Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Oracle dévoile « Sparc T3 », son nouveau CPU à 16 coeurs
Il aurait décroché neuf records mondiaux sur des tests comparatifs

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 22/09/2010 par Idelways

Les bonnes nouvelles se succèdent ces jours-ci de la part d'Oracle, après le maintien du développement de l'édition communautaire de MySQL, l'entreprise vient d'annoncer « Sparc T3 » et ses premiers serveurs basés sur les processeurs Sparc après le rachat de Sun et met donc fin aux spéculations sur l'avenir du processeur.

Connu préalablement sous le nom de code « Rainbow Falls », le Sparc T3 bat à 16 cœurs Sparc V9 cadencés à 1.65 GHz chacun et dispose de 6MB de cache de niveau 2, le tout est doté de 128 fils d'exécution (threads).

Selon l'annonce d'Oracle durant l'OpenWorld qui se déroule cette semaine à San Francisco, ce processeur offrirait des performances sans précédents, deux fois meilleurs que « l'UltraSparc T2 Plus » de la série T.

Le T3 aurait battu — toujours selon l'entreprise — 9 records mondiaux notamment pour le test comparatif SPECj Enterprise2010.

La gamme des nouveaux serveurs propulsés par le Sparc T3 va du serveur-lame à un seul processeur à 16 cœurs aux quadri-processeurs à 64 cœurs dotés de 512 threads.

Chaque processeur T3 intègre un accélérateur cryptographique destiné à réaliser des fonctions de chiffrement extrêmement vite.

Parmi les modèles proposés, nous notons le T3-1 optimisé pour les infrastructures web, les middlewares et le développement des applications.

Le système 2U peut supporter jusqu'à 16 disques et six cartes PCI Express ainsi que 128 GO de mémoire vive.

Du côté des modèles à très haute gamme, les T3-4 sont conçues pour les bases de données aux tailles considérables, les applications d'entreprise back-end et les projets de consolidation des ressources serveurs.

La commercialisation de ces modèles commencera dans les 30 jours à venir et Oracle n'a pas donné des informations sur les prix de ses nouveaux systèmes.

Source : le site d'Oracle

Et vous ?

Que pensez-vous de ces nouveau systèmes ?

Oracle décide de maintenir le développement des processeurs Sparc
Et annonce un processeur à 128-cores d'ici 2015

Oracle vient d'annoncer une feuille de route pour la nouvelle génération de ses data-centers.

L'entreprise s'engage à continuer le développement et la multiplication des performances des processeurs Sparc et des systèmes x86 hérités de Sun.

Le manque de communication autour de certains produits de Sun (dont Sparc) après son rachat par Oracle a soulevé beaucoup d'interrogations sur leur avenir.

Mais John Fowler, vice-président Systems d'Oracle, vient de confirmer à des confrères américains l'engagement de l'entreprise à maintenir Sparc et prévoit au moins le doublement des performances du processeur toutes les deux ans. Une autre bonne nouvelle après l'annonce de la sortie de Solaris 11 pour l'an prochain.

Il précise que Sparc sera développé sur une seule architecture déclinée en deux séries, la série T pour les systèmes à très haut rendement d'énergie et aux gros volumes de données. Et la série M pour les systèmes plus haut de gamme.

Pour cette série M, Flower précise qu'Oracle travaille pour permettre à Sparc de supporter des milliers de threads et plusieurs téraoctets de mémoire.

Fowler promet une augmentation de performances « agressive » et espère qu'Oracle pourra offrir d'ici 2015 des processeurs Sparc à 128 cores, soit 4 fois plus que les Sparc à 32 cores actuels.

Résultat, une multiplication des performances par 40 espérée sur les 5 prochaines années. Les transactions de bases de données pourraient ainsi passer de 3 à 120 millions par minute.

Cette augmentation drastique des performances devrait aller de pair avec l'augmentation des besoins en espace d'archivage. D'après l'analyse du dirigeant d'Oracle, les clients vont bientôt chercher des solutions d'archivages avoisinant les exaoctets [NDLR: 1 million de téraoctets].

Oracle compte donc sur le savoir-faire de Sun dans le domaine, avec ses solutions développée ou rachetées, comme StorageTek. Une acquisition faite par Sun en 2005 pour 4.1 milliards de dollars et qui n'avait pas manqué, à l'époque, de s'attirer les critiques.

Oracle saura-t-il, lui, faire fructifier cette énorme dépense ?

Lire aussi :

OpenSolaris réellement menacée de disparition ? Oracle garde le silence et énerve l'OpenSolaris Group Board

Sun affiche des bénéfices alors qu'il était au bord du gouffre, la stratégie du PDG d'Oracle était-elle la bonne ?

Le PDG de Sun s'occupait trop de ses blogs et pas assez de ses ventes, d'après le PDG d'Oracle qui s'exprime sur le rachat de la société

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Systèmes
Solutions d'entreprise
Unix
Linux
Oracle

Et vous ?

Que pensez-vous de la politique d'Oracle envers les produits de Sun en général ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 12/08/2010 à 17:32
C'est la première fois que je suis étonné depuis le rachat de Sun par Oracle. Je pensais qu'ils allaient revendre les processeurs, à Fujitsu, par exemple.
Avatar de Nyark Nyark - Membre régulier http://www.developpez.com
le 12/08/2010 à 18:07
Personnellement, je ne suis pas du tout étonné, bien au contraire.

Je trouve la politique commerciale d'Oracle plutôt cohérente.
Demain, ils proposeront des solutions qu'ils concevront de A à Z (Matériel, OS, BDD etc...) Les clients n'auront même plus à se demander "how to", Oracle se chargera de tout. Cette cohérence, c'est surement ce qui a toujours manqué à Sun qui pourtant faisait des choses intéressantes.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 13/08/2010 à 10:56
Oui enfin, pour fabriquer des serveurs, on n'a pas forcément besoin de faire ses propres processeurs. Les coûts de développement pour un processeur Sparc sont nettement plus difficiles à amortir que pour un processeur x86, dans un facteur genre 1 à 10.000...
Avatar de Bejarid Bejarid - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 18/08/2010 à 12:22
En même temps, Oracle ne cherche pas à faire dans le bon marché, juste dans l'ultra puissant.

Et un proc conçu spécialement pour faire tourner sa BDD propre, c'est plus efficace qu'un x86, une architecture qui recherche plutot la polyvalence.

Oracle veut clairement gérer tout de bout en bout (architecture du proc, carte mère, serveur, OS, BDD et même la plateforme de dev).
Avatar de Idelways Idelways - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 22/09/2010 à 13:05
Oracle dévoile « Sparc T3 » son nouveau CPU à 16 cœurs et 128 threads
Il aurait décroché neuf records mondiaux sur des tests comparatifs

Mise à jour du 22/09/2010 par Idelways

Les bonnes nouvelles se succèdent ces jours-ci de la part d'Oracle, après le maintien du développement de l'édition communautaire de MySQL, l'entreprise vient d'annoncer « Sparc T3 » et ses premiers serveurs basés sur les processeurs Sparc après le rachat de Sun et met donc fin aux spéculations sur l'avenir du processeur.

Connu préalablement sous le nom de code « Rainbow Falls », le Sparc T3 bat à 16 cœurs Sparc V9 cadencés à 1.65 GHz chacun et dispose de 6MB de cache de niveau 2, le tout est doté de 128 fils d'exécution (threads).

Selon l'annonce d'Oracle durant l'OpenWorld qui se déroule cette semaine à San Francisco, ce processeur offrirait des performances sans précédents, deux fois meilleurs que « l'UltraSparc T2 Plus » de la série T.

Le T3 aurait battu — toujours selon l'entreprise — 9 records mondiaux notamment pour le test comparatif SPECj Enterprise2010.

La gamme des nouveaux serveurs propulsés par le Sparc T3 va du serveur-lame à un seul processeur à 16 cœurs aux quadri-processeurs à 64 cœurs dotés de 512 threads.

Chaque processeur T3 intègre un accélérateur cryptographique destiné à réaliser des fonctions de chiffrement extrêmement vite.

Parmi les modèles proposés, nous notons le T3-1 optimisé pour les infrastructures web, les middlewares et le développement des applications.

Le système 2U peut supporter jusqu'à 16 disques et six cartes PCI Express ainsi que 128 GO de mémoire vive.

Du côté des modèles à très haute gamme, les T3-4 sont conçues pour les bases de données aux tailles considérables, les applications d'entreprise back-end et les projets de consolidation des ressources serveurs.

La commercialisation de ces modèles commencera dans les 30 jours à venir et Oracle n'a pas donné des informations sur les prix de ses nouveaux systèmes.

Source : le site d'Oracle

Et vous ?

Que pensez-vous de ces nouveaux systèmes ?
Avatar de sizvix sizvix - Membre habitué http://www.developpez.com
le 22/09/2010 à 14:22
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Connu préalablement sous le nom de code « Rainbow Falls », ...

J'avais lu "Rainbow Fails" (ça ferait mauvaise pub )
Avatar de guidav guidav - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 22/09/2010 à 15:02
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
[B][SIZE="4"]et met donc fin aux spéculations sur l'avenir du processeur.

Pas forcément : le rachat est super récent, surtout à l'échelle du développement d'un serveur sun. On ne jette pas le bébé avec l'eau du bain.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 22/09/2010 à 16:15
Oui, il faut voir si c'est simplement que les équipes de Sun avaient ça dans leur carton ou si ça fait partie d'une stratégie globale d'Oracle. Mais à priori, c'est une bonne nouvelle...
Offres d'emploi IT
Concepteur/développeur j2ee junior (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Chef de projet téléphonie (H/F)
Décision RH - Aquitaine - Gradignan (33170)
Ingénieur en développement java h/f
Atos - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil