Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Des lobbies américains tentent-ils d'entraver le logiciel libre européen ?
Un billet de blog et un rapport relancent le débat

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Wikileaks, le site on ne peut plus polémique spécialisé dans la publication des rapports confidentiels, avait mis en ligne il y a quelques mois un document dévoilant des plans de lobbying destinés, si le document est un vrai, à freiner la progression du logiciel libre en Europe.

Or voilà que ce rapport refait parler de lui depuis qu'un internaute (Javier Carrete) a posté un billet sur le sujet. Site saturé, puis attaqué, puis des menaces. Bref, tous les éléments du mauvais scénario de genre.

Le rapport au cœur de cette agitation affirme, en substance, que Jonathan Zuck, président de l'Association for Competitive Technology (ACT) et fondateur de l’Americans for Technology Leadership, aurait pesé de tout son poids auprès de ses contacts à la Commission Européenne pour que des documents de travail soient modifiés.

D'après le rapport publié sur Wikileaks, ces deux associations, qualifiées de proches de grands groupes informatiques propriétaires, auraient pour but d'empêcher les institutions Européennes de mettre en place une stratégie pour le développement et le soutien du logiciel libre.

Le document est d'autant plus intéressant à consulter qu'il permet de voir les textes en rapport avec ce sujet en deux versions, avant et après leurs modifications.

Le but principal de ces interventions serait l'introduction de la notion de « mode mixte » ou « source mixtes ». En gros, de définir des solutions de type hybrides qui utilisent à la fois du code propriétaire et de l'open-source. Ceci permettrait d'introduire un début d'amalgame pour, au fur et à mesure, faire passer les solutions open-source pour des solutions quasiment identique à celles propriétaires, en ignorant — bien évidemment — les particularités et les exigences et les particularités du libre.

En supprimant des passages entiers, en en rajoutant d'autres ou en introduisant le conditionnel, certaines phrases voient leur sens totalement inversé.

Alors, délire de paranoïaques en manque de théorie du complot ou véritables efforts jusqu'ici bien camouflés, il est difficile de le dire.

Mais une chose est sûre, Javier Carrete a réussi (sans le vouloir ?) à créer le « buzz ».

Le document est disponible sur Wikileaks

Source : Le blog de Javier Carrete

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Et que pensez vous de la stratégie européenne envers le logiciel libre ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sovitec sovitec - Membre averti http://www.developpez.com
le 18/10/2010 à 13:11
Citation Envoyé par stardeath  Voir le message
ce qui me dérange c'est qu'on va aider le logiciel libre, qui possède sa propre économie, au dépend du logiciel propriétaire qui a aussi son économie ... sous couvert de quoi on aide un secteur d'activité au dépend d'un autre, on croirait la discrimination positive au service du libre. encore du n'importe quoi.

Il y a pourtant une énorme différence entre les deux. Après le choix d'un logiciel propriétaire on se retrouve enchaîné au bon vouloir de son développeur, alors que le choix d'un logiciel libre laisse la possibilité de changer. Par exemple imaginons qu'une institution européenne qui ai fait le choix de MS Office trouve un bug bloquant ou est besoin d'une fonctionnalité particulière, elle est dépendante du bon vouloir de Microsoft. Maintenant si elle choisit OpenOffice.org/LibreOffice elle peut s'adresser à n'importe quel partenaire compétent, même Microsoft si celui décide de supporter ce logiciel personne ne peut l'en empêcher.

C'est en ça que les deux économies sont totalement différentes. Une permet la saine compétition alors que l'autre a tendance a établir des rentes de situation.
Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 18/10/2010 à 16:04
Après avoir, pendant des années fait du protectionnisme ils font du lobby-ing , rien d'étonnant : nous ne sommes que des clients et il ne faut pas compter sur l'europe ni les états pour faire le moindre efforts là-dessus...
Avatar de ogaby ogaby - Membre actif http://www.developpez.com
le 18/10/2010 à 16:18
Je ne serais pas si pessimiste. Il y a beaucoup d'administrations dans l'UE qui utilisent des logiciels libres. Et je pense que ce serait dans leurs intérêts que le libre n'ait pas de problèmes.
Avatar de Virgil Scipion Virgil Scipion - Membre habitué http://www.developpez.com
le 18/10/2010 à 17:19
Ce qui me surprendrait, c'est que ces sociétés qui investissent des milliards dans leur propre code source qu'ils revendent à prix d'or ne fassent rien pour lutter contre l'équivalent librement accessible.
Avatar de ogaby ogaby - Membre actif http://www.developpez.com
le 18/10/2010 à 22:13
Je ne sais pas si j'ai bien compris le sens de ton post.

Si un logiciel libre est de qualité équivalente à un logiciel propriétaire, le logiciel propriétaire peut réagir en améliorant sa qualité et/ou inventer des fonctions intéressantes pour l'utilisateur. Bref c'est le jeu de la concurrence.

Maintenant faire pression sur des politiques pour affaiblir le concurrent, c'est de la triche.
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 19/10/2010 à 0:43
Citation Envoyé par ogaby  Voir le message
Je ne sais pas si j'ai bien compris le sens de ton post.

Si un logiciel libre est de qualité équivalente à un logiciel propriétaire, le logiciel propriétaire peut réagir en améliorant sa qualité et/ou inventer des fonctions intéressantes pour l'utilisateur. Bref c'est le jeu de la concurrence.

Maintenant faire pression sur des politiques pour affaiblir le concurrent, c'est de la triche.

Non, du point de vue d'une entreprise c'est une solution logique:

Les fonction interressante finiront pas se retrouver dans le LL, la qualité du LL s'ameliore de jour en jour, et pour finir, y'a toujours des gens pour dire:" Avec le LL on garde le controle du software, par avec le proprietaire".
Donc une solution plus "definitive" est le lobbying.

Le fait que je dise que c'est logique ne veut pas dire que je cautionne.
Avatar de michael866 michael866 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 20/10/2010 à 9:02
Le capitalisme ne freine pas l innovation, au contraire, il incite les boites a investir pr innover pr avoir un avantage competitif. Seulement, il faut faire en sorte de supprimer les barrieres a la concurrence, les barrieres a l entree, les lobbyistes.
Arretons de croire que les gens avancent et en font profiter les autres seulement dns un but d altruisme.

"Les gens de gauches sont les pires capitalistes lorsque les projecteurs ne sont pas sur eux" cad: paroles, paroles, paroles...
Avatar de Fraifrai Fraifrai - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 20/10/2010 à 10:02
ce qui me dérange c'est qu'on va aider le logiciel libre, qui possède sa propre économie, au dépend du logiciel propriétaire qui a aussi son économie ... sous couvert de quoi on aide un secteur d'activité au dépend d'un autre, on croirait la discrimination positive au service du libre. encore du n'importe quoi.

Tout bonnement pour des considérations éthiques, pour le respect des quatre libertés, pour garantir la souveraineté des états et la pérennité des données.
Avatar de stardeath stardeath - Membre expert http://www.developpez.com
le 20/10/2010 à 10:20
Citation Envoyé par Fraifrai  Voir le message
Tout bonnement pour des considérations éthiques, pour le respect des quatre libertés, pour garantir la souveraineté des états et la pérennité des données.

éthique? faut éviter de me faire rigoler, l'éthique serait déjà de considérer tous les acteurs de manière égale, et de virer les pourris des postes de décisions, là ça serait correct.

souveraineté des états? bah c'est pas avec l'europe qu'on sera sorti du sable.

pérennité des données? d'un point de vu personnel je considère mes données plus facilement exploitables avec office que ooo, d'autant plus que maintenant les 2 formats sous ouverts.
Avatar de Fraifrai Fraifrai - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 20/10/2010 à 14:23
Citation Envoyé par stardeath  Voir le message
éthique? faut éviter de me faire rigoler, l'éthique serait déjà de considérer tous les acteurs de manière égale, et de virer les pourris des postes de décisions, là ça serait correct.

souveraineté des états? bah c'est pas avec l'europe qu'on sera sorti du sable.

pérennité des données? d'un point de vu personnel je considère mes données plus facilement exploitables avec office que ooo, d'autant plus que maintenant les 2 formats sous ouverts.

pour l'éthique en effet il y a d'autres problèmes mais ce n'est pas une raison pour occulter celui-ci. Idem pour la souveraineté, autant ne pas se priver d'un outil de souveraineté même si d'autres paramètres la bride. Quand à la pérennité le format de M$ est pseudo-ouvert avec une spécification absconse.
Avatar de janove janove - Candidat au Club http://www.developpez.com
le 24/10/2010 à 18:03
Le problème du lobbying dans ce secteur n'est malheureusement pas nouveau...
Il suffit pour s'en convaincre de se remémorer dans quelles conditions l'ISO a finalement accordé la norme 29500 au format XML de Microsoft.
Rappelons-nous également les pressions exercées en France sur la Direction générale de la modernisation de l'état (DGME) qui prévoyait d'imposer le format ODF pour la bureautique de l'Administration.
Offres d'emploi IT
Chargé(e) de mission au CERT Société Générale (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte de données (H/F)
Société Générale - Ile de France - Ile de France
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil