Google améliore la recherche d'adresse de proximité
Mais refuse que l'utilisateur désactive sa géolocalisation : vers une nouvelle polémique ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
On peut avoir l'opinion que l'on veut sur Google et les déclarations de son PDG, mais lorsqu'il s'agit de recherche, l'utilisateur est bien obligé de constater que Moutain View ne fait pas les choses à moitié.

Depuis la fin de semaine dernière, Google a par exemple amélioré « la recherche d'adresses ».

« Quand on commence à chercher un lieu dans un nouveau quartier, une région ou une ville, comme un restaurant japonais à Strasbourg, nous procédons généralement à quelques étapes », explique Google, « on recherche dans un premier temps une liste de restaurants puis on examine ensuite les détails de chaque lieu, comme par exemple un restaurant réputé pour sa bonne ambiance ou sa spécialité culinaire, on se rend sur chaque lien pour découvrir les différents commentaires, les suggestions et faire ainsi son choix ».

Aujourd'hui, toute cette procédure est dépassée. Le nouvel outil de recherche locale organise en effet l'information autour des lieux. Google a rassemblé les résultats afin de permettre aux utilisateurs de comparer plus facilement les lieux et les aider à décider où ils souhaitent se rendre.



Mieux, la « Recherche d’Adresses » apparait automatiquement lorsque l'utilisateur recherche des informations locales. Un nouveau lien (logiquement intitulé "adresses") est également apparu dans la barre de recherche verticale à gauche de la page de résultats.

Google a accepté de dévoilé la technologie employée : « Nous relions de façon dynamique des centaines de millions de sites Internet avec plus de 50 millions de lieux dans le monde. Nous identifions automatiquement quand les sites mentionnent des lieux physiques et rassemblons les liens même quand ils ne fournissent pas forcément l’adresse ou utilisent des noms différents pour un même lieu (resto jap est la même chose que restaurant japonais) ».

Un service bienvenu.

Mais qui souffre d'un gros défaut : « nous n'avons pas prévu de proposer un moyen de désactiver la géolocalisation ». La localisation serait, à en croire Google, absolument indispensable pour fournir un service de qualité.



Vers une nouvelle polémique ?

Source : Conditions d'utilisation du service


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de marcel_kobain marcel_kobain - Membre du Club http://www.developpez.com
le 02/11/2010 à 11:11
Je trouve cette politique assez déplorable.
Je suis le premier à utiliser les outils Google (gmaps, chrome, search, gmail), et personnellement je ne suis pas gêné par l'utilisation des infos que fait Google.

Cependant l'utilisateur DOIT avoir le choix !

S'il considère que le jeu n'en vaut pas la chandelle celui-ci doit pouvoir désactiver la géolocalisation.
Offres d'emploi IT
Dévloppeur java confirmé
Coezion - Ile de France - Paris (75015)
Technicien en Télécommunications (H/F)
Links IT SERVICES - Bourgogne - Bourgogne
Test analyst H/F
Sogeti France - Poitou Charentes - Niort (79000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil