Apple publie la beta de Mac OS X Lion
Une version pour les développeurs inspirée d'iOS

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Apple vient de mettre à la disposition des développeurs la première beta de son nouveau système d’exploitation Mac OS X Lion.

Cette version s’inspire considérablement des idées qui ont donné naissance à l’iPad .« l’iPad a inspiré une nouvelle génération de fonctionnalités innovantes de Lion » affirme Philip Schiller, Vice président Marketing Produit.

Au menu de ce nouveau système d’exploitation, on note l’arrivée du nouvel écran pour lancer les applications « Launchpad » qui permet d’accéder instantanément d’un simple clic à toutes les applications installées à la façon de l'iPad. Il est également possible de cette manière de re-ordonner et d'organiser les applications dans des dossiers.



Lion apporte également l’expérience du plein écran de l’iPad. En un clic, la fenêtre d'une application passe en plein écran et l'utilisateur peut passer de l’une à l’autre d’un simple balayage sur le trackpad et revenir à nouveau au bureau, le tout sans quitter le mode plein écran.

Parmi les autres nouveautés offertes par Lion on peut citer entre autres :
  • «Reprise» qui permet de redémarrer son système et revenir exactement à l’état précédent des applications, documents ouverts, position des fenêtres, etc;
  • «Versions» qui enregistre l’évolution d’un document. Lion Mac OS X crée automatiquement une version du document à chaque fois qu'il est ouvert ou et toutes les heures pendant qu'il est édité;
  • «Mail» qui apporte une nouvelle version de la messagerie, elle aussi inspirée de l’iPad, qui regroupe automatiquement les messages liés dans un calendrier facile à lire;
  • «Lion Server» qui permet de configurer facilement un Mac en tant que serveur;
  • «Mission Control» qui apporte un panorama complet de toutes les instances tournant sur la machine.




La beta de Mac OS X Lion pour les développeurs est téléchargeable via le Mac App Store.

L'OS sera disponible en version finale cet été.

Source : Apple

Également, une vidéo montrant Mac OS X Lion et la gestuelle sur le TrackPad


Et vous ?

Que pensez de Mac OS X Lion?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Marcos Ickx Marcos Ickx - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/02/2011 à 15:09
Une autre fonctionnalité découverte dans Mac OS X Lion, et qui vient tout droit de iOS, est la suivante :

si vous restez appuyé longtemps sur 1 caractère, comme le A, par exemple, un petit bandeau va apparaître pour vous proposer les combinaisons d'accents possibles pour ce caractère. Ce bandeau s'adaptant avec le temps pour afficher les combinaisons que vous utilisez le plus.

Vous pouvez voir cela en action dans la vidéo youtube ci-dessous :

Avatar de Marcos Ickx Marcos Ickx - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/02/2011 à 15:24
Une nouvelle pour la communauté Java :
Il semblerait qu'il n'y a plus de JVM installée par défaut avec Mac OS X Lion.
Mais il est très aisé de la télécharger via 'Software Update".
C'est la version Java SE 6 d'Apple (en 32 et 64 bits) qui s'installe sur la version de Mac OS X Lion.

Source : http://img690.imageshack.us/img690/9...preview108.png
Avatar de Marcos Ickx Marcos Ickx - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/02/2011 à 15:26
Mac OS X Lion est livré avec une nouvelle version de iChat, qui supporte, en rajouter le support des identifiants de Yahoo Messenger en plus des identifiants de MobileMe, AIM, Google Talk.

Source : http://img141.imageshack.us/img141/3...preview114.png
Avatar de Marcos Ickx Marcos Ickx - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/02/2011 à 15:50
Ceux qui utilisaient Front Row, vont être déçu.
Cette application a tout simplement disparu de Mac OS X Lion.

Une autre disparition, est Rosetta.

Avec Mac OS X Snow Leopard, Rosetta n'était déjà plus installé par défaut, mais son installation vous était proposée lorsque vous essayiez de lancer une application écrite pour processeur PowerPc uniquement.

Source : http://www.appleinsider.com/articles...e_rosetta.html
Avatar de Marcos Ickx Marcos Ickx - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/02/2011 à 16:17
Si vous avec un ordinateur tournant sous Windows, et que vous désirez passer sous Mac, Mac OS X Lion va également faciliter grandement votre tâche.

En effet, l'assistant de migration de Mac OS X Lion s'est enrichie d'une nouvelle possibilité : la possibilité de transférer les comptes utilisateurs et les données de votre Pc (sous Windows) connecté sur le même réseau que celui où le Mac est connecté.

Il faudra tout d'abord installer sur le PC le logiciel MigrationAssistantSetup.exe
qui dialoguera avec l'assistant du Mac pour réaliser le transfert des comptes utilisateurs et de leur données.

Source:
Avatar de sgamel sgamel - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 05/03/2011 à 17:42
Voilà plus d'une semaine que Mac OS X.7 est disponible pour les développeurs. Cela aura largement laissé le temps aux différents sites de découvrir et annoncer certaines des nouveautés.

Je ne ferai pas ici un inventaire exhaustif des nouvelles fonctions et petits ou gros changement. N'espérez pas apprendre ici des éléments qui soient couverts par les règles de NDA sans être publiquement discutés par d'autres sites.

Une nouvelle communication

Avec Lion Apple poursuit une nouvelle forme de communication.

Alors que tout le monde attendait une simple mise à jour de la gamme portable pro, c'est une double annonce qui a été faite par simple voie de communiqués de presse.

Une nouvelle gamme de machines équipée d'une toute nouvelle connectique auraient fait un bel effet pour une presentation à la presse par le PDG et son équivalent chez Intel.

Pouvait-on imaginer mettre la prochaine itération de Mac OS X dans les mains des développeurs sans que cela ne soit fait après une présentation en bonne et due forme lors de la conférence annuelle qui leur est dédiée?

Non Lion est annoncée sur le site internet. Les développeurs enregistrés, et la presse, peuvent se jeter dessus immédiatement.

Est-ce le signe de la fin du règne de Steve Jobs?

Je ne pense pas. Ce serait plutôt la conséquence naturelle de la maturité atteinte par le système et un changement de la stratégie à long terme. Plus besoin de couvrir d'un drap les nouveautés top-secrètes du système. Le buzz est ailleurs. L'ordinateur n'est plus une priorité et la bataille se joue sur d'autres champs.

Lion l'âge de raison

Mac OS X est devenu le premier système Unix à réellement gagner le grand public alors que tout le monde donnait Linux grand favori.

Mieux encore, Mac OS X a donné naissance a une variante encore plus populaire, tout d'abord dans iPhone OS et maintenant dans iOS. Android, Palm et RIM suivent ce chemin et contribuent à répandre plus encore les systèmes Unix au grand détriment de Microsoft et ses innombrables variantes de Windows.

Le Mac a donné naissance à deux grands écosystèmes:

  1. Un univers d'applications mobiles avec iPhone, iPad et iPod touch.
  2. La véritable explosion d'internet dans nos poches avec Webkit.


Alors que tout le monde semble s'accorder à voir venir la fin du PC traditionnel et l'explosion des machines ultra-connectées, le Mac réussi transquillement un retour bien mérité et s'impose comme la pierre angulaire d'une stratégie à plus long terme.

Apple l'a annoncé: il est temps pour le Mac de réintégrer dans Lion l'expérience acquise dans le monde mobile et embarqué. Loin d'être simplement un effet de mode pour profiter du succès d'iOS, Lion inaugure une nouvelle ère pour le Mac et donne le ton des évolutions que l'on peut attendre.

L'inspiration d'iOS

Interfaces pilotées par les gestes, animations des interfaces, simplicité et minimalisme sont certainement les emprunts les plus flagrants de Mac OS X à iOS.

Voilà déjà plusieurs années que le Mac propose des trackpad multipoints qui offrent de plus en plus de possibilités pour interagir de façon gestuelle avec nos applications. Cette tendance est de plus en plus poussé et Lion va ainsi marquer une étape cruciale dans ce domaine.

Après avoir démocratisé la souris, Apple cherche maintenant à la faire disparaitre pour inaugurer plus de manipulation directe pour plus de réalisme et de naturel.

C'est justement tout l'objet des animations dans l'interface graphique. Elle apportent à iOS toute la fluidité et le réalisme qui ont fait le succès de l'iPhone. Lion injecte encore plus de cette fluidité dans Aqua. Si en 2000 l'interface du Mac avait vocation à faire un effet waou!, cet effet est aujourd'hui dépassé et naturel. Il est temps de rationaliser un peu plus l'ergonomie du mac en limitant les effets les plus visibles.

Aqua abandonne largement les icônes les plus colorés comme pour laisser plus de place au contenu, vos documents. Moins saturée, l'interface graphique s'efface au principal profit de vos données.

Plus que jamais le Mac se laisse oublier et sera de moins en moins l'intermédiaire entre vous et votre travail. Une différence flagrante avec « le monde d'en face » qui au contraire multiplie contrôles et assistants pour mieux prendre en main un utilisateur qui n'en a pas forcément besoin.

Signe des temps, Lion donne la part belle aux applications plein écran qui limitent les distractions propres à un monde multifenêtré.

A terme les utilisateurs ne devraient plus avoir à sauver leurs documents, tout comme cela se fait si bien dans la suite Google Documents. Le Mac travaille pour vous, en silence, et vous laisse vous concentrer sur votre travail.

Preuve en est avec le redémarrage qui veut préserver l'état de vos applications, la sauvegarde automatique et l'intégration d'un système de gestion des versions de vos documents.

Vers une unification de l'environnement Apple?

Mac emprunte beaucoup à iOS. L'arrivée d'une boutique d'applications est un premier pas que Lion va finaliser. Les développeurs Mac semblent plus qu'heureux de ce nouveau canal de vente.

Mais avec sa boutique d'applications, Lion va un cran plus loin et apporte sur le Mac le même système de lancement des applications que celui déjà disponible sur iOS. C'est enfin l'occasion de mettre un terme à l'héritage de NeXT Step ou la seule façon de lancer une application était d'aller fouiller dans le dossier « Applications ».

Certes le Dock offre un raccourci appréciable et Spotlight a ajouté encore plus de simplificité. Une simplicité qui élimine le plus souvent le besoin de parcourir ce fameux dossier « Applications » et son petit frère « Utilitaires ».

Que l'on utilise un Mac, un iPad ou un iPhone l'expérience sera la même: une boutique, un lanceur et un système de dossiers simplifié et cohérence.

Apple prouve une fois de plus qu'elle cherche toujours à assurer la cohérence de son écosystème.

Une homogénéité qui a ses limites puisque le Mac garde ses spécificités avec un environnement multitaches, multi-fenêtres. Si la généralisation des applications plein-écran peut le masquer, Mission-Control est la pour nous rappeler que le Mac reste un ordinateur traditionnel.

Le renouveau de la guerre avec Windows ?

S'il existe un marché mal compris et mal géré par Apple c'est bien celui des entreprises. Une bataille qui semble aujourd'hui perdue et laissé en jachère par la marque après l'abandon de sa gamme de XServe.

Une pierre de plus sur le marché de l'entreprise semble avoir été posée avec l'abandon annoncé avec Lion d'une déclinaison serveur de Mac OS X. Une déclinaison pourtant toute naturellement issue des racines Unix du système.

Je pense effectivement qu'Apple n'a pas une forte valeur ajoutée pour conquérir les grands comptes et les fermes de serveurs. Mais la force de la marque n'est pas d'entrer par la grande porte. Elle semble bien mieux réussir lorsque ce sont les utilisateurs qui pousse à l'adoption de ses solutions: iPhone et iPad en tête.

Apple est une marque pour les consommateurs, pas pour les entreprises. C'est donc tout naturellement que les grandes entreprises sont ainsi laissées sur le coté et n'auront plus de solutions dédiées.

Mais pas les PME!

Bien au contraire, Apple pose lentement mais surement toutes les briques pour que le Mac soit une solution idéale pour les petites structures. Ceux qui justement auraient envie de s'équiper en matériel Apple sans forcément vouloir investir dans des serveurs complexes à maintenir.

Lion pousse la simplification de la gamme système, une simplification qui contraste largement avec la complexité des offres concurrentes chez Windows et dans le monde Linux.

Finalement le choix du Mac mini comme offre serveur matérielle n'est pas un si mauvais choix. Il suffit simplement de savoir à quelle clientelle il est destinée. Indépendants, PME et petites structures sont les cibles idéales pour un tel produit. Simple a installer et configurer, facile a ranger dans un coin, le mini suffira largement à tous ceux qui de toutes façons utilisent de plus en plus de serveurs et applications externalisés dans le nuage.

Lion, c'est le constat que les besoins des entreprises changent en matière informatique. Il est de moins en moins nécessaire d'héberger en interne ses propres serveur. Et le coup d'une telle maintenance est de moins en moins pertinent.

Dans un tel contexte, une version serveur de Mac OS X dédiée aux fermes de serveurs n'a plus toute sa pertinence. En revanche, un petit serveur interne est largement suffisant. Les grosses applications sont pour leur part prises en charges sur des serveurs virtualisés, ou non, chez un prestataire externe.

Quelles nouveautés?

Il semble bien que Lion soit une mise à jour majeure du système et le symptome d'un changement stratégique important: le PC n'est plus un champ de bataille mais un outil de travail qui complète des solutions toujours plus mobiles.

L'abandon apparent du marché des serveurs n'est qu'une première impression. La réalité est que les besoins informatiques changent, se réduisent en interne pour se délocaliser chez des prestataires spécialisés.

Lion sera donc un OS grand public mais il pourra devenir le serveur de votre entreprise gratuitement! Un joli coup de baton dans les chevilles de Windows Server.

Lion poursuit tranquillement la reconquête du Mac en élargissant ses capacités linguistiques. Pour la première fois le Mac va parler avec d'autres voix que l'anglais. Un atout de taille pour tous ceux qui souhaitent utiliser le lecteur d'écran Voice Over mais une fonction réellement intéressante aussi pour ceux qui veulent simplement faire lire un article à leur Mac.

Il semblerait également que Lion apportera enfin une des arlésiennes du Mac: l'indépendance de résolution. Une solution qui devrait satisfaire tous ceux qui voient la densités des écrans monter en flèche.

Lion sera-t'il une grosse mise à jour? On peut le penser tant les nouvelles fonctionnalités se multiplient dans presque tous les composants du système.

Mais surtout Mac OS X.7 est peut-être la dernière grosse mise à jour du système pour les utilisateurs. C'est aussi la première pierre d'une nouvelle familles de systèmes à la fois plus tournés vers le cloud-computing pour ses qualités et les pieds solidement ancrés dans l'ordinateur pour profiter de toute sa puissance.

Un positionnement intéressant qui n'en doutont pas sera vite suivi par Microsoft. Un Microsoft qui semble encore chercher comment maintenir la pertinence de Windows dans un monde gagné par l'informatique dans les nuages.

Billet original
Avatar de tiamat59 tiamat59 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 31/03/2011 à 11:46
Bonjour,

Avez vous réussi a installer MAC OS lion sur vmware fusion pour le tester.
J'avais trouver une version spécial vmware avec une doc en tchèque je crois.
D'aprés ce que j'ai compris il faut changer la nvram par celle fournit dans le package et aussi faire un esc au démarrage pour changer le boot manager.
Avec cela j'ai bien la premiére fenetre d'install ( langue ...).
mais quand sa redémarre sa reste sur la pomme.
Quelle qu'un a t'il réussi a installer cette version?
Avatar de kOrt3x kOrt3x - Modérateur http://www.developpez.com
le 31/03/2011 à 13:38
Citation Envoyé par tiamat59  Voir le message
Bonjour,

Avez vous réussi a installer MAC OS lion sur vmware fusion pour le tester.
J'avais trouver une version spécial vmware avec une doc en tchèque je crois.
D'aprés ce que j'ai compris il faut changer la nvram par celle fournit dans le package et aussi faire un esc au démarrage pour changer le boot manager.
Avec cela j'ai bien la premiére fenetre d'install ( langue ...).
mais quand sa redémarre sa reste sur la pomme.
Quelle qu'un a t'il réussi a installer cette version?

Quel type de machine as-tu ?
Avatar de tiamat59 tiamat59 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 31/03/2011 à 13:50
l'hote est un Imac de fin 2009 avec snow leaopard (derniére mise à jour).
Avatar de kOrt3x kOrt3x - Modérateur http://www.developpez.com
le 03/04/2011 à 0:45
C'est pas uniquement la version Serveur de Mac OS X qui peut être installé sous VMware Fusion ?
Avatar de tiamat59 tiamat59 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 04/04/2011 à 13:38
je ne sais pas du tout, en tout cas il m'a donner le choix lors de l'install.
Offres d'emploi IT
Chef de projet Business Intelligence
Coyote System - Ile de France - Suresnes (92150)
Analyste-programmeur / Analyste-programmeuse informatique
YMAG SAS - Bourgogne - Dijon (21000)
Développeur java ee H/F
Oodrive - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil