Apple attaque Samsung en justice
Et l'accuse de copier "servilement" le look-and-feel de l'iOS sur sa lignée de produit Galaxy sous Android

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux


 Discussion forum

Retrouvez le dossier complet de la rédaction
30/01 - Brevets : seconde plainte de Samsung contre Apple rejetée en Allemagne
23/12 - Le bannissement de la Samsung Galaxy Tab devrait être levé en Europe, un Tribunal allemand émet un avis défavorable à Apple
02/11 - Guerre des brevets : Samsung veut avoir accès au code source de l'iPhone 4S et aux détails des subventions des opérateurs en Australie
13/10 - Affaire Apple-Samsung : retournement de situation, Samsung modifie dans ses produits les technologies incriminées par Apple
04/10 - Apple rejette la proposition d'arrangement de Samsung, la Galaxy Tab 10.1 risque d'être bientôt "commercialement morte" en Australie
03/10 - Brevets : vers un cesser-le-feu entre Samsung et Apple en Australie ?
26/09 - Samsung attaque Apple aux Pays-Bas
12/09 - Le bannissement de la Galaxy Tab 10.1 en Allemagne maintenu, la division allemande de Samsung interdite de vendre l'appareil en Europe
26/08 - Android : trois smartphones de Samsung interdits de vente en Europe pour violation de brevet d'Apple, une mise à jour de l'OS attendue
24/08 - Le design de l'iPad tout droit sorti de « 2001 : l'Odyssée de l'Espace » ? Samsung évoque Stanley Kubrick dans sa défense contre Apple
19/08 - Apple veut bannir toute la gamme Samsung Galaxy d'Europe
16/08 - La Galaxy Tab 10.1 est de retour en Europe, Apple accusé de falsifier les preuves présentées au tribunal allemand
10/08 - Apple bannit la Samsung Galaxy Tab 10.1 d'Europe
25/04 - Brevets : Samsung contre-attaque Apple dans trois pays, un expert sort un schéma des poursuites en cours entre les deux sociétés
Sur le même sujet
Le , par Idelways, Expert Confirmé Sénior
Mise à jour du 30/01/2012, par Hinault Romaric

Pour une seconde fois, Samsung voit sa plainte contre Apple pour violations de ses brevets 3G être rejetée sur le territoire allemand.

Le constructeur coréen en réponse aux différentes attaques d’Apple ayant entrainé le bannissement de certains de ses produits avait également porté plainte contre la firme à la pomme sur plusieurs fronts.

En l’espace d’une semaine seulement après le rejet de la première plainte de Samsung en Allemagne, le tribunal de Mannhein vient de rejeter sa seconde plainte.

Le juge n’a pas précisé les raisons du rejet. Samsung déçu par ce verdict, ne renonce pas pour autant et pourra encore faire appel. Le constructeur peut également espérer une victoire sur d’autres brevets non liés aux précédents.

Le coude à coude des deux géants du mobile devant les tribunaux se poursuit même sur le marché. Selon le cabinet d’analyse Strategy Analytics, Apple aurait écoulé 37 millions de smartphones au quatrième trimestre 2011 contre 36,5 millions d’unités pour Samsung.

Les deux firmes détiennent désormais près de 50% des parts sur le marché global des smartphones au dernier trimestre 2011.

L’affaiblissement de l’un serait donc bénéfique pour l’autre, et les deux sociétés semblent être prêtes à utiliser tous les arguments pour y parvenir.

Source : FOSS Patents

Le bannissement de la Samsung Galaxy Tab devrait être levé
Un Tribunal allemand émet un avis défavorable à Apple

Mise à jour du 23/12/11

A défaut d’avoir gagné la guerre, Samsung vient de ganer une bataille importante dans le conflit qui l’oppose à Apple sur les ressemblances entre l’iPad et sa Galaxy Tab.

Le tribunal de Dusseldorf a en effet émis un avis préliminiare que les modifications apportées par Samsung à sa tablette était suffisantes pour que celle-ci ne soit ne plus taxée de plagiat.

La Galaxy Tab 10.1 N pourra donc a priori être commercialisé en Europe.

Si cet avis préliminaire se confirme, évidemment. Verdict définitif attendu le 9 février.



Source : Bloomberg

Et vous ?

Trouvez-vous que Samsung a parodié l’iPad avec sa Galaxy Tab ?

MAJ de Gordon Fowler

Guerre des brevets : Samsung veut avoir accès au code source de l’iPhone 4S
et aux détails des subventions des opérateurs en Australie

Mise à jour du 02/11/2011, par Hinault Romaric

Nouvel épisode dans la guerre de brevets qui oppose les deux plus gros constructeurs de smartphones actuellement.

Samsung qui jusqu’ici a rencontré des échecs sur plusieurs fronts qui ont entrainé la suspension de la commercialisation de la tablette Galaxy Tab 10.1 en Allemagne et en Australie multiplie les stratégies pour entrainer à son tour une interdiction des dispositifs d’Apple

Le constructeur coréen aurait fait une déposition auprès des tribunaux australiens pour obtenir le code source du Firmware de l’iPhone 4S lancé récemment.

Samsung accuse Apple de violer trois de ses propriétés intellectuelles liées aux technologies de communication sans fil dans l’iPhone 4S, et souhaite obtenir l’interdiction de la commercialisation de l’appareil sur le territoire australien.

Selon le quotidien australien SmartOffice, Samsung souhaiterait en plus du code source, avoir les détails sur les accords entre Apple et les opérateurs Optus, Telstra et Vodafone qui commercialisent l’iPhone 4S en Australie.

Apple, de son côté, se défend en affirmant que les brevets incriminés seraient soumis au FRAND (Fair, Reasonable And Non Discriminatory). De ce fait, les licences sur ces brevets doivent être attribués obligatoire sur une base équitable. Apple soutient en plus qu’il est couvert par un accord entre Samsung et Qualcomm qui produit les puces réseau de l’iPhone.

Une nouvelle audience est prévue pour le 4 novembre. Affaire à suivre donc.

Source : SmartOffice

Brevets : revirement de situation, Samsung opte pour la modification des technologies incriminées
par Apple qui gagne en Australie

Mise à jour du 13/10/11, par Hinault Romaric

Apple obtient une nouvelle victoire dans la bataille juridique pour violation de propriétés intellectuelles l’opposant à Samsung.

La cour fédérale d’Australie vient de publier une injonction provisoire interdisant la commercialisation de la tablette Galaxy 10.1 sur le territoire australien, accusée de violer les brevets d’Apple sur les technologies tactiles.

Cette autre défaite de Samsung vient s’ajouter à l’interdiction de commercialisation de la tablette en du constructeur en Allemagne et de trois autres modèles de smartphones en Hollande (lire ci-avant).

Pour contourner l’interdiction en Hollande, le constructeur aurait opté pour une modification des technologies qui sont utilisées par smartphones et qui sont supposées enfreindre les brevets d’Apple. L’entreprise pourrait même adopter la même approche pour tous les autres produits dont Apple aurait obtenu une interdiction.

« Certaines des technologies qu’Apple prétend avoir violées leurs brevets, peuvent être facilement modifiées avec des technologies alternatives » a déclaré un porte-parole de Samsung au Wall Street Journal.

Un choix qui pourrait donc entrainer un revirement de situation et mettre Apple dans une position défavorable, car Samsung souhaite élargir ses plaintes contre Apple pour violation de ses technologies 3D dans l’iPad 3G, iPhone 3G S et iPhone 4.

Néanmoins, Apple aura rendu la Galaxy Tab 10.1 commercialement morte en Australie.

Source : WSJ

Et vous ?

Que pensez-vous de ce choix de Samsung ?

Brevets : Apple rejette la proposition d'arrangement de Samsung
La Galaxy Tab 10.1 serait bientôt "commercialement morte" en Australie, déplore Samsung

Mise à jour du 4 octobre 2011 par Idelways

Pas d'arrangement à l'horizon entre Apple et Samsung, finalement.

La firme de Cupertino vient d'opposer son refus à l'offre (et aux concessions) que Samsung a formulé pour lever l'injonction sur sa tablette Galaxy Tab 10.1 en Australie (lire ci-devant), et assurer son lancement commercial avant les fêtes de fin d'année.

Steven Burley, l'un des avocats d'Apple a plaidé devant le juge de la cour fédérale de Sydney que l'offre formulée par Samsung ne tient pas la route et ne peut constituer une base pour un arrangement : « C'est une [offre] que nous ne pouvons accepter et ce n'est pas une surprise [...] la seule raison pour laquelle nous somme ici est d'empêcher le lancement [de la tablette] et maintenir le statu quo », tranche l'avocat d'Apple.

Samsung de son côté multiplie les efforts pour obtenir une décision du tribunal dans un délai de deux semaines :« Si nous ne pouvons pas obtenir une décision vers la mi-octobre, il n'y aura plus d'urgence », car la tablette serait « commercialement morte », regrette Neil Young, l'avocat de Samsung.

La tablette sous Android de Samsung est toujours interdite en Allemagne, ainsi que trois autres modèles de smartphones en Hollande (lire notre dossier ci-devant pour plus de détails sur les rebondissements passés de l'affaire).

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de l'évolution de cette affaire ?

Guerre des brevets : vers une fin de la bataille Samsung vs Apple en Australie ?
Le constructeur coréen propose un deal

Mise à jour du 03/10/11, par Hinault Romaric

Nouveau rebondissement dans la guerre des brevets opposant Samsung et Apple. Le constructeur coréen aurait fait une proposition à Apple pour régler le conflit de brevet les opposant devant les tribunaux australiens.

La firme coréenne qui aurait déjà accepté de supprimer deux caractéristiques de sa table Galaxy Tab 10.1 et différé la sortie de celle-ci sur le territoire australien suite à la demande d’injonction d’Apple accusant le dispositif d’avoir un design trop similaire à celui de l’iPad, multiplie les efforts pour voir son produit accepté sur ce territoire.

En effet, selon Bloomberg, les avocats de Samsung auraient fait des suggestions à la firme à la pomme pour pouvoir parvenir à une entente. Le contenu des propositions faites par Samsung n’a cependant pas été divulgué.

L’avocat d’Apple Steven Burley aurait déclaré que sa compagnie aurait besoin de temps pour examiner le dossier proposé par Samsung.

En cas d’échec d’un arrangement, la décision du juge concernant la demande d’injonction d’Apple pourrait être publiée au courant de ce mois.

Pour mémoire, Samsung avait également contre-attaqué Apple en Australie pour violation de ses brevets 3G dans l’iPad 3G, iPhone 3G S et iPhone 4.

Source : Bloomberg

Brevets : Samsung attaque Apple aux Pays-Bas
Et souhaite l’interdiction de l’importation et des ventes des terminaux 3G de la firme

Mise à jour du 26/09/11, par Hinault Romaric

La bataille juridique entre Apple et le constructeur Samsung pour violation de brevets s’intensifie.

Après les plaintes d’Apple auprès des tribunaux hollandais et allemand, ayant entrainé l’interdiction de la commercialisation de trois modèles de smartphones de Samsung en Europe et le bannissement de la tablette Galaxy Tab 10.1 du territoire allemand (lire ci-avant), le constructeur coréen vient de riposter en trainant à son tour Apple devant la justice.

En effet, Samsung vient de déposer quatre plaintes contre Apple au Pays-Bas, accusant la firme de violer ses propriétés intellectuelles liées aux technologies de communication sans fil dans les terminaux : iPad 3G, iPhone 3G S et iPhone 4.

Les brevets incriminés portent essentiellement sur des protocoles de gestion de la vitesse et de la connexion des données entre un terminal mobile et un relais sur le réseau.

Samsung souhaite obtenir une interdiction de l’importation et de la vente des dispositifs concernés, ainsi que le retrait de ceux déjà sur le marché sur tout le territoire hollandais.

Apple, pour sa part, a demandé au tribunal de rejeter la demande d’injonction de Samsung, affirmant que les brevets concernés « ne sont pas conçus pour être utilisés comme une arme pour contrer Apple ». Ces technologies sont en fait référencées comme des standards 3G et UMTS, et les licences sur celles-ci doivent de ce fait être accordées obligatoirement sur une base équitable.

Une première audience est prévue aujourd’hui au tribunal de La Hague.

Pour mémoire Apple et Samsung s’affrontent actuellement sur plusieurs fronts aux USA, en Corée du Sud, en Australie et à Tokyo.

Source : Bloomberg

Le bannissement de la Galaxy Tab 10.1 en Allemagne maintenu
La division allemande de Samsung interdite de vendre l’appareil en Europe

Mise à jour du 12/09/11, par Hinault Romaric

Samsung vient encore d’essuyer un échec dans une autre bataille juridique l’opposant à Apple sur le territoire européen.

Après l’interdiction de la commercialisation de trois modèles de smartphones Samsung en Europe par un tribunal hollandais (lire ci-avant), c’est au tour du tribunal de Düsseldorf en Allemagne de maintenir le bannissement de la tablette Samsung Galaxy Tab 10.1 du territoire allemand.

Malgré les quelques éléments fournis pour sa défense par Samsung comme la prétendue modification de la taille et proportion de la Galaxy Tab sur les photos déposées par Apple ou encore le rapprochement du design de l’iPad avec un terminal de l’œuvre « 2001 : l'Odyssée de l'Espace », n’ont pas suffi à convaincre les juges qui maintiennent que la Galaxy Tab 10.1 copie le look-and-feel de l’iPad.

Le juge Allemand Johanna Brueckner-Hoffmann estime que les surfaces lisses et simples de la tablette Samsung Galaxy Tab 10.1 s’inspirent du design minimaliste de l’iPad d’Apple.

Par ailleurs, la division allemande du constructeur coréen ne pourra plus commercialiser l’appareil interdit dans d’autres pays européens. Les autres divisions européennes pourront néanmoins continuer à vendre la Galaxy Tab dans ces pays.

Un porte-parole de Samsung a déclaré dans un communiqué de presse que le constructeur va faire appel contre cette décision de la cour d’appel du district de Dusseldorf.

Quoi qu'il en soit, la réputation de la Galaxy Tab 10.1 a été sérieusement touchée, et la Galaxy Tab 7.7 très proche de la 10.1 à peine sortie des laboratoires en subit déjà les conséquences.

Source : Blog Florian Mueller

Trois smartphones de Samsung interdits de vente en Europe
Pour violation de brevet d'Apple, une mise à jour d'Android attendue

Mise à jour du 26/08/11

La plainte d'Apple contre Samsung ne s'arrête pas au plagiat du design de ses produits. Apple reproche également au Coréen d'enfreindre plusieurs de ses brevets avec sa gamme Galaxy.

Un tribunal Hollandais vient de reconnaître cette violation.

Néanmoins, ce jugement en faveur d'Apple est très diversement perçu.

Certains y voient une victoire qui ouvre la voie à d'autres poursuites. D'autres, au contraire, y voient un échec pour Apple. En clair, la subjectivité règne entre experts juridiques.

Concrètement, le Tribunal a reconnu que trois téléphones de Samsung (les Galaxy S, S II et Ace) utilisaient une technologie pour l'affichage des images et pour la navigation tactile déposée par Apple. Mais le jury a également reconnu, de facto, que tous les autres brevets évoqués par Apple n'étaient pas recevables.

Quoi qu'il en soit, avec la violation d'un seul brevet, les ventes de ces trois smartphones sont interdites en Europe (Royaume-Uni, France, Allemagne, Finlande, Irlande, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Suède et Suisse). La Hollande étant la maison mère et la base de la distribution européenne de Samsung.

Mais l'interdiction de commercialisation pourrait être (a priori) facilement levée avec un changement du code incriminé dans l'affichage des photos. Samsung se montre en tout cas confiant et satisfait de ce jugement.

A noter que cette deuxième procédure ne concerne pas la tablette Galaxy Tab, pour laquelle les avocats de Samsung ont essayé de démontrer cette semaine que les designers d'Apple ne pouvaient pas évoquer la notion de plagiat puisqu'ils s'étaient eux-mêmes très fortement inspiré de « 2001 : l'Odyssée de l'Espace » pour dessiner l'iPad (lire ci-avant).

La plainte concerne en revanche très directement Android (et plus exactement la branche 2.x optimisée pour les smartphones). Le code incriminé est une partie de l'OS mobile de Google.

Un Google qui devrait rapidement sortir une mise à jour pour éviter des poursuites similaires d'Apple contre ses autres partenaires.

Source : BBC

MAJ de Gordon Fowler

Le design de l'iPad tout droit sorti de « 2001 : l'Odyssée de l'Espace » ?
Samsung réplique à Apple en évoquant Stanley Kubrick

Mise à jour du 24/08/11

Samsung en appelle à Stanley Kubrick dans sa défense contre Apple, qui l'accuse d'avoir reproduit le « look and feel » de ses produits dans toute la gamme Galaxy.

Face à ces accusations, les avocats du constructeur coréen ont évoqué ce 22 août une des œuvres majeures du cinéaste : « 2001 : l'Odyssée de l'Espace ». Une œuvre dans laquelle on trouverait un terminal tout droit sorti des imaginations de Arthur C. Clarke, l'auteur du livre, et de Stanley Kubrick, qui aurait très fortement inspiré les designers d'Apple.

Preuve à l'appui, selon Samsung, dans cet extrait :



Ses avocats décrivent cet appareil comme « une grande forme rectangulaire, principalement occupée par un écran, avec des bords fins, des surfaces entièrement planes, et de faible épaisseur ».

Quasiment les mots employés par Apple pour décrire au jury les points copiés par Samsung (lire ci-avant).

Reste à savoir si le Tribunal trouvera lui aussi que le design de l'iPad est dérivé de celui de « 2001 ».

Et surtout si cela peut remettre en cause la propriété intellectuelle d'Apple sur celui-ci. Le design d'un appareil dans un film étant certainement beaucoup plus compliqué à évoquer que celui d'un appareil existant véritablement.

Pour la petite histoire, dans son livre, Arthur C. Clarke avait baptisé cet appareil révolutionnaire du nom de « Newspad ».

En 1968.

Source

Et vous ?

Trouvez-vous que l'iPad est copié, inspiré ou totalement étranger au Newspad de « 2001 » ?

MAJ de Gordon Fowler

Apple étend sa demande d'interdiction de vente à la totalité de la gamme Galaxy de Samsung
Et menace les revendeurs de poursuites

Mise à jour du 19/08/11

Coup de bluff inutile ou volonté d'arriver à ses fins en utilisant la peur (plus que l'arme juridique), chacun se fera son opinion.

Quoiqu'il en soit, Apple vient d'annoncer qu'il demandait le retour de tous les stocks de tous les produits de la gamme Galaxy de Samsung dans toute l'europe. Ces produits, selon la volonté d'Apple, devront être retournés par tous les revendeurs au siège de Samsung à Amsterdam et ce sous 14 jours. Apple exige également que Samsung informe ces mêmes revendeurs qu'en cas de refus de coopérer ils seront tenus solidairement responsables de la violation de brevet du constructeur.

Seul (petit) problème, aucune interdiction de commercialisation n'a encore été prononcée contre Samsung. La première décision d'un tribunal allemand allant dans ce sens (pour la seule Galaxy Tab 10.1) a été en effet rapidement levée.

En étendant ses menaces à l'ensemble de la gamme sans attendre de jugement officiel, Apple montre en tout cas qu'il n'est pas que préoccupé par l'ascension du coréen sur le marché des tablettes mais également (et surtout) sur celui des smartphones.

Pour mémoire, après l'Allemagne, Apple avait déposé une plainte en Hollande (lire ci-avant). Le Tribunal de La Haye devrait se saisir du dossier mi-septembre.

D'ici là, Samsung a d'ores et déjà repoussé sine die sa présentation des nouveaux modèles de sa Galaxy Tab à la presse. Simple coïncidence ?

Source : WebWereld.nl (traduction automatique du néerlandais)

MAJ de Gordon Fowler

La Galaxy Tab 10.1 est de retour en Europe
Apple est accusé de falsifier les preuves présentées au tribunal allemand

Mise à jour du 16 août 2011 par Idelways

Surprenant coup de théâtre dans l'affaire de brevets qui oppose Apple et Samsung autour des brevets prétendument violés et le look-and-feel « servilement copié » de la Galaxy Tab 10.1 sur l'iPad.

Une semaine après l'injonction préliminaire ayant interdit sa commercialisation presque partout en Europe, la cour du district de Düsseldorf vient de faire machine arrière et de lever l'injonction de tous les autres pays de l'Union européenne.

Sauf en Allemagne, où l'interdiction reste de rigueur jusqu'à l'audience du 25 août, date après laquelle la tablette pourrait ne plus être un objet interdit en Europe.

Les raisons de ce revirement de situation restent un peu floues, mais d'après le spécialiste Florian Mueller, la décision initiale provenait d'une confusion lors de la traduction des documents concernant la nature de la présence de Samsung en Allemagne, entre subsidiaire ou implantation de la maison mère.

Il ne s'agit donc pas de remettre en question les allégations d'Apple, mais de savoir si un tribunal allemand a le droit d'imposer quoi que ce soit à une entreprise sud-coréenne concernant la vente de ses produits en dehors du territoire allemand.

La « version simple » de l'histoire est que « rien ne changera pour les consommateurs allemands, mais la maison mère coréenne de Samsung est libre de vendre [sa tablette] de nouveau, du moins pour le moment, dans les pays de l'UE autres que l'Allemagne », résume le grand défenseur des causes antibrevets logiciels.

Sans pour autant les infirmer, les informations recueillies par Mueller auprès du service presse du tribunal ne mentionnent aucunement le rôle des photos prétendument manipulées par Apple dans ce revirement de situation.

En effet, d'après le site allemand Webwereld, Apple aurait changé la taille et les proportions de la Galaxy Tab sur les photos et dessins présentés au tribunal pour faire ressortir davantage de ressemblances avec l'iPad 2 et convaincre le juge de bannir le produit.



Mais aucune preuve n'atteste que cette photo et les autres détails révélés par le Webwereld ont été réellement inclus au dossier d'Apple présenté au juge, ni que cette révélation y est pour quelque chose dans cette levée d’injonction.

Toujours est-il que la réputation de la Galaxy Tab 10.1 a été sérieusement amochée, et celle d'Apple risque d'en prendre à son tour un sacré coup si une tentative de manipulation de cette gravité est avérée.

Réponse dans les semaines à venir.

Source : blog de Florian Mueller, Webwereld

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Apple bannit la Samsung Galaxy Tab 10.1 de l'Europe
Grâce à l'injonction d'un tribunal allemand

Mise à jour du 9 août 2011 par Idelways

Apple marque une première victoire retentissante contre Samsung en obtenant une injonction de justice qui interdit la commercialisation de la Galaxy Tab 10.1. Une directive qui oblige le constructeur coréen de retirer sa tablette tactile de tous les points de vente en Europe jusqu'à la fin de l'action légale.

Cette injonction préliminaire, émise par la cour régionale de Düsseldorf en Allemagne s'étend à tous les autres pays de l'union européenne, exceptée les Pays-Bas en raison de certaines divergences légales.
Mais les avocats d'Apple n'ont pas manqué de déposer une plainte séparée dans ce pays selon le spécialiste Florian Mueller.

Une plainte similaire tente de bloquer toute importation de l'appareil vers le sol américain et une injonction identique a par ailleurs été obtenue en Australie, contraignant Samsung de reporter le lancement de sa tablette en ce pays.

Cette injonction est le dernier épisode d'une guerre juridique musclée entre les deux entreprises qui collaborent pourtant prospèrement. Samsung fournit en effet de nombreux composants des iPhone/iPad dont il est justement accusé de copier le design et violer plusieurs brevets (lire ci-devant)

Bien que son annulation reste possible, l'injonction pourrait saper les ventes de la tablette pour plus d'une année, soit tout son cycle de vie commerciale, ou presque, sans ignorer son impact déplorable sur l'image de marque de Samsung.

Galaxy Tab 10.1 est une version augmentée de la tablette de 7 pouces sous Android de Samsung. Elle a reçu un accueil très encourageant de la part du public et des critiques, mais elle est contrainte désormais de disparaître pour longtemps.

Source : Financial Informer (traducteur automatique de l'allemand), blog de Florian Mueller

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?
Sera-t-elle annulée ? Et quel sera son impact sur la lignée des tablettes de Samsung ? Et son image de marque d'une manière générale ?

Brevets : Samsung contre-attaque dans trois pays
Un expert sort un schéma des poursuites en cours entre les deux sociétés

Mise à jour du 25/04/2011 par Idelways

Samsung répond sans ménagement à la nouvelle poursuite en justice menée contre lui par Apple, son plus grand client (lire ci-devant).

Sa riposte n'a finalement pris qu'une semaine et se veut spectaculaire.

Sur son site web, le constructeur coréen annonce trainer Apple à son tour devant la justice de trois pays : la cour centrale du district de Séoul en Corée du Sud (pour cinq brevets), auprès d'un tribunal à Tokyo pour deux brevets différents et enfin en Allemagne à Mannheim pour trois autres brevets.

Samsung accuse Apple de violer plusieurs de ses brevets clés, qui concernent notamment le HSPA (communément appelé 3G+), une technologie utilisée pour l'optimisation de la transmission en téléphonie sans fil et la réduction de la consommation énergétique durant la transmission.

D'autres brevets concernent la technique de téléphonie mobile de troisième génération W-CDMA, tout comme la technologie destinée à permettre à un ordinateur d'utiliser la connexion d'un téléphone qui lui est connecté.

Devant cette recrudescence des conflits de brevets, l'expert allemand en propriété intellectuelle Florian Müller (et fondateur de l'initiative NoSoftwarePatents) vient de publier un schéma qui résume la situation conflictuelle entre les deux entreprises qui ont visiblement de plus en plus du mal à avaler le succès de l'autre, notamment dans le domaine de la téléphonie.

Quant aux conséquences de cette guerre des brevets sur le partenariat qui lie les deux entreprises, Tim Cook, le CEO intérimaire d'Apple n'a en tout cas pas hésité à couvrir de fleurs la qualité des produits de Samsung lors de l’annonce des résultats financiers de son entreprise pour le deuxième trimestre fiscal de cette année.
Cook prédit que le partenariat entre les deux entreprises sera prolongé malgré cette nouvelle querelle des brevets.

Reste à savoir donc à laquelle des deux entreprises (et ses produits), cette situation sera la plus dommageable.

Source : Samsung

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
À qui ces poursuites seront-elles d'après vous les plus dommageables ?

Apple attaque Samsung en justice et l'accuse de copier "servilement" le look-and-feel de l'iOS
Sur sa lignée de produit Galaxy sous Android

Apple se lance dans une nouvelle croisade pour protéger son règne sur le marché des appareils mobiles, quitte à s'en prendre à ses plus proches partenaires.

Cette fois, c'est au tour de Samsung d'être poursuivie en justice par Apple qui accuse le constructeur coréen de copier « servilement » le look-and-feel de l'iOS sur la lignée des smartphones et tablettes Galaxy, notamment en ce qui concerne la grille d'icônes et leur apparence sur l'écran principal.

La plainte a été déposée vendredi dernier auprès de la cour du district de la Californie du Nord. Son texte n'est pas encore consultable en ligne, mais le Wall Street Journal et Reuters dévoilent les grandes lignes de l'accusation d'Apple des copies qu’ils ont pu avoir.

En tout cas, la firme à la pomme n'y va pas par quatre chemin et estime qu'au lieu « d'innover et développer sa propre technologie et un style Samsung unique [...] Samsung choisit de copier la technologie d'Apple, son interface utilisateur et son style innovant, sur des produits contrefaits ».

Apple prend à témoin le changement de l'apparence des icônes entre la lignée Galaxy débutée en 2010 et les premiers smartphones de Samsung. Apple estime que les premières icônes « avaient des apparences différentes en raison de la variété de leurs formes et n'apparaissent pas comme des icônes carrées avec des coins arrondis », un détail de taille qu'Apple estime lui revenir de droit.



Bien qu'elle n'en soit pas à son premier procès (loin s'en faut), cette plainte marque tout de même un tournant dans la politique d'Apple. L'entreprise ne met pas en avant cette fois un brevet spécifique sur un concept donné, mais se contente de se plaindre qu'on copie (et volent) ses « innovations ».

De ce fait, il n'est pas clair pour le moment quels objectifs motivent cette action en justice, sachant qu'il s'agit cette fois de l'un des partenaires stratégiques d’Apple.
Samsung produit en effet les processeurs de l'iPhone et l'iPad depuis les premières puces S5L8900 jusqu'au Apple A5 de l'iPad 2 (microprocesseur de type système-sur-puce conçu sur la base d'une architecture ARM)

Un règlement à l'amiable avec dédommagement est donc le scénario le plus probable.

L'entreprise peut tout de même solliciter une injonction pour interdire la fabrication des appareils Galaxy, au moins durant le procès.
Autre scénario probable : Apple chercherait surtout à réussir un coup médiatique en obtenant une reconnaissance légale que ses produits sont copiés par la concurrence, et donner par la même occasion un coup dur à la réputation de Samsung et ses produits.

Quoi qu’il en soit, Samsung n'a pas tardé à réagir. Kim Titus, directeur des relations publiques de la filiale américaine a déclaré à Reuters que son entreprise « protégera sa propriété intellectuelle et répondra activement à cette action en justice ».

Pour mémoire, la lignée Galaxy des produits Samsung, dont le smartphones Galaxy S et la tablette Galaxy Tab sont basées sur le système d'exploitation mobile Android 2.2 (FroYo). Ils utilisent toutefois la surcouche graphique TouchWiz maison de Samsung.

Source : Wall Street Journal, Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle affaire ?
Samsung copie-t-il selon vous le design de l'iPad et iPhone ?
Quelles sont selon vous les réelles motivations d'Apple dernière cette affaire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de lequebecois79 lequebecois79
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 19/04/2011 12:02
ce n'est qu'une poursuite de plus... rien de bien neuf

apple a bien vu que android les placais de plus en plus à l'ombre
samsung vend très bien en se moment... donc une proie potentiel
Avatar de dourouc05 dourouc05
http://www.developpez.com
Responsable Qt
le 19/04/2011 12:05
À quand Samsung qui répond logiquement en arrêtant la production des procos Apple ? (Bon, y'a des trucs dans les contrats qui doivent l'empêcher, mais ils peuvent faire un échange pas de procès-plus de procos).
Avatar de Wormus Wormus
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 19/04/2011 13:09
Ridicule ...
Ce battre pour une interface aussi minable !
Bon j'ai bien compris qu'il y a surement d'autres raisons inavoué derrière, m'enfin tout ces histoires de porter plainte pour des broutilles constamment me gave profondément (en tout cas ça me donne envie de couper tout contact avec Apple).

D'ailleurs, si ils se battent pour cette interface, ça présage qu'ils tiennent à la garder pour la suite de l'iOS !! Je crois que c'est ça le pire dans l'histoire.
Avatar de travon travon
http://www.developpez.com

le 19/04/2011 13:26
Interface "minable" mais qui a révolutionné l'industrie du téléphone mobile au point que tout le monde s'en ai inspirés. (se rappeller des téléphones avant l'iphone, c'était a hurler de rire)

Le truc c'est que la samsung est peut être aller un trop loin dans la copie.
Avatar de Ibuprofène Ibuprofène
http://www.developpez.com
Membre confirmé
le 19/04/2011 13:27
Apple estime que les premières icônes « avaient des apparences différentes en raison de la variété de leurs formes et n'apparaissent pas comme des icônes carrées avec des coins arrondis », un détail de taille qu'Apple estime lui revenir de droit.

A quand le brevet sur les images aux bords arrondis ?
Avatar de levulcain levulcain
http://www.developpez.com
Futur Membre du Club
le 19/04/2011 14:17
en même temps c'est pas faux :
Samsung a littéralement défiguré Android pour le faire ressembler le plus possible à iOS : c'est flagrant ...
et la coque du Galaxy S a de sacrés air d'iPhone 3GS !
et même le nom , a volontairement une consonance proche : Galaxy S , 3GS ...

c'est même enervant pour les posseurs de Galaxy S : tout le monde ( enfin les non-Geek, hein ) crois que vous avez un iPhone ....
Avatar de thierrybenji thierrybenji
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/04/2011 14:18
Les interfaces ne se ressemblent même pas.
Les gars d'Apple doivent commencer à flipper, ils savent que c'est bientôt mort.
Dans quelques années Apple sera redevenu beaucoup plus underground.
Avatar de Sploutche Sploutche
http://www.developpez.com
Invité régulier
le 19/04/2011 14:26
@ Wormus "Interface minable...."

Sérieusement je ne comprends pas ce qui motive tes propos... C'est ton problème si tu préfères l'interface de ton Nokia 3310.

Deux options :
1. Tes gouts sont carrément démodés. Dans ce cas là oublie la téléphonie et l'avancé technologique.
2. L'interface est "trop compliquée" pour toi (un gosse de 6 ans arrive parfaitement à l'utiliser)

Maintenant le problème de copie est ce qu'il est. Tout le monde à toujours copié sur tout le monde lorsqu'une idée novatrice se présente, afin de l'améliorer (ou pas).
Avatar de Neko Neko
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 19/04/2011 15:11
Citation Envoyé par thierrybenji  Voir le message
Les interfaces ne se ressemblent même pas.
...

Heu si quand même....
Avatar de jefs88 jefs88
http://www.developpez.com
Candidat au titre de Membre du Club
le 19/04/2011 16:12
Citation Envoyé par Neko  Voir le message
Heu si quand même....

c'est vrai que les icônes ce ressemblent sur les bords, mais quand même... faut pas abuser!
Offres d'emploi IT
Brute en java/python
CDI
Mobiskill - Ile de France - Paris (75000)
Parue le 08/10/2014
Audit interne des systèmes d'information
Stage
Société Générale France - Ile de France - Paris La Défense
Parue le 07/10/2014
Dev front-end javascript pointure sur angularJS
CDI
Mobiskill - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)
Parue le 22/10/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula