatique que de pouvoir permettre ça.
Ton OS fait ça en permanence en te permettant de faire des CTRL-Z et CTRL-Y, par exemple.
Avatar de chanyslas chanyslas - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 28/08/2015 à 17:42
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Ca fait un big HS par rapport au topic mais je ne comprends pas en quoi cela te mets à l'aise...
Loguer l'activité d'une application est le B-A-BA de l'informatique.

Personnellement, dans tous les programmes que je fais, j'ai toujours les 4 colonnes "date_creation", "user_creation", "date_update", "user_update".
Et si le besoin se fait sentir, j'ai une table d'historique.

Je dirai même que c'est une grande avancée de l'informatique que de pouvoir permettre ça.
Ton OS fait ça en permanence en te permettant de faire des CTRL-Z et CTRL-Y, par exemple.
Je repondais à la question "de quel code êtes vous le plus fier ?" = "Certainement pas ce que je fais au taff."
Je ne vois pas en quoi comparer le travail que je fais actuellement au code que je faisais avant hors études/travail, pour expliquer que je suis plus fier du travail qui finalement ne sert pas à grand chose que du travail qu'on me demande de faire dans mon parcours professionnel.
Vous si.

Vous portez un jugement sans connaitre le contexte. De fait, votre intervention est, elle bien hors sujet. Posez des questions avant d'intervenir pour dire n'importe quoi..
L'application sur laquelle je travaille dispose dejà d'environ 200 logguers activables pour la majorité des activités de l'application :
- activité général des composants des serveurs et de l'application
- connexions des clients et parcours des clients,
- connexion et requêtes en base,
- activité de la couche ORM
- activité des web services,
- activité des moteurs de recherches,
- activités des jobs recurrents,
- activité des rewrite d'url,
- activité des systèmes de paiements.
- activité des services de mailing
et j'en passe.
Plus tous les trackers JS qu'ils se sont collés eux mêmes dans l'application.
On a déjà augmenté le monitoring avec une vingtaine de sondes sur des activités spécifiques de l'application qui n'étaient pas couverts.
Il y a techniquement largement de quoi couvrir l'ensemble des activités de l'application sans en plus avoir besoin de savoir quand quelqu'un modifie une donnée.
On est clairement pas en train de me faire développer un module qui va augmenter la productivité ou le confort de travail des collaborateurs du client.

Alors venir m'expliquer que votre application possède 4 colonnes. J'en ri encore.
Ctrl-Z ? Vous confondez historique d'action et tracage d'activité.
Je ne sais pas où vous avez vu un système d'édition qui se base sur des logs d'activité pour annuler des actions utilisateurs.
Vous ce n'est pas du HS, c'est clairement du grand n'importe quoi.

Merci de m'apprendre que Windows base son système d'édition et d'annulation des actions utilisateur, dans Word et Notepad, sur des logs d'activités.
J'en sors grandi, du coup.
Offres d'emploi IT
Ingénieur support applicatif débutant h/f
CDI
Société Générale - Ile de France - Paris (75000)
Ingénieur big data hadoop h/f
CDI
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)
CONSULTANT AMOA DIGITAL (H/F)
CDI
SQLI Entreprise - Ile de France - Saint-Denis (93210)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique Accueil : le Service Publications -