Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Le PDG de Netgear s'en prend à Apple et à « l'égo » de Steve Job
Et trouve que Windows Phone 7 est « Game Over »

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Apple, dont l'écosystème fermé suscite les critiques de cetains, s'est vu très vertement critiqué par Patrick Lo, le PDG de Netgear, qui s'en est également pris à la personnalité de Steve Jobs et à Microsoft.

Interrogé par le Sidney Morning Herald, Lo a ainsi critiqué la décision de Steve Jobs dans l'affaire Flash - iOS « Quelle raison a-t-il de s'en prendre à Flash ? ». Un point de vue qui est partagé par d'autres. Mais Lo a sa propre explication : « Il n'y a aucune autre raison que son égo ».

Lo trouve aussi critiquable la décision d'Apple de centraliser les fournisseurs de contenus dans des galeries uniques : « Steve Jobs veut étouffer la distribution, de telle sorte que même s'il n'est pas propriétaire du contenu il pourra demander une rançon ».

Un choix de mots qui montre clairement que Lo n'apprécie pas Steve Jobs.

Il estime par ailleurs que la volonté d'Apple de fermer son écosystème vient, elle-aussi, de la personnalité même du PDG d'Apple : « Une fois que Steve Jobs sera parti, ce qui ne devra probablement tarder, Apple aura à prendre une décision stratégique sur l'opportunité d'ouvrir ou non sa plate-forme ». (NDR : l'interview, publiée hier, a visiblement été réalisée avant le départ de Steve Jobs pour raison de santé – lors de sa publication, Patrick Lo a tenu à présenter ses excuses face au tollé provoqué par cette déclaration. « Il n'a jamais été dans mes intentions de faire référence à l'état de santé de Steve Jobs », précise-t-il).

Pour Patrick Lo, la décision à prendre est évidente : Apple doit s'ouvrir. « En fin de compte, un système fermé ne peut aller plus loin… S'ils continuent à le fermer et à laisser Android continuer à grimper, alors je sens que ça va devenir très difficile ». Et de vanter la supériorité de l'ouverture sur la fermeture en général.

En grande forme, le patron de Netgear ne s'en est pas pris qu'à Apple et à Steve Jobs. Il a également réservés quelques pics à Microsoft. Pour lui, Windows Phone 7 n'a aucune chance face à ses rivaux.

Ce qu'il résume en une phrase, elle-aussi, tout en nuances : « De mon point de vue Microsoft est Game Over ».

Bientôt une réaction sur l'influence de l'égo de Patrick Lo sur le business de Netgear ?

Source : Sidney Morning Herald

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de LeSmurf LeSmurf - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 10:12
Citation Envoyé par travon  Voir le message
Et je la remercie pour cela sinon la souris et l'interface graphique serait resté dans un labo de Xerox, quand au micro ordinateur, encore merci Apple sinon on serait encore avec des ordinateurs de la taille d'une voiture réservée aux banques et grosses sociétés.

Il ne faudrait quand même pas exagérer, si Steve Jobs n'avait pas mis en oeuvre cette idée, un autre l'aurait fait. Il y avait du monde sur les starting blocks, je pense par exemple aux concepteurs de l'Atari et l'Amiga qui sont sorti l'année suivante. Si S.Jobs ne l'avait pas fait, un autre se serait lancé.
Avatar de thierrybenji thierrybenji - Membre émérite http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 10:47
Je pense exactement comme LeSmurf.
Pour la souris et l'interface graphique il vaudrait mieux remercier ceux qui les ont inventé.
Avatar de cinemania cinemania - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 13:04
LeSmurf permet moi de mitiger ton enthousiasme et tes affirmations...

C'est peut être vrai pour ce qui est la souris et des environnements graphiques...
Mais Apple a permis pas mal d'évolutions... Certes Apple n'a pas inventé, mais en bousculant un peu tout le monde à été source et moteur d'innovations.

Le meilleur exemple est l'iPhone.
Qu'on aime ou qu'on aime pas c'était un produit avant gardiste.
Certes pas le premier tout tactile, bien qu'il était plutôt difficile de se procurer des téléphones tout tactile à ce moment, c'est néanmoins le premier à avoir intégré le multitouch et non plus cette technologie tactile vieillissante au stylet et un peu has-been utilisée dans les pockets PC et divers Palm.
D'ailleurs à ce niveau il aura fallut attendre pas mal de temps avant que les "concurrents" ou copieurs... et oui ne t'en déplaise, intègre eux même cette technologie, car on ne peut pas vraiment dire que les concurrents type LG du début étaient réellement armé pour rivaliser.

D'ailleurs le problème, vient du fait que tous les constructeurs de téléphone n'innovait pas... il ne fallait surtout pas braver monsieur NOKIA qui aurait fait son caca nerveux, et du coup ce marché stagnait TOTALEMENT.
Cela faisait plus d'un an qu'il n'y avait eu ABSOLUMENT AUCUNE innovation, et pas forcément technologique...
L'iphone certes dépourvue de multiples fonctions, est le premier téléphone a avoir regroupé les différentes technologies du moment (excepté la 3G) dans un seul et même périphérique ... Il était loin d'être parfait et de toute façon le smartphone parfait n'existe pas mais c"était le premier né des smartphones et pour une fois une compagnie à oser braver et damer le pion à NOKIA.
Si Apple n'avait pas décidé de le faire, ne crois pas que Samsung ou les autres l'aurait fait... non bien au contraire.
Il fallait une SS2I pour aller taquiner NOKIA sur son terrain, pas un constructeur de téléphone...

Si Apple n'avait pas fait l'iPhone, je ne doute pas que les smartphone tels qu'on les connait serait apparût... mais dans combien d'années ?

De plus si Apple n'avait pas un peu poussé tout le monde, tu ne pourrais toujours pas faire mumuse avec un smartphone sous Android... car Google ne se serait probablement pas lancé aussi tôt sur le marché, voir pas du tout car cela ne les a intéressé que pour "contrer" Apple.
Et du coup l'offre serait limité à un OS simpliste Symbian, ou une usine à gaz Windows Mobile 6.x (que même un téléphone aussi puissant qu'un EEEPC comme le HD2 arrive à peine à faire tourner sans ramer)... tu parle d'un choix !

Donc avant d'être aussi catégorique, modère tes paroles... certes ils n'ont pas l'apanage de l'innovation, mais ils ont toujours eu le chic pour bousculer tout le monde, et faire en sorte que les technologies se démocratise plus vite.
Et cela tu ne peux leur enlever.

Un autre à dit, qu'ils proposaient des trucs moyens plus chers que la concurrence...
oui et non...
Prenons le cas Sony VAIO et le cas Apple MacBook Pro.
Avant la sortie des premiers Netbook, le nerf de la guerre dans le domaine des portables pour les pro, c'était l'ultra-mobilité tout en ayant un vrai notebook et pas un netbook (on connait bien l'écart de performances)
Si tu comparait l'offre Sony et l'offre Apple, il n'y avait vraiment pas de quoi avoir honte chez Apple, mais plutôt chez Sony...
Les macbook pro à cette époque (début de l'usage d'une puce intel et tout particulièrement à la sortie des Core2 dans ces bécanes) étaient nettement plus performants pour beaucoup moins cher que sony...
modèle à 13.3" sony vaio de 2kg avec un monocore Core2 2Go de RAM, carte graphique GMA intégrée à la carte mère, et une autonomie record de 3h, pour 2500€,
comparé à un macbook pro 13.3" dual core Core2 Duo 4Go de RAM, carte graphique dédié Nvidia séparée, de 2kg également, pour une autonomie de 5h pour 1800€...

Il faut comparer ce qui est comparable.
Si tu compare un macbook pro face à un pc portable tout public, le pc portable tout public l'emporte haut la main, tant au niveaux des performances que du prix excepté sur l'autonomie... mais si tu compare les gammes professionnelles haut de gamme... la musique n'est plus du tout la même.
De plus quand la concurrence te sors des pc portable avec une autonomie qui atteint à peine les 3h (et encore en core i5 car en core i7 on est souvent à 2.h30 maxi) pendant que apple te sort des 10h d'autonomie... je crois qu'il est plutot mal venu de comparer, même si ce n'est que du core i5.

et avant de dire que suis un Apple Fan Boy... permet moi de te dire que bien au contraire. à part mon iphone 4 je n'ai pas de produit Apple.
et je ne supporte pas la politique et l'égo surdimensionné de Steven Jobs... mais je suis adepte du rend à césar ce qui est à césar...
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 15:10
Citation Envoyé par cinemania  Voir le message
Si Apple n'avait pas fait l'iPhone, je ne doute pas que les smartphone tels qu'on les connait serait apparût... mais dans combien d'années ?

Et le fait que les opérateurs télécom proposant l'Iphone ont été subventionnés (y compris par l'Etat) n'a bien sur aucune influence sur son essor?
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 15:20
Je me souviens d'une des blagues des " Windowsiens "de l'époque :

Xerox invente, Apple commercialise et Microsoft encaisse.

Maintenant qu'Apple commence à encaisser, vous avez l'air de trouver cela injuste...
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 16:10
Citation Envoyé par psychadelic  Voir le message
Je me souviens d'une des blagues des " Windowsiens "de l'époque :

Xerox invente, Apple commercialise et Microsoft encaisse.

Maintenant qu'Apple commence à encaisser, vous avez l'air de trouver cela injuste...

Hors du contexte de la politique scandaleuse d'Apple, oui, ça semble injuste. Mais si on prend cette dernière en compte, pas tant que ça.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 03/02/2011 à 13:01
C’est gonflé de parler d’injustice; Apple fait ses affaires aux yeux et au su de tous et ne commet rien d’illégal.

Je ne me rappelle pas avoir entendu autant de cris d’orfraies quand Microsoft jouait ses mauvais tours : le torpillage de Netscape, la fausse JVM, son faux HTML (merci IE6), ses abus de position dominante, les boites ou il a débauché les ingénieurs pour en détruire la concurrence, et les gros chèques pour éviter tout procès pouvant ternir sa réputation.

.
Avatar de LeSmurf LeSmurf - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 03/02/2011 à 16:25
Citation Envoyé par psychadelic  Voir le message
et ne commet rien d’illégal.

Ca on verra, quelques procédures et enquêtes sont en cours ou en passe de le devenir. Une class action par ci, une enquête des organismes de contrôle de la concurrence par là, le boubier des brevets, les menaces de plaintes de journaux censurés...
Citation Envoyé par psychadelic  Voir le message
Je ne me rappelle pas avoir entendu autant de cris d’orfraies quand Microsoft jouait ses mauvais tours : le torpillage de Netscape, la fausse JVM, son faux HTML (merci IE6), ses abus de position dominante, les boites ou il a débauché les ingénieurs pour en détruire la concurrence, et les gros chèques pour éviter tout procès pouvant ternir sa réputation.
.

Microsoft a cristallisé pas mal de critiques depuis 20 ans, entre autre pour les motifs que tu évoques. Ils n'ont été détronés (!) par Apple que depuis 2 ou 3 ans au mieux.

Microsoft est le "grand méchant" traditionnel et ils continuent à être mis en cause (vente liée, normalisation OpenXML...), mais Apple a peut-être pris la première place suite à sa montée en puissance, tant en terme de résultats que de pratiques douteuses.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 05/02/2011 à 12:54
Si faut comparer les torts de l’un et de l’autre, Apple est encore loin du compte; faudra qu’il mette les bouchées doubles s’il veut atteindre les 90% de part de marché !
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 07/02/2011 à 9:19
Citation Envoyé par riete  Voir le message
Steeve Jobs est un visionnaire qui a appris de sa cuisante défaite face à Bill Gates dans les années 90/95. Il s'est fait viré de sa propre boite (Apple) ce qui lui a fait perdre son bras de fer avec Bill. S'est même Bill qui a permis à Apple de survivre. Après une telle humiliation et quand on a un ego aussi grand que lui, il est indiscutable que l'association ego business est dans un premier temps un moteur exceptionnel mais sur le long terme nuisible à tous et à Apple lui même.
Mr Lo devrait juste mesurer ses propos (qui ont d'ailleurs peut être été déformé par les journalistes?), mais sur le fond il n'a pas tord. Même si Steeve Jobs reste un génie à de nombreux niveaux, mais sa personnalité et son passé l'aveugle.
Comment réagirions nous à sa place avec un tel vécu?

Cuisante défaite dans les années 90 ? Il faudrait réviser l'histoire d'Apple ! On sait exactement jusqu'où peut sombrer Apple sans Jobs, puisque c'est déjà arrivé. Je rappelle que Steve Jobs a quitté Apple peu après le lancement du Macintosh, en 1985, pour ne revenir qu'en au commande qu'en 1997 après le rachat par Apple de NeXT, la société qu'il avait fondé dans l'intervalle. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Apple a connu entre 1985 et 1997 une lente agonie, se soldant par l'échec de Copland, le projet de MacOS 8.

Chez Apple, c'est bien connu que Jobs est un véritable autocrate, prenant toutes les décisions. S'il quittait les affaires, je ne donnerais pas cher de la peau d'Apple !
Avatar de riete riete - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 11/02/2011 à 10:17
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Cuisante défaite dans les années 90 ? Il faudrait réviser l'histoire d'Apple !

désolé, je me suis mal exprimé. Je voulais parler de la défaite d'Apple et non de celle de Steeve Jobs. Il n'était pas dans la maison à l'époque.
Je ne crois pas avoir trop besoin de révisé l'histoire car je l'ai vécu de l'intérieur à l'époque, mais plutôt besoin d'apprendre à écrire correctement. ca ne nous rajeuni pas tous cela mon bon msieur
Offres d'emploi IT
Data scientist H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur sénior en développement mobile / projet innovation H/F
Safran - Ile de France - Hauts de Seine
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil