Microsoft refuse de laisser le marché des tablettes à Apple
Et classe priorité absolue la sortie d'un modèle sous Windows 7

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 23.08.2010 par Katleen
HP confirme la sortie imminente d'une tablette sous Windows 7, et annonce un "PalmPad" pour début 2011


La détermination de Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, semble avoir porté ses fruits. HP vient en effet d'annoncer l'arrivée imminente d'une tablette fabriquée par ses soins et équipée de Windows 7.

Les officiels du constructeur ont annoncé ce matin prévoir l'arrivée "d'un produit Microsoft dans le futur proche et d'un produit webOS début 2011".

Voici enfin des informations concrètes sur la manière dont HP compte investir le marché des tablettes, et par là même gagner en puissance sur celui de la mobilité. D'autres firmes, comme Dell (avec sa tablette Streak sous Android qui est déjà sortie) et Cisco (qui prévoit la sortie de sa Cius sous Android début 2011), lorgnent également sur ce secteur.

Pour en revenir au sujet principal de cette news, précisons que la compagnie souhaite assigner deux cibles distinctes à ses produits. Alors que la tablette tournant sous Windows 7 sera destinée à un usage en entreprise, celle fonctionnant avec webOS (le système d'exploitation de Palm, racheté par HP il y a quelques mois) visera le public et les particuliers. Les deux appareils auront un design semblable.

Autre indice concret dans cette affaire, le dépôt le mois dernier du mot "PalmPad" (littéralement : tablette Palm) par HP auprès du U.S. Patent and Trademark Office. Dès lors, on ne peut que supposer qu'il s'agira du nom de l'un de ces appareils.

En équipant sa première tablette avec Windows 7, HP espère "attirer les professionnels" et particulièrement ceux des industries de la santé et de la vente au détail.

"Les entreprises sont intéressées par une tablette capable d'exécuter des applications en local, surtout maintenant que Windows 7 commence à gérer le sujet", a déclaré l'un des dirigeants d'HP lors d'une conférence relative au budget de la firme.

Source : Le brevet déposé par HP

Alors, les produits du groupe réussiront-ils a rivaliser avec l'énorme succès de l'iPad d'Apple ? Google prépare aussi la sortie d'une tablette sous Chrome OS.

Microsoft refuse de laisser le marché des tablettes à Apple
Et met en « première priorité » la sortie d'un modèle sous Windows 7

Le succès de l'iPad ne semble pas intimider Steve Ballmer.

Le PDG de Microsoft reconnait pourtant que les tablettes d'Apple se sont mieux vendues que ce qu'il avait prévu. Une déclaration faite lors du meeting financier annuel de l'entreprise pour les analystes de Wall Street, et retransmis sur internet.

Bien qu'il ait réussi à mener l'entreprise vers le meilleur trimestre financier de son histoire, Steve Ballmer est très critiqué... notamment pour ne pas avoir (encore) réussi à mettre au point une stratégie sur le marché des tablettes PC.

Aujourd'hui les choses semblent avoir changé.

Le PDG vient d'afficher sa détermination à concurrencer l'iPad de l'éternel rival Apple : "Il faut qu'on fasse bouger les choses, comme on a pu le faire avec Windows 7 pour les netbooks, on doit faire pareil avec les tablettes, et nous travaillons dessus".

Comment ?

En mettant "la pression sur nos partenaires hardware [...] pour offrir aux clients des produits qu'ils auront vraiment envie d'acheter".

Une tablette sous Windows 7 est donc à prévoir rapidement. Et même avant : "dès qu'elle sera prête, c'est une urgence de première priorité pour Microsoft".

Une « urgence » et des « pressions » qui expliquent certainement le retournement de HP.

HP avait annoncé la semaine dernière avoir abandonné toute idée de sortir une tablette sous Windows (dont le Slate) pour se concentrer sur sa toute nouvelle acquisition (Web OS).

Hier, soit moins de sept jours après cette abandon du projet, le constructeur a fait machine arrière et a confirmé qu'il sortirait finalement bien un Tablet PC sous Windows 7.

Et un modèle sous Web OS.

Ajouter à cela Android, Chrome OS et pourquoi pas de futures variantes des grandes distributions Linux, et l'on s'aperçoit que la concurrence s'annonce rude.

Très rude.

Trop ?

Source : Webcast du meeting des responsables financiers

Lire aussi :

Le marché des netbooks en déclin, la faute à l'iPad et aux tablettes ?

Microsoft affiche un nouveau trimestre financier record, grâce à Windows 7 et Office 2010 : de quoi faire taire les critiques sur Steve Ballmer ?

HP finalise le rachat de Palm et de WebOS, son projet de tablette sous Windows 7 y survivra-t-il ?

Windows 7 : le Service Pack 1 repoussé à 2011, Microsoft invite à nouveau à ne pas l'attendre pour migrer vers son nouvel OS

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Mobile
Windows
hardware
Systèmes

Et vous ?

Microsoft semble enfin reconnaitre l'importance de concurrencer l'iPad, mais cette prise de conscience ne survient-elle pas trop trad ?
La sortie d'une tablette sous Windows 7 arrivera-elle à renverser la tendance ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bounn bounn - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 25/08/2010 à 10:07
Citation Envoyé par JohnPetrucci  Voir le message
...
Sinon, très bon choix que celui de Windows 7, voilà qui pourra transformer la tablette en véritable PC de poche à tout faire. Au moins, tu n'auras pas l'air d'un idiot quand tu voudras transférer des documents par USB. Dommage cependant que les particuliers seront coincés par WebOS. Moins de possibilités j'imagine, donc encore une fois, ça va sentir le bridage de concept à plein nez.

Vous avez l'air de prendre à la légère l'introduction de nouveaux produits: Les études de marchés, la lourdeur des investissements, l'avance technologique nécessaire et les économies d'échelles des premiers arrivants, etc... Si vous pensez que le marché des Tablettes PC est le même que celui des ordinateurs de bureau ou les portables, alors vous avez les mêmes idées que les fabricants des tablettes PC qui n'ont guère suscités de la demande complémentaire. C'est tout le contraire de l'iPAD. Ce n'est pas un ordinateur, tout comme l'iPHONE n'est pas un téléphone, tout comme l'iPOD n'est pas un baladeur MP3. Il faut compter avec les "plus" proposés et le marché à rencontrer. Qu'apporterait une tablette dont les fonctionnalités seraient les mêmes qu'un portable? Quelle infrastructure novatrice placerait-on à l'arrière plan pour tirer la bête en avant? Les mêmes softwares et périphériques avec les mêmes tares ou pas? etc... Il faut vraiment penser différemment et pas simplement ajouter du hardware complémentaire.
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert http://www.developpez.com
le 25/08/2010 à 10:14
Citation Envoyé par Palca  Voir le message
C'est bien ce que j'écrivais, les éditeurs peuvent se désintéresser de la plate-forme, ça ne veut pas dire que les 200 000+ applications déjà présentes vont être supprimées du jour au lendemain, le terme "vider" est inapproprié.

Mourir est plus approprié, autant pour moi.

Par contre pour ce qui est du cloud, je suis plus dubitatif. Je pense que l'avenir est là dedans, mais de là à voir une disparition du client lourd...

Citation Envoyé par bounn  Voir le message
Si vous pensez que le marché des Tablettes PC est le même que celui des ordinateurs de bureau ou les portables, alors vous avez les mêmes idées que les fabricants des tablettes PC qui n'ont guère suscités de la demande complémentaire. C'est tout le contraire de l'iPAD. Ce n'est pas un ordinateur, tout comme l'iPHONE n'est pas un téléphone, tout comme l'iPOD n'est pas un baladeur MP3. Il faut comptez avec les "plus" proposés et le marché à rencontrer. Qu'apporterait une tablette dont les fonctionnalités seraient les mêmes qu'un portable? Quelle infrastructure novatrice placerait-on à l'arrière plan pour tirer la bête en avant? Les mêmes softwares et périphériques avec les mêmes tares ou pas? etc... Il faut vraiment penser différemment et pas simplement ajouter du hardware complémentaire.

L'iPad n'est pas un ordinateur certes, le bridage est physique et logiciel. Sans ce bridage physique et logiciel, il n'en serait pas un ordinateur pour autant ; c'est le positionnement sur le marché qui importe. Avec une version "embedded" de Mac OSX et un peu plus de volonté de la part d'Apple de faire un produit correct et pas typiquement Apple (= je casse les pieds à mes utilisateurs mais comme il est beau ils passeront sur les défauts).

Par contre, j'ai du mal à comprendre votre raisonnement : l'iPhone n'est pas un téléphone et l'iPod pas un baladeur numérique ?..
Autant l'iPad n'est pas un PC car il ne permet pas de faire ce que je fais avec ma machine personnelle, autant mon iPod je peux écouter de la musique et téléphoner avec mon iPhone...
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 25/08/2010 à 10:16
Citation Envoyé par Palca  Voir le message
C'est bien ce que j'écrivais, les éditeurs peuvent se désintéresser de la plate-forme, ça ne veut pas dire que les 200 000+ applications déjà présentes vont être supprimées du jour au lendemain, le terme "vider" est inapproprié.

Quant à Windows dans sa forme actuelle, je ne doute pas qu'il continuera à exister à travers des secteurs qui auront toujours besoin de clients lourds, mais l'avenir est clairement au modèle Cloud + client léger (ne serait-ce que chez Microsoft, il suffit de voir les efforts portés sur Azure, ASP.NET et Silverlight) donc considérer que toutes les applications Windows actuelles seront toujours pertinentes d'ici quelques années, j'irais pas parier dessus.

Dans les années 70, on avait un système qui s'appelait le mainframe. Qui était un gros serveur qui gérait tout pour les entreprises.. on est passé à un système plus "personnel" via le PC quand windows est sorti au grand public. Maintenant on tend à nous faire revenir 40ans en arrière avec une technologie qui sera abandonnée d'ici à 10ans au profit d'une autre, tout en nous disant "c'est l'avenir".. C'est juste une mode comme une autre, c'est juste moyen de renouveller un marché qui tend à saturation et qui à besoin de se renouveller sans cesse pour éviter de faire comme tous les autres, mourrir tout doucement par faute de révolution. Je trouve que le Cloud est une abhération, bien qu'il ait ses qualités, avec tous les problèmes de confidentialité que l'on a de tous les côtés, avec tous les acteurs majeurs de l'informatique mondiale (Google, MS, IBM, CISCO, liste non exhaustive) qui sont toujours à l'affut de la moindre information exploitable.. Confier les données de sa boite (et je parle pour les petites boites qui n'auront pas les moyens d'assumer un serveur Cloud pour elles) c'est s'exposer à un grand danger. Le Cloud n'est l'avenir que de ceux qui prétendent que c'est une technologie révolutionnaire...
Avatar de Palca Palca - Membre actif http://www.developpez.com
le 25/08/2010 à 11:20
On est passé du mainframe au PC parce que le PC a suffisamment évolué en terme de puissance pour répondre au besoin qu'était le mainframe... S'il fallait 10 heures à un PC actuel pour effectuer un rendu Photoshop, je pense qu'on aurait toujours des mainframes.
De la même manière on est en train de passer d'applications natives à des applications web, pour la simple raison que la technique a suffisamment évolué en terme de rapidité et disponibilité d'accès.

Niveau confidentialité, je ne comprends pas le problème ? Le Cloud est une architecture, c'est pas lié à une entreprise en particulier.
Utiliser Azure c'est confier ses données à Microsoft, certes, tout comme utiliser Gmail c'est confier ses mails à Google et iTunes ses informations bancaires à Apple... c'est un choix. Par contre, rien n'empêche une université/école/entreprise/administration d'installer son propre Cloud et de le gérer comme elle veut.

Je ne trouve pas que le Cloud ait quoi que ce soit de révolutionnaire, au contraire ça me semble l'évolution logique. Gmail, Gdocs, iOS, iTunes, Android... reposent tous en partie sur le Cloud, combien d'utilisateurs ont-ils ?
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 25/08/2010 à 11:25
C'est une évolution logique. Pas une avancée majeure dans l'ère de l'informatique. Sauf que, pour vendre toujours plus, on emploi des termes vendeurs, une pub bien ciblée (avec toutes les données collectées depuis 10ans par les boites web, c'est facile) et hop, on fait un succès commercial
Avatar de Perplexe Perplexe - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 1:02
Citation Envoyé par JohnPetrucci  Voir le message
Apple créé le besoin, ni plus ni moins. Les tablettes se vendaient pas auparavant parce que personne n'en avait réellement besoin, mais maintenant qu'Apple a persuadé une partie de l'opinion que ça offre beaucoup de fonctionnalités... alors les gens achètent... Combien de gens ont acheté l'iPad parce qu'il répond à un de leurs besoins réels, et pas un besoin apparu en même temps que la machine ?..

Je t'hypnotiseeeeee... Tu dois aller voir un match de foooooott... Ensuite tu joueras à un jeu de grattage de la Française des jeux puis tu boiras un indispensable coca colaaaaaa !!!!

Franchement, tu crois un mot de ce que tu dis ?

Tu te rends compte que quand les voitures à moteur sont sorties, il y a eu des gens pour dire "c'est une mode.. ça passera...".

C'est incroyablement prétentieux de penser que les millions d'acheteurs d'ipad sont victimes de leur sensibilité à un marketing machiavelique mais tout de même pas assez subtile pour que toi, tu ne tombes pas dans le panneau.

Si l'ipad marche, c'est probablement qu'il existait un besoin insatisfait jusque là par l'offre des constructeurs. C'est pas plus difficile que ça.

La qualité d'une entreprise comme Apple, c'est pas d'anticiper TES besoins, mais ceux de la majorité. Et cette majorité n'est peut-être pas aussi idiote que tu ne voudrais le croire.
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 9:24
Citation Envoyé par Perplexe  Voir le message
La qualité d'une entreprise comme Apple, c'est pas d'anticiper TES besoins, mais ceux de la majorité. Et cette majorité n'est peut-être pas aussi idiote que tu ne voudrais le croire.

Oui, tu as tout à fait raison, les entreprises ne sont pas du tout genre à créer du besoin, les techniques marketing ? Apple ne connaît pas, ils sont tout à fait honnêtes, c'est une grande entreprise innovante qui veut le bien de ses utilisateurs. T'es un grand consommateur averti. Respect.
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 9:28
Enlève le matraquage publicitaire que Apple fait depuis 6mois sur l'iPad et tu peux baisser les ventes de moitié. Ne sous-estime pas la capacité de la pub à te faire croire en un besoin qui n'existe pas.
/!\ Je ne dis pas que personne n'en a besoin, mais une bonne partie des consommateurs (et ce n'est pas uniquement ceux d'Apple) se créent le besoin lorsqu'ils voient la pub.

Je sais pas si tu as remarqué dans le métro, mais partout, il n'y a pas 1 metre de mur de métro qui n'est pas occupé par la pub, c'est hallucinant et affolant à la fois. Pourquoi les pub pendant la mi-temps du super-bowl coutent plusieurs millions de dollars pour 30secondes d'affiche? simplement parce que la quantité de publique qui la regarde c'est autant de potentiel d'acheteurs..

Je crois que certains n'ont pas compris l'efficacité de la pub dans ce monde et pourquoi Google est devenu si riche et si important en moins de 10 ans.. 60% des espaces publicitaires du web sont sur les serveurs Google, c'est une mâne financière incroyable et presque inépuisable.
Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 10:17
Merci capitains obvious pour nous apprendre que la publicité fait acheter.

Oui Apple est une boîte qui utilise la publicité, comme Sony, Dell et j'en passe, alors pourquoi c'est censé être un argument ?

Sinon pour la news, je suis pressé de connaître le prix de ce PalmPad.
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 10:42
Citation Envoyé par GanYoshi  Voir le message
Merci capitains obvious pour nous apprendre que la publicité fait acheter.

Oui Apple est une boîte qui utilise la publicité, comme Sony, Dell et j'en passe, alors pourquoi c'est censé être un argument ?

Sinon pour la news, je suis pressé de connaître le prix de ce PalmPad.

Je sens un pointe d'ironie dans ta phrase.. J'expliquais juste à Perplexe qui n'avait pas l'air de comprendre le pourquoi du fonctionnement des choses markéting..

Je te demanderais juste de retirer ta première ligne..
Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 26/08/2010 à 11:25
Citation Envoyé par Lyche  Voir le message
Je sens un pointe d'ironie dans ta phrase.. J'expliquais juste à Perplexe qui n'avait pas l'air de comprendre le pourquoi du fonctionnement des choses markéting..

Je te demanderais juste de retirer ta première ligne..

Au temps pour moi je la retire, en effet Perplexe ne semblait pas au courant.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement androïd (h/f)
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur web magento h/f
EXPERTS - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia-Antipolis
Développeur PHP
Onibi - Ile de France - Paris (75009)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil