Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Un quart des utilisateurs croit que les logiciels piratés sont aussi sûrs que les originaux
D'après un sondage de Microsoft

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Un large sondage commandité par Microsoft a interrogé 38,000 personnes répartis dans 20 pays. Le but était d'évaluer la perception de la sécurité de l'utilisation des logiciels contrefaits.

Les résultats sont mitigés. Un utilisateur sur quatre pense en effet que les logiciels contrefaits (autrement dits piratés) sont aussi sûrs que les logiciels originaux.

Le vol des informations et l'usurpation d'identité sont en tête des inquiétudes des autres utilisateurs, qui pensent eux que les logiciels originaux soit plus sécurisés, plus stables et plus faciles à maintenir à jour.

Plus « engagé », selon Microsoft, 64% des utilisateurs appelleraient les gouvernements à agir pour stopper la propagation des logiciels contrefaits.

Mais 72% d'entre eux pensent que c'est aux éditeurs de logiciels eux même de faire plus d'efforts pour réduire ce problème.

En faisant par exemple des sondages pour montrer que le public sous-estime les risques du piratage.

Et vous ?

Que pensez-vous de l'utilisation des logiciels contrefaits ?

Consulter le rapport : sur cette page

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 21/11/2010 à 7:15
.... c'est qui les personne interrogé ? Car de mon expérience c'est plutôt moins de 10% des sondé qui voudrait arrêter le piratage.

Bon concernant le piratage lui même .... bon je vais pas mentir je suis un pirate , enfin, un telechargeur plutôt. Et c'est dangereux, mais je prend mes précaution aussi. Je n'ai jamais attrapé de virus avec des logiciel piraté (enfin, je suis pas sur, disons que j'ai jamais attrapé un truc qui me prendrait de la bande passante, rien qui télécharge quoique se soit, rien qui fasse grillé mon cpu, rien qui crypte mes donné histoire de me prendre en otage etc ...)
Mes pour sa je fais des truc que madame michu ferait pas (test sous machine virtuel, et/ou sous wine par exemple)
J'ai aucune justification a mon piratage abusifs et hautement illégal a part que payer 1899$ pour la suite adobe juste pour me faire un thème sympa pour mon téléphone portable ... sa fait chère du thème

Je pense que ce genre de logiciel "pro" aurait avantage a faire une politique tarifaire pour le public qui permettrait a des utilisateur dans mon cas qui veulent juste s'amuser avec le logiciel de les rémunéré correctement. par exemple un abonnement:
15€ par mois, je paye qu'an j'ai besoin d’utilisé le logiciel et si j'en est plus besoin j’arrête de payer et le logiciel se bloque automatiquement sur mon pc. C'est tout con, mais si Adobe faisait sa par exemple j’aurais pas pirater leur suite.
Avatar de FredN FredN - Membre du Club http://www.developpez.com
le 24/11/2010 à 7:45
Pour l'excuse de prix, je note surtout que toute ce que peut faire un particulier, il peut le faire avec de l'opensource, donc elle ne tiens pas vraiment. Et si on préfère (parce que c'est souvent d'une préférence) le programme payant, ben on l'achète. Comme comparaison, c'est comme avoir un billet de train de deuxième classe et s'installer en première sans payer de supplément parce qu'on veut du confort supplémentaire, mais trouve le montant du supplément trop élevé.

Je non compte plus non plus les problème rencontrés chez des clients, parce qu'ils ont voulu économiser quelques francs au niveau des licences.

Par contre, les éditeurs feraient bien de faire un effort au niveau du support. Deux exemples chez des clients:
1) Suite à un problème avec un système anti-piratage, le système d'exploitation mettait l'habituel message alors qu'il s'agissait d'un OEM fourni avec la machine d'une grande marque. A part se renvoyer la balle entre le fabriquant et l'éditeur, pas vraiment d'aide de leur part.
2) Un programme avait besoin pour tourner d'un système d'exploitation plus sur le marché, et pour lequel il n'y avais pas de downgrade. De nouveau appelé l'éditeur du système d'exploitation et rien de leur part (le client était prêt à acheter la dernière version pour en installer une plus ancienne). Dans ce cas, quelle solution à part pirater le système d'exploitation ?
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 24/11/2010 à 9:30
Le genre de rumeur que l'on aime bien répandre : un logiciel piraté serait moins sûr ! Si on excepte les zozos (agents des éditeurs de logiciels ?) qui postent des logiciels infestés et que le premier des antivirus détectera comme tel au téléchargement, il n'y a aucune raison que le mécanisme de protection perturbe en quoi que ce soit le reste des fonctionalités (même les mises à jour).

Le recours au piraté est même l'ultime solution pour ceux qui ont acheté certains logiciels mais dont le système de protection empêche l'utilisation (initié avec le célèbre DBase3+ de La Comique Electromande que tous les lycéens de l'époque avaient en version déplombée).

Dans le cas des jeux vidéo ça tourne au délire : des validations et une connexion Internet en permanence (même si on ne fait rien en réseau). Ce qui a abouti au résultat suivant : effondrement du marché des jeux vidéos (devenus trop chers, de toute façon, eu égard au pouvoir d'achat en nette plongée aussi des jeunes) et nécessité du piratage pour ceux qui les ont acheté. De la paranoïa, grave !

Alors que des prix honnêtes seraient la seule solution pour arrêter le piratage. Vous photocopiez vos bouquins, vous ? Je suis sûr de votre réponse "Ca ne vaut pas le coup (et le coût) ?" Alors pourquoi ça ne serait pas pareil pour le reste ?
Avatar de danbo52 danbo52 - Membre régulier http://www.developpez.com
le 24/11/2010 à 10:32
Le piratage est lié à l'argent pour un cas des personnes, et pour l'autre, c'est un jeu.

Si le prix est à la base du piratage, connaissant le coût de développement des logiciels, n'y aurait-il pas intérêt à proposer des coûts différents, quitte à proposer à l'internaute à participer pour une part sous forme d'actionnariat à l'entreprise ? (Bête la question ?)

exemple:

Je m'appelle Bille Gaitse, créateur de logiciels.
Je sortais un Ouindoze Seth hors de prix à 250 euros. J'ai vu mes produits piratés.
Pof! je lance un Ouindoze Seth+ à 125 euros, mais avec une participation à l'entreprise sous la forme d'un prélèvement mensuel de 2 euros sur quatre ans, par exemple (comme font les FAI)
Du coup, je réduis momentanément ma marge de l'ordre de 80 euros, j'estime vendre plus, et par fidélisation, je propose des tarifs bas pour ceux qui adhèrent au système.
Je récupère si l'on peut dire, le manque à gagner sur la masse et sur le temps.
Reste à déterminer les estimations financières des pertes par piratages et le potentiel de ventes supplémentaire par un principe de ce genre.

Une idée comme une autre.
Avatar de Erielle Erielle - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 25/11/2010 à 15:58
" Le piratage est lié à l'argent pour un cas des personnes, et pour l'autre, c'est un jeu."

Je suis tout à fait d'accord.

On arrêteras pas le piratage tant que ce sera si amusant de "pirater" un logiciel, surtout s'il a été protégé ! Quitte à le laisser pourrir dans un coin une fois qu'on a réussi parce qu'au fond il ne nous intéressait pas ...

Du coup savoir si les logiciels sont aussi sûr que les originaux n'a pas vraiment d'importance pour le pirate .
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 26/11/2010 à 22:41
Citation Envoyé par Erielle  Voir le message
" Le piratage est lié à l'argent pour un cas des personnes, et pour l'autre, c'est un jeu."

Je suis tout à fait d'accord.

On arrêteras pas le piratage tant que ce sera si amusant de "pirater" un logiciel, surtout s'il a été protégé ! Quitte à le laisser pourrir dans un coin une fois qu'on a réussi parce qu'au fond il ne nous intéressait pas ...

Du coup savoir si les logiciels sont aussi sûr que les originaux n'a pas vraiment d'importance pour le pirate .

C'est valable pour ceux qui déplombe le le logiciel, pas pour ceux qui le télécharge (Perso ça m'a jamais amusé de devoir téléchargé certain truc en 10 exemplaire avant d'en avoir un de bonne qualité ou sur)

Sur le volet des jeux les éditeur n'en n'ont rien a faire pour la bonne raison qu'il sont tout doucement entrain d’abandonné le jeux sur PC. Ils doivent parfaitement se rendre compte que leur drm ultra intrusive leur fait perdre des ventes (ou sinon ils sont idiot et trop faignant pour lire leur propre forum) Mais a la limite sa les arrange:"Jouer sur console vous aurez pas de problème avec notre DRM "
Le jeux sur console étant plus rentable perdre des client PC pour gagner des client console est plus que bienvenue pour eux
Avatar de Gaby presta Gaby presta - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 01/12/2010 à 10:53
Tous ces beaux arguments que vous présentez, et ce bon sujet qui passionne auraient eu plus de valeur si il nous était possible d'avoir accès à l'article de l'enquête afin de nous faire une idée sur des points importants comme: la population ciblée lors de l'enquête, le pays d'origine et leur niveau de compétences IT.
Pour preuve faites-le vous même: posez cette question à un ir IT et à commercial chez un parténaire Ms, vous pourrez être surpris par leurs divergences de vue.
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur http://www.developpez.com
le 02/12/2010 à 10:31
ça m'intéresse ce que tu racontes, mais j'aurais pas l'occasion de parler à quelqu'un de chez MS, tu peux détailler ce qu'ils auraient répondu d'après toi ?
Avatar de MABROUKI MABROUKI - Membre émérite http://www.developpez.com
le 04/12/2010 à 5:00
les editeurs se plaignent mais comme c'est des commercants depuis les grecs qui ont consacre un temple aux dieux des commercants et des voleurs cela fait rire....
le piratage c'est un marche parallelle au marche officiel et legal ,comme pour tout autre produit.
Avatar de MABROUKI MABROUKI - Membre émérite http://www.developpez.com
le 04/12/2010 à 5:24
Les editeurs se plaignent mais comme c'est des commercants et que les grecs ,cela fait 3000 ans ont compris tout et ont consacre un temple aux dieux des commercants et des voleurs cela fait rire....
Le piratage c'est un marche parallelle au marche officiel et legal ,comme pour tout autre produit.
la suite....
Le piratage d'un produit lui assure une publicite gratuite pour etendre son marche.
Et puis il fait marcher le web,l'industrie des supports ,la vente des machines les telecoms et on voudrait que les gouvernements s'y attaque un peu plus.
Ils devraient donc contrecarrer tout ce marche.C'est une veritable heresie et un non sens.

Les editeurs se frottement les mains.Pensez vous se disent-ils meme dans la lointaine savane les gens utilisent des logiciels ,nos prophetes les pirates commercants nous ont aide.
Ca murira ,les gens s'habitueront .A nous de jouer le jour de la victoire.

C'est comme ca que la voiture a detrone le cheval.
Le capitalisme cree constamment des besoins la ou il n'y a pas,alors que des naifs parle de sauvegarder l'environnement et les ressources naturelles .
La terre entiere,l'univers en entier est trop etroit pour cette logique.
C'est comme pour la crise financiere on feint de decouvrir un marche parallelle,
C'est le roi est nu.

bonne soiree.....................
Avatar de ProgVal ProgVal - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 04/12/2010 à 10:45
Une solution au piratage existe déjà : ne pas utiliser un logiciel payant, mais un logiciel libre, ou au moins gratuit.

À ma connaissance, presque tous les logiciels privateurs ont un équivalent libre valable, si ce n'est meilleur (à part peut-être pour la CAO ; mais seules les entreprises et l'éducation ont besoin de tels logiciels).
Offres d'emploi IT
Senior test automation engineer (H/F)
Talend - Ile de France - Suresnes (92150)
Ingénieur bases de données h/f
Sogeti - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Ingénieur support N3 H/F
Oodrive - Ile de France - Paris 10

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil