Quels conseils donneriez-vous pour durer dans la carrière de développeur
Et pour rester compétent et à jour ?

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Être développeur de plus de 40 ans, compétent et à jour, est-ce possible ?

C'est à ce sujet de la longévité des carrières de développeur que s'est attaqué le développeur Davy Brion sur son blogue.

Et pour lui, la réponse à la question est que oui, cela est possible, mais pas facile. Davy Brion affirme ne connaître aucun développeur qui réponde à ces trois critères. Il propose une explication en deux parties et boucle son article par des idées qu'il compte appliquer lui même pour continuer à être, la quarantaine passée, un bon développeur.

La première raison qu'il expose est que les développeurs finissent au fil des ans par devenir managers, par choix ou par accident. Dans le second cas (par accident), il s'agit d'après Brion de développeurs qui continuent à être bons dans ce qu'ils font malgré le nombre croissant de responsabilités qu'on leur accorde.
Et qui finissent par ne plus sortir des salles de réunion et ne plus avoir du temps pour « coder ».

La seconde raison est, d'après Brion, le manque d'humilité. Beaucoup de développeurs "senior" commenceraient à croire qu'ils savent tout ce qu'il y a lieu de savoir et arrêtent d'apprendre de nouvelles méthodes de résolution des problèmes. Ils continuent d'utiliser les mêmes techniques et les mêmes approches et décident de ne plus « changer une équipe qui gagne ». Leur valeur dans le marché du travail ne cessera dès lors de baisser.

Pour ne pas finir dans l'un de ces cas de figure, Davy Brion se fait deux recommandations : continuer à se sentir «*stupide*» en lisant des blogs et des livres de personnes plus intelligentes qui parlent de choses qu'il ne comprend pas.
Et toujours continuer de remettre en question tout ce qu'il sait et tout ce qu'il pense.

Et vous ?

Quel conseils donneriez-vous pour pouvoir faire du développement après 40 ans, et rester à jour et compétent ?

Source : blog de Davy Brion


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 02/07/2011 à 17:32
Citation Envoyé par Faiche  Voir le message
C'est là que je suis pas d'accord : c'est pas parce que tu as recodé une bibliothèque graphique que tu es bon, loin de là.
C'est parce que tu produis un code testé et maintenable rapidement que tu es fort.

Tiens donc. Donc réponds à cette question : si jamais tu as passé ta vie à n'utiliser que ce que les autres ont fait, comment veux-tu pouvoir produire un code testé et maintenable ?

Citation Envoyé par Faiche  Voir le message
L'architecte qui construit ses maisons il va pas s'amuser le soir à fabriquer de toute pièces un marteau.

(Space méga LOLILOL) e+78
Tu fais bien de prendre l'exemple des architectes. J'ai fait venir plus de 17 architectes pour faire démolir puis refaire ma véranda, et presque tous les corps de métiers (oui oui plombiers et électriciens aussi), pas un seul corps de métier n'apprécie les architectes, justement parce qu'ils ne savent pas exactement de quoi ils parlent et que tous les problèmes d'estimations à l'arrache qu'ils font retombent sur les corps de métiers genre "bah si ça n'est pas fait en 5 jours c'est que le maçon est mauvais" alors que c'est l'architecte qui ne sait pas de quoi il parle. Ton exemple est parfait, et je te contredirai à 100% en disant que si, justement, un architecte a tout intérêt à s'amuser le soir à fabriquer de toute pièces un marteau. S'il ne fait pas ça il ne sera jamais bon. Absolument j.a.m.a.i.s. . Et là je sais de quoi je parle, j'ai donc réussi à trouver un seul architecte bon, un vrai, qui connaissait tout, qui "fabriquait ses marteaux le soir", sur dix sept qui sont venus (et je ne compte pas les quatre architectes voleurs qui voulaient me faire payer le déplacement uniquement pour faire un devis (sisi encore une fois c'est tellement énorme qu'on crois que j'exagère mais c'est vrai)).

Citation Envoyé par Faiche  Voir le message
Si un jour j'ai à embaucher un développeur, entre un mec qui connais TDD et les frameworks modernes et un qui me dit "je suis capable de recoder un compilateur", je vous laisse deviner mon choix.

Eh bien ce sera ton choix. Je vais te raconter une anecdote.
J'ai développé et mis un gros site pour une boite d'assurance, en ligne. D'un coup, en deux jours, le site explose en consultations. Je gérais 6 développeurs qui ne connaissent que "TDD et les frameworks modernes", comme tu l'explique.
Je ne pouvais rien faire, je les contacte, aucun ene peux me répondre.
Là je te promets, tu commence à suer grave, tu as des gouttes de sueur dans le dos.
Tu ne peux rien faire, tu appelle le monsieur qui "s'amuse le soir à développer une librairie graphique". Et là, ce monsieur, justement, il a appris ce qu'est le coeur Linux, il sait lire les traces noyau, et en moins de 1 heure, il t'a recompilé Php, modifié php.ini et optimisé ton noyau, et je te garantis qu'à lui tout seul il t'a fait économiser autant que les 6 "super mecs qui sont soi-disant à la pointe".
Entretemps, grosse réunion de crise : le directeur, le big boss, de la boite d'assurance qui gère plus de 5000 employés, réunit tous les dirigeants de la section informatique (neufs personnes) et tu dois justifier du "pourquoi le site Internet ne fonctionne plus".
Avec dix personnes qui te regardent, je te promets, je te jure, que t'as le ventre en compote.
Et là, d'un coup, le SMS sur ton téléphone qui affiche "ça y est mon pote tout est rétabli".
Tu regarde tout le monde avec surprise et tu dis "tout est rétabli, je vous fais un examen détaillé des causes et je vous l'envoie dès demain".
En la tension se relâche complètement. Je te promets que si tu passe par ce moment là, d'un coup, les 6 super développeurs qui ne savent qu'utiliser des frameworks baissent dans ton estime, et ton geek de pote, il remonte au moins à leur niveau (ce qui ne semblent pas du tout être le cas au travers de ton discours).

Ce que j'essaie de dire c'est que ces deux types de personnalités sont complémentaires, et lorsque quelqu'un connait un framework et qu'en plus il sait compiler à la mano le serveur Apache et Php, ce type là, crois moi, il vaut de l'or, et bien plus que le type qui connait "mieux" les frameworks récents sans rien savoir des rouages techniques derrière.
Avatar de Garra Garra - Membre averti http://www.developpez.com
le 05/07/2011 à 2:48
Bonsoir à tous

ton anecdote est intéressante SurferIX mais il ne faut pas oublier non plus que notre métier est un truc ENORME et que tout le monde ne peut pas tout faire. Ton mec est un mec en or comme tu dis mais les connaisseurs des frameworks avaient aussi leur place.
En fin je le crois.

J'ai bientôt 46 ans, je suis une fille.... enfin une jeune femme.

J'ai commencé l'informatique à l'age de 11 ans en 1976 à l'époque des cartes perforées. Oui, oui, j'étais au lycée (en Uruguay, Amérique Latine) et mon college, le premier à installer une machine, proposait 3 fois par semaines l'aprem aux lycéens qui le voulaient, de suivre un cours de COBOL. Chose que j'ai faite pendant 4 ans, jusqu'à mes études à l'Université.

Là j'ai fait de l'Assembleur et du Pascal pendant mes études.

Puis travaillé 2 années avec du Clipper 87 et MsCobol

Puis je suis partie en France et été embauchée par CAP SESA TERTIAIRE.
J'y suis restée 5 années où j'ai fait beaucoup de Client-Serveur, beaucoup de C, C#, ProC, ORACLE, INFORMIX, AWQ, SED, Shell, machines Unix , et où j'ai suivi plein de formations différentes....

Puis SEMA GROUP avec du SqlWindows (Centura); des gros projets de 15 personnes pendant 2 années et demi

Puis retour à CAP GEMINI

Puis départ vers Fi System pour faire des nouvelles techno mais au début j'avais beaucoup de rage de ne pas pouvoir communiquer avec le Serveur aussi facilement qu'avec du Client-Serveur
J'ai fait des ASP au début

Depuis 6 ans je travaille CHEZ MOI : actionscript/Flash/Flex/PHP/Ajax/Zend Framework/SPIP/ ....

mais des choses du genre "semaphore" me manquent parfois...

Je suis tous les ans des cours du soir au CNAM : les derniers ce sont sur Traitement d'image, Traitement du Signal, Recherche d'images par Contenu, projet en C++, OpenCV, Octave. J'ai suivi aussi un cours sur Processing

Je vais bientôt commencer un projet en Processing et Processingjs.
Et prépare un projet personnel (enfin pas payé) sur recherche des images par texture.

Et oui, toujours des choses nouvelles:
Je suis en ce moment même en train de regarder une vidéo (en fin j'écris ce message en ce moment) sur MongoDB et NodeJs. Après plus de 30 années à avoir fait du SQL (sur une dizaine de types de base des données différentes) je suis très intéressée par ces concepts du NoSQL mais je suis pas sûre de que ce soit assez mur pour l'utiliser tout de suite.

Avant hier quelqu'un de ce forum m'a envoyé ce lien suite à une question http://www1.cse.wustl.edu/~schmidt/ACE.html , et j'ai été vachement intéressée

Donc oui, programmer ce que je j'aime le plus dans ce métier; et me former toujours et toujours.
Mais ça va trop vite, on ne peut pas tout maitriser, tout connaître.

Entre les cartes perforées du début et ce que l'on peut faire aujourd'hui, beaucoup d'eau est passée sous mon pont.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 05/07/2011 à 9:16
Bonjour,

Tu vas exactement dans le sens j'essaie d'expliquer : oui, on ne peut pas tout faire en informatique aujourd'hui, mais il faut essayer de rester au niveau de ce qu'on connait.

C'est juste le fait de tenir le discours de "Je n'embaucherai que ce genre de personne parce que les autres sont incompétents" qui me gêne.

J'aurais tout à fait compris et accepté un discours du genre :

"J'embaucherai que ce genre de personne parce que les autres n'atteindraient pas mes objectifs aussi rapidement".

C'est tout, mais j'avoue que, comme je ne suis pas commercial, j'ai souvent du mal à m'exprimer comme "tout le monde" afin d'être clairement compris par "une grande majorité" (c'est aussi pourquoi je ne comprends pas les "down" de mon message précédent par exemple, où je ne dénigre personne, bien au contraire, je dis juste que c'est pas parce que le type passe pour un geek que c'est un incompétent, bien au contraire)

Au fait : je passe mon oral de mémoire d'ingénieur CNAM ce samedi, je te comprends parfaitement, cinq années de formation deux à trois fois par semaines, c'est dur dur mais quand on arrive au bout on est content
... enfin il faut encore qu'ils acceptent ma présentation et mon mémoire pour que j'aie mon diplôme d'ingénieur (37 ans c'est pas trop tôt ).
Avatar de pragmatique pragmatique - Membre averti http://www.developpez.com
le 15/08/2011 à 22:50
Il faut être gentil avec les architectes, c'est grâce à eux que les projets de 3 semaines durent 6 mois ou ne finissent jamais.

Sans eux plus de boulot pour les développeurs
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 16/08/2011 à 5:52
Citation Envoyé par SurferIX  Voir le message
C'est tout, mais j'avoue que, comme je ne suis pas commercial, j'ai souvent du mal à m'exprimer comme "tout le monde" afin d'être clairement compris par "une grande majorité" (c'est aussi pourquoi je ne comprends pas les "down" de mon message précédent par exemple, où je ne dénigre personne, bien au contraire, je dis juste que c'est pas parce que le type passe pour un geek que c'est un incompétent, bien au contraire)

heeu moi je t'ai mis un plus 1 alors tu me le rends?
plus serieusement je suis a 100% ok avec toi. Les entreprises sont des machines tres impatientes.
et le gus qui connait les derniers frameworks sur les bouts des doigts c'est bien mais moi je vois juste une machine a pondre du code, comme les poules pondeuses.
oui il est efficace mais au moindre probleme que fait il? ton anecdote en est une belle illustration. Ce soit disant geek peu se former a une vitesse incroyable au dernier framework. certe la boite perd une voir deux semaine mais elle gagne sur le long terme car quand probleme il y a il sait comment resoudre le probleme ou comment chercher la solution ou encore au pire des cas il arrive a analyser correctement la chose.
Mais il y a un inconvenient avec les gens du type "Je peux creer mon propre compilateur" : Ils sont efficace que quand le sujet les interresses. et honnetement un bon mec de se genre est rarement interresser par les frameworks modernes.
sachant cela, moi qui prefere ce genre de personnes, j'hesiterai un peu a le prendre devant un specialiste pondeur de code, lui au moins meme si ca ne l'interresse pas il fera bien le travail.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 16/08/2011 à 10:51
100 % d'accord avec toi C'est tellement rare sur le forum qu'il faut le préciser.
En général si on veut atteindre les objectifs, une personne "classique" est souvent préférable à un geek.
Heureusement je suis un geek (au sens non galvaudé du terme, donc aujourd'hui je suis plus un nerdz qu'un geek si on se fie à ce que pensent les gens "classiques" du mot "geek") assez spécial : j'essaie d'être à la pointe de tout ce qui sort, parce que ma passion c'est d'apprendre . Je ne dis pas que je suis le meilleur, loin de là : je dis juste que je suis un geek qui, paradoxalement avec notre discussion, peut être intéréssant à long terme dans une entreprise

Au fait : mémoire validé, je suis ingénieur
Je vais changer ma fiche tiens.
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 17/08/2011 à 9:13
felicitation Monsieur le nouvel ingenieur.
Avatar de Faiche Faiche - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 04/09/2011 à 12:18
J'avais pas vu que le thread avait continué 6 mois après.

Reprenons :
1 - si, dans votre boite, c'est un architecte qui vous fait les estimations, changez de boite, il n'y a pas plus idiot.

2 - Vous considérez que celui qui "connait les frameworks" est un pisseur de code. Par contre vous vous êtes empressés de passer à côté de la partie "code testé ET maintenable".
Quand je parlais d'embauche, quelqu'un qui met en avant le fait qu'il code un compilateur alors qu'on fait des applis de gestion, c'est comme s'il mettait en avant qu'il était une star en ADA. C'est bien mais c'est pas ce que je recherche.
Quelqu'un, par contre, qui montre des compétences en TDD et refactoring, là je sens qu'il prend à coeur la qualité de ce qu'il produit. Et c'est ça qui fonctionne.

3 - Prenons l'anecdote : ton site vient de tomber, c'est la folie, tu vas te faire casser les jambes par la direction. Là, y a le "passionné" qui te dit "t'inquiète, je vais triturer le noyau linux, ça passera tout seul" et tu vas me dire que tu paniquais pas encore plus ? Coup de chance, il est tombé juste. Mais il se serait passé quoi s'il s'était planté ? Comment être sûr qu'il n'a pas introduit d'autres problèmes ?
Si tu as un dev qui, en plus de faire du code de qualité, est capable de te sauver la mise, alors augmente le, qu'il reste, c'est rare.

Ce qui coute le plus cher dans une application, c'est pas la première réal, c'est la maintenance/évolution. Si votre code est endetté au possible (pas de test, complexité de ouf etc) vous allez multiplier par 1000 vos coûts de maintenance.
Donc si mon développeur qui aime les compilateurs est pas capable de me produire un code testé et maintenable, il me coute bien trop cher par rapport au gain qu'il pourrait m'apporter si un jour j'avais un problème de compilateur.

Pour finir, je dirais que les deux qualités que je recherche chez un développeur, c'est :
- la capacité à sentir qu'un code est pourri.
- la capacité à avoir honte quand il produit un code pourri.

S'il fait du code de mauvaise qualité et qu'il ne le sait pas, c'est grave, mais ça se corrige avec de la formation.
S'il fait du code de mauvaise qualité et qu'il le sait, c'est encore plus grave, ça veut dire qu'il se tape de ce qu'il fait, et peu importe les formations, il sera toujours une gêne dans le projet.

Si vous souhaitez faire du propre, il n'y a pas 36 solutions : faites des tests unitaires.
Au début, vous allez coder, puis faire un gros test. Puis vous allez voir que c'est super pénible. Donc vous allez passer à plein de tests (un par branche) pour la grosse méthode. Mais vous allez faire un paquet de copié/collé. C'est pas génial non plus. Du coup vous allez commencer à découper votre code pour que les tests soient plus simples. Vous allez par la même occasion vous rendre compte que c'est plus lisible aussi.
A ce moment là, vous pouvez regarder le TDD, ça vous changera la vie.
Une fois là, vous êtes enfin sur la bonne voie pour être un bon développeur et le rester.
Avatar de hegros hegros - Membre Expert http://www.developpez.com
le 04/09/2011 à 14:17
C'est un peu un raccourci je trouve de dire => tdd = bon développeur à la rigueur atdd oui

Surtout que 80% des développeurs ne doivent pas faire de tdd et pour ceux qui en font je pense que seulement 20% le font bien...Je dis cela parce que rien que le fait d'écrire le code de test (ou la spec de test) avant le code de production pour certains c'est incompréhensible (par expérience dans au moins 3 entreprises différentes) alors passer à la pratique à moins de faire une formation ou de s'y mettre sérieusement..

Bref, il y a pleins d'autres aspects (en dehors de la technique et du tdd) qui font un bon ou un mauvais développeur même si je suis plutôt d'accord avec ta vision de manière globale.(genre la star en pleins de trucs mais qui ne corresponds à rien dans la boîte où l'on postule)
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 04/09/2011 à 14:30
Citation Envoyé par Faiche  Voir le message
... Prenons l'anecdote : ton site vient de tomber, c'est la folie, tu vas te faire casser les jambes par la direction. Là, y a le "passionné" qui te dit "t'inquiète, je vais triturer le noyau linux, ça passera tout seul" et tu vas me dire que tu paniquais pas encore plus ? Coup de chance, il est tombé juste. Mais il se serait passé quoi s'il s'était planté ? Comment être sûr qu'il n'a pas introduit d'autres problèmes ?

J'insiste bien sur une chose (avant de critiquer ) : je suis entièrement d'accord avec toi du début à la fin sauf sur la citation que je viens de mettre. J'ai même mis "up" c'est dire que je ne suis pas contre

Par contre je suis 100 % en désaccord avec toi : sur ce que tu as dit. Le passionné ne va pas "triturer", pour reprendre l'expression de la personne qui ne maîtrise rien et que ça angoisse de voir quelqu'un d'autre toucher à une chose qu'il ne connait pas, il va modifier afin que cela fonctionne, très grosse nuance. Donc, non, je ne paniquerai pas encore plus, bien au contraire, vu que la personne m'a expliqué dans le détail du pourquoi et du comment de ce qu'il fallait faire et qui a été fait. Et comme elle m'a expliqué dans le détail ce qui a été corrigé, même si moi-même je n'aurais pas eu la compétence pour le faire, j'ai compris ce qu'elle a fait, et par conséquent les impacts derrière. Donc, je reste sur ma position : un bon développeur n'est pas un geek, et vice versa, mais on a autant besoin d'un bon développeur dans un domaine, que d'un geek dans un autre domaine.
Avatar de lilington lilington - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 05/09/2011 à 5:06
Moi parcontre je suis pas d'accord avec toi car je vois surtout un hors sujet.
dans un premier temps la:
Citation Envoyé par Faiche  Voir le message
2 - Vous considérez que celui qui "connait les frameworks" est un pisseur de code. Par contre vous vous êtes empressés de passer à côté de la partie "code testé ET maintenable".
Quand je parlais d'embauche, quelqu'un qui met en avant le fait qu'il code un compilateur alors qu'on fait des applis de gestion, c'est comme s'il mettait en avant qu'il était une star en ADA. C'est bien mais c'est pas ce que je recherche.
Quelqu'un, par contre, qui montre des compétences en TDD et refactoring, là je sens qu'il prend à coeur la qualité de ce qu'il produit. Et c'est ça qui fonctionne.

puis la
Ce qui coute le plus cher dans une application, c'est pas la première réal, c'est la maintenance/évolution. Si votre code est endetté au possible (pas de test, complexité de ouf etc) vous allez multiplier par 1000 vos coûts de maintenance.
Donc si mon développeur qui aime les compilateurs est pas capable de me produire un code testé et maintenable, il me coute bien trop cher par rapport au gain qu'il pourrait m'apporter si un jour j'avais un problème de compilateur.

pouquoi je dis ca? Et bien parceque toi tu nous parle de ce que tu cherches ou qu'un chef cherche chez un employe developpeur, et sur ceux je l'ai dit je sarai plus pour prendre un automate specialiste de framework qu'un super C/C++ ASM JAVA programmeur de la mort car il coute cher et j'en ai pas besoin.
Mais la question n'est pas de quoi ont besoin les chefs mais:
Et pour lui, la réponse à la question est que oui, cela est possible, mais pas facile. Davy Brion affirme ne connaître aucun développeur qui réponde à ces trois critères. Il propose une explication en deux parties et boucle son article par des idées qu'il compte appliquer lui même pour continuer à être, la quarantaine passée, un bon développeur.

La première raison qu'il expose est que les développeurs finissent au fil des ans par devenir managers, par choix ou par accident. Dans le second cas (par accident), il s'agit d'après Brion de développeurs qui continuent à être bons dans ce qu'ils font malgré le nombre croissant de responsabilités qu'on leur accorde.
Et qui finissent par ne plus sortir des salles de réunion et ne plus avoir du temps pour « coder ».

La seconde raison est, d'après Brion, le manque d'humilité. Beaucoup de développeurs "senior" commenceraient à croire qu'ils savent tout ce qu'il y a lieu de savoir et arrêtent d'apprendre de nouvelles méthodes de résolution des problèmes. Ils continuent d'utiliser les mêmes techniques et les mêmes approches et décident de ne plus « changer une équipe qui gagne ». Leur valeur dans le marché du travail ne cessera dès lors de baisser.
Et pour lui, la réponse à la question est que oui, cela est possible, mais pas facile. Davy Brion affirme ne connaître aucun développeur qui réponde à ces trois critères. Il propose une explication en deux parties et boucle son article par des idées qu'il compte appliquer lui même pour continuer à être, la quarantaine passée, un bon développeur.

La première raison qu'il expose est que les développeurs finissent au fil des ans par devenir managers, par choix ou par accident. Dans le second cas (par accident), il s'agit d'après Brion de développeurs qui continuent à être bons dans ce qu'ils font malgré le nombre croissant de responsabilités qu'on leur accorde.
Et qui finissent par ne plus sortir des salles de réunion et ne plus avoir du temps pour « coder ».

La seconde raison est, d'après Brion, le manque d'humilité. Beaucoup de développeurs "senior" commenceraient à croire qu'ils savent tout ce qu'il y a lieu de savoir et arrêtent d'apprendre de nouvelles méthodes de résolution des problèmes. Ils continuent d'utiliser les mêmes techniques et les mêmes approches et décident de ne plus « changer une équipe qui gagne ». Leur valeur dans le marché du travail ne cessera dès lors de baisser.

En d'autre terme, un conseil a donner pour que le developpeur reste developpeur.
et pour avoir travailler deux ans sur des applications web en utilisant que des frameworks ecrites en js j'ai commence a m'ennuier et a etre degouter(j'etais etudiant) et des la fin de mes etudes j'ai ecris en tout petit le moins visible possible dans mon CV javascript.
Ca veut dire que en etant un pisseur de code on fini par vouloir autre chose, comme devenir chef de projet ... donc on rendre dans la premiere categorie.
les conseilles a donner a quelqu'un qui est deja developpeur que tu donnes ne sont pas valable car ca c'est pour qu'il trouve un emplois, par pour qu'il reste developpeur.
si j'ai bien compris le sujet on demande comment faire pour garder l'envie de programmer, et toi ce que tu me donnes comme argument c'est que faire pour reste dans une boite si je ne me trompe tu demandes de savoir ecrire et bien ecrire du code et surtout faire ce dont la boite a besoin, le reste c'est du bonus
Franchement si je te suis je me dirigerai aussi vers la 1er categorie, je chercherai a devenir manager pour ne plus m'ennuier car j'aime bien programmer et je n'aime pas la monotonie.

ps: j'ai pas dis que javascript est monotone j'ai dis qu'on travaillais avec des frameworks ecrites en js et que justement j'etais payer pour pisser du code. rien de motivant.

si tu es d'accord avec moi alors tu conviendras que rien empeche d'etre un pisseur de code a son travaille et ecrire aussi un compilo ou meme un jeux 3D rien que pour se distraire a ses heures perdus, c'est ce que je conseille car au moins (et c'est mon cas) on fait la difference entre le developpeur de metier (du lundi au vendredi de 9:00 a 18:00) et le developpeur passionne (generalement apres 20h et le weekend) et pour moi ca permet de garder l'envie de rester developpeur.
Offres d'emploi IT
Ingénieur technologies cognitive H/F
ATC - Rennes - Bretagne - Rennes (35000)
Evaluation d'un système de détection de l'hypovigilance
Renault - Ile de France - Guyancourt (78280)
Développeur Symfony h/f
altima - Nord Pas-de-Calais - Roubaix (59100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil