Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Chrome OS : déjà un échec pour le créateur de Gmail
Et de la devise de Google, l'OS accumule les critiques négatives

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Les premières critiques sur Chrome OS ne sont pas bonnes. Parmi ces testeurs des premiers laptops équipés de l'OS de Google orienté Cloud, deux voix portent un peu plus que les autres.

Celle de Paul Buchheit, créateur de Gmail, et celle de Richard Stallman, le père du GNU.

La première constatation polémique, bien qu'elle aille dans le sens de la vision de Google d'un OS totalement intégré dans le Web, a choqué plus d'un testeur de la première heure. Chrome OS n'a tout simplement pas d'explorateur de disques durs. En tout cas rien d'équivalent à Windows Explorer ou à MacOS X Finder.

Google ne s'en cache pas. Il veut encourager les utilisateurs à tout mettre dans le « nuage ». Mais plusieurs observateurs pensent que ces utilisateurs ne sont pas prêts d'oublier aussitôt une habitude ancrée dans les mœurs. Autre critique, dans un monde rêvé, la connexion à Internet est parfaite et continue (la vision que ne cesse de marteler Google). Mais dans les faits, c'est encore loin d'être le cas, surtout avec l'Internet mobile.

Autre objection que Google balaye souvent d'un geste : le contrôle de ses données. L'emblématique Richard Stallman, le père du système GNU et le fondateur de la Freesoftware Foundation, met cependant en garde contre une perte de contrôle qu'il voit comme « totale ».

Dans une interview au Guardian, Stallman, qui n'a d'ailleurs jamais affiché que mépris pour Cloud, affirme que l'OS de Google est conçu « pour pousser les gens vers l'informatique de la négligence (careless computing) ».

Il va plus loin et qualifie même le Cloud de « pire que la stupidité », et rappelle qu'aux Etats-Unis, « Vous perdez tous vos droits si vous stockez vos fichiers sur la machine d'une entreprise au lieu de la votre ». En cas de litige, « la police se doit de présenter un mandat de perquisition pour vous soutirer vos données », ce qui n'est pas forcément le cas, selon Stallman, si les données sont stockées par une entreprise tiers (et dans le Cloud donc).

Stallman prévoit (et regrette) tout de même une percée de « l'informatique de la négligence », du Cloud et de Chrome OS. Il prédit en effet que le gouvernement américain va encourager une pratique qui lui permettra « de saisir [les données] sans présenter un mandat de perquisition ».

Quant à ses racines GNU/Linux, Stallman dénonce le fait que Chrome OS soit livré sans les applications usuelles et qu'il « décourage les utilisateurs à installer des application ». Une fermeture à l'opposée du choix, à la base du GNU traditionnel.

Une autre célébrité, moins controversée, annonce déjà de son côté l'heure du décès de Chrome OS et ce, alors même que l'OS doit sortir das quelques mois. Il s'agit de Paul Buchheit. Pour mémoire, l'homme est le créateur de la messagerie Gmail, du service publicitaire Google AdSense et, assez ironiquement, le créateur du slogan de Google de plus en plus controversé : « Don't be Evil ».

Buchheit, dans un message-court posté sur son compte FriendFeed (un Twitter-like co-développé par Buchheit lui-même et vendu depuis à Facebook) écrit tout simplement que « ChromeOS sera mort l'an prochain (ou fusionnera avec Android) ».

Une prédiction lancée sans argumentation ni autres précisions, mais qui vient en tout cas de quelqu'un qui connait bien la maison Google.

On attend à présent la contre-argumentation de Moutain View, dont on se doute qu'elle critiquera des caricatures injustes et renouvellera sa confiance dans un projet novateur soutenu par de nombreux acteurs du secteur.

Source : l'entrerien de Stallman avec The Guardian, le compte FriendFeed de Paul Buchheit

Et vous ?

Êtes-vous de l'avis de Richard Stallman sur les dangers du Cloud et de Chrome OS ?
Quel avenir prévoyez vous pour Chrome OS ? Une belle réussite, un échec retentissant ou une fusion avec Android (comme prédit par Paul Buchheit) ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nicorama nicorama - En attente de confirmation mail http://www.developpez.com
le 15/12/2010 à 16:06
Wikileaks n'a pas pris les données d'un cloud, mais au contraire d'un réseau interne aussi mal sécurisé que l'est probablement celui de votre entreprise. A ce niveau, j'aurais tendance au contraire à faire plus confiance à Google et Amazon que la plupart des entreprises.
Néanmoins l'aspect juridique évoqué par Stallman est fort juste.

Je me rappelle avoir passer des heures à expliquer à ma mère comment se servir de Word, lire un fichier, cliquer sur l'icône de la D7. C'est tellement plus facile avec Google Docs !

Enfin je pense franchement que Chrome OS et Androïd peuvent rester séparées car les visions sont différentes (et oui, Androïd sert surtout à téléphoner !) et il est probable que les tablettes Archos switchent vers ChromeOS. Et comme c'est de l'open-source, nul doute que les ressources et compétences soient déjà partagées.
Avatar de notia notia - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 15/12/2010 à 16:46
Peut-être qu'offir aux utilisateurs du cloud la possibilité de chiffrer par eux même leurs données pourrait augmenter le taux de confiance.
Admettons que je stocke des données chiffrées avec un algorithme (RSA par exemple) avec une clé à 1024 bits, il faudrait une sacrée dose de motivation et d'investissement de la part de google et co pour récupérer et exploiter mes données. Ils leur faudraient un certain temps pour y arriver, pour ne pas dire un temps certains. De plus, ils pourront le faire peut-être pour 100 utilisateurs mais pas des millions.
La complexité de la clé pourrait évoluer avec les avancés de puissance de calcul, passé de 1024 à 2048 puis à 4096, ainsi de suite.
On pourrait, aussi, ajouter une fenetre de gestion qui dit qui accède (ou à tenter) aux données et quand.

De plus, une plus grande transparence sur la solution technique ne ferait qu'accroitre le taux de confiance. Le cloud c'est une boite noir, on ne connait pas les stratégies pour garantir l'intégrité et la sécurité des données.

Je crois au cloud mais pas tel qu'il est vendu actuellement
Avatar de spidermario spidermario - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 15/12/2010 à 21:00
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Tu as acces a ces OS sur un portable toi ?

Quelqu’un de ma classe a un netbook sous Android, oui… et c’était vendu avec Android uniquement, il ne s’agit pas d’un quelconque bidouillage louche et non-supporté.
Avatar de Cryde Cryde - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 8:51
Je trouve que ça peut être quelque chose de pas mal ...
Ca voudrait dire qu'on peut aller sur son "bureau" depuis partout et assez facilement ...
Après moi ça me fait rire quand on dis que la police peut avoir accès a vos données plus facilement ...
Dans la plupart des cas, elle y aura accès avec un mandat, vous me direz oui elle a un mandat ...

Faut bien aussi se dire que les technologie évoluent qui faut arrêter de penser que rien n'évoluera et peut-être que des "hébergeur cloud" feront en sorte que la vie privée et la sécurité soit de mise ...

Moi je trouve ça passionnant une nouvelle façon de voir l'informatique, accessible depuis partout ! (bon après faut installer en dual boot Google Os :p)
Autre point : la connexion internet. Je pense que c'est justement le seul point qui dévalorise réellement l'intérêt de ce système ... Peut-être que ça forcera la main de certains fournisseurs à passer à la fibre optique (ce que n'est pas le cas chez moi, en Belgique )
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 10:26
Citation Envoyé par vincepoencet  Voir le message
On voit souvent revenir ces discutions sur la sécurité, mais je pense qu'il faut relativiser un peu.
Personnellement aucun utilisateur "basique" ne m'a jamais posé de question la dessus, et je suis près à parier que 99% se foutent que google puisse un jour voir leurs photos de vacances.
A pres tout c'est deja le cas, les mails sont stockés chez les FAI, on étale allègrement sa vie privé sur facebook...
ça serait different dans le monde de l'entreprise, mais pour ce type d'utilisateur ce n'est pas vraiment un probleme (ou plutot une preocupation disont)

Ce n'est pas parce tout le monde s'en fout que c'est bien, normal et sans risque. Surtout quand on voit que des entreprises peuvent licencier quelqu'un sous prétexte qu'il a dit du mal de son patron sur facebook, et que c'est approuvé par les Prud'hommes.
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 10:28
Citation Envoyé par Cryde  Voir le message
Après moi ça me fait rire quand on dis que la police peut avoir accès a vos données plus facilement ...
Dans la plupart des cas, elle y aura accès avec un mandat, vous me direz oui elle a un mandat ...

Aux Etats Unis, il faut un mandat a la police pour entrer chez les gens. Et pour obtenir un mandat, ce n'est pas si simple (contrairement a ce que montrent les films).
En revanche, pour perquisitionner une entreprise, pas besoin de mandat.

Conclusion : si tes donnees sont chez toi, il faut un mandat a la police pour y avoir acces, ce qui n'est pas le cas si tes donnees sont sur le serveur d'une entreprise.

Voila pour la theorie. Apres, quant on voit le nombre d'ordinateurs portables professionnels voles ou perdus (600 000 par an pour les seuls Etats-Unis), contenant des donnees confidentielles, mais dont le disque dur n'etait pas crypte, on se dit que, effectivement, cette consideration de securite ne concerne que peu de gens.

Citation Envoyé par Cryde  Voir le message
Autre point : la connexion internet. Je pense que c'est justement le seul point qui dévalorise réellement l'intérêt de ce système ... Peut-être que ça forcera la main de certains fournisseurs à passer à la fibre optique (ce que n'est pas le cas chez moi, en Belgique )

Outre la fibre, qui n'est pas non plus tres developpee en France, il faut aussi penser aux points d'acces nomades (Wifi par exemple) : l'interet du cloud est de pouvoir acceder a ses donnees de partout, c'est a dire a la maison, au boulot, mais aussi au cafe d'en bas, chez des amis, a la plage, au ski, ...
Et pour ca, il faut une infrastructure nomade qui tienne le coup, ce qui n'est plus le cas dans les grandes villes, dont le reseau est sature (notamment a cause des smartphones qui connaissent un succes majeur).

Bref, y'a encore du boulot, mais moi j'aime bien l'idee.
Avatar de vincepoencet vincepoencet - Membre régulier http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 11:22
Ce n'est pas parce tout le monde s'en fout que c'est bien, normal et sans risque.

Je ne dis pas le contraire, mais c'est une réalité, et ça peut aussi se comprendre.
Avatar de gros_rougeot gros_rougeot - Membre du Club http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 16:02
Autant le cloud en entreprise est compréhensible, autant au niveau personnel je n'ai toujours pas bien saisie l'intérêt :
- Vider les milliers de photos/vidéo de son appareil photo directement dans les nuages ?
- Taper un CV, une lettre de démission, une lettre d'insulte dans les nuages ?
- Un monde 100% in the sky, va falloir tirer de la fibre optique dans tous les coins ...
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 16/12/2010 à 16:18
Citation Envoyé par gros_rougeot  Voir le message
Autant le cloud en entreprise est compréhensible, autant au niveau personnel je n'ai toujours pas bien saisie l'intérêt :
- Vider les milliers de photos/vidéo de son appareil photo directement dans les nuages ?
- Taper un CV, une lettre de démission, une lettre d'insulte dans les nuages ?
- Un monde 100% in the sky, va falloir tirer de la fibre optique dans tous les coins ...

Même en Entreprise, le cloud ne se justifie pas nécessairement. L'idée de stocker ses données sensibles sur un serveur tiers, se rendant dépendant de sa bonne foi et de sa disponibilité, ne doit pas être séduisante pour tout le monde.
Avatar de nicorama nicorama - En attente de confirmation mail http://www.developpez.com
le 22/12/2010 à 9:24
Citation Envoyé par Hellwing  Voir le message
Même en Entreprise, le cloud ne se justifie pas nécessairement. L'idée de stocker ses données sensibles sur un serveur tiers, se rendant dépendant de sa bonne foi et de sa disponibilité, ne doit pas être séduisante pour tout le monde.

Prenons le cas d'une entreprise de moins de 100 personnes. Tu préfères donner ton informatique à un groupe de spécialistes ou à un gars qui travaille dans son coin et qui peut démissionner du jour au lendemain ?
Avatar de minus92 minus92 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 23/12/2010 à 20:06
Citation Envoyé par nicorama  Voir le message
Prenons le cas d'une entreprise de moins de 100 personnes. Tu préfères donner ton informatique à un groupe de spécialistes ou à un gars qui travaille dans son coin et qui peut démissionner du jour au lendemain ?

Le gars qui est bien dans un entreprise, pourquoi devrait-il s'en aller ? Et puis, personne n'étant indispensable (il y en a plein les cimetières) et une techno en remplaçant une autre... Je préfère la solution 2.
Offres d'emploi IT
H/F Assistant chef de projets fonctionnel CRM
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)
Développeur front-end h/f
EXTIA - Ile de France - Sèvres (92310)
3 full-stack software engineer
Piste On Jobs - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil