Developpez.com

Une très vaste base de connaissances en informatique avec
plus de 100 FAQ et 10 000 réponses à vos questions

La multiplication anarchique des applications est un problème majeur
Pour 74 % des DSI, les applications sous-utilisées aussi, d'après HP

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
HP vient de publier une étude qui montre que la multiplication anarchique des applications est un problème majeur des organisations européennes. Un problème qui accapare, pour la maintenance, des ressources qui pourraient être mieux consacrées et allouées à l'innovation.

Deuxième conclusion de ce rapport, un DSI européen sur deux estime être empêché par les métiers de conduire des initiatives de modernisation des applications, par crainte des risques associés au changement.

D'après cette étude, les portefeuilles applicatifs sont en croissance constante (avec ce que cela implique de progression dans la complexité et le risque). Cette croissance alimenterait à son tour les coûts de maintenance.

74 % des DSI interrogés considéreraient ainsi que la croissance anarchique des applications – et le nombre d'applications utilisées – est un problème majeur . Les organisations françaises sont d'ailleurs celles qui sont le plus concernées avec 83 % des DSI qui reconnaissant le problème, contre 58 % pour leurs homologues britanniques. Parmi les secteurs de l'industrie étudiés, les secteurs des utilities et des télécoms semblent plus particulièrement concernés.

Qui plus est, les DSI sondés estiment que près de 15 % des applications métiers sont sous utilisées et n'apportent pas de réelle valeur. Maintenir et supporter ces applications qui n'apportent que peu aux métiers – sinon rien – conduirait à une augmentation inutile des coûts de maintenance.

En conséquence, 5.8 % des budgets IT annuels seraient gâchés en étant consacrés à des applications sous-utilisées. En s'appuyant sur le budget IT moyen des entreprises en Europe, HP estime la somme perdue à 16 Md$.

Bien sûr, cette étude n'est pas désintéressée puisque HP propose des outils pour gérer les portefeuilles applicatifs. Des outils qui permettent notamment d'identifier les applications à faible valeur ajoutée pour les métiers.

« En s'appuyant sur HP applications Value Ratio (AVR), les entreprises peuvent commencer à obtenir une vision plus claire de leur patrimoine applicatif, estimer la valeur métier et le coût de chaque application et prendre alors des décisions d'investissement IT éclairées », explique la société.

Le framework AVR fait partie de la suite complète de services HP de gestion des applications et de modernisation.

Pour mémoire, vous trouverez plus d'informations sur AVR sur cette page

Et vous ?

La multiplication anarchique des applications est-elle un problème majeur que vous rencontrez au quotidien dans votre organisation ?
Constatez-vous que des budgets annuels sont gâchés en étant consacrés à des applications sous-utilisées ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 14:13
Oui aux deux questions, mais le plus interessant est ceci, je crois :

Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
(.../...)
Deuxième conclusion de ce rapport, un DSI européen sur deux estime être empêché par les métiers de conduire des initiatives de modernisation des applications, par crainte des risques associés au changement.

Qui résume bien le dilemme : les SI sont au service des métiers, et le "pas de changement sur ce qui marche" des utilisateurs est légitime. Et, en même temps, il est couteux, voire contre-productif sur des technologies obsolètes.

Les métiers n'ont pas vocation à bétatester les dernières technologies à la mode, mais à utiliser des outils fiables, robustes et pérennes afin de produire de la valeur ajoutée qui financera(entre autres) le SI. Parralèllement, le SI se doit de garder des technologies maitrisées, et ce ne sont pas toujours les plus anciennes. Donc, il faut travailler en bonne intelligence. La domination de l'un ou de l'autre n'apporte que des soucis.

Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
D'après cette étude, les portefeuilles applicatifs sont en croissance constante (avec ce que cela implique de progression dans la complexité et le risque). Cette croissance alimenterait à son tour les coûts de maintenance.(.../...)

ça, c'est normal. Le reglementaire se complexifie, les métiers se complexifient, les capacités des SI à soutenir les métiers augmentent avec la puissance des machines, donc, même à taille constante de société, un SI se complexifie.

C'est l'excès (2 applis parralèlles qui font la même chose pour ne pas choquer les petites habitudes des uns et des autres, bordereaux de suivi dont nul ne sait si ils sont encore vérifiés.....) qui pose problème, et il est souvent délicat à identifier.
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 14:32
HP : "Vous avez trop de logiciels ! Heureusement, contre rémunération, nous allons vous en installer un supplémentaire pour vous dire lesquels sont inutiles."

Que j'aimerais que le logiciel se désigne lui même...

Un simple sondage sur les utilisateurs, ça devrait suffire pour savoir ça non ?
Avatar de Erwy Erwy - Rédacteur http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 15:37
Citation Envoyé par Flaburgan  Voir le message
Un simple sondage sur les utilisateurs, ça devrait suffire pour savoir ça non ?

Non,parce que tu auras toujours un certains nombre de personne qui te soutiendront que tel appli leur est indispensable qu'il faut même améliorer l'interface etc...
Et puis un jour tu auras un doute tu rajoutera quelques modifs qui te donnent des stats sur son utilisation et tu t'apercevras qu'ils l'utilisent une fois l'an et que vu la méthode utilisé tu aurais pu concevoir un envoi de fichier par mail pour un cout de dev et de maintenance dix fois inférieur...

Bien entendu tout ceci n'est que pure hypothèse et si quelqu'un se reconnaissait dans ce portrait ce ne serait qu'une simple coeïncidence

Tout comme le fait que j'ai désormais tendance à prévoir un outils de stats sur l'utilisations de mes applications ²
Avatar de dvdbly dvdbly - Membre averti http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 16:04
Donc, HP propose d'endiguer la croissance du portefeuille applicatif en lui ajoutant une application...
Avatar de Thorna Thorna - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 18:02
Globalement, qu'HP rajoute ou non une application, ça ne changera rien au parc qui est déjà pléthorique !
Et on ne compte plus les applis X qui remplacent la vieille appli Y qu'on garde quand même parce que tel cas n'est pas prévu dans la nouvelle X...
Et les applis "que les utilisateurs veulent conserver", en mode texte des années 80, qui fonctionnent encore et sont particulièrement importantes, qu'on intègre juste dans les environnements d'authentification et qu'on enrobe d'un aspect web pour faire moderne... développées dans un vieil OS que plus personne ne connait, qu'on intègre en sur-couche dans un environnement Unix, rajoutant à chaque fois une dose de problèmes.
Et les applis en environnement truc, celles en environnement machin, celles en Java qui ne fonctionnent qu'avec la JVM de µsoft, ou que la 1.4 de Sun, ou que la 1.6...
Cerise sur le gâteau : on virtualise, avec 40 VM par lame de serveur, puis finalement plus que 30 parce que ça ne marche plus du tout, pour finir par 20 ou par 5, rendant l'opération inutile mais qu'on fait quand même parce qu'"il faut la faire". Et pendant tout ce temps-là, on ne sait pas si le problème vient des VM "oh non, la virtualisation, ça ne peut pas provoquer le lenteurs !", des surcouches "ah mais ça peut pas être le serveur unix, c'est blindé"; ou bien "mon vieux pick ? ça a 30 ans, c'est blindé!", ou du logiciel qui en est à sa 20ème version, toutes pondues par des équipes crées pour l'occasion et immédiatement dissoutes, avec le suivi qu'on imagine...
Heureusement, comme on s'ennuyait, on va bientôt "clouder" tout ça, pour filer aux chinois hébergeurs nos secrets d'entreprise et virer du monde parce que les actionnaires poussent du pied.
Moi je dis bravo : j'ai encore du boulot pour les 20 prochaines années, et si le gouvernement ne revient pas trop souvent sur ses textes, dans 15, je serai à la retraite !
Avatar de ferber ferber - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 08/12/2010 à 22:14
C'est un poil glauque au fond. mais bon le métier de développeur et dans certain cas de développer des solutions permettant de remplacer l'intervention humaines et ou l'accélérer.
Du coup a des moments des développeurs se retrouve a pondre des softs dont le but et de supprimer du soft, et donc par extension du développeur.

Cependant qu'on en arrive à ce point pourrait me laisser penser qu'ils ne savent plus quoi développer et que du coup il commencent à ronger leur membres.

Finalement ce logiciel serrais utilisé pour savoir qu'elle logiciel(s) pourrait a terme être supprimé ?

En théorie... en pratique ce logiciel vas surement permettre a des employés inutile de justifier de l'utilité de leur total inutilité en générant des rapports complexe que personne ne lira. Rapports qui diront "il faut m'augmenter de 300% ainsi je serrait surement en mesure de vous dire combien de développeur il faut virer."
Avatar de TheGreyMustache TheGreyMustache - Membre du Club http://www.developpez.com
le 15/12/2010 à 15:40
Citation Envoyé par Thorna  Voir le message
Globalement, qu'HP rajoute ou non une application, ça ne changera rien au parc qui est déjà pléthorique !
Et on ne compte plus les applis X qui remplacent la vieille appli Y qu'on garde quand même parce que tel cas n'est pas prévu dans la nouvelle X...
Et les applis "que les utilisateurs veulent conserver", ....

Sans compter les développements utilisateurs sur leur suite bureautique préférée qui sont en théorie indispensables mais irrécupérables car 100% ad-hoc, non maintenables, non évolutifs car coincés avec une version X du truc Y ....

mais l'interopérabilité va résoudre tout cela.
Avec une couche de SSO (+1) de BAM (+2) de BPEL (+3) d'EAI (+4), ... (+n) Effectivement, tu ne vas pas t'ennuyer !
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert http://www.developpez.com
le 15/12/2010 à 19:56
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Les organisations françaises sont d'ailleurs celles qui sont le plus concernées avec 83 % des DSI qui reconnaissant le problème, contre 58 % pour leurs homologues britanniques. Parmi les secteurs de l'industrie étudiés, les secteurs des utilities et des télécoms semblent plus particulièrement concernés.

Tu m'etonne, quand tu fais une MAJ, en France tu formes le personnel qui refuse d'avoluer de windows 95 a windows 98 sans formations de 3 jours.

Dans un pays anglosaxon, tu leur dis, c'est la même chose, arretez de nous brisez les couilles ca va venir, apprennez par vous même. Et si ca vous va pas, la porte est ouverte. Et le mec qui refuse d'évoluer, il dégage...

Forcement, ca doit être moins chiant les migrations.
Offres d'emploi IT
Consultant confirmé SAP BI BW/IP (h/f)
Atos Intégration - Ile de France - Bezons
Développeur .net h/f
ACD Consulting - Ile de France - Paris (75006)
Développeur java j2ee (H/F)
SOGETI - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil